François Vincentelli

All posts tagged François Vincentelli

Rating:

Jean Poiret, Michel Roux, Gérard Rinaldi, sans oublier Corinne Le Poulain sont quelques uns des comédiens qui ont joué dans cette pièce devenue un classique. Voici la nouvelle version mise en scène par Nicolas Briançon

Hugh Preston est un animateur-vedette de la BBC, marié depuis 15 ans à Liz qu’il trompe avec de nombreuses maîtresses.Un vendredi soir, Hugh apprend que sa femme a un amant.
Au pied du mur, elle avoue alors à Hugh sa liaison avec un homme avec qui elle compte partir le dimanche matin suivant. Hugh offre à sa femme de prendre les torts à sa charge, et de se faire prendre en flagrant délit d’adultère au domicile conjugal avec sa secrétaire, et invite l’amant à passer le week-end à la maison.  Voici donc Liz (la femme), Hugh (le mari), John (l’amant), Patricia (la secrétaire de Hugh), plus Mme Grey (la gouvernante) et un canard , réunis pour un week-end au cours duquel Hugh, en joueur d’échecs qu’il est, va tout faire pour reconquérir sa reine.

Le pièce de William Douglas Home, créée en  1967, et adaptée en français par Marc Gilbert Sauvajon au début des années 70. La pîèce est devenue un véritable classique du boulevard  et la mise en scène de Pierre Mondy a donné à Jean Poiret ainsi qu’à Michel Roux  de grands succès  sur les planches. Revoilà la pièce, toujours dans l’adaptation française de Sauvajon, et dans une mise en scène actualisée de Nicolas Briançon.

Dois-je écrire qu’on rit de bout en bout avec cette bande de joyeux drilles qui rendent parfaitement hommage au texte. : Nicolas Briançon, François Vincentelli, Anne Charrier, Alice Dufour et Sophie Artur qui joue la bonne à tout faire? Inutile! Les rires fusent de toutes parts. les comédiens s’amusent visiblement autant que le public et aucun n’est laissé pour compte. Chacun a sa dose de bonnes répliques, chacun a ses situations cocasses.

Certes nombre de téléspectateurs avaient pu voir la version filmée pour Au Théâtre Ce Soir, à la télévison, avec Jean Poiret, qui, on le sait, a toujours su choisir ses rôles. C’était en 1979, et nombre d’entre nous en ont entendu parler, mais malheureusement n’avaient pas vu cette version. Elle a été éditée en cassette vidéo ensuite, mais qui donc a encore ce matériel désormais totalement dépassé? J’aimerais tellement que l’INA ressorte la version filmée avec l’autorisation des ayants droits, ceci dit sans renier la version actuelle qui est quand même hilarante et qui va à coup sur finir la saison, ne serait-ce qu’à écouter les rires dans la salle.

Quoi qu’il en soit, si vous ne l’aviez jamais vu, alors précipitez-vous au Théâtre de la Michodière, vous allez rire de bon coeur avec cette histoire extravagante avec femme mari  et amant, sans oublier la gouvernante qui gère tout. C’est un excellent moment de théâtre et les occasions de rire ne sont pas monnaie courante ces derniers temps.

LE CANARD A L’ORANGE, c’est au Théâtre de la Michodière

Du mardi au vendredi à 20h30, samedi 16h30 et 20h30, dimanche 15h30

Prix des places : 18 à 46 €

location

Par téléphone : 01 47 42 95 22

En ligne : www.michodiere.com

 

Rating:

On nage en plein délire, et dans le milieu du porno avec cette comédie désopilante qui porte bien son titre : HARD!

Adapté d’une série télé, Hard a été adapté pour la scène par Bruno Gaccio ( si, si, Le Monsieur des Guignols) et on va vivre dans  le milieu du porno (pour les voyeurs, ne vous attendez pas à du nu) avec un parlé bien cru, mais qui fait rire à tous les coups. Au départ on enterre un producteur de porno. Seul bémol, sa femme Sophie (Claire Borotra)  ne sait pas qu’il faisait ce genre de choses, contrairement à sa mère, très complice (Nicole Croisille). Il va bien falloir lui apprendre la vérité, la mère et la meilleure amie de la veuve ( IsabelleVitari) vont se charger de l’affaire. On ajoute un réalisateur qui fait du X à la chaîne , quelques collègues de bureau appelées Vulva Black, Eden Latex ou Bambi Cool et surtout l’acteur le plus doué de sa génération qui porte bien son nom : Roy LaPoutre (François Vincentelli). Pour couronner le tout ce dernier tombe éperdument amoureux de la veuve, qui est catholique pratiquante jusqu’au bout des ongles. On met le tout au mixeur, avec les dosages que seul Bruno Gaccio peut contrôler, et vous aurez cette comédie hilarante, (l’affiche dit jouissive, et c’est tout aussi exact) sans aucun temps mort (facile, quand on débute la pièce par un enterrement!)  Tous les acteurs, de ceux-déjà cités  à Charlie Dupont,  Stéfan Wojtowicz ou encore : François Marielle, Sarah Gellé, Dany Verissimo-Petit sont au top, qui ont tout compris à la mécanique du rire.

Inutile de dire que la salle est pliée en deux, et que certaines situations bien crues (dirais-je Hard?) produisent leur effet. On vit un super moment, ne serait-ce que de voir et entendre Nicole Croisille dans son numéro de mère un peu maquerelle, et la troupe est au diapason.  La mise en scène de Nicolas Briançon sait doser les effets, en rajouter s’il le faut. Je me demande d’ailleurs si la pièce que j’ai vue ne va pas se transformer avec les semaines à l’affiche. Certes si vous êtes fan de Frigide Barjot ou autre Boutin, évitez de vous déplacer, à moins que vous ne possédiez un énorme sens de l’humour (mais cela me semble incompatible!) Dans le cas contraire, faites comme moi, et comme la salle comble lorsque j’ai découvert cette pièce, venez rire et dites moi si vous seriez d’accord pour décerner à toute l’équipe un Phallus D’or? Ce serait quand même trop drôle !

HARD c’est au Théâtre de la Renaissance   20 boulevard Saint-Martin Paris 10e

DU MARDI AU SAMEDI À 21H – SAMEDI ET DIMANCHE À 16H3O

SAMEDIS 17 ET 24 NOVEMBRE, 1ER, 8 ET 15 DÉCEMBRE : MATINÉES À 18H

Prix des Places : • 59€ Carré Or • 51€ 1ère Catégorie • 41€ 2e Catégorie • 31€ 3e Catégorie • 15€ 4e Catégorie ( – 26 ans 10€ en fonction des places disponibles)

Locations au 01 42 08 18 50

ou  THEATREDELARENAISSANCE.COM

les bande annonce :