Pierre Forest

All posts tagged Pierre Forest

Rating:

Décidément cette saison théâtrale nous offre d’excellent moments, et le dernier en date, c’est Edmond au théâtre du Palais Royal.

image1.jpeg

Après Le Porteur d’Histoire et Le Cercle des illusionistes, Alexis Michalik nous offre une nouvelle création qui retourne dans le temps, avec Edmond, ou comment Edmond Rostand a créé le fameux Cyrano de Bergerac. Nous sommes à Paris en 1897, Edmond Rostand (Guillaume Sentou) est encore jeune, marié avec une femme qui l’adore et qu’il adore tout autant. Deux enfants, mais question théâtre c’est le bide total. Il a monté une pièce qui est un four total. Avec l’aide de sa grande amie Sarah Bernhardt (Valérie Vogt) , il va essayer de proposer une pièce au grand Constant Coquelin (Pierre Forrest) , pièce dont il n’a pas idée du sujet, et par conséquent pas écrit la première ligne. La pièce devra être en vers! Il va devoir faire fi  des caprices des actrices, des exigences de ses producteurs corses, de la jalousie de sa femme, des histoires de cœur de son meilleur ami et d’une muse que son meilleur ami voudrait mettre à son tableau de chasse, et du manque d’enthousiasme de l’ensemble de son entourage, Edmond se met à écrire cette pièce à laquelle personne ne croit.  Pour l’instant, il n’a que le titre : Cyrano de Bergerac.

fd9116_e30a6827d401479e8fc2c7a3c9e88bcc-mv2_d_2595_1242_s_2 fd9116_e30a6827d401479e8fc2c7a3c9e88bcc-mv2_d_2595_1242_s_2-1 fd9116_ad378c95755d4c90bc693b84bedc2d0f-mv2_d_2560_1469_s_2

La pièce est tellement bien écrite que malgré une certaine longueur, on ne voit pas le temps passer. La troupe est remarquable:  Pierre Bénézit,  Christine Bonnard,  Stéphanie Caillol,  Pierre Forest,  Kevin Garnichat,  Nicolas Lumbreras,  Jean-Michel Martial,  Anna Mihalcea,  Christian Mulot,  Guillaume Sentou,  Régis Vallée ,  Valérie Vogt, certains endossent plusieurs rôles. La mise en scène est tout aussi efficace, et c’est une fois encore Alexis Michalik qui est aux manettes. Les décors bougent, se transforment et la salle est sous le charme. Franchement j’avais un peu peur, à cause du sujet, mais je dois avouer que j’ai été impressionné, intéressé, amusé, j’en suis sorti totalement emballé. On rit beaucoup à ces mésaventures un peu rocambolesques, et il n’y a pas le plus petit temps mort. Nous sommes ici dans du grand théâtre, du beau texte. Seuls les meilleurs adjectifs sont à utiliser pour cet Edmond. D’ailleurs le public ne s’y trompe pas, la salle était pleine à craquer. Décidément Messieurs Francis Nani et Sébastien Azzopardi sont des directeurs de théâtre qui savent choisir leurs spectacles. Déjà récemment La Dame Blanche qui fut un triomphe et qui fait sa nouvelle saison dans un autre théâtre. 

fd9116_a25db2589f80454baca6c6c3593941d8-mv2_d_2560_1707_s_2 fd9116_847566f220a54863838a2af131820eb4-mv2_d_2509_1672_s_2

Alexis Michalik

Alexis Michalik

Courez donc au superbe Théâtre du Palais Royal pour applaudir EDMOND

Représentations du mardi au samedi à 21h, dimanche à 16h30

Places de 17 à 60 €

Réservations au guichet et par téléphone 01 42 97 4000.
Lundi et mardi de 12h à 18h, du mercredi au samedi de 12h à 20h, le dimanche de 12h à 17h

 

 

Rating:

Encore une belle création au théâtre Hébertot, dirigé par Francis Lombrail.

unnamed

Une pièce à trois personnages qui se déroule en un acte. Nous sommes un vendredi soir, 21 heures, dans le commissariat d’une petite ville portuaire. Un policier fatigué, à la sensibilité aussi triviale que poétique, (Dominique Pinon) reçoit la visite d’une jeune femme (Florence Loiret Caille) qui, rongée par la culpabilité et la nécessité de payer pour sa faute, vient se dénoncer pour le meurtre de son mari, dix ans plus tôt. Mais  dans quelques heures, le délai légal pour se constituer prisonnière sera dépassé. Cette âme pure, victime de violences conjugales, se retrouve aux prises avec un officier convaincu qu’il doit la protéger d’elle-même. Le troisième personnage (Pierre Forest) est un flic, qui doit partir en retraite bientôt, un mec plutôt débonnaire.
IMG_7950 IMG_8052 IMG_8049 IMG_7957 IMG_8028
 Comme vous vous en doutez, tout se déroule avant l’heure fatidique. Le commissaire réussira-t-il à convaincre cette jeune femme de ne pas déposer et se constituer prisonnière? La pièce repose entièrement sur les épaules des deux principaux protagonistes, dans ce bureau d’un commissariat. Seuls des effets d’éclairage nous permettent de comprendre que le temps passe. Les dialogues font mouche, sur ce texte de Jean Teulé, adapté par Marc Brunet et mis en scène par Anne Bourgeois. Dominique Pinon est vraiment remarquable dans ce rôle étrange d’un flic qui ne veut pas mettre une jeune femme sous les verrous. Face à lui, Florence Loiret Caille, que j’ai découvert avec plaisir, qui nous montre l’étendue de son talent en un peu moins d’1 heure 20. On se régale des bons mots, des situations, des explications qui nous sont exposés. C’est une bien belle pièce qui ouvre la soirée à 19h00. La seule chose que je n’ai pas encore bien saisie est le titre de la pièce. pourquoi Les Lois de La Gravité? Mais j’ai trouvé la réponse dans la vidéo ci-dessous!
IMG_8021 IMG_8001 IMG_7983 IMG_7973 IMG_7951

TOUTES LES PHOTOS @GUY COURTHEOUX / ONSORTOUPAS.FR Tous droits réservés, aucune exploitation sans cette mention.

Les Lois De La Gravité, au théâtre Hébertot, 78 b  Boulebard des Batignolles Paris 17.
Soirées : du mardi au samedi à 19h
Matinée : dimanche 18hOFFRE DECOUVERTE du 5 FEVRIER au 22 FEVRIER :
1ère catégorie : 38 € au lieu de 44 €
2ème catégorie : 28 € au lieu de 34 €
3ème catégorie : 18 € au lieu de 24 €
4ème catégorie : 15 € au lieu de 17 €

Réduction pour les jeunes de moins de 26 ans :
– 10€ (au lieu de 49€) en 1ere catégorie – Les mardi, mercredi et jeudi selon places disponibles – Billet sans réservation à retirer 1h avant le spectacle – Présentation obligatoire du justificatif de – de 26 ans au moment du paiement

présentation vidéo de la pièce :