TADRINA HOCKING

All posts tagged TADRINA HOCKING

Rating:

Quand une histoire vraie qui s’est déroulée pendant la seconde guerre mondiale devient pièce de théâtre…. Après son triomphe au Théâtre des Béliers Parisiens, la voici dans la très belle salle du Splendid St Martin

 

Les crapauds fous raconte l’histoire de médecins polonais qui vont sauver un village, mais aussi des milliers de vies , tout simplement en organisant une  énorme supercherie. On raconte l’histoire sur 2 époques; de nos jours, et au moment où les faits se sont déroulés dans une petite ville de Pologne. Une vingtaine de personnages qui vont  vous captiver pour  vous faire vivre avec une bonne dose d’humour une histoire qu’on pourrait croire trop belle pour être vraie. Et pourtant c’est une histoire vraie.

Beaucoup de comédiens certes , si on compte ceux qui se retrouvent sur l’affiche, beaucoup de personnages, mais au final, beaucoup de comédiens en alternance: Benjamin Arba, Merryl Beaudonnet, Charlotte Bigeard, Constance Carrelet, Hélie Chomiac, Gaël Cottat, Rémi Couturier, Charlie Fargialla, Tadrina Hocking, Frédéric Imberty, Damien Jouillerot, Blaise Le Boulanger, Claire-Lise Lecerf, Valentine Revel, Thibaud Pommier, Christian Pelissier. Tout ce petit monde va vous faire vivres ces aventures sous la direction de celle qui a écrit la pièce : Mélody Mourey.

Auteur et metteur en scène, voilà une bonne raison de rencontrer Mélody:

LES CRAPAUDS FOUS, c’est au Splendid St Martin, les vendredis et samedis à 19h00, dimanche à 17h30

49 rue du Faubourg St Martin, Métro Strasbourg Saint Denis

Locations au 01 42 62 35 00

Places de 20 à 43 €

 

 

Rating:

Le retour du Grand Guignol dans un endroit qui nous réserve souvent de bonnes surprises : Le Théâtre Tristan Bernard.

Le Grand Guignol, qui était un théâtre parisien pour faire peur, qui n’avait pas peur de trancher des membres humains, couper des têtes, a fermé ses portes depuis belle lurette. Qu’importe? Sébastien Azzopardi et Sacha Danino le font revivre à leur manière…. avec qualité au Théâtre Tristan Bernard avec Chapitre XIII. Vous vous retrouvez dans une chambre d’un monastère où un écrivain, Franz Muller, est en train de peaufiner son nouveau roman. Jusque là, tout va bien. Sauf qu’au même moment un moine se fait trucider dans les bois voisins et que le meurtre ressemble comme une goutte d’eau au dernier chapitre qu’il vient de décrire dans son roman. Coïncidence? Meurtre maquillé pour accuser qui? Nous rentrons alors dans un suspense policier avec plus d’un protagoniste. les 6 acteurs ( THOMAS RONZEAU, TADRINA HOCKING, PATRICE LATRONCHE, ALEXANDRE JÉRÔME, MARICA SOYER, PHILIPPE DE MONTS) ont souvent plusieurs rôles, vu que les crimes se poursuivent, tous bien sanglants. Les habitués des films d’horreur ou d’épouvante gagnent un petit plus, surtout s’ils se trouvent dans les premiers rangs, puisque le sang gicle  de tous les côtés, et plus particulièrement des cadavres qui arrivent sur la scène. Mais, si les tout petits ne sont pas dans la salle, les ados et les adultes se réjouissent de toutes les péripéties, surtout si tout cela est du meilleur effet macabre. Tête tranchée, doigts coupés, éviscération, vous en aurez plein la vue, et si vous êtes dans les premiers rangs, les risques d’aspersion existent. Mais ne vous affolez pas, le sang est incolore, mais la sensation quand on en reçoit provoque des élans d’hilarité. Quel bonheur pour les spectateurs, qui sont à la fois captivés par la recherche de l’assassin, qui est, ….suspense…Dzkdjgbzreliuvbd (je n’allais quand même pas vous donner d’indice, ce serait dommage. De toutes façons vous allez bien le découvrir vu que nombre de protagonistes passent de vie à trépas tout au long de la pièce.

Je n’avais pas connu le Grand Guignol, dont les spectacles, ai-je compris, ne brillaient pas par leur qualité. Ce qui n’est pas le cas ici. Les deux auteurs nous ont concocté un cocktail explosif ( non, pas de risque d’explosion dans la salle!!) d’une rare intelligence, et surtout avec une dose d’humour qui fait qu’on ressort de la salle avec le sourire.Sébastien Azzopardi a trouvé ce qu’il fallait pour que la mise en scène soit totalement efficace. A aucun moment nous n’avons envie de sortir. L’histoire est passionnante, les acteurs  excellents, on passe une superbe soirée dans ce chapitre XIII. Pourquoi ce titre? Réponse au théâtre!! il ne s’agit pas du remake d’un jeu vidéo!

Toutes les photos : @CHAPITREXIII_EmilieBrouchon

Chapitre XIII, au Théâtre Tristan Bernard

Du mardi au vendredi à 21h00 et le samedi à 16h00 et 21h00. Je ne conseillerai pas ce spectacle aux moins de 12 ans, mais les ados plus âgés et les adultes de tous poils devraient se régaler

Vous pourrez trouver plus d’infos sur KIMAIMEMESUIVE.FR   

Réservations au 01 45 22 08 40

Une offre spéciale est en cours actuellement : 1 place achetée plein tarif en 1ère catégorie ( achetée par téléphone uniquement) 1 place offerte, dans la limite des places disponibles. Attention cette offre n’est valable que mardi, jeudi et vendredi à 21h00 et samedi à 16h00

la bande annonce :