MICHAEL KELLY

All posts tagged MICHAEL KELLY

Rating:

Un nouveau musical signé Stephen Sondheim au Chatelet pour une petite série de représentations.

onsort oupas009

On a pu découvrir : A Little Night Music, puis Sweeney Todd, et Sunday in the Park With George et enfin Into The Woods, voici une nouvelle découverte pour le public parisien, Passion, une des oeuvres les plus rares du compositeur.

Inspiré d’un livre d’un écrivain italien du 19ème siècle, Passion nous raconte l’histoire d’un homme qui tombe amoureux d’une femme laide, malgré sa laideur, que pourtant il n’arrive pas à supporter (Umberto Eco). Marqué par le film d’Ettore Scola Passion d’Amour, Sonheim a situé se situer entre la théatralité familière d’un musical et l’extravagance flamboyante d’un opéra, créant ainsi une oeuvre qui s’avère être un bijou lyrique. La partition enchaîne les envolées mélodiques pour exprimer, crescendo e appasionata les émotions extrêmes des personnages. Une fois encore merci à Jean-Luc Choplin pour son amour du musical et pour nous faire vivre des moments délicieux dans ce superbe théâtre qu’il dirige depuis quelques années!

Erica-Spyres-Clara-Ryan-Silverman-Giorgio-Bachetti-©Théâtre-du-Châtelet-Marie-Noëlle-Robert

Erica Spyres(Clara) & Ryan Silverman(Giorgio)

Passion 01a - Erica Spyres (Clara) -Ryan Silverman (Giorgio Bachetti) - ©Théâtre du Châtelet - Marie-Noëlle Robert Passion 02 - ©Théâtre du Châtelet - Marie-Noëlle Robert passion 03 - Ryan Silverman (Giorgio Bachetti) - ©Théâtre du Châtelet - Marie-Noëlle Robert

Milan, 1863. Dans l’intimité d’une chambre, un couple vient de faire l’amour. Il s’agit de Clara, une femme mariée de la bourgeoisie milanaise, et Giorgio Bachetti, un jeune capitaine. Leur histoire n’est pas juste une liaison de plus mais une véritable passion. Giorgio annonce à sa maîtresse qu’il va être muté dans une garnison du nord de l’Italie, dans les montagnes. Clara est bouleversée. Ils promettent de s’écrire et de se voir aussi souvent que possible. Dans sa première  lettre. Giorgio raconte son installation dans la garnison où il est accueilli par les autres officiers. Au cours d’un de leurs repas chez son Colonel, il entend quelqu’un jouer du piano. Le Colonel lui explique qu’il s’agit de sa cousine Fosca, qui vit avec lui mais sort rarement de sa chambre, car elle est de constitution maladive. Elle passe ses journées à jouer du piano et à lire ce qui lui tombe sous la main – des ouvrages militaires le plus souvent…..

C’est à Fanny Ardant que revient la tâche ardue de mettre en scène cette oeuvre pour le théâtre du Chatelet, sous la direction musicale d’Andy Einhorn, dans des décors de Guillaume Durrieu, avec des interprètes prestigieux en tête desquels Natalie Dessay, mais aussi Shea Owens, Erica Spyres, Ryan Silverman, Karl Haynes, Roger Honeywell, Michael Kelly, Nicolas Garrett, Franck Lopez, Damian Thantrey, Matthew Gamble, Tara Venditi, Kimmy McLaren.

Passion 09 - Natalie Dessay (Fosca) - Ryan Silverman (Giorgio Bachetti) - ©Théâtre du Châtelet - Marie-Noëlle Robert

Natalie-Dessay-Fosca-Ryan-Silverman-Giorgio-Bachetti-Erica-Spyres-Clara

Natalie Dessay (Fosca)   Ryan Silverman (Giorgio)-Erica-Spyres (Clara)

Natalie-Dessay-Fosca-Ryan-Silverman-Giorgio-Bachetti

Natalie Dessay (Fosca)  Ryan Silverman  (Giorgio)

C’était une véritable gageure que de transcrire ce magnifique film en un musical. Autre gageure, les lyrics sont en anglais, alors que le film était italien. On nage dans le drame, et cela se ressent dès le départ avec des décors très sombres, généralement un fond noir, avec des tombants foncés et quelques éléments, rares de décor, comme une table immense. Même dans la scène d’ouverture, qui se voudrait joyeuse, le noir domine  cette jolie scène où Clara (Erika Spyres) et Giorgio (Ryan Silverman) se déclarent leur flamme. Bien entendu le reste est dans ce ton plutôt lugubre, et il faut tout le talent des comédiens, chanteurs, pour qu’on garde tout son intérêt. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ne manquent pas de talent. Natalie Dessay est impressionnante dans ce rôle d’une femme laide, Ryan Silverman a le rôle le plus difficile, qui doit évoluer tout au long de ce drame.

Passion 12b - Ryan Silverman (Giorgio Bachetti) - Charlotte Arnould (Fosca jeune fille) - ©Théâtre du Châtelet - Marie-Noëlle Robert Passion 10 - Ryan Silverman (Giorgio Bachetti) - ©Théâtre du Châtelet - Marie-Noëlle Robert

Toutes les photos : ©Théâtre-du-Châtelet-Marie-Noëlle-Robert

Dates des représentations
Mercredi 16 mars 20h
Vendredi 18 mars 20h
Samedi 19 mars 20h
Dimanche 20 mars 16h
Mardi 22 mars 20h
Mercredi 23 mars 20h
Jeudi 24 mars 20h
Tarifs
de 10 à 89 €

Réservations : par téléphone
01 40 28 28 40
du lundi au samedi de 10h à 19h
par internet
www.chatelet-theatre.com
aux caisses
17, avenue Victoria 75001 Paris
du lundi au samedi de 11h à 19h

 

Rating:

3030Inspiré d’un fait divers , ce film vous offre des images en 3D à couper le souffle!

71O+MjQB5nL._SY445_ everest1

EVEREST_120_DATE

Inspiré par la tentative, en 1996, d’ascension de la plus haute montagne du monde, EVEREST retrace la trajectoire  de deux expéditions mises à l’épreuve par l’un des blizzards les plus redoutables de l’histoire. Tout en nouant des amitiés malgré les embûches et les conflits, et en voyant leur force de caractère ébranlée par les éléments déchaînés, les alpinistes vont affronter des obstacles quasi insurmontables, obnubilés par leur lutte acharnée pour la survie. Le 10 mai 1996,  Rob Hall, responsable consciencieux et prudent de l’agence néo-zélandaise Adventure Consultants, et Scott Fischer, alpiniste aguerri et patron d’une agence installée à Seattle, mènent leurs équipes respectives dans l’ascension de l’Everest, le plus haut sommet sur Terre qui culmine à 8 848 mètres . Les alpinistes ont passé les deux mois précédents  à s’acclimater à la très haute altitude, au froid extrême et à la raréfaction de l’air, et ils ont fait face à des taux d’oxygène si bas que le fait même de marcher s’avère totalement épuisant. 5 atteignent le sommet ce jour-là mais un orage imprévu d’une extrême violence s’abat sur les grimpeurs alors qu’ils entament leur descente.

AA44_D017_00771_R_CROP Everest AA44_TP_00035R AA44_TP_00018R AA44_TP_00002R

Un film signé BALTASAR KORMÁKUR, qui nous offre des images absolument incroyables, qui plus est tournées en 3D, et que l’on peut voir sur certains écrans en IMAX. Les comédiens ont dû beaucoup souffrir pour tourner dans des conditions improbables. JASON CLARKE, JOSH BROLIN, JOHN HAWKES, ROBIN WRIGHT, EMILY WATSON, MICHAEL KELLY, KEIRA KNIGHTLEY, SAM WORTHINGTON ,MARTIN HENDERSON, ELIZABETH DEBICKI, INGVAR SIGURDSSON et JAKE GYLLENHAAL sont au générique de ce film qui nous emmène sur le sommet du monde, avec tempêtes de neige et de froid, conditions météo épouvantables après nous avoir montré aussi le bon côté, lorsque le soleil est de la partie. On vibre avec les deux équipes, on voit à quel point certains surmontent les difficultés physiques, avec en plus la femme d’un des chefs d’expédition qui attend un enfant d’un jour à l’autre.

AA44_FP_00164R AA44_FP_00122R AA44_FP_00121R AA44_FP_00078RV2 AA44_FP_00007R

En deux heures, vous aurez une palette de sentiments qui vous tombera dessus, vous allez admirer les paysages, suivre les grimpeurs, applaudir aux prestations des comédiens, avoir peur pour ceux que vous voyez sur l’écran. Moi qui suis à 100% mer et soleil, qui suis très sujet au vertige, je peux vous dire que je suis resté collé à mon siège et que rien au monde ne m’en aurait fait bouger avant que je ne connaisse la fin du film. Pas de mention spéciale pour un comédien ou un autre, tous sont au sommet (je sais, c’est facile, mais bon). Certes, vous ne venez pas ici pour de la franche rigolade, mais vous verrez que vous ne regretterez pas d’être monté sur l’Everest!

Everest Everest Everest

La version BluRay est une vraie splendeur, tant au niveau des images que du son, que ce soit dans la version 2D ou 3D.

de superbes bonus :

« Course vers le somment » : le making of d’Everest 10’59
« Aspirer à l’authenticité » : la véritable histoire 6’47
« Apprendre à grimper » 4’42
« Une montagne de travail » 5’13
Commentaire audio de Baltasar Kormákur

il existe, 2 versions différentes : la version 3D (qui offre aussi la version 2D et la copie digitale) (22.9ç€ chez Amazon

et la version 2D avec la copie digitale offerte (17.99€ chez Amazon), vendue en boitier acier (SteelBook)

Le film annonce: