Davy Sardou

All posts tagged Davy Sardou

Rating:

Saviez-vous qu’Alexandre Dumas avait un nègre ( en écriture!) ? Non, et pourtant ce fut le cas, et vous l’apprendrez dans ce Signé Dumas au Théâtre La Bruyère

Le nom Auguste Maquet ne vous dit rien? C’est pourtant celui d’un des deux co-auteurs de romans historiques ultra célèbres comme : LES TROIS MOUSQUETAIRES, LE COMTE DE MONTE CRISTO, LA REINE MARGOT, ou encore / LE VICOMTE DE BRAGELONNE. Tous ces romans furent écrits par Alexandre Dumas et Auguste Maquet, et si ce dernier n’est pas passé à la postérité, il n’en a pas moins existé.  Voilà donc que deux auteurs contemporains, Cyril Gély et Eric Rouquette  ont travaillé sur ce canevas. La pièce débute le 24 février 1848, alors qu’Alexandre Dumas est à l’apogée de la célébrité. Les deux hommes Alexandre Dumas ( Xavier Lemaire) et Auguste Maquet (Davy Sardou) travaillent dans le château de Port Marly. un maréchal des logis, Mulot (Thomas Sagols) arrive avec des nouvelles de Paris. Louis Philippe abdique, une nouvelle révolution est en marche, et Dumas veut absolument envoyer un courrier à l’assemblée, qui prend parti pour la Régente. Maquet s’y oppose farouchement, et de là naît une dispute, qui pourrait fort bien aboutir à la fin de leur duo.

Le metteur en scène, Tristan Petitgirard, nous offre sa vision de l’histoire dans un décor signé Olivier Prost , la pièce du château où travaille surtout Maquet, et où Dumas ne vient que peaufiner et donner son point de vue sur ce qui est écrit ou à écrire. On se régale de ces dialogues, bien que ce ne soit pas une création. En effet la pièce fut créée en 2003 au théâtre Marigny, dans une mise en scène de Jean-Luc Tardieu. On se régale des dialogues entre les deux hommes, de ce huis clos où les deux co-auteurs travaillent, avec l’apparition régulière de Mulot. Ce n’est pas un rôle facile pour ces comédiens, mais quand on voit arriver Xavier Lemaire, on croit voir Dumas, avec une stature imposante. Davy Sardou nous montre ses talents de comédiens, qui passe par différentes intonations, du mec un peu en retrait, du mec en colère, de celui qui se bat pour ses droits entre autres.

En 20 ans de carrière, Davy Sardou est devenu un des grands du théâtre, qui fait honneur à la famille de comédiens.

Nous l’avons rencontré, et vous allez le connaître un peu mieux:

pour ceux qui n’arrivent pas à voir l’interview ( ce qui arrive souvent sur smartphone) , voici le lien que vous pouvez cliquer:

https://youtu.be/0YenfIJL8yc

Signé Dumas , c’est au Théâtre La Bruyère,

du mardi au samedi à 21h00, avec matinée le samedi à 15h30

Tarifs : de 22 à 38€ (hors frais de location) et pour les moins de 26 ans du mardi au jeudi, en fonction des places disponibles : 10€

locations au 01 48 74 76 99

www.theatrelabruyere.com

la bande annonce :

 

Rating:

Après avoir été un  film avec Léonardo Di Caprio, voila une adaptation théâtrale totalement réussie, qui a connu un franc succès récemment à Avignon

En 1995 sortait le film d’Agnieszka Holland, qui racontait les amours entre deux des plus grands poètes  du 19ème sièce, Paul Verlaine et Arthur Rimbaud. Le scénario était signé Christopher Hampton. C’est d’après ce scénario que Didier Long a adapté et mis en scène cette version théâtre présentée actuellement au Théâtre de Poche Montparnasse. Non content d’être aux manettes, il se met aussi en scène, vu qu’il interprète Verlaine. Et celui qui joue Rimbaud est un acteur absolument époustouflant de vérité. J’avais déjà écrit tout le bien que je pensais de lui lorsqu’il était face à Davy Sardou dans les Voeux Du Coeur au théâtre La Bruyère : Julien Alluguette. Trois personnes sur la petite scène de la salle du théâtre de Poche Montparnasse, et la troisième est la femme de Verlaine: Mathilde (Jeanne Ruff).

