onsortoupas.fr

All posts tagged onsortoupas.fr

Adapté du roman d’Olivier Bourdeaut par Victoire Berger-Perrin, voici le retour parisien de EN ATTENDANT BOJANGLES, au Théâtre de la Renaissance

 

Sous le regard de leur fils (Victor Boulanger), ils dansent sur « Mr. Bojangles » de Nina Simone.  Elle (Julie Delarme) et lui  5didier brice). Leur amour est magique, vertigineux, c’est une fête perpétuelle. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis. Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c’est la mère, imprévisible et extravagante. C’est elle qui les entraîne dans un tourbillon de poésie et de chimères. Mais un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour que la fête continue, coûte que coûte. L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom.

Olivier Bourdeaut publie son premier roman début 2016. Le livre devient un best-seller, avec des critiques pour le moins élogieuses. En attendant Bojangles a trouvé son public, non seulement en France mais partout dans le monde. On se retrouve dans une famille idéalisée, avec amour fantaisie, amusement, tout au moins dans la première partie. Et Victoire Berger Perrin a adapté ce roman pour les planches, qui s’est d’abord joué au Théâtre de la Pépinière, avant de trouver un nouveau cadre au Théâtre de la Renaissance.

Une distribution parfaite, avec, dans le rôle principal, Julie Delarme, qui joue de son charme autant auprès de sa famille, que près des spectateurs. Du théâtre contemporain qui a trouvé son public, conquis à l’avance, pour beaucoup par la lecture du roman.

Toutes les photos : @Ch . Vootz

Raison suffisante pour rencontrer Julie Delarme, qui se confie devant la caméra d’Onsortoupas, aux côtés de Guy Courthéoux.

En attendant Bojangles, c’est au Théâtre de la Renaissance

du mercredi au samedi à 19h, le dimanche à 14h30

Plein tarif 14€ à 42€, moins de 26 ans : 12€

Réservations : : www.theatredelarenaissance.com

ou par téléphone : 01 42 08 18 50

la bande annonce ( filmée lors des représentations au Théâtre de la Pépinière)

Rating:

Excellente nouvelle pour les fans de Sylvie Vartan. On nous annonce son retour sur une très grande scène parisienne :

Photo de l’affiche ci dessus : @ Jean-Marie Périer

De plus les locations viennent d’ouvrir. Vous pouvez réserver vos places dès aujourd’hui en suivant ce lien :

https://www.mcsi-inc.com/avectoi

https://www.legrandrex.com/en/evenement/1308?fbclid=IwAR1cP575b5PHsNMcj3XysUktSgyq1Z6oDq_irieYj4ovIpK4OImQmZKk04M

SYLVIE VARTAN revient au Grand Rex les 23 et 24 octobre 2019, avec un nouveau spectacle, nommé « AVEC TOI », basé sur son dernier album, du même nom, sorti en décembre 2018, et qui remporte un très vif succès.

Le show sera une célébration de la vie commune de Johnny et Sylvie et de la musique qu’ils ont faite durant ces Années Mythiques.

Sylvie y interprétera aussi bien les tubes de Johnny, que les siens, et racontera l’histoire que la musique a jouée dans leurs vies, en images et en chansons.

 

Tarifs:

PRESTIGE : 130,00 €

CARRE OR : 101,00 €

CATEGORIE 1 : 90,00 €

CATEGORIE 2 : 69,00 €

CATEGORIE 3 – PLACEMENT LIBRE ASSIS :41,00 €

En attendant le plaisir de la revoir sur scène, voici un portfolio réalisé lors de son dernier passage à Paris, au Grand Rex.

Toutes les photos :

mention obligatoire : @ Guy Courthéoux / onsortoupas.fr. Tous droits réservés

 

Alfredo Arias a tout fait, tout osé,  tout commis au Rond-Point : Truismes ; El Tigre ; Tatouages ; Trois tangos… L’Argentin fondateur du groupe TSE défonce ici les piliers de la culture américaine avec la fantaisie d’une troupe napolitaine

Pour en finir avec l’ennui bourgeois d’un mariage sans histoires, Madame Pink adopte un chien :  Roxie, caniche rose, déboule dans le jeu de quilles d’une vie trop tranquille. La bestiole surexcitée chante. Elle exclut le mari, chirurgien-dentiste, jaloux de la bête. Elle s’attaque à l’amant de sa maîtresse, il en perd sa virilité. Elle dévore le gigolo auprès duquel Madame Pink rêvait d’une consolation. Catastrophes en chaîne dans une comédie musicale saturée de couleurs vives, de chansons pop et rock, variété joyeuse pour dépeindre les mésaventures d’une diva qui ne connaît plus l’ennui.

Teatro Mercadante Napoli, Marzo 2017, @ Alfredo Arias

Difficile de s’y retrouver avant d’avoir vu le spectacle. à moins que… une rencontre avec ce génie du spectacle, Alfredo Arias! voilà qui est fait :

MADAME PINK COMÉDIE CANINE AVEC CHANSONS

13 – 31 MARS 2019, 20H30           DIMANCHE, 15H00           RELÂCHE LES LUNDIS

LIVRET ALFREDO ARIAS ET RENÉ DE CECCATTY

MUSIQUE MARK PLATI ET MAURO GIOIA

MISE EN SCÈNE ALFREDO ARIAS

PAROLES DES CHANSONS ALFREDO ARIAS ET MAURO GIOIA

AVEC

GAIA APREA…………………..MADAME PINK

FLO…………………….  ……….ROXIE, LA VENDEUSE DE CHIENS

MAURO GIOIA ……………….GOODMAN

GIANLUCA MUSIU ………….BADMAN

PAOLO SERRA…………………REGULARMAN, DOCTEUR TEUR, INSPECTEUR SHAKE

Teatro Mercadante Napoli, Marzo 2017 @Alfredo Arias

Teatro Mercadante Napoli, Marzo 2017, @ Alfredo Arias

Rating:

Enorme succès au Petit Montpanasse, la pièce a traversé la rue pour prendre ses nouveaux quartiers au Théâtre Rive Gauche!

Nous sommes à Paris, en 1942. Le port de l’étoile jaune pour les Juifs est décrété. Au bord de la faillite, Joseph Haffmann, bijoutier juif, propose à son employé, Pierre Vigneau, de lui confier sa bijouterie, s’il accepte de le cacher en attendant que la situation s’améliore. Pierre prendra-t-il le risque d’héberger clandestinement son “ancien” patron dans les murs de la boutique ? Et si oui, à quelle condition. Ecrit et mis en scène par Jean-Philippe Daguerre, ADIEU MONSIEUR HAFFMANN a reçu 4 Molières dont celui du meilleur auteur francophone vivant, révélation féminine pour Julie Cavanna, meilleur spectacle en théâtre privé et enfin : meilleur comédien dans un second rôle pour Franck Desmedt.

Occasion idéale pour’ rencontrer ce grand monsieur du théâtre à Paris: Franck Desmedt, qui est non seulement comédien mais directeur d’un autre théâtre à Paris,  devant la caméra d’Onsortoupas pour un entretien exclusif!

Merci au restaurant l’Opportun pour son accueil pour réaliser cet entretien

Nous sommes au théâtre et c’est du grand art! On passe par toute une gamme de sentiments, incrédulité, on s’amuse, on sourit, on est ému presque aux larmes. Avec des pièces comme celle-là on comprend que tout le monde veut aller au théâtre. C’est vraiment un bijou qu’il ne faut surtout pas manquer. Il y a de nombreux comédiens qui se partagent l’affiche et les rôles: PIERRE VIGNEAU :
Grégori BAQUET en alternance avec Charles LELAURE ou Benjamin BRENIERE
JOSEPH HAFFMANN :
Alexandre BONSTEIN en alternance avec Marc SIEMIATYCKI
ISABELLE VIGNEAU :
Julie CAVANNA en alternance avec Anne PLANTEY
OTTO ABETZ :
Franck DESMEDT en alternance avec Jean-Philippe DAGUERRE ou Benjamin EGNER
SUZANNE ABETZ :
Charlotte MATZNEFF en alternance avec Salomé VILLIERS ou Herrade VON MEIER

Photos : Crédit / Copyright : Evelyne Desaux

Adieu Monsieur Haffmann, c’est au théâtre Rive Gauche, 6 rue de la Gaité

du mardi au samedi à 21h00, matinées dimanche (plus samedi 23 mars) à 15h00

Prix des places de 25 à 40€

location anticipée ( au moins 30 jours à l’avance) -15 %

Rating:

Pendant l’hiver 1917, 4 femmes et 1 garçon se retrouvent dans une infirmerie d’un hôpital  non loin du front.

Mademoiselle Marguerite (Marie Vincent) dirige deux infirmières, Louise, issue de la grande bourgeoisie (Katia Miran) et  qui attend le retour de son fiancé et Suzy une jeune fille moderne (Ariane Brousse)engagée dans les mouvements pacifistes. Une aristocrate, Adrienne (Virginie Lemoine) arrive parce que son fils aîné doit se faire amputer. Le jeune frère de ce dernier, Pierre (Axel Huet) légèrement autiste complète le tableau. Tous ces personnages vont vivre un Noël pour le moins curieux, et tout le monde se réchauffe à côté du poële à bois.

