Armie Hammer

All posts tagged Armie Hammer

Rating:

Ce petit film, cette belle histoire d’amour a franchi de grands pas vu qu’elle était en sélection pour plusieurs Oscars dont meilleur film

 

Oscar du meilleur scénario adapté par James Ivory, Call me by your name est une production franco-italienne, réalisée par Luca Guadagnino, adaptée d’un roman américain d’André Aciman.

Été 1983. Elio Perlman, (Timothée Chalamet) dix-sept ans, est en vacances dans la villa que possède sa famille en Italie, à jouer du piano,  à lire et à flirter avec son amie Marzia. Son père,  (Michael Stuhlbarg)  professeur spécialiste de la civilisation gréco romaine et sa mère, traductrice, lui ont donné une excellente éducation. Sa sophistication et ses talents intellectuels font d’Elio un jeune homme mûr pour son âge,  Un jour, Oliver, un séduisant américain (Arnie Hammer) qui prépare son doctorat, vient travailler auprès du père d’Elio. Elio et Oliver vont bientôt découvrir l’éveil du désir entre eux sexuel au cours d’un été ensoleillé dans la campagne italienne qui changera leur vie à jamais.

Tout est beau dans ce film traité avec une rare pudeur. Rien d’étonnant que ce film ait été remarqué par l’équipe des Oscars qui a reçu plusieurs nominations, dont celle de meilleur acteur pour Timothée Chalamet ou pour l’Oscar du Meilleur Film, mais ne revient pas bredouille d’Hollywood, où James Ivory a reçu la statuette pour son adaptation du roman. Tous les acteurs sont vraiment exceptionnels, non seulement les rôles principaux déjà cités mais aussi pour celui qui est le père d’Elio, Michael Stuhlbarg qui nous offre une scène qui m’a totalement bouleversé, où j’ai pleuré à chaudes larmes. De bonheur, ce qui est encore plus rare.

Il y a certes nombre de bons films à l’écran, mais ne manquez surtout pas ce petit chef d’oeuvre qui risque d’en bouleverser plus d’un.

 

Le film annonxce :

 

Rating:

Le retour des agents très spéciaux , Napoleon Solo et Illya Kuryakin, que beaucoup ont connu en série télévisée dans les années 60 et multi rediffusée depuis.

AGENTS+TRES+SPECIAUX+CODE+U+N+C+L+E

Dès les premières images, nous faisons un retour dans le temps, au début des années 60, en pleine guerre froide, à Berlin, où un américain de la CIA tente de faire passer une belle jeune femme à l’Ouest. On retrouvera les deux camps ennemis,  l’agent de la CIA Solo et de l’agent du KGB Kuryakin qui s’engagent dans une mission conjointe : mettre hors d’état de nuire une organisation criminelle internationale déterminée à ébranler le fragile équilibre mondial, en favorisant la prolifération des armes et de la technologie nucléaire. Solo et Kuryakin n’ont qu’une piste : le contact de la fille d’un scientifique allemand porté disparu, le seul à même d’infiltrer l’organisation criminelle. Ils doivent le retrouver avec l’aide de la belle fille récemment extradée.

DSC_4714.DNG D3S_4854.dng D3S_1254.DNG D3S_1680.DNG THE MAN FROM U.N.C.L.E. THE MAN FROM U.N.C.L.E.

Henry Cavill (MAN OF STEEL), dans le rôle de Napoléon Solo, et Armie Hammer (THE SOCIAL NETWORK), dans celui d’Illya Kuryakin, sont les deux héros, aux côtés d’Alicia Vikander , qui est Gaby Teller la belle extradée dans ce film signé Guy Ritchie. On ne peut pas oublier la méchante, interprétée par Elizabeth Debicki et Hugh Grant dans un petit rôle. Le scénario est signé Guy Ritchie et Lionel Wigram qui avaient collaboré sur le diptyque consacré à Sherlock Holmes.

DSC_6513.dng D3S_1223.DNGD4D_3324.dng

Je ne suis pas un adepte de la télévision, et je n’avais pas vu d’épisodes de la série culte. Toujours est-il que je me suis régalé de bout en bout dans ce film qui est un cocktail avec des ingrédients choc: l’espionnage, l’humour, l’action, le rythme, tout cela avec le soupçon de charme nécessaire avec les trois personnages principaux, qui sont absolument parfaits. Le réalisateur utilise l’écran comme dans certains films (ou séries télé) des années 60, avec plusieurs images sur un même écran. Voilà un film distrayant à souhaits, et sans nul doute qui plaira à beaucoup de spectateurs. Si le film ‘marche’, on peut penser qu’il donnera naissance à une franchise, et c’est vraiment tout ce qu’on peut souhaiter. J’ai aimé, et je ne suis pas le seul, croyez moi, tout simplement en allant voir ce film : Agents Très Spéciaux, Code U.N.C.L.E

DAN_7789.DNG D4D_9232.DNG D3S_9482.DNG

CREDIT PHOTOS : Daniel Smith Warnerbros

le film annonce :