En 1871, Rimbaud se rend pour la première fois chez les Verlaine. Les deux poètes ne se connaissent que par leurs écrits. ils n’ont pas vraiment le même âge puisque Rimbaud a tout juste 17 ans, et que l’autre est marié. Ce qui les rapproche, c’est le côté libertaire du temps de La Commune. Verlaine semble se lasser de sa femme, ils vivent tous les deux dans un appartement que leur alloue le père de Mathilde dans l’immeuble de ce dernier.  On voit comment Rimbaud emballe Verlaine, quasiment contre son gré, et comment évolue cette situation étrange, où Verlaine ne peut se passer ni de son amant, ni de sa femme.

Julien Alluguette est époustouflant de justesse, dans ce rôle très difficile qu’avait interprété Léonardo Di Caprio au cinéma. Il n’imite pas, il devient Rimbaud, avec un brio total. C’est à ce genre de choses qu’on reconnaît un grand comédien. Didier Long est lui aussi saisissant de vérité dans ce rôle tout aussi difficile. Les deux ont beaucoup de texte, et c’est un vrai plaisir de les voir dans ces joutes verbales…très physiques à certains moments.


Rimbaud Verlaine, Eclipse Totale c’est au théâtre de Poche Montparnasse du mardi au samedi à 21h00 jusqu’au 6 Mai
Tarifs : de 10€ (moins de 26 ans) à 26€.

Réservations au 01 45 44 50 21 ou au guichet les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 14h00 à 18h00, mercredi, samedi et dimanche de 11h00 à 18h00

site internet : www.theatredepoche-montparnasse.com

Il s’agit de la petite salle, aux places non numérotées, je ne peux que vous conseiller d’arriver en avance pour choisir vos places!

Après avoir vu la pièce vous aurez certainement envie de comparer avec le film, même si ce DVD est difficile à trouver maintenant!

 

Rating:

Le moins que l’on puisse dire c’est que cet hôtel n’est sur aucune carte, et que Eric-Emmanuel Schmitt ne manque pas d’idées pour nous offrir une oeuvre magistrale!

 

Julien Portal (Davy Sardou) sort d’un ascenseur, accueilli par deux jeunes gens angéliques ( Günther Vanseveren et Roxanne Le Texier), qui semblent trop silencieux, et qui lui montrent le chemin d’une chambre. Désorienté, il va les suivre pour se reposer. D’autres « clients » de cet hôtel vont se retrouver dans cette pièce principale pour converser, bientôt rejoints par Julien. Il y a Marie (Michèle Garcia), une femme de chambre qui aime raconter sa vie, un vieux mage, Radjapour (Jean-Paul Farré), le président d’une société connue, Delbec (Jean-Jacques Moreau), qui tous voudraient bien voir le Docteur S (Odile Cohen). Ils tentent tous d’expliquer à Julien où il se trouve. Une fois que ce dernier comprend enfin la situation arrive une nouvelle jeune femme , Laura ( Noémie Elbaz). Chacun de ces personnages a son importance dans ce conte surréaliste, métaphysique, et absolument passionnant de bout en bout. Ne comptez pas sur moi pour vous en dévoiler plus.

© Fabienne Rappeneau

Une fois encore, on sent la patte de l’auteur, Eric Emmanuel Schmitt, qui arrive à nous passionner deux heures durant ( ou peu s’en faut), certes avec des comédiens remarquables, mais surtout avec un texte comme on aime en découvrir au théâtre, et des situations à la fois cocasses et surprenantes, des personnages qui n’auraient jamais dû se rencontrer, dans ce très beau décor de Stéphanie Jarre qui permet au metteur en scène, Anne Bourgeois , de nous démontrer une fois de plus qu’elle est indispensable à la santé du théâtre français.