Ne croyez pas que cette pièce est d’une tristesse absolue, loin s’en faut. Les pointes d’humour que l’auteur, Dany Laurent a ajoutées dans son texte, ainsi que la mise en scène totalement pudique d’Yves Pignot en font un des grands moments de ce début d’années. Les comédiens, sans exception sont plus que parfaits et on passe un moment de passion pour ces héroïnes malgré elles. COMME EN 14 est vraiment ce que l’on aime au théâtre. Un décor assez simple (de Jacques Voizot)  mais qui permet  de rentrer immédiatement dans la pièce, des éclairages de Jacques Rouveyrollis, tout est prévu pour que le spectateur passe un très bon moment, et c’est ainsi que la magie opère.

Nous avons tellement adoré, qu’une rencontre avec une comédienne s’imposait. Non pas une d’ailleurs, mais 2, tant elles sont exceptionnelles!

Entretien avec Virginie Lemoine :

et un autre entretien avec Marie Vincent:

COMME EN 14, C’est au Théâtre La Bruyère, 5 rue La Bruyère Paris 9,

Du mardi au samedi à 21h00 matinée le samedi à 15h30

Locations au 01 48 74 76 99  ou www.theatrelabruyere.com

Ps de 22 à 42€, Moins de 26 ans : 10€ du mardi au jeudi en fonction des disponibilités, frais de location en sus.

 

 

 

Molière et Madeleine Béjart, une histoire d’amour, qui va connaître des bouleversements lorsque le célèbre auteur va vouloir épouser Armande, fille de Madeleine.

En 1661 Molière (Christophe de Mareuil) connaît enfin la célébrité. c’est le moment où il décide d’abandonner sa maîtresse pour en épouser sa fille. Mais comment Madeleine (Anne Bouvier) va -t-elle réagir? On se retrouve plongé dans ces années où on parle de Boileau, La Fontaine, Corneille, et du Grand Roi. Il fallait bien du talent pour écrire cette histoire, et c’est Gérard Savoisien qui nous la raconte, dans une mise en scène d’Arnaud Denis.

Photo Fabienne Rappeneau

Photo Fabienne Rappeneau

Photo Fabienne Rappeneau

Photo Fabienne Rappeneau

 

Les comédiens sont absolument parfaits. On rentre dans l’histoire dès que le rideau s’ouvre, avec des décors somme toute,  assez simples, mais qui semblent être la parfaite illustration de cette époque, ou d’une ‘loge’ de théâtre de cette époque.

Photo Fabienne Rappeneau

Photo Fabienne Rappeneau

Photo Fabienne Rappeneau, tous droits réservés. Toute diffusion, utilisation interdite sans autorisation de l’auteur.

Je vous ai parlé de 3 personnages, et pourtant ils ne sont que 2 sur scène, la fille étant juste représentée par une très belle robe d’époque dans un des recoins de la scène du Théâtre Rive Gauche.

Photo Fabienne Rappeneau

On ne s’ennuie pas une seconde, on vibre avec les 2 comédiens, on sourit, on rit, et on se sent concernés.

Une fois encore une rencontre s’imposait, avec Anne Bouvier, resplendissante dans le rôle de Madeleine:

Mademoiselle Molière, au Théâtre rive Gauche, c’est du mardi au samedi à 19h00, matinée le dimanche à 17h30

Prix des places au guichet: de 17à 35 €

locations au 01 43 35 32 31

ou

www.theatre-rive-gauche.com

Rating:

Rabbit Hole, drôle de titre, vous en aurez l’explication plus loin dans ce post, par deux des comédiens : Patrick Catalifo et Lolita Chammah

 

Que faire lorsqu’on a perdu ce qui nous est le plus cher dans notre vie? Becky (Julie Gayet) et Howard (Patrick Catalifo) tentent tous les deux, sans succès de surmonter un évènement qui a détruit leur vie. Dans la toute première scène, la soeur de Becky (Lolita Chammah) lui raconte quelques déboires avant de lui apprendre qu’elle attend un enfant. Leur mère sera aussi sur scène (Christiane Cohendy) ainsi qu’un voisin qui semble bien prêt de l’évènement épouvantable (Renan Prévot). Je ne vais pas vous en dévoiler plus, il faut aller voir la pièce pour entrer dans cette intrigue qui ne peut que vous remuer les tripes.

L’adaptation française de la pièce de David Lindsay Abaire est signée Marc Lesage dans une mise en scène très intelligente de Claudia Stavisky, qui joue avec les décors dans ce huis clos.

