Queen

All posts tagged Queen

Rating:

Le bonheur sur grand écran ça existe et ça s’appelle en ce moment : BOHEMIAN RHAPSODY

BOHEMIAN RHAPSODY retrace le destin extraordinaire du groupe Queen et surtout  de leur chanteur emblématique, Freddie Mercury, qui a défié les stéréotypes, brisé les conventions et révolutionné la musique. Du succès fulgurant de Freddie Mercury à ses excès, risquant la quasi-implosion du groupe, jusqu’à son retour triomphal sur scène lors du concert Live Aid, alors qu’il était frappé par la maladie,  vous allez découvrir   la vie exceptionnelle d’un homme qui continue d’inspirer les outsiders, les rêveurs et plus particulièrement ceux qui  aiment la musique. On le voit dans sa famille, dans sa vie de tous les jours avant sa rencontre en tant que ‘fan’ d’un groupe d’illustres inconnus qui se produisent dans des salles d’étudiants, la rencontre avec un producteur, une maison de disques, et toutes les folies que cela engendre. On découvre un personnage attachant dans sa folie, et dans ses excés.

: Gwilym Lee (Brian May), Ben Hardy (Roger Taylor), Rami Malek (Freddie Mercury), and Joe Mazzello (John Deacon)  BOHEMIAN RHAPSODY. Photo Credit: Courtesy Twentieth Century Fox.

Rami Malek (Freddie Mercury) and Gwilym Lee (Brian May) BOHEMIAN RHAPSODY. Photo Credit: Alex Bailey.

Au départ, on nous montre Freddie Mercury hétéro, avec une petite amie, même si on connaît la suite, effleurée tout d’abord et ensuite exprimée clairement, le Sida n’est pas qu’évoqué, on vit les moments où il apprend qu’il est atteint de la maladie, et merci au réalisateur qui ne nous montre pas les affres de la fin, ce qui aurait été un peu hors sujet du film. Le film est signé Bryan Singer qui réunit  Rami Malek ,Lucy Boynton, Gwilym Lee , Ben Hardy , Joe Mazzello,  Aidan Gillen, Tom Hollander et  Mike Myers. Un rôle certainement très difficile pour Rami Malek, qui a dû apprendre à être le chanteur célèbre pour ses frasques. 25 ans après le décès de cet être emblématique, on s’aperçoit que ses airs n’ont pas pris une ride, qu’on fredonne, qu’on tape des pieds dans la salle, et que personnellement lors du concert  de Live Aid, j’ai pleuré….de bonheur, j’avais la chair de poule. Je vivais ce concert auquel je n’avais, bien entendu,  pas assisté. Mais on vibre quasiment sur tous les titres. C’est Freddie Mercury vivant pour chaque spectateur. Et c’est la grande magie du cinéma. Brian May et Roger Taylor ont d’ailleurs activement travaillé sur le film.

_

Rami Malek « BOHEMIAN RHAPSODY. »

Franchement ce Bohemian Rhapsody est un chef d’oeuvre qui se doit de rencontrer son public: ceux qui aiment la musique, ceux qui aiment le cinéma, ceux qui ont rêvé d’approcher le groupe Queen, ceux qui peuvent chanter  Radio Gaga, We are the champion, ou We will rock you…bref la majorité de ceux que je connais et que vous connaissez. Une fois de plus choisissez une salle très grande, avec un son exceptionnel, comme Le Pathé Beaugrenelle, ou l’UGC Normandie, Pathé quai d’Ivry ou Pathé La Villette. Le son en Dolby Atmos est un must, l’image en Imax aussi.

Rami Malek « BOHEMIAN RHAPSODY. »

les bande annonce :

 

 

Ce sera la première fois que Peter Bence,  génie du piano va se produire en France, 2 jours seulement au Casino de Paris

Son  succès phénoménal est dû à son jeu de main audacieux, rythmé, et expressif  qui brise toutes les frontières entre la musique classique et la musique pop. Il amène ainsi le piano à un tout autre niveau inspirant différentes générations de musiciens et de mélomanes dans le monde entier. Aujourd’hui, le pianiste a plus de 500 millions de vues cumulées sur Facebook et Youtube. Interprète, compositeur, et producteur, il détient le record du « Guinness World Record » pour être « le pianiste jouant le plus rapidement au monde ».  L’an passé, il a joué dans plus de 16 pays et il se produira en France pour la première fois au Casino de Paris les 19 et 20 novembre prochain.