Que dire de plus, si ce n’est qu’on passe par toute une gamme de sentiments, on rira au début à certaines répliques, ensuite on frissonnera un peu, on s’inquiètera, on tentera de deviner le déroulement final, qui va rester, qui va partir, et ce jusqu’à la dernière seconde. Décidément, cette deuxième partie de saison nous offre une diversité de pièces qu’on a vraiment envie de voir, et de conseiller, même lorsqu’il s’agit de sujets graves. Du grand théâtre, et une nouvelle réussite à l’actif du Théâtre Rive Gauche.

© Fabienne Rappeneau

Hôtel des deux mondes, c’est du mardi au samedi à 21h00, avec une matinée le dimanche à 15h00 au théâtre Rive Gauche, rue de la Gaité, à 2 pas du Métro Edgar Quinet.

Places de 27 à 45€ (en réservant plus de 30 jours à l’avance, vous bénéficiez d’une réduction de 10 à 20 %

Réservations au 01 43 35 32 31  ou www.theatre-rive-gauche.com

© Fabienne Rappeneau

 

 

 

Rating:

Encore un excellent moment de théâtre avec Les Voeux Du Coeur au théâtre La Bruyère.

LES VOEUX DE COEUR Affiche

Deux hommes, Brian et Tom (Julien Alluguette et Davy Sardou) attendent dans une sacristie, ils veulent que le Père Raymond (Bruno Madinier) un prêtre progressiste, accepte non seulement leur homosexualité, mais qu’ils bénissent leur union. Ils veulent se marier, et vu qu’ils sont fervents catholiques, ils voudraient l’acceptation de l’Eglise et surtout du prêtre de leur paroisse. Mais celui-ci ne peut pas renier les vœux qu’il a fait à l’Eglise et refuse tout compromis.  Ils vont réagir chacun à leur manière. L’un , Tom se refuse à de nouveaux actes charnels, et l’autre, Brian, en parle avec sa sœur (Julie Debazac) , qui veut s’en mêler et en parler avec le curé. Le drame est ouvert.

LES VOEUX DE COEUR Photo Raymond Brian Tom (Libre de droits (c)Photo Lot) LES VOEUX DE COEUR Photo Tom Brian (Libre de droits (c)Photo Lot)

Bill C. Davis, l’auteur de l’Affrontement a écrit cette pièce avec soin, qui devrait être montrée à toutes ces personnes intransigeantes, à certaines frigides barjos et autres consoeurs, à ces familles qui n’ont que des ornières, qui sont partis en Croisade il y a peu de temps. La mise en scène, signée Anne Bourgeois est totalement efficace, sans gros effets. L’adaptation française, par Dominique Hollier est un beau texte que l’on savoure, quelle que soit notre manière de penser. Ne vous attendez pas à un texte qui prône autre chose que l’Amour, que ce soit entre personnes de sexe opposés ou de même sexe. Et qui va plus loin dans le modernisme. Pourquoi les prêtres n’auraient-ils pas les mêmes besoins, les mêmes envies, les mêmes désirs que tous les autres hommes. Pourquoi les curés ne pourraient-ils pas se marier, s’il est question d’amour? Les autres religions le permettent, non? Beaucoup de questions que le spectateur qui ira voir cette pièce sera enclin à se poser, sans toutefois y trouver de réponse. J’ai parlé du texte qui est de la dentelle, il faut bien dire qu’il est servi par des comédiens hors pairs. Bruno Madinier est un prêtre convainquant, Julie Debazac une jeune femme qui n’a pas froid aux yeux et Davy Sardou un amoureux qui préfère se tourner vers la religion plutôt que vers la personne qu’il l’aime, et qui l’aime. Je garde le meilleur pour terminer: Julien Alluguette, qui est plus que parfait, qui est la bonne humeur incarnée (je n’ai pas écrit gay-té!), un rôle difficile pour ce jeune comédien, qui attire les regards dès qu’il apparaît sur scène. En lisant sa bio, j’ai lu qu’il était aussi metteur en scène, et qu’il avait beaucoup travaillé avec Eric Emmanuel Schmitt. Gage de talent!

LES VOEUX DE COEUR Photo Tom Brian (Libre de droits (c)Photo Lot) LES VOEUX DE COEUR Photo Brian (Libre de droits (c)Photo Lot)

Allez donc découvrir ces Voeux du Coeur, actuellement au théâtre La Bruyère, vous ne le regretterez pas. J’ai même une personne que je connais qui y est retourné!

 

Toutes les photos : (c)Photo Lot)

Les Voeux du coeur , c’est du mardi au samedi à 21h00 avec matinées le samedi à 15h30, au théatre La Bruyère, rue La bruyère, Métro st Georges

Réservations au 01 48 74 76 99

Prix des places de 34 à 44 € (hors frais de location), tarifs jeunes -moins de 26 ans : 10€ mardi, mercredi et jeudi

Rating:

Eric-Emmanuel Schmitt réussit un nouveau pari, en créant un vaudeville dans le plus pur style Feydeau.

6770917-10350386

 

Et ce n’est pas pour rien que Feydeau est cité puisque le personnage principal de la pièce, Georges (Davy Sardou) , s’appelle effectivement Feydeau, et que c’est un auteur de pièces à succès. Les relations avec sa femme (Christelle Reboul) se sont très nettement détériorées suite à un mariage qui a trop duré, mais surtout à cause de dépenses au jeu, où il perdu énormément. Cette dernière fait venir un médecin le docteur Galopin (Alexandre Brasseur), un magnétothérapeute aux méthodes assez peu orthodoxes pour tenter de soigner son mari. Il vient avec une machine qui rend les fantasmes vivants….ce qui nous permet de voir arriver une jolie jeune femme de petite vertu sous les traits de Zoé Nonn et un double de Feydeau tel qu’il était avant, amoureux de sa femme. Rajoutons un assistant de directeur de théâtre aux allures bizarres, Chochotte (Thierry Lopez), une reine ( d’un pays appelé Batavia) interprétée par Véronique Boulanger, mélangez le tout, donnez leur des répliques hilarantes et le cocktail est prêt à être consommé, sans aucune modération. On rit quasiment de bout en bout, sauf les toutes dernières minutes…mais je ne vous en dirai pas plus.

images images (5) images (4)

L’histoire rocambolesque qui nous est contée en un tout petit peu plus d’une heure trente permet à toute la troupe d’en faire des tonnes, et les apparitions de Chochotte ( l’assistant du directeur de théâtre) et de celle qui est reine de Batavia, tout autant que la jeune fille de petite vertu déclenchent des rires , et plus ils en font, plus la salle ‘marche’. Si la pièce est menée par Davy Sardou et Alexandre Brasseur, c’est une vraie troupe qu’il faut saluer avec tous les comédiens dirigés par Steve Suissa : Christelle REBOUL, Véronique BOULANGER, Zoé NONN et Thierry LOPEZ. Quand je parlais de pur vaudeville, c’est déjà de par le décor avec des portes partout, portes qui claquent, comédiens qui passent de l’une à l’autre, avec un double de Feydeau, d’où le titre Georges et Georges.

images (3) images (2) images (1)

Eric Emmanuel Schmitt est décidément un génie du théâtre. Toutes ses pièces recueillent les bravos du public, et il peut avoir deux pièces au programme de la salle qu’il a rachetée depuis peu: le Théâtre Rive Gauche dans la rue de la Gaité. Georges et Georges se joue à 21h00 alors que l’adaptation du Joueur d’échecs avec Francis Huster fait les ouvertures de la salle à 19h00.

TOUTES LES PHOTOS : @FABIENNE RAPPENEAU

Georges et Georges au théâtre Rive Gauche, 6 rue de la Gaité, Métro Edgar Quinet ou Gaité

Représentations du mardi au samedi à 21.00, matinées dimanche à 15h00 ( voir détails sur le site : http://www.theatre-rive-gauche.com/spectacle-georges-georges-piece-eric-emmanuel-schmitt.html )

Locations : 01 53 35 32 31 ou www.theatre-rive-gauche.com

 

Places de 12 à 45€, 1/2 tarif jusqu’au 30 septembre!

 

GEORGES ET GEORGES (ThÇÉtre Rive Gauche-Paris14äme) crÇdit F. RAPPENEAU - 036 -  HD - mention copyright