Frédéric Diefenthal

All posts tagged Frédéric Diefenthal

Rating:

Après le succès de ses spectacles « Le Démon de midi », « Et pas une ride ! », « Je préfère qu’on reste amis » , « Folle Amanda » Michèle Bernier revient seule en scène avec un nouveau spectacle très drôle.

On savait que Michèle Bernier adorait Jacqueline Maillan, et on la comprend aisément. D’ailleurs elle le montre dans les premiers instants de son nouveau spectacle : VIVE DEMAIN, où elle apparaît dans une tenue de soirée à fanfreluches du meilleur effet, et qui va pousser la chansonnette.  Ensuite, ce sera 90 minutes de délire pour une salle faut-il l’avouer immédiatement conquise, qui rit à chaque bon mot, et ces bons mots ne manquent pas :

« Le premier qui me dit que c’était mieux avant, je lui fais laver son linge à la brosse à chiendent sur la planche à laver, à genoux dans le baquet, les mains dans l’eau glacée du lavoir, par moins dix degrés dehors, et sans gants Mappa, ça n’existait pas ! » Mieux vaut rire des « C’était mieux avant », ou « Au moins quand j’étais jeune » ou « Pour nos enfants, ça va être terrible ! » que de se laisser entraîner par la morosité ambiante, parce que de toute façon la seule chose qui importe, c’est le futur. C’est lui que nous allons vivre. C’est lui qui va nous surprendre» confie-t-elle.

Michèle Bernier, spectacle « Vive demain! », mis en scène Marie-Pascale Osterrieth

Ce nouveau spectacle visuel et musical,  a été mis en scène et co-écrit par sa complice Marie Pascale Osterrieth. On connaît bien Michèle Bernier pour avoir été dans  le Petit Théâtre de Bouvard, où elle rencontre Mimie Mathy et Isabelle de Botton; elles deviendront le trio comique « Les Filles ». En 1998, Michèle Bernier crée avec Marie Pascale Osterrieth son premier one-woman-show :  « Le Démon de Midi », 4 ans de succès ! Suivront « Nuit d’ivresse » de Josiane Balasko, puis « Dolores Claiborne » de Stephen King et son deuxième seule en scène « Et pas une ride ! » de Marie Pascale Osterrieth. En 2014 elle connaît un triomphe dans la pièce de Laurent Ruquier « Je préfère qu’on reste amis » aux côtés de Frédéric Diefenthal. Impossible d’oublier que Michèle est sociétaire des Grosses têtes sur RTL. On sait qu’après la tournée province de ce spectacle, elle prépare son retour sur scène dans une pièce de théâtre.

Michèle Bernier, spectacle « Vive demain! », mis en scène Marie-Pascale Osterrieth

Photos : @ Céline Nieszawer

VIVE DEMAIN, c’est au Théâtre des Variétés

  • Du mercredi au samedi à 20h30 et matinées le samedi et dimanche à 17h00
  • Prix des places : de 17 à 61 €

et voici les dates, à ce jour de la tournée de Vive Demain :

14/11/2019 Saint-Quentin (02) Le Splendid

15/11/2019 Amiens (80) Zenithon

16/11/2019 Lille (59) Théâtre Sebastopol

20/11/2019 Le Mans (72) Palais des Congrès

21/11/2019 Rennes (35) Le Liberté

22/11/2019 Nantes (44) Cité des Congrès

23/11/2019 Angers (49) Centre des Congrès

05/12/2019 Anzin (59) Théâtre

06/12/2019 Mons (B) Théâtre

07/12/2019 Liège (B) Le Forum

08/12/2019 Bruxelles (B) Le Cirque Royal

12/12/2019 Niort (79) Acclameur

13/12/2019 Tours (37) Palais des Congrès

14/12/2019 Dammarie Les Lys (77) Espace Pierre Bachelet

23/01/2020 Thionville (57) Théâtre

24/01/2020 Ludres (54) Espace Chaudeau

25/01/2020 Sausheim (68) Eden

31/01/2020 Voiron (38) Le Grand Angle

01/02/2020 Annecy (74) l’Arcadium

07/02/2020 Lyon (69) La Bourse du Travail

14/03/2020 Marseille (13) Le Silo

04/04/2020 Alençon (61) Anova       

09/04/2020 Dunkerque (59) Le Kursaal

10/04/2020 Compiègne (60) Le Tigre

la bande annonce :

