Los Angeles

All posts tagged Los Angeles

Rating:

9ème opus de Fast & Furious, cette fois, on change la donne pour un spin off particulièrement savoureux.

Depuis que Hobbs (Dwayne Johnson), fidèle agent de sécurité au service diplomatique des Etats-Unis, combattif mais droit, et Shaw (Jason Statham),  homme sans foi ni loi, ancien membre de l’élite militaire britannique, se sont affrontés en 2015 dans Fast &Furious 7 , les deux hommes se haïssent au plus haut point . Mais lorsque Brixton (Idris Elba), un anarchiste génétiquement modifié (c’est le moins que l’on puisse dire) , met la main sur une arme de destruction massive après avoir battu le meilleur agent du MI6 qui est en fait la sœur de Shaw (Vanessa Kirby) , Les deux ennemis de longue date vont devoir alors faire équipe pour faire tomber le seul adversaire capable de les anéantir.

Hattie Shaw (Vanessa Kirby) and Deckard Shaw (Jason Statham)

Vanessa Kirby

Vanessa Kirby

Brixton (Idris Elba)

Vanessa Kirby

Hobbs & Shaw étend l’univers de Fast and Furious dans une succession d’obstacles tout autour du monde, de Los Angeles à Londres, du désert toxique de Tchernobyl aux luxurieuses terres de Samoa. Obn est loin des courses poursuites en voiture des premiers films. Cette fois on entre dans la science fiction, avec des clins d’oeils à James Bond ou Mission Impossible.

Luke Hobbs (Dwayne Johnson), Deckard Shaw (Jason Statham), & Hattie Shaw (Vanessa Kirby)

Réalisé par David Leitch (Deadpool 2), à partir du scénario de Chris Morgan, architecte de l’univers de Fast and Furious, et sur un scénario de Chris Morgan et de Drew Pearce (Mission Impossible : Rogue Nation et Iron Man 3), le film est produit par Chris Morgan, Dwayne Johnson, Jason Statham et Hiram Garcia. Si des scènes-clés d’HOBBS & SHAW ont été filmées à Hawaï et Los Angeles, la majorité du tournage a eu lieu de Londres à Glasgow, en passant par une centrale atomique près de Doncaster, dans le Yorkshire du Sud. Londres prend aujourd’hui une place plus centrale, alors que nos héros tentent d’échapper aux autorités et à Brixton. Ce n’est pas le Londres esquissé dans le volet 6 de la saga, mais celui de Deckard Shaw, avec tous les attributs du luxe et de l’opulence que cela implique et qui contrastent singulièrement avec son enfance dans le quartier ouvrier d’East London.
Mais au gré des tribulations de Shaw, Hobbs et Hattie, la ville s’étend et se diversifie pour inclure la version plus hip de l’East London actuel, Piccadilly Circus, le marché de Leadenhall, la cathédrale Saint-Paul et le Millennium Bridge qui enjambe la Tamise. Durant un tournage de nuit devant la cathédrale Saint-Paul, dont le dôme est l’un des éléments emblématiques du ciel londonien, le directeur de la photographie Jonathan Sela et son équipe ont eu la responsabilité d’éclairer le monument qui devait servir de toile de fond à un atterrissage en hélicoptère (une première à Londres), pour la scène durant laquelle Hattie et sa team s’apprêtent à récupérer le « flocon de neige ».  On traverse ensuite le Millennium Bridge, avec la façade de Saint-Paul magnifiquement éclairée derrière elle. West Wycombe House, un superbe manoir d’époque, entouré d’imposants jardins et situé en périphérie de Londres, fut transformé en propriété russe que la séduisante marchande d’armes, Madame M, et sa clique de gangsters en jupons investissent pour en faire leur base opérationnelle.

Jason Statham ,  Deckard Shaw

Idris Elba

Eiza González ,  Madame M

Et bien entendu la fin du film a été tournée dans des décors de rêve avec les falaises des Iles Samoa. En fait on se régale, on frémit, on sourit, on tremble pendant les 2h15 que dure ce film qui a tous les atouts pour être un des blockbusters de cet été. Au niveau casting, on retrouve d’autres acteurs plus ou moins connus, dans des rôles plus ou moins grands comme Helen Mirren ou Ryan Gosling, ce dernier n’tant pas vraiment crédité sur le film!!!

Luke Hobbs (Dwayne Johnson) & Deckard Shaw (Jason Statham)

Idris Elba

Luke Hobbs (Dwayne Johnson) & Deckard Shaw (Jason Statham)

Mon meilleur conseil assayez vous dans une bonne salle, accrochez votre ceinture ( euh non, pas besoin de ceinture de sécurité, l’action est sur l’écran!), et vous allez passer un super moment. N’est-ce pas ce que l’on demande au cinéma?

Dwayne Johnson

Luke Hobbs (Dwayne Johnson), Brixton Lorr (Idris Elba) & Deckard Shaw (Jason Statham)

bandes annonce :

 

 

Rating:

Étrange album que Ma Vie en Musique, de Sylvie Vartan, qui vient juste de sortir.

claude010 - Copie

Explications: sur les 16 titres de cet album, 1 inédit en  français, et 1 titre qu’elle a souvent interprété sur scène, et 14 titres réorchestrés. Ces 16 titres sont divisés en 3 villes qui ont marqué sa vie: Sofia, en Bulgarie, Paris et Los Angeles. Trois grandes pages de sa vie, avec des titres très connus.

Tout d’abord pour Sofia : La Maritza, avec une très belle intro et une orchestration piano, qui laisse la place belle à sa voix. ce titre est certainement un de ses plus célèbres et méritait sa place dans ce CD. Ensuite Nicolas, avec ici aussi une belle intro, où guitare et accordéon soulignent la voix, avant l’arrivée des choeurs. Le rythme est nettement plus lent que la version que nous connaissions. Mon Père est le 3ème titre, toujours avec guitare en fond. Plus nostalgique que la version 60s, l’arrivée de l’orchestre ne fait que souligner cet aspect. Toujours à Sofia, Orient Express, où on ne reconnaît pas le titre avec son intro, piano et violons , et toujours ce côté nostalgique. Difficile de choisir pour tous ces titres entre les versions originales et cette nouvelle. Pour terminer le chapitre Sofia, une chanson de Barbara que Sylvie a souvent interprété ces dernières années sur scène : Mon Enfance, mais qu’elle n’avait jamais gravé sur CD à ce jour.

claude011 - Copie

Tournons la plage et partons vers Paris, où le nouveau cycle commence avec une chanson de Georges Brassens : Le Petit Cheval, une vraie chanson douce, qu’on imagine aisément chanter à un enfant. La voix bien posée de Sylvie convient parfaitement, voilà un choix judicieux. Toujours le piano omniprésent. Un régal! Pour un de ses plus grands tubes : Qu’est-ce qui fait pleurer les blondes, changement radical, avec orchestration assez proche de l’originale, toutefois plus modernisée. On retrouve la Vartan des années 70.  Retour à la guitare avec La Plus Belle Pour Aller Danser, composé par Charles Aznavour. Ce titre a été ré-enregistré, mais cette nouvelle orchestration n’apporte rien de bien nouveau, vu le nombre d’enregistrement live existants. Mais, vu que c’est un incontournable pour Sylvie Vartan, il fallait bien qu’il soit sur cet album, toujours avec guitare. Encore une intro surprise pour le titre suivant : La Drôle de fin, au style totalement différent de l’original. C’est vraiment le son très actuel, avec des sonorités superbes. Peut-être la ré-orchestration la plus réussie de ce CD. Puis En Ecoutant La Pluie, un titre de ses débuts qui ne manque pas de charme dans ce nouvel habillage. Pour terminer la session Paris, un des titres que j’ai toujours adoré : Comme Un Garçon, qui a été totalement aménagé avec des sonorités 2015, bien loin de la version 1968.

Dernier virage, on part vers la Californie, Los Angeles, avec un premier titre qui diffère vraiment très peu de l’original : Je N’Aime Encore Que Toi, sur lequel on ne peut pas vraiment dire grand chose. Une très belle chanson douce. Retour au rythme avec Bye Bye Leroy Brown, que Sylvie avait enregistré à la fois en français et en anglais à l’époque, et qui dans son nouvel habillage est dans la langue de Molière. Mais quand même assez peu de différence entre les deux enregistrements. On reste dans les super tubes, avec : L’Amour C’Est comme Une Cigarette, un incontournable, où la plus grosse différence vient des choeurs. Retour aux titres des 60s avec Si Je Chante , bien rythmée, belle orchestration, très beau son. Incontournable. Et enfin le 16ème titre, qui avait enregistré sur son album en anglais en 1965 : A Gift from Paris : I Can’t Make Him Look At Me. Un titre totalement dans le ton de son album précédent. Rythmé, une belle chanson quasi inconnue. Certainement parmi les titres que j’écoute le plus sur cet album.

Je me pose juste une question, pourquoi ce CD de reprises, si ce n’est pour en faire un spectacle qui utilisera ces nouvelles orchestrations? Les fans se réjouiront des nouveaux enregistrements. Mais les radios vont-elles suivre. Ce n’est pas le fort des radios de diffuser de nouvelles orchestrations. Mais bon, vous savez quoi offrir à Noël aux fans. Et si vous avez envie de faire un plus cadeau, offrez le coffret l’intégrale en 85 CD des 45t de  1961 à 1987, avec 4 titres inédits. Dites Monsieur Sony Music, si votre Père Noël en laisse tomber un dans ma cheminée, je serai plus que ravi…

L’album seul :  14.39€ (amazon.fr)

le coffret avec album CD et Vynile et des gadgets comme une étiquette valise : 44.99€

L’intégrale 45 t de 1961 à 1997: 159.99€ actuellement  sur commande uniquement : https://sylvievartan.sonymusic.fr/   

et pour finir une petite sélection de photos de Sylvie dans des spectacles récents:

vartan 2010 172 vartan 2010 171 vartan 2010 136vartan 2010 049vartan 2010 028Vartan 2 181

Vartan 2 138 Vartan 2 131 Vartan 2 134

Vartan 2 160 Vartan 2 151

Toutes les photos : @ Guy Courthéoux / onsortoupas.fr  Tous droits réservés

 

 

Rating:

Passionnant de bout en bout

Un film inspiré de faits réel, celle d’un membre de la CIA chargé des exfiltrations, qui va tenter de faire échapper 6 américains d’Iran, américains réfugiés à l’ambassade du Canada. Les faits se sont déroulés en 1979, au paroxysme de la révolution iranienne, lorsque les activistes arrivent à entrer de force dans l’ambassade américaine à Téhéran, faisant 44 otages. Seuls 6 américains avaient tenté de s’échapper pour demander asile dans une autre ambassade.    Tony Mendes (Ben Affleck) va tout tenter pour les faire revenir aux Etats Unis. Mission suicide. Si les 6 sont retrouvés, ils seront 7 à mourir…Pour cela il va avoir l’idée d’un subterfuge incroyable, la mise en chantier d’un film, Argo, qui va lui permettre d’entrer en Iran!

Ben Affleck est omniprésent dans ce film qu’il réalise, interprète  et coproduit. Le film marche à toute allure, et on ne sent pas un seul instant  que le film dure 2 heures. On est littéralement scotchés à son siège, passionné par cette histoire totalement rocambolesque et pourtant vraie. Voilà le genre de film qui donne envie d’aller au cinéma, il y a tous les ingrédients pour que l’on aime, action, suspense, humour, avec des tas de seconds rôles  comme John Goodman, Alan Arkin ou Brian Cranston.  Même la musique signée Alexandre Desplat est superbe!Un des meilleurs films que j’ai vus récemment, avec une performance  de Ben, Affleck. !

Le film est un des films les plus récompensés cette année, il a en fait quasiment tout obtenu, Oscar du meilleur film, César du meilleur film étranger, golden globes, Bafta etc etc

Le Blu Ray, modestement appelé ULTIMATE EDITION,  offre en prime le DVD et une copie digitale (à télécharger dans certains délais).

En bonus plusieurs documents dont le témoignage des otages, s’échapper de Téhéran, le réalisme absolu. Les fans du film, dont je fais partie pourront choisir, sur le Blu Ray la version cinéma ou la version longue qui dure  minutes de plus, et n’est visible qu’en version originale sous titrée.  C’est un des BluRay les plus importants de ce début d’année. A ne manquer sous aucun prétexte.

film annonce sur allocine.fr : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19402653&cfilm=190267.html

5*