Anne Sophie Picard

All posts tagged Anne Sophie Picard

Rating:
VOTRE VOTE

On s’était rencontrés il y a environ 2 ans pour sa première pièce, Les Crapauds Fous, lors de sa reprise au Théâtre du Splendid, et la voici maintenant au Théâtre des Béliers Parisiens pour présenter sa 2ème pièce : LA COURSE DES GEANTS, qui se joue tout l’été. On reconnaît déjà son style qui avait attiré les foules avec son premier opus. Et le public ne s’y trompe pas qui fait une ovation aux comédiens tous les soirs.

Nous sommes au début des années 60 à Chicago. Jack Mancini (Jordi Le Bolloc’h), un jeune mec aux capacités intellectuelles hors-normes rêve de conquête spatiale, tout en habitant avec sa mère qui a quelques problèmes de drogue, qui plus est dépressive. Il va croiser un professeur en psychologie (Éric Chantelauze) qui travaille pour la NASA , dans la petite pizzeria où il travaille, et dès lors,  la possibilité d’un nouveau destin s’offre à lui. La pièce suivra l’évolution de ce petit génie attachant dont les rencontres au fil des années façonneront un destin totalement hors du commun. Il y a de multiples personanges qui auront les traits de cette petite troupe. Le seul à n’avoir qu’un seul rôle de bout en bout est Jordi Le Bolloc’h. Tous les autres ; Eric Chantelauze, Nicolas Lumbreras, Anne-Sophie Picard, Valentine Revel-Mouroz et Alexandre Texier, changent de costumes plus d’une fois pendant ces 90 minutes de spectacle.

Rencontre avec l’auteur qui assure en plus la mise en scène : Mélody Mourey:

Un talent que l’on va découvrir, et qu’on ne risque pas d’oublier : Jordi Le Bolloc’h, pour un entretien plein d’humour :

Quelques photos pour vous mettre dans l’ambiance :

Toutes les photos : Alejandro Guerrero

LA COURSE DES GEANTS, au Théâtre des Béliers Parisiens    Pass Sanitaire  obligatoire pour l’entrée en salle

du mardi au samedi à 21.00 et le dimanche à 15.00

durée : environ 1h 40

placement libre

tarif web  25€ ou 37€ plus 1€ de frais de réservation

via le site : https://www.theatredesbeliersparisiens.com/

 

 

Rating:
VOTRE VOTE

Plus de 800 représentations à Paris, traduite en plusieurs langues, adaptée au grand écran, revoilà la comédie: Le Carton au théâtre des Béliers parisiens.

onsortoupas197

Studio de célibataire. 9h du mat, le téléphone sonne: Le propriétaire des lieux somme Antoine (Martin Darondeau) de déménager séance tenante, ce dernier appelle d’urgence ses potes à la rescousse. Le premier à venir, c’est Vincent (Jordi Le Bolloc’h) son meilleur ami, qui n’a pas dormi de la nuit, surexcité par la soirée qu’il vient de passer avec une créature de rêve. Une fois de plus il a trompé Marine (Anne Sophie Picard)… qui sonne quelques instants plus tard. Pour éviter les explications, Vincent se cache dans un carton vide… Puis débarquent David (Arthur Mazet), le frère de Marine, apprenti comédien. Puis Katia (Caroline Fauvet), un top model en devenir qui ne parle pas un mot de français et qui a rendez-vous avec Lorenzo (Olivier Dote Doevi), un photographe qui a une camionnette pour aider au déménagement. Ne manque au tableau que la fille du propriétaire, Emilie (Cécilia Cara)…

DSC_0033 DSC_0328 DSC_0349

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les comédiens ne se ménagent pas, et tout particulièrement celui qui tient le rôle principal, qui ne cesse de bouger et de courir. Martin Darondeau tient la pièce sur ses épaules, mais il n’essaie pas de tirer la couverture à lui. Ce jeune comédien est totalement parfait. Et être le rôle principal de cette comédie déjantée, qui tient du boulevard autant que du café théâtre, est une vraie gageure. En un petit peu plus d’une heure, les bons mots, les situations extrêmes, les délires s’accumulent, et la troupe est au diapason. Même les petits rôles sont importants, et la salle se tord de rire de voir les comédiens évoluer dans ce taudis, où un chien ne retrouverait pas ses petits. Nous nous laissons emporter par ce tourbillon, avec une mise en scène cosignée Arthur Jugnot et David Roussel. Encore une des bonnes surprises de cet été, et une découverte pour moi, qui n’avait pas vu la version avec Arthur Jugnot, ni le film.

DSC_0509 DSC_0604 DSC_0830

Franchement une bonne soirée de rires dans ce petit théâtre encore tout jeune dans le 18ème.

Théâtre des Béliers Parisiens
14bis rue Sainte Isaure – 75018 Paris –

 

Représentations : du mercredi au vendredi à 20h45  et le Samedi à 18h00 et 21h00

Réservations :01 42 62 35 00    ou   www.theatredesbeliersparisiens.com

la bande annonce :