Philippe Bérodot

All posts tagged Philippe Bérodot

Rating:
VOTRE VOTE

Une des plus célèbres comédies de Carlo Goldoni, maître incontesté de la comédie italienne du XVIIIe siècle, actuellement au théâtre Hébertot.

Deux jumeaux, Zanetto et Tonino, sont séparés à leur naissance : Zanetto sera élevé dans la montagne, Tonino à Venise. Le premier est un crétin, le second un homme de bien. Ils ne se sont  pas vus depuis leur naissance lorsque, le même jour, le hasard les fait arriver tous deux à Vérone pour des histoires de mariage : chacun des deux ignore que son frère se trouve dans la ville, ce qui va créer une succession de malentendus, de quiproquos, de situations invraisemblables et loufoques . Duels, amours et amours, fuites éplorées, intervention de la police, retrouvailles, emprisonnement…  Goldoni n’a de cesse de pousser l’action de sa comédie en mêlant rire et émotion, tendresse et gravité, sans jamais se départir de ce qui sera sa conduite d’homme de théâtre : amuser le public .

 

Un très beau rôle en costumes , et pour endosser ce double rôle, il fallait un comédien parmi les meilleurs de sa génération. Le choix est vite fait qui s’est arrêté sur Maxime d’Aboville, qui domine toute la distribution en étant Tonino et Zanetto. Tous est dans la gestuelle, et le ton, puisque le comédien est quasi omniprésent sur la scène, aux côtés d’Olivier Sitruk, Victoire Bélézy, Philippe Berodot, Adrien Gamba-Bompard, Benjamin Jungers, Thibault Lacroix, Agnés Pontier, Luc Tremblay et Margaux Van Der Plas. La mise en scène très habile de Jean-Louis Benoit nous transporte immédiatement dans de beaux décors qui rappellent que l’oeuvre n’a pas été écrite hier, bien qu’elle n’ai pas pris de ride, peu-être est-ce du à cette nouvelle adaptation qu’en a réalisé le metteur en scène. Les directeurs du Théâtre Hébertot, Francis Lombrail et Pascal Legros ne s’y sont pas trompés, et ont vidé juste. La pièce est intelligente, et fait rire, les décors de Jean Haas méritent leur part de louanges.

TOUTES LES PHOTOS :  Pascal Victor/ArtComPress

On passe une excellente soirée, ne vous y trompez pas. J’ai écrit que Maxime d’Aboville dominait la distribution. De là à vouloir le rencontrer pour un entretien, il n’y a  qu’un pas. Maxime d’Aboville a reçu Onsortoupas dans sa loge, et en voici le résultat filmé:

Entretien : Guy Courthéoux pour Onsortoupas.fr

et voici la bande annonce :

 

Rating:
VOTRE VOTE

Ne craignez rien, les zombies sont sur scène, et n’attaquent pas (pas encore?) les spectateurs!

Paris, de nos jours, les zombies attaquent sans prévenir. Il y en a partout, et les rares survivants doivent s’organiser pour ne pas se transformer à leur tour. Parmi les survivants: un fan de films de zombies, La Smoule, Kahina, une jeune ado qui est réfugiées dans la cave / réserve de son épicier de père, Karen qui a trouvé sa fille en train d’ingurgiter son compagnon, le professeur Vallet, une scientifique un peu dérangée, et son aide, Jacques, qui est en fait un agent de sécurité dans l’hôpital où elle travaille. Tous ces personnages évoluent, et se débattent pour que l’espèce humaine ne soit pas éradiquée de Paris.

C’est la première pièce de théâtre à traiter de ce sujet, revenu très à la mode avec des séries comme Walking Dead, qui en est à sa 7ème saison, dont les 6 premières ont déjà rencontré un énorme succès en BluRay. Ecrite par Denis Baronnet et Ronan Yvon, et mise en scène par Frédéric Thibault, , Alimentation Générale est une des meilleures surprises de ce début d’année. Certes, si vous êtes allergique au genre, vous pourriez être un peu récalcitrant. Mais l’humour constant, dans les dialogues et les situations vous aideront à passer une bonne soirée. Quant aux autres, dont je suis, alors aucun bémol. On rit, on est effrayé, on admire les maquillages, les situations cocasses, et on passe vraiment une soirée mémorable.

Il faut dire que les 6 comédiens se donnent à fond, qui ne se contentent pas tous d’un seul rôle. On recycle un peu les rôles disparus en de nouveaux rôles et c’est incroyable, mais on marche à fond. Philippe Bérodot, Arianne Brousse, Martin Darondot, Nathalie Mann, Ariane Mourier, Ghita Serraj, tous sont excellents et s’en donnent visiblement à coeur joie. La direction du théâtre des Béliers parisiens a vraiment trouvé un, nouveau filon, qui devrait amener de nouveaux amateurs vers les salles de théâtre. C’est intelligent, drôle, c’est un changement dans nos habitudes, et franchement lorsque j’ai vu cette pièce, la salle était conquise. Remuez-vous les tripes, et venez donc dans ce joli petit théâtre, vous devriez être conquis.

ALIMENTATION GÉNÉRALE, c’est du mardi au samedi à 21h00, et le dimanche à 17h00, au théâtre des Béliers Parisiens, 14 bis sur Sainte Isaure dans le 18ème

Le spectacle est réservé aux plus de 16 ans!

Réservations au 01 42 62 35 00: Tarif: prix normal : 32€ habitants du 18ème : 18€, et moins de 26 ans : 10€ en fonction des disponibilités.