Guy Courthéoux

All posts tagged Guy Courthéoux

Rating:

Nicole Croisille est une grande dame. La chanson, le music hall et le théâtre sont ses repères. Elle est actuellement à l’affiche du Petit Théâtre St Martin avec une très belle pièce: JEANNE.

Jeanne est un drôle de personnage, insupportable et attachant, d’une grande complexité. Elle vit dans son appartement , seule depuis quelques années (beaucoup? on ne sait pas trop, mais vu son âge, on peut facilement penser que c’est plus de 20 ans.) Un événement va changer sa vie, l’arrivée d’un jeune homme, Martin, qui est envoyé par la Mairie pour lui apporter ses plateaux repas.

La pièce, écrite par Jean Robert-Charrier, (directeur des deux Théâtres de la Porte St Martin) dans une mise en scène qui mise juste de Jean-Luc Revol, réunit quatre comédiens: Nicole Croisille, Charles Templon, Florence Muller et Geoffrey Palisse. Un rôle difficile pour Charles Templon, qui s’en tire haut la main, aux côtés de Nicole Croisille, impressionnante de justesse.

TOUTES LES PHOTOS : @ Christophe Vootz

Onsortoupas a rencontré Nicole Croisille…en voilà le résultat, filmé!

Nicole Croisille, qui donc est Jeanne?

 

Entretien par Guy Courthéoux

Jeanne au Petit St Martin :

Du mardi au vendredi 19h00    et le Samedi 16h30 et 21h00.

Plein Tarif : 28 €

la bande annonce :

 

 

 

Rating:

Vous l’avez peut-être applaudi en première partie de Jeff Panacloc, il revient pour son troisième one-man show à la comédie des boulevards.

Sensiblement viril, c’est le titre de nouveau spectacle et il faut bien avouer que c’est très drôle. Pour Alex, qui joue ici sur son coming out, tout est une question d’entre-deux  . Il peut prendre un brunch en amoureux mais rêver de plan d’un soir…Il peut faire ses courses comme un Bad Boy et pleurer sur du Adèle… Il peut se la péter à la salle de sport et perdre tous ses moyens quand il se rend à un 1er Rendez-Vous… Il peut aussi peut adorer les enfants mais avoir envie de frapper ses potes qui viennent d’être parents… Alex Ramires, avec un ‘S’ ne manque pas d’énergie qui se dépense sur scène devant une salle pliée de rires. Et croyez-moi, ce spectacle n’est pas du tout réservé à une salle de mecs, gays, matures. Je l’ai vu devant une salle où la moitié de ses spectateurs n’était pas vraiment des ados, avec une mixité totale, et tous riaient de bon coeur.

N’hésitez pas, venez rire avec Alex, vous ne le regretterez pas. Guy Courthéoux l’a rencontré pour vous, fidèles d’onsortoupas, et voilà le résultat:

la bande annonce :

Vous en voulez encore: allez donc voir ses vidéos délirantes :

https://www.facebook.com/pg/pagealexramires/videos/

A Paris, les mercredis à 20h00 à la comédie des boulevards. Plein tarif : 29€

Alex Ramires est en tournée:

Rating:

Ce nom ne vous dit pas grand chose? Pourtant il mérite d’être découvert.

Dan Cardoso est un humoriste qui ne manque pas de talent. Dans son Seul En Scène, qu’il a intitulé Contes de Faits, il nous conte son parcours, son voyage aux Etats Unis, notamment à Orlando ,  capitale des parcs d’attraction.

Le voici au micro de Guy Courthéoux en exclusivité pour ONSORTOUPAS.fr:

Vous pouvez découvrir le spectacle de Dan Cardoso au Théâtre Montmartre Galabru

Tous les vendredis à 21h30 jusqu’à fin décembre 2017

Tarif plein : 22€

Tarifs chômeurs, -26ans, étudiants : 12€

réservations : http://theatregalabru.com/conte-de-faits/

Rating:

La Nouvelle est une des meilleures pièces actuellement à l’affiche, et si vous êtes un habitué de ce site, vous vous en souvenez certainement :

 

 

Rudy Milstein, qui est un des deux fils de Richard Berry dans cette pièce a accepté le jeu de l’interview avec Onsortoupas, et c’est tant mieux, il ne manque pas de talent et il transpire…la sympathie . Une rencontre vraiment formidable!

Rudy Milstein joue dans La Nouvelle au Théâtre de Paris:

La Nouvelle, au Théâtre de Paris :

Représentation :

  • Du mardi au samedi à 20h30
  • Les samedis à 17h00
  • Les dimanches à 15h30
  • Prix des places : de 28 à 78 € selon les jours
  • Réservations : 01 48 74 25 37
Rating:

Une comédie menée à fond de train par d’excellents comédiens, un succès assuré au Théâtre de Paris

La nouvelle, c’est la nouvelle future mariée d’un veuf, Simon (Richard Berry), qui a invité ses deux fils Cyril et Axel (Rudy Milstein et Félicien Juttner) à un déjeuner dans leur maison familiale pour leur présenter La Nouvelle , Mado (Mathilde Seigner). Cyril est marié, sa femme Fanny (Héloïse Martin) enceinte jusqu’aux dents. Il semblerait que le fait que Mado ait 20 ans de moins que Simon crée des problèmes existentiels  à Axel, peut-être moins à Cyril. Mais il est certain que ce qui devait être une bonne fête de famille autour d’une ratatouille, vire au cauchemar.

Eric Assous nous régale de bons mots que Richard Berry met en scène avec une maestria plus qu’efficace. Le public rit de bout en bout, les répliques fusent, ne nous laissant aucun répit. Tous les comédiens méritent des louanges, qui n’ont pas peur d’en faire beaucoup, et tant mieux pour nous. La crise familiale,  au centre de l’histoire avec certains rebondissements quasi attendus font que l’on passe une excellente soirée. Les deux directeurs du Théâtre de Paris, Stéphane Hillel et Richard Caillat ne se trompent pas sur la programmation, qui enchaînent succès après succès depuis de nombreuses saisons et personne ne songera à s’en plaindre. Il me faut saluer à nouveau la prestation de Rudy Milstein, que j’avais déjà vu de nombreuses fois sur scène, et qui est totalement dans le ton, qui prouve que c’est un grand comédien! Quand on sort au théâtre qu’on voit de bons comédiens, dans une comédie qui fonctionne parfaitement, on est certain de ne pas se tromper! Les décors sont soignés, qui nous font penser à une belle maison de campagne dans le sud de la France , qui sont l’oeuvre de Philippe Chiffre.

TOUTES LES PHOTOS : @ Celine-Nieszawer

la bande annonce :

 

La Nouvelle, au Théâtre de Paris :

Représentation :

  • Du mardi au samedi à 20h30
  • Les samedis à 17h00
  • Les dimanches à 15h30
  • Prix des places : de 28 à 78 € selon les jours
  • Réservations : 01 48 74 25 37
Rating:

Discussions entre père et fils, confidences sur la fidélité, de bonnes occasions de rire au théâtre!

Georges , le père, (Alain Doutey) reçoit les confidences de son fils (Arthur Fenwick) sur ses infidélités envers sa femme (Claudia Dimier). Mais la mère (Marie-Christine Barrault) sent bien que quelque chose cloche dans le comportement de son mari et de son fils, et va réunir la famille sous un prétexte quelconque pour en voir le coeur net. Et c’est lors de cette soirée où bien des choses vont être dites, des confidences, des révélations. L’auteur, Joe Di Pietro, adapté pour la France par Eric-Emmanuel Schmitt, nous entraîne dans un véritable tourbillon, mis en scène avec superbe par Jean-Luc Moreau . Les comédiens se donnent à fond et la salle suit, ravie, le quatuor qui déballe ses secrets sur la scène.

photo  Fabienne Rappeneau.

Le théâtre Rive Gauche nous a maintes fois prouvé qu’il savait choisir ses pièces, sérieuses, ou moins sérieuses comme c’est le cas dans cette comédie légère, mais qui n’est pas du boulevard. On passe une très bonne soirée avec ces comédiens, ce texte bien écrit, alors que le spectacle a triomphé à Broadway. Nul doute que Paris va marcher dans les traces de ce triomphe bien mérité.

photo Fabienne Rappeneau

CONFIDENCES au Théâtre Rive Gauche

Du mardi au samedi à 21h
Matinée le dimanche à 15h

Tarifs guichet : 45€ (Carré Or), 36€, 27€

Réservations au 01 43 35 33 21

bande annonce :

 

 

 

 

 

Rating:

5ème saison pour cette Nuit de la Déprime, créée par Raphaël Mezrahi, qui attire une foule conséquente pour un plateau choc.

Incroyable de pouvoir réunir autant de talents dans une seule soirée, tout cela par la magie de Raphaël Mezrahi et de Thierry Colby. Une telle soirée est tellement rare qu’on a du mal à croire ce qui s’est déroule sous nos yeux .

Ça débute dès l’arrivée dans ce temple kitsch qu’est le Théâtre des Folies Bergères. On vous accueille avec le sourire, mais on vous offre immédiatement un paquet de kleenex et une barre chocolatée. On fait tout juste quelques pas et voilà un bouchon de chocolat praliné offert par le département de l’Aube, et comme est déjà tristes et qu’on risque de pleurer comme une madeleine, voilà de super goûteuses madeleines artisanales. Une chorale entonne un air bien triste alors qu’un lit géant se trouve juste devant !

Voilà ce que vous n’aurez pas pu voir si vous étiez dans la salle: les coulisses où de nombreuses retrouvailles se fêtaient autour de quelques canapés et coupes de Champagne…

Gérard Lenorman

Laurent Gerra et Raphaël Mezrahi

Les deux Gilbert : Jouin et Montagné

Toujours Gilbert Montagné, mais avec Guy Courthéoux

Trio de choc : Gilbert Montagné, Laurent Baffie et Hervé Vilard

Nicoletta, mais avec qui?

Nicoletta et Thierry Colby

Mais le plus important c’est ce qui se déroule sur la scène où Raphaël a animé la soirée en compagnie , plusieurs fois, du parrain de la soirée, un homme formidable que j’admire depuis des années : Laurent Gerra. De très nombreux grands moments, et il est impossible de les citer tous. Si Eddy Mitchell n’était pas dans la salle, il servait aussi de fil rouge avec des interventions filmées, qui ne manquaient pas de piment. La majorité des stars présentes ont interprété des chansons qui ne faisaient pas partie de leur répertoire, hormis Gérard Lenorman qui a chanté ce qui m’a toujours semblé son plus beau titre : Quand une foule crie Bravo. Et cette chanson , au moins pour son titre, résume parfaitement cette soirée:

Arielle Dombasle

Gérard Lenorman

Julie Zenatti

Laurent Gerra et Raphaël Mezrahi

Liane Foly

Claude Lelouch, Liane Foly, Raphaël Mezrahi

Hervé Vilard

Romane Serda et Raphaël Mezrahi

Laurent Baffie

Grégoire

Natalie Dessay

Nicoletta

Cali

Jean-Luc Lahaye

TOUTES LES PHOTOS ET VIDEOS : @ Guy Courthéoux / onsortoupas.fr. Tous droits réservés

et pour terminer, un vrai bonus :un sketch inédit avec le parrain et le président de la soirée, dont voici quelques extraits:

 

C’est ce vendredi 17 Février que s’est déroulé la remise du Prix Du Brigadier 2017, récompense décernée à quelques personnalités du théâtre.

Cette année, en présence de nombreuses personnalités du théâtre, le jury a couronné  Catherine Hiegel et Anne Delbée, et a remis un Brigadier d’honneur à Monsieur Michael Lonsdale pour l’ensemble de sa carrière. C’est sous l’égide de  Danielle Mathieu-Bouillon, sous la présidence de Stéphane Hillel (directeur du Théâtre de Paris) et en présence de Bruno Julliard, 1er adjoint à la culture à la Mairie de Paris que ces prix ont été remis. En voici quelques photos :

Stéphane Hillel, Bruno Julliard, Catherine Hiegel, Michael Lonsdale, Anne Delbée, Danielle Mathieu Bouillon

Anne Delbée, Danielle Mathieu- Bouillon

Catherine Hiegel / Danielle Mathieu-Bouillon

Stéphane Hillel

TOUTES LES PHOTOS ET VIDÉO : Guy Courthéoux /Onsortoupas.fr. Tous droits réservés

et en bonus un grand moment avec Michael Lonsdale, qui nous parle d’un de ses premiers cours de théâtre avec Tania Balachova:

 

 

Rating:

Une claque! j’ai aimé d’autres comédies musicales cette année, Ce Saturday Night Fever est vraiment le top en création de cette saison.

Presque 40 ans après sa sortie en salles (en janvier 1978 en France), voilà un film culte transposé en comédie musicale sur la scène du Palais des Sports à Paris. Si le film de John Badham a lancé la carrière de John Travolta dans le rôle de Tony Manero, le nom de celle qui fut à ses côtés a disparu de nos mémoires. C’était Karen Lynn Gorney qui était Stéphanie. En revanche ce que l’on n’est pas prêts d’oublier ce sont tous les tubes qui ont lancé le film, et plus particulièrement ceux des Bee Gees, qui furent longtemps les recordmen des ventes de disques avec cette bande originale.

© Dominique Jacovides/ Bestimage

Pour la scène du Dôme de Paris, trois productions se sont jointes : Robin Production, Gilbert Coullier Productions et Twocprod, , et sous la houlette du metteur en scène: Stéphane Jarny, , la scénographie de Stéphane Roy et la chorégraphie de Malik Le Nost, ils ont réuni des talents qui ont fait et vont faire vibrer le Palais des Sports pendant plusieurs semaines avant d’entamer une tournée en France.

© Coadic Guirec – Dominique Jacovides / Bestimage

Les deux stars ont pour nom : Nicolas Archambault dans le rôle de Tony et Fauve Hautot dans celui de Stéphanie. Je cherche des superlatifs pour parler de leur prestation, mais aucun ne suffira à démontrer l’ampleur de leur talent. A ce  concert de louanges il ne faut surtout pas oublier le trio d’interprètes/chanteurs : Stephan Rizon, Nevedya et Flo Malley, qui se hissent au niveau des plus grands en nous faisant oublier le temps de quelques tubes, que ce ne sont pas les interprètes originaux, que l’on entend. pas les Bee Gees, non ce trio de choc. Tous les autres interprètes sont du même acabit, dont le conteur, Gwendal Mirimoutou, qu’on avait pu découvrir dans le musical Résiste. Autres rôles importants : Fanny Fourquez et Vinitius Timmermann. Et le tableau ne serait pas complet sans parler de la troupe de danseurs.

© Coadic Guirec – Dominique Jacovides / Bestimage

Mais je crois que ce qui restera gravé dans nos yeux, ce sont les éclairages. C’est un véritable feu d’artifice dans ce décor qui n’est pas sans rappeler une platine tourne disques de cette époque. La salle apprend à danser, et ne se gène pas pour le faire. Tous debout à se trémousser , des plus jeunes aux personnes plus âgées. Personne n’a oublié ces super titres et tout le monde se prend à rêver  qu’on se transporte le temps du spectacle loin en arrière dans le temps. Temps que nombre de spectateurs n’ont connu que par ouïe dire.

