kimaimemesuive

All posts tagged kimaimemesuive

Rating:

Le retour du Grand Guignol dans un endroit qui nous réserve souvent de bonnes surprises : Le Théâtre Tristan Bernard.

Le Grand Guignol, qui était un théâtre parisien pour faire peur, qui n’avait pas peur de trancher des membres humains, couper des têtes, a fermé ses portes depuis belle lurette. Qu’importe? Sébastien Azzopardi et Sacha Danino le font revivre à leur manière…. avec qualité au Théâtre Tristan Bernard avec Chapitre XIII. Vous vous retrouvez dans une chambre d’un monastère où un écrivain, Franz Muller, est en train de peaufiner son nouveau roman. Jusque là, tout va bien. Sauf qu’au même moment un moine se fait trucider dans les bois voisins et que le meurtre ressemble comme une goutte d’eau au dernier chapitre qu’il vient de décrire dans son roman. Coïncidence? Meurtre maquillé pour accuser qui? Nous rentrons alors dans un suspense policier avec plus d’un protagoniste. les 6 acteurs ( THOMAS RONZEAU, TADRINA HOCKING, PATRICE LATRONCHE, ALEXANDRE JÉRÔME, MARICA SOYER, PHILIPPE DE MONTS) ont souvent plusieurs rôles, vu que les crimes se poursuivent, tous bien sanglants. Les habitués des films d’horreur ou d’épouvante gagnent un petit plus, surtout s’ils se trouvent dans les premiers rangs, puisque le sang gicle  de tous les côtés, et plus particulièrement des cadavres qui arrivent sur la scène. Mais, si les tout petits ne sont pas dans la salle, les ados et les adultes se réjouissent de toutes les péripéties, surtout si tout cela est du meilleur effet macabre. Tête tranchée, doigts coupés, éviscération, vous en aurez plein la vue, et si vous êtes dans les premiers rangs, les risques d’aspersion existent. Mais ne vous affolez pas, le sang est incolore, mais la sensation quand on en reçoit provoque des élans d’hilarité. Quel bonheur pour les spectateurs, qui sont à la fois captivés par la recherche de l’assassin, qui est, ….suspense…Dzkdjgbzreliuvbd (je n’allais quand même pas vous donner d’indice, ce serait dommage. De toutes façons vous allez bien le découvrir vu que nombre de protagonistes passent de vie à trépas tout au long de la pièce.

Je n’avais pas connu le Grand Guignol, dont les spectacles, ai-je compris, ne brillaient pas par leur qualité. Ce qui n’est pas le cas ici. Les deux auteurs nous ont concocté un cocktail explosif ( non, pas de risque d’explosion dans la salle!!) d’une rare intelligence, et surtout avec une dose d’humour qui fait qu’on ressort de la salle avec le sourire.Sébastien Azzopardi a trouvé ce qu’il fallait pour que la mise en scène soit totalement efficace. A aucun moment nous n’avons envie de sortir. L’histoire est passionnante, les acteurs  excellents, on passe une superbe soirée dans ce chapitre XIII. Pourquoi ce titre? Réponse au théâtre!! il ne s’agit pas du remake d’un jeu vidéo!

Toutes les photos : @CHAPITREXIII_EmilieBrouchon

Chapitre XIII, au Théâtre Tristan Bernard

Du mardi au vendredi à 21h00 et le samedi à 16h00 et 21h00. Je ne conseillerai pas ce spectacle aux moins de 12 ans, mais les ados plus âgés et les adultes de tous poils devraient se régaler

Vous pourrez trouver plus d’infos sur KIMAIMEMESUIVE.FR   

Réservations au 01 45 22 08 40

Une offre spéciale est en cours actuellement : 1 place achetée plein tarif en 1ère catégorie ( achetée par téléphone uniquement) 1 place offerte, dans la limite des places disponibles. Attention cette offre n’est valable que mardi, jeudi et vendredi à 21h00 et samedi à 16h00

la bande annonce :

 

Rating:

Voilà un spectacle qui est un peu un OVNI, mais quelle beauté, quel talent! Une salle debout qui ovationne, c’est génial!

Ce « Une Vie Sur Mesure » n’est pas un nouveau spectacle, qui a été ovationné par le public, nommé aux Molières 2016 comme meilleur spectacle ‘Seul En Scène’, mais c’est une nouvelle création, mise en scène par Stéphane Batlle, avec un tout jeune comédien : Axel Auriant-Blot, qui mérite tous les superlatifs. J’y reviendrai un peu plus loin dans cet article.

L’histoire, celle d’Adrien Lepage, un gamin très doué, qui ne vit que par et pour la batterie. Différent des enfants de son âge, il nous conte sa famille, ses relations avec les personnes de son école, sa rencontre avec une jeune fille, mais toujours avec sa batterie. Au départ sa batterie n’est que dans sa tête, où il bat la mesure sur tous les bruits qui l’entoure. On pourrait le comparer à Billy Elliot pour ses performances spectacles, et à Forrest Gump pour sa naïveté. Il va nous raconter sa vie , mais toujours à travers la Batterie.

L’auteur, Cédric Chapuis, avait au départ créé le rôle sur scène, et cette fois, il a cédé le flambeau à un surdoué: Axel Auriant-Blot, sont on ne sait pas s’il est comédien qui a appris la batterie, ou batteur qui a pris des cours de comédie. Il est totalement à son aise sur la scène, et le public marche à fond. C’est plus qu’une performance, on a l’impression qu’il a reçu un coup de ….baguette magique… qui ensorcelle aussi le public. J’ai non seulement été conquis, j’ai été ébloui comme rarement. Il ne fait aucun doute que ce jeune homme de tout juste 19 ans va faire une carrière, autant dans la comédie que dans la musique, et je ne peux qu’espérer le rencontrer pour en parler avec lui. Je vous le dis : vous allez prendre une claque. Précipitez-vous pour trouver des places, dans quelques jours la salle affichera complet , parce que le bouche à oreille va fonctionner. Une salle debout qui explose en applaudissements pour un jeune inconnu, c’est rare, très rare! Précipitez-vous!

Axel a commencé le théâtre en 2007 avant d’aller aux cours Florent. Il intégrera le conservatoire d’Art Dramatique du XIXéme à Paris, avant de faire quelques apparitions au cinéma ou à la télévision, tout en gardant sa passion pour la batterie, il a accompagné Joyce Jonathan, Nicoletta ou Manu Dibango dans quelques concerts).

Représentations jusqu’au 30 Septembre à 21.00 et après le 7 Octobre ce sera à 19h00

du mercredi au samedi

places de 16 à 27€

Réservations au  01 45 22 08 40.

Toutes les photos : @ Margot Mouth

 

la bande annonce :