Dès l’âge de 2 ans il joue déjà à l’oreille diverses mélodies de dessins animés et de films sur le piano de ses grands-parents, et commence sa formation musicale à 4 ans dans une école de musique de sa ville natale, Hajduboszormeny, en Hongrie. Considéré comme un prodige musical par ses professeurs et ses pairs, il est accepté à l’Université Franz Liszt de Debrecen malgré son très jeune âge. A 7 ans, il écrit sa première composition fortement influencée par la musique de Mozart et Chopin. A 11 ans, il sort un premier album solo de ses compositions.  Adolescent, Peter commence à s’intéresser de plus près aux musiques de film et tout particulièrement à la musique de John Williams. Ce dernier ouvre alors pour lui un tout nouveau monde et l’inspire à explorer son propre monde musical intérieur.   Après sa formation en Hongrie, il poursuit ses études au Berklee College of Music aux Etats-Unis en tant que pianiste et compositeur de musiques de film. Explorant tous genres de musique, il trouve néanmoins sa vraie inspiration dans l’oeuvre de Michael Jackson. Avec à son arrangement de « Bad » de Michael Jackson, il atteint rapidement  la célébrité récoltant 10 millions de vues en quelques jours seulement. Il devient alors la nouvelle coqueluche du moment.   Il a conquis Internet d’une façon fulgurante grâce à ses arrangements musicaux de Michael Jackson, Queen et Sia, récoltant 500 millions de vues et un énorme suivi sur Youtube et Facebook durant ces deux dernières années. L’annnée dernière, il a joué dans plus de 16 pays et  a été mis en vedette sur nombre de sites internet comme celui d’Ellen DeGeneres, ou Billboard.  Il peaufine actuellement son premier album à sortir en fin d’année, où il présentera ses meilleures reprises et des compositions de piano solo.

Peter Bence,  le 19 et 20 Novembre sur la scène du Casino De Paris.

Prix des places 75€ (Carré Or), 59€, 44€, 39€

Réservations 0 892 69 8926 (0.40 euros/mn) www.casinodeparis.fr / www.fnac.com

 

un petit extrait :

 

 

 

 

 

Rating:

Le Presbytère n’a rien perdu de son charme, ni le jardin de son éclat…

  bejartballetlausanne-lepresbytere

Le Béjart Ballet Lausanne donnera 5 représentations exceptionnelles au Palais des Congrès de Paris du 04 au 6 avril 2015 e ! Après plus de 350 représentations à travers le monde, le ballet qui sera présenté est Le Presbytère, un des ballets les plus populaires de Maurice Béjart et véritable succès public depuis sa création en 1997, au Théâtre Chaillot avec Elton John et Queen sur scène.  Ce ballet est un hommage à Jorge Donn, danseur icône de Béjart, et Freddie Mercury, morts tous deux du Sida, un Hymne à la vie ! Sur les musiques de Queen et de Mozart, les chorégraphies de Maurice Béjart, les 40 danseurs, costumés par Gianni Versace, enchaînent avec force et grâce les tableaux d’un ballet poignant sur la jeunesse et l’espoir. Plus que jamais, la compagnie honore et entretient l’héritage de Maurice Béjart, la création… Œuvre grandiose de Maurice Béjart, Le Presbytère est un rendez vous prestigieux et glamour  pour les amateurs de danse et les fans du grand Maurice Béjart.

Presbytere_BBL_Doron Chmiel 6 Presbytere_BBL_Doron Chmiel 5 Presbytere_BBL_Doron Chmiel 3 Presbytere_BBL_Doron Chmiel 1

De ce Presbytère, Maurice Béjart disait : « Il y a un peu plus de trente ans, au milieu de la surprenante musique de Berlioz entrecoupée de bombardements et de bruits de mitrailleuses, un Frère Laurent peu conventionnel s’écriait devant Jorge Donn et Hitomi Asakawa : “Faites l’amour, pas la guerre !”. Aujourd’hui, Gil Roman, qui a à peu près l’âge de la création de mon Roméo et Juliette, entouré de danseurs qui n’ont jamais vu ce ballet répond : “Vous nous avez dit : faites l’amour, pas la guerre.  Nous avons fait l’amour, pourquoi l’amour nous fait-il la guerre ?” Cri d’angoisse d’une jeunesse pour laquelle le problème de la mort par l’amour s’ajoute à celui des guerres multiples qui n’ont pas cessé dans le monde depuis la soi-disant FIN de la dernière guerre mondiale ! Mes ballets sont avant tout des rencontres : avec une musique, avec la vie, avec la mort, avec l’amour… avec des êtres dont le passé et l’œuvre se réincarnent en moi, de même que le danseur que je ne suis plus, se réincarne à chaque fois en des interprètes qui le dépassent. Coup de foudre pour la musique de Queen. Invention, violence, humour, amour, tout est là. Je les aime, ils m’inspirent, ils me guident et, de temps en temps dans ce no man’s land où nous irons tous un jour, Freddie Mercury, j’en suis sûr, se met au piano avec Mozart. Un ballet sur la jeunesse et l’espoir puisque, indécrottable, optimiste, je crois aussi malgré tout que The Show Must Go On, comme le chante Queen. »

Credit DoronChmiel

Photo :@Francois Paolini

Photo :@Francois Paolini

Photo :@Francois Paolini

Photo :@Francois Paolini

Photo :@Francois Paolini

Photo :@Francois Paolini

 

Depuis sa fondation, en 1987, le Béjart Ballet Lausanne sillonne le monde. Avec ses près de 40 danseurs de 21 nationalités, le Béjart Ballet Lausanne dispose d’un large répertoire, au cœur duquel l’œuvre grandiose de Maurice Béjart (Le Sacre du printemps, Boléro, Le Mandarin merveilleux, Le Presbytère n’a rien perdu de son charme, ni le jardin de son éclat…). A la mort de Béjart en 2007, Gil Roman, son disciple depuis trente ans, reprend la direction artistique de la compagnie et ajoute à son répertoire ses propres chorégraphies (Aria, Syncope, Là où sont les oiseaux, Anima Blues). Il passe également commande à des chorégraphes amis comme Julio Arozarena, Sthna Kabar-Louêt, Tony Fabre et Christophe Garcia. La compagnie reste ainsi fidèle à sa vocation : un espace de création.

BBL_LePresbytere_CreditDoronChmiel 10 BBL_LePresbytere_CreditDoronChmiel 4 BBL_LePresbytere_CreditDoronChmiel 2*

J’ai vu ce spectacle aujourd’hui, et je ne m’en suis pas encore remis. J’ai été ébloui, émerveillé, totalement enthousiaste devant cette troupe. C’est certainement un des meilleurs spectacles que j’ai vu cette année. l’harmonie des danseurs et danseuses, la synchronisation parfaite, le mélange de musiques, beaucoup de Queen et un peu de Mozart, tout cela en fait un spectacle qu’il faut avoir vu  au moins une fois. J’étais tellement sous le charme que je serais volontiers resté le revoir à la séance qui suivait. Que dire des danseurs? on remarque très vite ceux qui dominent le troupe, et tout particulièrement un danseur que je pense brésilien : Oscar Chacon, qui évolue et danse avec une rare perfection. La salle est d’ailleurs d’accord avec moi qui s’est levé pour faire une ovation au final à ca spectacle signé Béjart, où celui qui dirige maintenant le troupe: Gil Roman est apparu sur scène pour les applaudissements très nourris et amplement mérités. C’est BEAU !! Si le spectacle passe près de chez vous, précipitez vous, s’il reste encore des places. C’est bien plus qu’un ballet. Si vous aimez la musique de Queen, ce double hommage à Jorge Donn et à Freddy Mercury est à ne manquer sous aucun prétexte. Si vous n’aimez pas la danse, écoutez la musique, et fredonnez les plus grands succès du groupe Queen! Je m’en voudrais de ne pas saluer les costumes de Gianni Versace qui sont d’une splendeur incroyable.

Oscar Chacon photo extraite du programme

Oscar Chacon photo extraite du programme

CREDIT PHOTOS : Doron Chmiel sauf mention contraire

Représentations :

Marseille – Le Dôme – Mardi 31 mars et Mercredi 1er Avril à 20h30

Paris – Palais des congrès – Samedi 4 avril 15h30 et 20h30, Dimanche 5  15h30 et 20h30 et Lundi 6 Avril à 13h30 

Dijon – Zénith – Jeudi 9 avril 20h30 

Lyon – Amphithéâtre 3000 – Samedi 11 avril 15h30 et 20h30  et Dimanche 12 Avril 13h30

Nantes – Zénith – Mercredi 15 avril 20h30 

Rouen – Zénith – Samedi 18 avril 20h 30

Roubaix – Théâtre le Colisée – Mercredi 22 avril, Jeudi 23 et Vendredi 24 Avril 20h30

 

Tarif Palais des congrès Paris :
Carré Or : 120 e
Cat 1 : 95 e / réduit : 90 e
Cat 2 : 65 e / réduit : 60 e
Cat 3 : 45 e / réduit : 40 e
– de 26 ans : 30 e

Tarifs France :  (excepté Roubaix ) : Carré Or : 88 e Cat 1 : 72 e / réduit : 67 e Cat 2 : 50 e / réduit : 45 e Cat 3 : 35 e / réduit : 32 e – de 26 ans : 20 e (en non numéroté)