Vous aussi laissez vous transporter par cette Fièvre du Samedi soir, qui se produits à Paris jusqu’au 30 Avril,

© Dominique Jacovides/

Autre article avec Interview de Nicolas Archambault : http://www.onsortoupas.fr/saturday-night-fever-sur-la-scene-du-palais-des-sports-a-paris-des-le-9-fevrier-et-ensuite-en-tournee-dans-toute-la-france/

Représentations jeudi et vendredi soir à 20h00, samedi: 15h00 et 20h30, dimanche 15h00 et 20h00

Places de 31 à 89 €

Réservations aux guichets du palais des sports ou par Internet

 

Dates de la Tournée : les samedis à 15h00 et 20h30:

13 Mai : Epernay

20 Mai : Amnéville

3 Juin : Amiens

10 Juin : Lille

16 Septembre : Dijon

23 Septembre : Orléans

30 Septembre : Genève

7 Octobre : Toulouse

14 Octobre : Rouen

28 Octobre Marseille

4 Novembre : Bordeaux

11 Novembre : Lyon

18 Novembre : Bruxelles

25 Novembre : Nice

2Décembre : Strasbourg

9 Décembre : Montpellier

16 Décembre : Albertville

30 Décembre : Nantes

13 Janvier 2018 : Clermont Ferrand

20 Janvier 2018 : Limoges

27 Janvier : Caen

 

 

 

 

En 1977 une bombe arrive sur les écrans : Saturdy Night Fever, avec John Travolta et surtout une bande sonore signée par les Bee Gees. En 2017, c’est la comédie musicale du même titre qui va vous faire vivre ces années disco.

Vous souvenez-vous de l’histoire de Tony Manero (qui aura les traits de Nicolas Archambault), qui vit à Brooklyn, travaille dans une boutique de peinture, mais qui, le samedi soir change du tout au tout. Il est la star d’une boite de nuit, L’Odyssée 2001. Star  parce que lorsqu’il danse, c’est vraiment génial. Naturellement, il rencontre la belle Stéphanie (Fauve Hautot) et tombe amoureux. Il lui propose de faire équipe pour un concours de danse organisé par le Club. .Pour lui, la danse est en quelque sorte sa raison de vivre, alors qu’elle est indépendante, avec un caractère bien trempé. Mais tous deux sont des danseurs spectaculaires et leur duo est fantastique, débordant de vitalité et de créativité.

C’est sur la scène du Dôme ( Le Palais des Sports) de Paris que vous allez revivre, en musique pendant quelques mois, l’histoire de ce duo fantastique. Et vous ne pourrez que vivre ou revivre pour les moins jeunes, ces années où le disco était maître du monde musical, avec plus particulièrement la musique de Bee Gees, et des tubes planétaires  comme :Stayin’Alive, How deep is your love, Night Fever, More than a woman, Jive talkin’, You should be dancing, Tragedy, parmi bien d’autres, tous n’étant pas composés par les fameux frères. Des titres cultes que vous pouvez aussi retrouver, outre sur le double CD de la musique du film, sur un album Tribute, avec  des interprètes comme Jess Glynne, Julian Perreta, Kylie Minogue, Madcon, Alex Newell ou Zak Abel, là aussi parmi d’autres.

Peu de personnes en France connaissent Nicolas Archambault, alors l’équipe d’ONSORTOUPAS, l’a rencontré pour qu’il nous parle de ce spectacle et de sa carrière:

TOUTES LES PHOTOS ET VIDÉOS  (sauf la bande annonce ci dessous) : @ Guy Courthéoux et Claude Laplace / OnSortOuPas.fr

Tarifs pour les représentations à Paris : de 39 à 89 €, les prix pour la tournée sont à vérifier sur les différents sites de vente.

Représentations à Paris du 9 Février au 30 Avril 2017.

Les jeudis et vendredis à 20h00

samedis : 15h00 et 20h30 et dimanches : 15h00 et 20h00

la tournée: