Sidney Lumet

All posts tagged Sidney Lumet

Rating:

Reprise d’un énorme succès de la saison dernière au Théâtre Hébertot avec un grand comédien : Bruno Putzulu.

Voici ce que j’en disais l’année dernière…

Nous sommes aux Etats-Unis, dans une salle de délibération d’un jury qui doit décider de la vie ou de la mort d’un adolescent accusé d’avoir tué son père. 11 Jurés votent pour sa culpabilité, mais le 12ème se refuse à cette sentence. Or selon la Loi, il faut l’unanimité pour que le verdict soit reçu et entendu. Ils ont la vie d’un jeune homme entre les mains. Tout accable le jeune homme, mais les doutes  subsistent. Le juré va-t-il réussir à convaincre les 11 autres de la probabilité d’innocence? Chacun voit dans ces récits quelque chose en interaction avec sa vie personnelle. Peuvent-ils sur la foi de certains témoignages envoyer quelqu’un à la chaise électrique?

12 hommes, au cours de la délibération d’un procès, ont la responsabilité de juger un jeune homme accusé de parricide. Si pour 11 d’entre eux sa culpabilité est évidente, un juré va émettre des doutes. Or il faut l’unanimité pour prononcer un verdict. Une vie est entre leurs mains. C’est l’acquittement ou la chaise électrique. On assiste dans une tension palpable à un drame judiciaire dans lequel l’intelligence, l’humanité et la persévérance d’un seul homme vont mettre à mal les certitudes et les préjugés des 11 autres jurés, chacun habité et influencé par son histoire personnelle.

L’adaptation par Francis Lombrail de ce texte magnifique, qui date de 1953, et qui avait été adapté pour le grand écran par Sidney Lumet quelques années plus tard, est une véritable réussite. La mise en scène de Charles Tordjman est efficace, et les comédiens sont tous absolument parfaits: Jeoffroy Bourdenet, Antoine Courtray, Philippe Crubezy, Alain Cruveiller, Adel Djemaï, Christian Drillaud, Claude Guedj, Roch Leibovici, Pierre-Alain Leleu, Pascal Ternisien, Bruno Putzulu, et bien entendu Francis Lombrail. Et en alternance :  Thomas Cousseau – Xavier de Guilbon – François Raüch de Roberty

Nous avons rencontré le juré N°8 : Bruno Putzulu, un entretien qui commence avec un fou rire:

Pour ceux qui regardent cet article sur smartphone, si vous rencontrez un problème de son, tentez : https://youtu.be/7-24an70I38

 

N’attendez pas les derniers jours pour voir ou revoir ce pur chef d’oeuvre avec des comédiens hors pairs.

12 hommes en colère, au Théâtre Hébertot, du mardi au samedi à 19h00, dimanche à 17h00

Prix des places de 15 à 50 €

Réservations au 01 43 87 23 23

la bande annonce :

 

Rating:

Classique du théâtre, la pièce de Reginald Rose revient à Paris dans une nouvelle adaptation particulièrement réussie.

Nous sommes aux Etats Unis, dans une salle de délibération d’un jury qui doit décider de la vie ou de la mort d’un adolescent accusé d’avoir tué son père. 11 Jurés votent pour sa culpabilité, mais le 12ème se refuse à cette sentence. Or selon la Loi, il faut l’unanimité pour que le verdict soit reçu et entendu. Ils ont la vie d’un jeune homme entre les mains. Tout accable le jeune homme, mais les doutes  subsistent. Le juré va-t-il réussir à convaincre les 11 autres de la probabilité d’innocence? Chacun voit dans ces récits quelque chose en interaction avec sa vie personnelle. Peuvent-ils sur la foi de certains témoignages envoyer quelqu’un à la chaise électrique?

L’adaptation par Francis Lombrail de ce texte magnifique, qui date de 1953, et qui avait été adapté pour le grand écran par Sidney Lumet quelques années plus tard, est une véritable réussite. La mise en scène de Charles Tordjman est efficace, et les comédiens sont tous absolument parfaits: Jeoffroy Bourdenet, Antoine Courtray, Philippe Crubezy, Alain Cruveiller, Adel Djemaï, Christian Drillaud, Claude Guedj, Roch Leibovici, Pierre-Alain Leleu, Pascal Ternisien, Bruno Wolkowitch, et bien entendu Francis Lombrail.

Toutes les photos : @ Laurencine LOT

Un décor simplifié mais qui donne toute son ampleur à ce drame, signé Vincent Tordjman achève le tableau. Une telle oeuvre méritait une rencontre avec l’adaptateur, qui est aussi acteur et co-directeur du Théâtre Hébertot : Francis Lombrail:

Entretien exclusif Guy Courthéoux / Onsortoupas.fr. Tous droits réservés

Ne manquez surtout pas cette pièce magnifique qui se joue du mardi au dimanche à 19h00

Prix des places de 22 à 42 €

Réservations au 01 43 87 23 23

la bande annonce :

 

 

Rating:

Une comédie avec du suspense, des personnages intrigants, et surtout d’excellents comédiens, voilà le programme de Piège Mortel

Quand un auteur dramatique, Sidney Brown (Nicolas Briançon) qui a connu d’énormes succès , qu’il manque d’inspiration depuis quelques temps, que peut-il se passer lorsqu’il reçoit un très bon manuscrit, que lui a envoyé un admirateur qui se trouve être un de ses anciens élèves. Le titre de la pièce qu’il reçoit : Piège Mortel. Le jeune auteur, Clifford (Cyril Garnier)lui dit qu’il est le seul récipiendaire de cet envoi, que personne n’a lu. Il en parle à sa femme Myra (Virginie Lemoine), et lui laisse entendre qu’il tuerait pour un tel chef d’oeuvre! Ajoutons au tableau une voisine medium Helga (Marie Vincent), et Pierre (Damien Gadja), et vous allez obtenir un cocktail détonnant.

Tiré d’une pièce d’Ira Levin, adaptée en français par Gérald Sibleyras, Piège Mortel bénéficie d’une mise en scène moderne et très intelligente d’Eric Métayer. Les coups de théâtre se succèdent, et s’il est bien quelque chose à ne pas faire c’est de vous dévoiler les tenants et aboutissants. La pièce avait donné naissance à un film en 1982, signé Sidney Lumet, avec Michael Caine et Christopher Reeves.

Cette pièce mérite vraiment le détour, tant pour le suspense que pour les comédiens qui, visiblement, sont heureux de tenir une telle pièce. Le public ne s’y trompe pas qui applaudit à tout rompre, et c’est amplement mérité.

 

Toutes les photos : @ LOT

Piège Mortel , c’est au théâtre La Bruyère, du mardi au samedi à 21h00 avec matinée le samedi à 15h30
Prix des places : de 22 à 38 € ( moins de 26 ans : 10€ ( plus frais de réservation)

Renseignements et Réservations : 01 48 74 76 99 et au guichet du théâtre du lundi au samedi de 11h00 à 19h00.

 

La Bande annonce :