Jessica Borio

All posts tagged Jessica Borio

Rating:

Excellente idée que de reprendre cette pièce qui a connu un énorme succès il y a peu de temps aux Bouffes Parisiens.

Affiche BD

Nouveau théâtre, nouvelle distribution, et la comédie fonctionne à 100%. Sur le point de conclure le procès de sa vie, un avocat bourré de principes et de tocs va rencontrer un personnage incroyable qui va lui faire vivre une journée de dingue, où rien n’est prévu, rien n’est attendu et où les mêmes événements se répètent jusqu’au délire !   Pierre Maillard (Laurent Gamelon), avocat dans un cabinet dont le patron, Bernard Candetti  est un sacré hypocrite qui veut se débarrasser de lui avec l’aide de son désinvolte gendre qui trompe sa femme . Le gendre est un  obsédé qui ne pense qu’à séduire toutes les femmes présentes, dont la nouvelle secrétaire (Jessica Borio ou Maeva Pasquali) une ex toujours amoureuse de Maillard.  Candetti et son gendre ont monté un coup tordu pour faire perdre un procès à Maillard. Mais  une veuve abusive  arrive, dont l’époux (Zinedine Zoualem), un homme  très riche qu’elle a grugé de son vivant, va revenir… Seul Maillard peut le voir et l’entendre. Il est comme son ange gardien et possède un pouvoir : revenir en arrière dans le temps avec un simple geste !   Au début, Maillard ne le comprend pas ! Il croit devenir fou car les mêmes scènes se répètent et lui seul semble les avoir déjà vécues…

DSC_7261 DSC_7200 DSC_7124

Une troupe de comédiens formidables ( avec  aussi : Theodora Mytakis, Jean Dell, Jean François Cros), dans une mise en scène plus qu’efficace signée Eric CIVANYAN. La pièce co-écrite par Sylvain Meyniac (l’auteur de Hors Service avec Stéphane Plaza) et Jean-François Cros est un vrai délice. On rit de bout en bout avec cette histoire fantastique, qui fonctionne immédiatement. Il est certain que Laurent Gamelon et Zinedine Zoualem sont un choix judicieux pour « remplacer » les acteurs qui avaient créé la pice en 2012: Daniel Russo et Gérard Loussine. Gamelon se déchaîne, il arrive curieusement à rougir  quand il se met en colère, et adopte des mimiques qui font se tordre de rire TOUS les spectateurs. C’est une véritable ovation qu’ils reçoivent chaque soir, amplement méritée. Si vous voulez rire de bon coeur, n’hésitez pas et courez réserver vos places au Palace!

DSC_6811 DSC_7048

 

Toutes les photos : @ Steve Bouteiller

Représentations : mercredi : 20h00, jeudi et vendredi à 19h45 et samedi à 17h30

Prix des places : 23 à 49€

 

 

 

 

Rating:

Daniel Russo occupe la scène du Palais Royal pour une comédie délirante.

SansRancune_TPR_100x150_BAT7 (1)

La vie de Victor Pelletier (Daniel Russo) est un rêve. C’est un homme comblé. Les affaires marchent, il écrase la concurrence, il a une belle femme (Anne Jacquemin) , et au lever de rideau, il vient d’offrir un mariage somptueux à sa fille (Nassima Benchicou) , et vit dans un immeuble somptueux de l’Avenue Montaigne. Mais, parce qu’il y a un mais: le soir de ce mariage, sa femme décide de le quitter pour un homme plus jeune (David Talbot), qui vit la vie de Bohème et qu’elle aime en secret depuis un an. Son meilleur ami (Xavier Letourneur) , qui est aussi son associé voit les choses du bon côté, et l’amie de Madame, nymphomane (Jessica Borio) essaie de ne pas trop s’en mêler. On nage en plein boulevard, sans qu’il y ait trop de portes qui claquent, mais cette nouvelle adaptation par Sébastien Azzopardi et Sacha Danino de la pièce à succès créée par Sam Bobrick et Ron Clark fonctionne à merveille. Ce n’est pas la première fois que cette pièce est à l’affiche du Palais Royal. On se souvient d’une adaptation par Jean Poiret dans les années 90, avec Roland Giraud. 

Sans Rancune, Théâtre Palais Royal Sans Rancune, Théâtre Palais Royal

La pièce a été totalement remise au goût du jour. Plusieurs décors, la chambre de l’Avenue Montaigne, l’appartement bohème de Barbés, le restaurant où travaille l’amant de Madame, tout cela ressemble vraiment à ce que l’on peut connaître de nos jours. Il y a les portables, certes, mais c’est surtout dans les piques du dialogue que l’on sent que tout cela se déroule aujourd’hui. Je ne vous dévoilerai pas ces bons moments du spectacle, la surprise est toujours meilleure lorsqu’on ne s’y attend pas, mais je peux vous dire que tous ces bons mots secouent la salle qui rit et applaudit. La mise en scène alerte de Sébastien Azzopardi, et l’interprétation magistrale de Daniel Russo et de toute l’équipe, font passer ces 100 minutes de spectacle à la vitesse du TGV. On s’amuse, on rit, on s’inquiète, et on passe une très bonne soirée. Daniel Russo doit être sur les rotules à la fin parce qu’il ne faut pas oublier qu’il est aussi sur la scène du théâtre Antoine à 19h00. Il a tout juste le temps de prendre un taxi pour être présent lorsque le rideau se lève. Et il ne quitte quasiment pas la scène, où il virevolte comme Louis de Funés, sait en faire des tonnes sans gêner ses partenaires. Une vraie performance qu’il faut saluer.

Sans Rancune, Théâtre Palais Royal Sans Rancune, Théâtre Palais Royal

Une fois encore, un grand bravo à la direction du théâtre du Palais Royal, à Francis Nani, à Sébastien Azzopardi, qui offrent une programmation parfaite, avec deux pièces à l’affiche chaque soir (l’autre pièce : Des Souris et des Hommes est programmée à 19h00)

téléchargement (1)

 

TOUTES LES PHOTOS @ Emilie Brouchon

SANS RANCUNE, au théâtre du Palais Royal, 

Du mardi au samedi à 21h00, matinées samedi à 16h30 et dimanche à 15h30

Locations: 01 42 97 40 00 ou www.theatrepalaisroyal.com

Prix des places : de 17 à 52€

LA BANDE ANNONCE :