 

Toutes les photos : @Simon Gosselin

Rencontre avec 2 des comédiens: Lolita Chammah et Patrick Catalifo.

Comédiens vraiment au Top, mise en scène intelligente, texte qui va vous surprendre, ce Rabbit Hole est un bon moment de Théâtre qui ne se joue que pour une durée limitée ( 60 représésentations exceptionnelles); Ne manquez pas ce spectacle

Rabbit Hole, aux Théâtre des Bouffes Parisiens, du mardi au samedi à 21h00 et le dimanche à 15h00

Prix des places : de 15 à 46 €

Théâtre des Bouffes Parisiens 4 rue Monsigny 75002 Paris

 

 

Rating:

Un classique de la littérature, une adaptation théâtrale réussie, un succès mérité,  arrive au Théâtre La Bruyère

 

Faire un voeu et s’apercevoir qu’il se réalise, voilà ce qui arrive au jeune Dorian Gray (Mickael Winum). Alors qu’il se faire peindre son portrait par Basil (Fabrice Scott ou  Maxime de Toledo), il fait ce voeu de demeurer pour toujours dans la splendeur de sa jeunesse. Il fait ce voeu en la présence de celui qui deviendra son ami et mentor (voire plus?) (Thomas Le Douarec). Ajoutons Celle qui jouera plusieurs rôles : en alternance Caroline Devisme ou Solenn Mariani, et les cartes sont placées. Le roman d’Oscar Wilde est superbe, classique de la littérature et tout le monde, ou presque, connaît l’histoire de ce tableau qui vieillit  alors que celui qui a posé garde à jamais les traits de la jeunesse.

Thomas Le Douarec  est l’auteur et le metteur en scène de cette fable pour la scène. La pièce a déjà connu le succès partout où elle a été jouée. Cet homme de théâtre a de nombreux succès à son actif, citons, entre autres, Vol au dessus d’un nid de coucous (Théâtre de Paris), Le Dindon de Feydeau (Théâtre La Bruyère), Arrête de pleurer Pénélope ( Café de la gare, Palais des glaces) qui a attiré plus d’un million de spectateurs! C’est donc avec des assurances de qualité qu’on peut se rendre au Théâtre le Ranelagh pour voir cette version du Portrait de Dorian Gray. Et il est certain qu’on ne peut pas être déçu. On tombe immédiatement sous le charme de celui qui incarne Dorian : Mickael Winum.

Pour que vous en soyez assurés, une rencontre filmée s’est imposée: la voici dans son intégralité :

Le spectacle se joue en français du mardi au samedi à 21h00, matinées samedi à 16h30 et dimanche à 15h00

Renseignements et Réservations : 01 48 74 76 99

Pris des places : 22 à 32 €

Théâtre la Bruyère 5 rue La bruyère 75009 Paris, Métro : St Georges (ligne 12)

Toutes les photos : @ Ben Dumas

 

Après 2 immenses succès public, 12 Hommes en Colère et Misery, voici 7 morts sur ordonnance, écrit par Francis Lombrail et Anne Bourgeois, inspiré du film de Jacques Rouffio du même titre.

Basé sur des faits divers qui se sont déroulés fin des années 60, Jacques Rouffio en avait tiré un film  en 1975 qui réunissait Gérard Depardieu, Michel Piccoli, Jane Birkin et Marina Vlady , sur un scénario original de Georges Conchon. Francis Lombrail en a gardé une base de la trame, comme il nous le révèle au micro d’Onsortoupas :

Beaucoup de protagonistes masculins sur scène, mais le charme de Julie Debazac va opérer sur les spectateurs à n’en pas douter, vu qu’il a fonctionné à fond sur moi:

7 Morts sur Ordonnance, c’est à partir du  29 Janvier du mardi au samedi à 21h00 et le dimanche à 15h30

Prix des places : 15 à 56 €

Réservations : www.theatrehebertot.com

par téléphone :  01 43 87 23 23 du lundi au samedi de 11h00 à 18.00, et le dimanche : 11h à 14h (si spectacle)

2 extraits :

 

Si vous êtes un habitué de ce site, vous savez déjà qu’on adore LA MACHINE DE TURING, actuellement à l’affiche du Théâtre Michel

Rendez-vous a donc été pris, avec Benoit Soles, auteur et interprète de cette pièce, mise en scène par Tristan Petitgirard, où il a pour partenaire Amaury de Crayencour.

Voila un comédien et auteur heureux, puisqu’on se précipite pour voir l’histoire d’Alan Turing: voir l’article précédent :

La Machine de Turing, le destin implacable de celui qui inventa l’ordinateur, c’est superbe et c’est au Théâtre Michel

Entretien avec Benoit Soles: