eric Cantona

All posts tagged eric Cantona

Le Théâtre Antoine peut se vanter d’une superbe programmation pour la saison prochaine.

Le théâtre de Jean Marc Dumontet et Laurent Ruquier va connaître de belles soirées dès septembre prochain, avec notamment la nouvelle pièce signée Laurent Ruquier : Pourvu qu’il soit heureux, mis en scène par Steve Suissa, avec Francis Huster, Fanny Cottençon et Louis Le Barazer, et qui sera à 21h00 pour une série de représentations dès le  12 septembre

 

et , à 19h00 cette fois, un très grand comédien va tenir l’affiche de Plaidoiries :

Richard Berry, Plaidoiries, Je Vous Demande l’Impossible , mis en scène par Eric Théobald:

et, pour commencer l’année 2019 en beauté: un duo de choc sur la scène du Théâtre Antoine : Dany Boon et Valérie Bonneton : 8 Euros de plus de Sébastien Thiery, dans une mise en scène de Stéphane Hillel

Tous renseignements et pré-achats de places sur le site du Théatre Antoine :

https://www.theatre-antoine.com

 

 

Rating:

Encore une belle pièce à l’affiche du théâtre Hébertot!

40x60-VICTORessainew.indd

La saison théâtrale ne fait que commencer, et la qualité est déjà au rendez-vous. Cette fois c’est avec VICTOR qui est à l’affiche du théâtre Hébertot. Une histoire pour le moins singulière qui permet à la troupe de comédiens de montrer leur talent. Nous sommes en 1950, Victor (Grégory Gadebois) sort de prison. Il a purgé une peine d’un an, tout en étant innocent. Il a fait cela par amitié pour Marc (Eric Cantona), qui est un héros de guerre, désormais homme d’affaire avisé et rusé. Et c’est sa femme Françoise (Caroline Sihol) , dont Victor est amoureux qui lui a demandé ce service. En prison, il a fait la connaissance d’un nouvel ami (Serge Biavant), qui veut changer de vie et qui veut l’aider à réussir dans la vie. Il rencontrera aussi une nouvelle amie (Marion Malenfant). Mais Françoise est-elle vraiment amoureuse de Victor, ou va-t-elle rester aux ordres de son mari?

photo: LOT

photo: LOT

photo: LOT

photo: LOT

photo: LOT

photo: LOT

Cette pièce est une des dernières écrites par Henri Bernstein, qui fut créée en 1950, 3 ans avant son décès. Cet auteur célèbre avait été un peu oublié et c’est une heureuse surprise de voir une de ses pièces revenir sur les planches. On pourrait penser que jouer une pièce qui a 65 ans pourrait déconcerter, que nenni. C’est une pièce intemporelle que la mise en scène alerte de Rachida Brakni sert au mieux. Cette mise en scène redonne vie au texte, et surtout permet aux comédiens de montrer toute l’étendue de leurs talents. Ainsi Grégory Gadebois, qui tient la pièce sur ses épaules, puisqu’il est présent sur la scène pendant quasiment toute la pièce. Cet ex pensionnaire de la Comédie Française avait été aussi sur scène en 2012 dans Des fleurs Pour Algernon, et il a reçu le César dur meilleur espoir en  2012 pour Angèle et Tony. Mais ses partenaires ne sont certainement pas à oublier. Ainsi Eric Cantona, qui monte à nouveau sur les planches après une autre pièce avec le même metteur en scène  (Face au Paradis en 2010) et une autre d’Alfred Jarry (Ubu Enchaîné). Cantona est parfait dans son complet veston et son rôle de personnage haïssable, qui va évoluer …Caroline Sihol est tout aussi envoûtante qui fut la grande Marie Antoinette pour Robert Hossein parmi bien d’autres rôles. Et les deux autres rôles ne doivent pas être oubliés, à qui on ne peut reprocher qu’une seule chose…c’est qu’ils ne sont pas assez présents sur scène : Marion Malenfant et Serge Biavan.

photo: LOT

photo: LOT

photo : guy courtheoux / onsortoupas.fr

photo : guy courtheoux / onsortoupas.fr

Vous l’avez compris, cette pièce est une pièce pour comédiens, et la salle a pu applaudir la troupe qui le mérite bien. Une fois encore, la direction du théâtre Hébertot joue avec de beaux atouts.

Victor c’est au théâtre Hébertot du Mardi au Samedi à 21h00 et le dimanche en matinée à 17h00. Durée du spectacle : environ 1h45

Réservations : http://theatrehebertot.com/,  ou 01 43 87 23 23

Tarifs: jusqu’au 24 septembre : de 15 à 42€  ensuite de 17 à 52€,

Moins de 26 ans : 10€ en 1ere catégorie ,  mardi, mercredi et jeudi selon places disponibles, Billet sans réservation à retirer 1h avant le spectacle avec présentation obligatoire du justificatif de – de 26 ans au moment du paiement.

photo : guy courtheoux / onsortoupas.fr

photo : guy courtheoux / onsortoupas.fr

photo : guy courtheoux / onsortoupas.fr

photo : guy courtheoux / onsortoupas.fr

 

Rating:

Attention….petit chef d’oeuvre….un retour aux sources du Western.

B1Htz3xIgAAzbYq

 

Nous sommes aux Etats Unis, dans les années 1870, dans le Far West, avec des terres arides, des villes décimées. le pétrole n’est pas encore une matière première. On se bat pour survivre, et le pays est celui de tous, avec beaucoup d’étrangers, comme John (Mads Mikkelsen), qui est installé là depuis des années, avec son frère, et qui attend l’arrivée de sa femme et de son fils de 7 ans. A peine sortis du train, ils partent en diligence vers leur terre dévastée. Petit problème. ils ne sont pas seuls dans cette carriole, et deux bandits violents ont des vues sur la femme. Ils jettent John de la diligence et vont violer la femme, et tuer l’enfant. John  ne laissera pas ces crimes impunis, et va abattre les meurtriers qui ont déjà fait du ménage en assassinat tous les humains dans leur moyen de transport. Cela va attirer plus que des ennuis à John, puisque le bandit est le frère du chef d’un gang des plus dangereux, Delarue. John va se retrouver seul contre tous, même ceux de la communauté où il vivait, qui tous ont peur de représailles sanglantes. arrivera-t-il à éliminer toute la bande, et à se confronter à celle-ci, et à celle qui était la femme du bandit assassiné (Eva Green) .

Extended-02-Mikael-persbrandt-Mads-mikkelsen-The-Salvation-FG Director-Kristian-Levring-Selfportrait The Salvation 206_THE SALVATION - Mads Mikkelsen_Mikael persbrandt - photo by Joe Alblas The Salvation

 

Ce film est en quelque sorte un retour aux sources, ou un hommage au western, qui est un genre un peu désuet. Mais le réalisateur, Kristian Levring, réussit le tour de force de renouveler le genre, de le filmer avec audace, tout en gardant l’intérêt du spectateur de la première à la dernière minute. C’est du bonheur à chaque instant, on reste cloué à son fauteuil, en évitant les poncifs qui montreraient trop de sang, ou trop de démonstrations d’épouvante, comme un viol ou le meurtre d’un enfant ou de quelque méchant que ce soit; Les paysages sont de toute beauté, les interprètes formidables. Bien entendu Mads Mikkelsen est parfait, mais ce n’est pas nouveau. Eva Green etEric Cantona, tout comme Jonathan Pryce, dans des seconds rôles  le sont tout autant.

Extended-23-Jeffrey-Dean-Morgan-The-Salvation-FG Extended-41-Eva-Green-The-Salvation-FG Extended-46-Jeffrey-Dean-Morgan-The-Salvation-FG The Salvation Extended-47-Mads-Mikkelsen-The-Salvation-FG TheSalvation_EvaGreen

 

Si tous les films  étaient de cette qualité, les cinémas seraient pleins à toutes les séances et le BluRay se vendraient par milliers! . Je ne mâche pas mes mots en parlant de superbe film. Le genre de petit bijou auquel on ne s’attend pas. Une bonne surprise venue du Danemark. Ne la manquez pas!

Parlons un peu plus du BluRay:

Durée du film : 92 minutes, format image 2.35 en 16/9 compatible, présenté en VO avec sous titres obligatoires ou VF en 5.1 DTS master audio. L’mage est d’excellente qualité. On regrettera le manque de bonus pour ce superbe film.

Le film annonce :