Seth Rogen

All posts tagged Seth Rogen

Rating:

Un univers un peu fantastique, des personnages curieux, tout cela donne une série vraiment superbe.

onsortoupas051

Preacher est tout d’abord inspiré d’une série en bande dessinée qui a connu un certain succès. On nous raconte l’histoire de Jesse Custer, un pasteur au passé assez trouble, qui se retrouve dans une minuscule bourgade du Texas, Annville. Il possède de drôles de pouvoirs, dus à une entité , Genesis, qu’il a dans le corps, qui lui permet, entre autres de contrôler l’esprit des autres. Il lui suffit d’utiliser une voix différente.. Il a d’autres acolytes eux aussi dotés de pouvoir, comme Cassidy qui est vampire et Tulip, sa petite amie.

telechargement telechargement-5 telechargement-4 telechargement-3 telechargement-2 telechargement-1

Le rôle principal de Jesse Custer est interprèté par Dominic Cooper que l’on a pu voir, entre autres dans le film Mama Mia. On retrouve également à ses côtés, Ruth Negga, Joseph Gilgun ou encore Lucy Griffiths. On ne peut pas dire que ce soit une série d’horreur, ni de science fiction, ni d’humour, ni western et pourtant il y a des références évidentes à tous ces genres. c’est là où les producteurs, Seth Rogen, Evan Goldberg  et Sam Catlin ont vu juste, l’histoire est audacieuse, la toute première scène donne le ton, avec un bain de sang. Ils rendent hommage ainsi à leurs réalisateurs favoris: Quentin Tarantino, Robert Rodriguez , Luc Besson ou David Cronenberg.

images images-6 images-5 images-4 images-3 images-2 images-1 critique-preacher-saison-1-2

En tous cas, je peux vous dire que Preacher est passionnant de bout en bout avec cette première saison en 10 épisodes sur 3 disques plus un disque complet de bonus, pour l’édition BluRay

Parmi ces bonus : scènes coupées et version longues, l’épisode pilote infilmable, les cascades du pasteur et uniquement en bluray: le bétisier, le combat à la tronçonneuse découpé, Derrière la machine à tuer, le saint des tueurs.

Franchement, si vous aimez le fantastique, si quelques sceaux d’hémoglobine ne vous effraient pas, ne manquez pas cette série, que je mets dans ma collection des meilleures séries, aux côtés de Walking Dead, Games of Throne, True Blood….et Ma sorcière bien aimée. Pour la suite, on sait qu’une 2ème saison est sur les rails…attendons de voir si le succès nous offrira plus de saisons, c’est tout ce que j’espère

Le film annonce :

 

 

 

Rating:

Déjanté, totalement déjanté!!

p28776

Lors de la pendaison de crémaillère de l’acteur James Franco, ses confrères Jay Baruchel et Seth Rogen s’absentent momentanément afin d’aller chercher quelques provisions. Mais les rues de Los Angeles sont le théâtre de phénomènes étranges: la terre tremble, des incendies se déclenchent et des faisceaux bleus aspirent les gens vers le ciel. Rentrés sains et saufs chez James, dont la nouvelle demeure a des allures de bunker, les deux amis sont témoins de la chute fatale, dans une large crevasse, de plusieurs célébrités présentes à la fête. Avec leurs amis Jonah Hill et Craig Robinson, Jay, Seth et James tentent de survivre à ce qui s’apparente à l’apocalypse. Le lendemain, ils découvrent avec stupeur que Danny McBride, qui n’était pourtant pas invité à la fête, a élu résidence chez James. L’intrus sème bientôt le chaos en faisant fi des règlements de la maison. Au même moment, des grondements se font entendre à l’extérieur. Il ne faut pas oublier une apparition d’Emma Watson, Hermione’ de Harry Potter, avec une hache à la main…et question gadgets, un objet du décor en forme de très très gros phallus. Rien que pour cette scène le film vaut le déplacement.

 

Voilà, vous n’avez rien compris, comme cela vous êtes dans l’atmosphère du film. Tous les acteurs semblent sortis tout droit d’un film des Marx Brothers. Le non-sense est le mot maître tout au long de ce film. Il faut accepter la situation absurde pour savourer tout l’humour des acteurs, qui tous jouent leur propre rôle. Les réalisateurs, Evan Goldberg et Seth Rogen s’en donnent à cœur joie pendant 1h50. Ce film ne laissera pas indifférent. Certains vont adorer et ne jurer que par ‘C’est La Fin’ et d’autres vont crier au scandale, tant les situations sont abracadabrantes. Je ferais plutôt partie de la première catégorie, parce que j’avoue avoir beaucoup ri lors de la projection. Mais j’étais parmi les rares . Certes, les personnes dans la salle n’étaient pas tous des gamins, c’était le matin, ils n’étaient peut-être pas encore bien réveillés. Il faisait beau dehors et peut-être avaient-ils envie de retourner au soleil. Quant à moi, je n’avais certainement pas envie de quitter la salle. Je m’amusais comme un gamin. Je ne suis pas un adepte de la moquette à fumer, ni des autres substances illicites en France et autorisées en Hollande, mais je reste convaincu que ceux qui auront fumé un joint avant la projection de ce film vont se tordre de rire.

 

Allez c’est peut-être la fin, alors plutôt que de vous morfondre, allez rire en salles. Au moins vous rirez plus qu’en allant vous ennuyer au Volcan….surtout si vous avez gardé un naturel d’ado!

Le film annonce :