 

Un triomphe public pour la dernière pièce en date signée Laurent Ruquier!

unnamed (4)

Cela faisait longtemps que je n’avais pas vu une salle pleine à craquer en dehors des générales de presse, et pourtant le soir où je suis allé voir cette pièce qui en est à plus de 170 représentations, il n’y avait pas un strapontin de libre, pas une petite place au dernier balcon. C’est tellement incroyable que je ne pouvais manquer d’ouvrir cet article avec. Je préfère qu’on reste amis, écrit par Laurent Ruquier tout spécialement pour Michèle Bernier et Frédéric Diefenthal connaît donc un tel succès qu’après les dernières représentations début Janvier au Théâtre Antoine, elle part en tournée dans toute la France.

L’histoire, celle d’une jeune femme aux rondeurs apparentes et assumées, Cloclo (Michèle Bernier) qui en a marre de son amitié sans accroche avec Valentin, amitié qui dure depuis 5 ans, alors qu’elle ne rêve que d’une chose, c’est que cette amitié sans faille se transforme. Elle est amoureuse de Valentin (Frédéric Diefenthal) depuis leur première rencontre lors de l’anniversaire d’un pote. Elle a décidé que ce soir, elle allait lui déclarer sa flamme, et tenter de conquérir son coeur. Mais le moins que l’on puisse dire c’est que cela s’avère plus que difficile parce que Valentin n’est pas réceptif, et a bien du mal à comprendre où Cloclo veut en venir. C’est peut-être le moment de livrer, après quelques coupes de Champagne, quelques secrets bien enfouis et de voir les choses sous un nouvel angle.

unnamed (1) unnamed

Laurent Ruquier a bien compris ce que veut le public, et donne l’occasion aux deux comédiens d’en faire des tonnes pour que la salle éclate de rire. Et ça marche. La mise en scène de Marie Pascale Osterrieth est d’une totale efficacité, et on se demande à quel point les comédiens osent s’écarter du texte, parce que tout cela semble tellement rodé, et pourtant on sent une totale complicité entre eux. C’est une pièce où les deux comédiens peuvent s’éclater et ils ne manquent pas de le faire, surtout en voyant à quel point le public réagit avec des rires quasi constants. On voit qu’entre eux, c’est une complicité de chaque moment, et qu’ils prennent  un plaisir évident à se produire ensemble sur scène.

Il est rare de voir une salle qui réagisse à ce point, qui chante avec eux lorsque Cloclo  s’exprime en chansons, et qui rit à tous les bons mots de l’auteur. Une salle pleine à craquer qui rit pendant deux heures, c’est tellement rare, mais cela peut avoir des inconvénients, parce que si on n’a pas entendu une réplique, c’est trop tard, la suivante arrive vite ensuite. Je ne sais pas qui des acteurs ou du metteur en scène est admirateur de feu Jean Lefebvre, mais comme ce denier le faisait tous les soirs, il passait quelques minutes à dialoguer avec la salle, après les premiers rappels et c’est ce que font avec un plaisir visible les deux comédiens. Personnellement je ne suis pas fan, mais je suis bien obligé d’avouer que la salle en redemandait et que TOUT LE MONDE était ravi de dialoguer quelques minutes avec eux.

unnamed (3) unnamed (2)

 

Photos : @Gael Rebel

 

Durée du spectacle : 2 heures

JE PRÉFÈRE QU’ON RESTE AMIS au Théâtre Antoine, 14 Boulevard de Strasbourg Paris 10è

du mardi au samedi à 21h00 avec matinée le samedi à 16h15

Places de 21€ à 56€ (tarifs directs Internet)

Réservations : http://www.theatre-antoine.com/  et : tel 01 42 08 77 71 du lundi au samedi de 11h à 19h et le dimanche de 12h à 17h