Miami

All posts tagged Miami

VOTRE VOTE
Rating:

La série essaie de faire toujours fort, et une fois encore cela atteint son but avec ce 9eme opus de la série

Certes des protagonistes des premiers films, il n’en reste pas beaucoup. on sait que Paul Walker est décédé dans un accident de voitur, qui aura tourné dans 6 films ,  dont le film de Rob Cohen, certains sont partis et revenus, comme Michelle Rodriguez, ou Dwayne Johnson qui a participé aux 5/6/7/8 , mais n’est pas dans celui-ci. La liste est longue… Autre liste, celle des villes où se sont déroulés les tournages : Los Angeles, Sllas, Miami, Tokyo, Tecate, Panama, Rio de Janeiro, Monte Carlo, Tenerife, Londres,  Moscou, Abou Dhabi, Hong Kong, Moscou, La Havane, New York, Atlanta, Berlin, Les Iles Samoa, et j’en oublie certainement. Ce qui augmente, c’est aussi la durée des films, le premier durait 160 minutes, à partir du 4ème , on passe à 130 et ce fast 9 dure 143 mns.

Michelle Rodriguez

Quand on va voir ce film, c’est surtout pour les courses poursuites et les ‘bagnoles’ cassées et cette fois vous allez être servis, cela ne manque pas d’action, et on a tout juste le temps de respirer. Cela commence très fort dans la jungle, et dans le désordre, des courses, il y a une scène des plus spectaculaires avec une super remoque blindée…et une voiture de l’espace.

Ce n’est moi qui vous en dévoilerai plus, si ce n’est la trame : Dom Toretto mène une vie tranquille, loin du bitume, auprès de Letty et de leur fils, le petit Brian, et ils savent bien  que derrière ces horizons des plus radieux se cache toujours le danger . Cette fois, pour sauver ceux à qui il tient le plus, Dom va devoir affronter les démons de son passé. Son équipe se rassemble pour démanteler un complot à échelle mondiale mené par le tueur le plus implacable qu’ils aient jamais affronté, aussi redoutable avec une arme que derrière un volant : Un homme qui n’est autre que le frère désavoué de Dom, Jakob. Voilà pour le scénario de cet opus signé Justin Lee qui n’en est pas à son prmier Fast. Il avait réalisé celui qui fut le moins connu, Tokyo Drift, puis les épisodes 4, 5, 6 laissant James Wan pour le 7, puis F Gary Gray pour le 8, pour le suivant Fast & Furious, Hobbs & Shaw, produit par Dwayne Johnson, ce sera David Leitch aux manettes. Rappelons que ce sera le Numéro 7 qui a le plus cartonné, et ce tant en France que dans tous les autres pays du monde dépassant 1.5 milliards de $.

Helen Mirren

Quels seront les résultats de ce 1er blockbuster de l’Après Covid? Réponse dans quelques semaines. Quant à moi, je ne renie absolument pas le plaisir  de ces courses poursuites où les héros sont quasi propres au final, sans que le sang ne coule mais où il est impossible de compter les voitures abimées ou cassées. Ici cela se chiffre très certainement par centaines. Si quelqu’un a le chiffre exact, je lui offre une place de cinéma ou de théâtre!

Roman (Tyrese Gibson) & Tej (Chris “Ludacris” Bridges)

Jakob (John Cena) & Cipher (Charlize Theron)

Letty (Michelle Rodriguez) & Dom (Vin Diesel)

Letty (Michelle Rodriguez) & Mia (Jordana Brewster) in F9

Michelle Rodriguez / Letty

le film annonce : vost

bande annonce VF

un bonus : les cascades:

 

VOTRE VOTE
Rating:

A l’approche des Oscars, le cinéma américain nous offre ce qui se fait de mieux, et c’est le cas avec ce Moonlight, d’une rare intensité.

Le film se déroule dans les quartiers défavorisés de Miami, où on va suivre l’évolution d’un jeune black, Little ou Chiron selon qui l’appelle,  depuis l’âge de 10/11 ans (Alex R. Hibbert), puis de 16/18 ans (Ashton Sanders), et enfin dans la trentaine (Trevante Rhodes). Tout jeune il est confronté à la drogue de par sa mère (Naomi Harris) qui est accro et se prostitue pour du crack. Vu qu’il est plus chétif que les enfants de son âge, il subit la risée de ‘plus grands’. Il rencontre un après midi, alors qu’il est poursuivi par ces derniers, un dealer, Juan (Mahershala Ali) se prend d’amitié pour lui, le ramène chez lui, et sa petite amie Teresa (Janelle Monae) et lui le prennent sous leurs ailes. Ce seront les meilleurs moments de sa vie, et l’amitié se poursuivra sans faille. Eux, comme un peu tout le monde ont compris qu’il va s’éveiller à une sexualité différente. Quelques années plus tard, il retrouve le seul ami de son âge qu’il ait eu, Kevin  (Jharrel Jerome) un grand amateur de filles, qui lui fera découvrir sur la plage un éveil à la sexualité au masculin, dans un moment à la fois intense et d’une finesse de ton remarquable. Quelques années plus tard Chiron est devenu un très beau mec musclé , qui deale pour vivre… Un soir il reçoit un coup de fil de Kevin ( André Holland) qui se rappelle à son souvenir.

Ce film est une pure merveille, réalisé par Barry Jenkins, qui démontre tout sans montrer quoi que ce soit. A chaque partie de la vie de Chiron, on vit avec lui, on tremble pour lui, et nul besoin d’âtre black ou de vivre dans des lieux sordides de Miami pour se sentir concerné. C’est là qu’on reconnaît le grand cinéma. On aurait entendu une mouche voler dans la salle. Pas de popcorn, pas un bruit. La salle était figée, et les commentaires à la sortie n’étaient que louanges, et je ne peux que me joindre à eux.

Quand le cinéma américain nous offre des films comme celui-ci, on ne peut dire que Bravo!  et je peux vous dire que ce ne sera pas le seul qui vous fera vibrer, vu que dans un mois, vous aurez l’occasion de vibrer avec Les Figures de l’Ombre, qui se rapproche de ce Moonlight, vu que les personnages principaux sont aussi de couleur, mais la ressemblance s’arrêtera là, vu que ce sont des femmes qui en sont les héroïnes.

Le film a reçu le Golden Globe du meilleur film dramatique à Los Angeles il y a quelques jours!

Le film annonce :