Théâtre de la Madeleine

All posts tagged Théâtre de la Madeleine

Rating:
VOTRE VOTE

Après un millier de représentations, la pièce de Philippe Lellouche revient sur la scène du Théâtre de la Madeleine , pour une série limitée de représentations. Une nouvelle distribution : Patrick Braoudé, Davy Sardou, Pascal Demolon & Laura Presgurvic. Le moins que l’on puisse dire c’est que tous les 4 sont parfaits et que le public se régale

 

 

Le soir du nouvel an, trois hommes sont retenus dans la salle de garde à vue d’un commissariat : le premier parce qu’il a fait un excès de vitesse, le deuxième parce qu’il a trop bu, et le troisième parce qu’il a fumé dans un lieu public. Lors de cette incarcération, ils reçoivent la visite d’une avocate commis d’office : Madeleine, flamboyante de justesse, de beauté et d’empathie. Face à elle, nos trois protagonistes, épris de liberté et vaillants défenseurs du libre arbitre, vont devoir remettre en cause leurs modes de vie. La visite dure et ils ne voient pas le bout du tunnel. Combien de temps avant d’être relâchés?

La mise en scène est totalement efficace, normal, c’est l’auteur en personne qui assure ! On ne s’ennuie pas une seconde et les coups de théâtre ne manquent pas, ne comptez pas sur moi pour vous en dévoiler le plus petit détail. Ne comptez pas non plus sur Patrick Braoudé pour vous en dire plus.

Retrouvons ce dernier dans la superbe loge qu’on lui a attribué au Théâtre de la Madeleine:

 

Boire, Fumer Et Conduire Vite, c’est au Théâtre de la Madeleine, 27 rue de Suresnes Paris 8

Prix des places : de 19 à 59€

Representations du Mercredi au Samedi à 20h30, et les dimanches à 15h30

A noter, le dimanche 6 Mars à 17h30 et le lundi 7, les 2 dernières exceptionnelles des Grandes Ambitions avec Matt Pokora , Philippe Lellouche et Estelle Lefébure ( voir bande annonce en fin d’article.

la bande annonce :

comme promis, la bande annonce des Grandes Ambitions :

 

Rating:
VOTRE VOTE

Retour d’une pièce bien drôle au Théâtre de la Madeleine pour une série limitée de représentations

 

Dans une belle maison, juste après l’enterrement de son mec, Emma retrouve ses trois amis d’enfance Paul, Franck et Adrien. Alors que leur peine devrait être immense, ils saisissent ce moment de retrouvailles pour révéler leurs rêves inavouables et leurs envies qui vont être pour le moins… surprenantes. Et si le moment était venu de saisir le temps qui reste ? Une comédie signée et mise en scène par Philippe Lellouche, qui a pris la direction artistique de ce superbe Théâtre proche de la Madeleine. La pièce s’est déja jouée il y a plusieurs mois, et on retrouve avec plaisir les comédiens, outre Philippe Lellouche, Christian Vadim, David Brécourt et une nouvelle venue pour le moins charmante : Mélanie Page.

Ce n’est pas du Théâtre de Boulevard, pas de portes qui s’ouvrent, se ferment ou claquent. On pourrait s’attendre, dans les premières  minutes à ce que la pièce soit 100% nostalgique, il n’en est rien. L’écriture et la finesse de l’auteur sont un véritable régal. Les comédiens n’en font pas des tonnes, nul besoin, vu que toutes les répliques feront mouche sans qu’on les voie en faire des tonnes. On rentre facilement dans la pièce, on est heureux de bout en bout, et même ceux qui l’avaient vue dans sa première version, revivront le texte  sans aucun regret.

Le Temps Qui Reste, au Théâtre de la Madeleine, 27 rue de Suresne à Paris 75008

du mardi au samedi à 21h00 matinées samedi à 17h00

Réservations au théâtre : 01 42 65 07 09,

www.theatremadeleine.com

places

Catégorie Prix Unitaire
Carré Or 45,00 € à 54,00 €
Première Catégorie 36,00 € à 44,00 €
Deuxième Catégorie 29,00 € à 34,00 €
Troisième Catégorie 22,00 € à 24,00 €

Moins de 26 ans 10€ voir conditions avec le service réservation du théâtre, en fonction des places disponibles

Voilà une belle performance, dont malheureusement nous ne disposons d’aucune photo en scène. La bande annonce est celle de la version 2017, où n’apparait pas Mélanie Page, mais cela donne quand même un bon aperçu des dialogues entre les 3 comédiens qui n’ont pas changé: