Brigitte Faure

All posts tagged Brigitte Faure

Rating:
VOTRE VOTE

Cela faisait longtemps que je n’avais pas ressenti un tel bonheur d’être au théâtre. Je suis tombé sous le charme de cette pièce écrite par Jean-Philippe Daguerre: LE PETIT COIFFEUR.

 

On se retrouve aux lendemains de la libération, à Chartres, en Août 1944, chez les Giraud, qui sont coiffeurs de père en fils, et c’est Pierre (Félix Beaupérin) qui a repris le flambeau après la mort de son père dans un camp de travail un an auparavant, son frère ainé ayant un déficit mental ( Arnaud Dupont) et ne pouvant assumer la tâche. Sa mère (Brigitte Faure) est une héroïne de le résistance et s’occupe du salon femmes , la porte à côté. Elle est aussi un peu entremetteuse, vu qu’elle « rabat » ses clientes vers son fils, qui est plus intéressé par la peinture que par le travail sur les cheveux des mecs. Elle a un nouvel homme dans sa vie (Romain Lagarde). L’arrivée d’une institutrice (Charlotte Mazneff) va bouleverser l’ordre des choses. Je ne vous raconte là que les premières minutes de cette pièce qui vous réservera des surprises jusqu’au final. Le texte et la mise en scène sont d’une rare intelligence. Les comédiens tous parfaits. J’ai eu la chance de découvrir le texte lors de sa première représentation publique, et je suis rentré dans l’histoire dès les premières minutes. La salle a réagi en offrant des tonnerres d’applaudissements.

photo tous droits réservés Fabienne Rappeneau. Toute utilisation, diffusion interdite sans autorisation de l’auteur.

photo tous droits réservés Fabienne Rappeneau. Toute utilisation, diffusion interdite sans autorisation de l’auteur.

photo tous droits réservés Fabienne Rappeneau. Toute utilisation, diffusion interdite sans autorisation de l’auteur.

J’ai demandé à rencontrer l’auteur et metteur en scène : Jean-Philippe Daguerre:

Mais cela ne me suffisait pas : Le petit coiffeur, alias Félix Beaupérin, était dans les parages, et l’entretien se devait d’être filmé.

Il est à noter que cet entretien a été réalisé quelques heures avant l’allocution télévisée d’Emmanuel Macron, et qu’en conséquent les horaires annoncés lors de ces entretiens ont changé. Les nouveaux horaires m’ont été communiqués directement apr le théâtre. Il n’y aura pas de représentations les mardis et mercredi, les représentations des jeudis et vendredis seront à 18h30, et chaque samedi, 2 représentations 16h00 et 18h30 ainsi que le dimanche à 15h00.

Pour plus d’informations n’hésitez pas à appeler directement le théâtre au 01 43 35 32 31.

photo tous droits réservés Fabienne Rappeneau. Toute utilisation, diffusion interdite sans autorisation de l’auteur.

photo tous droits réservés Fabienne Rappeneau. Toute utilisation, diffusion interdite sans autorisation de l’auteur.

photo tous droits réservés Fabienne Rappeneau. Toute utilisation, diffusion interdite sans autorisation de l’auteur.

LA BANDE ANNONCE :

 

Rating:
VOTRE VOTE

Une pièce à la fois drôle, grinçante et superbement interprétée, au Théâtre Rive Gauche.

Dans le Paris des années 20, Antoinette vient de fêter ses 16 ans. Ses parents, nouveaux riches, veulent se faire une place dans la société, et décident d’organiser un bal. Le rêve d’Antoinette: participer à ce bal, où seront invités toutes sortes de personnages qui se doivent de voir que les Kampf sont des gens riches. Mais la mère d’Antoinette, ne se préoccupant que de se montrer, refuse à sa fille cette joie. Et la vengeance d’Antoinette risque fort d’être terrible.

L’auteur de la pièce, Irène Nemirovsky est née en 1903 en Ukraine, et ses parents et elle,  ont dû quitter la Russie pour se rendre en France où ils vont s’installer en 1919. Mais aprés avoir écrit quelques romans, , mariée, elle finira ses jours à Auschwitz. C’est sa fille qui retrouvera dans une valise un épais manuscrit, et il aura fallu  50 ans pour que sa fille transcrive le manuscrit qui deviendra : Une Suite Française, récemment devenu film.

Si les acteurs sont tous formidables : Lucie Barret, Brigitte Faure, Serge Noël, Françoise Miquelis, Pascal Vannon, c’est certes de par le texte, adapté en français par Virginie Lemoine, qui en assure avec un brio rare la mise en scène avec Marie Chevalot. On se régale de ce texte dès les premières secondes, les spectateurs réagissent à tous les bons mots, à toutes les situations.  Une fois encore, il faut saluer la direction du Théâtre rive Gauche pour sa programmation et la qualité de ses spectacles.

Toutes les photos : @ Cyril Nyai

Représentations du mardi au samedi à 19h00

Réservations au 01 43 35 32 31  ou www.theatre-rive-gauche.com

Tarifs : de 21 à 33 €

 

Rating:
VOTRE VOTE

Avec cette pièce on passe facilement du rire aux larmes, et on se régale de bout en bout avec 6 comédiennes absolument parfaites!

COIFFURE ET CONFIDENCES_Affiche HD

D’un coup de baguette magique, vous vous retrouvez en 1981 à Paimpol, à quelques jours de l’élection de François Mitterrand comme président. Le décor est planté dans un salon de coiffure, le plus chic de cette petite ville bretonne, où la propriétaire des lieux , Thérèse, (Marie-Hélène Lentini) est sur le point d’engager une nouvelle coiffeuse, Agnès (Sandrine Le Berre). Les habituées des lieux, Jeanne ( Elisabeth Vitali) et sa fille Magalie (Léa François), mais aussi la femme du maire récemment décédé ( Isabelle Tanakil), et une voisine Odette (Brigitte Faure, replacée par Arianne Pirie. C’est le grand jour pour Magalie qui va se marier dans l’après midi. Mais elle est diabétique et ce mariage devrait se faire sans qu’elle puisse enfanter.

IMG_3394 Elisabeth Vitali, Isabelle Tanakil et Marie-Hélène Lentini COIFFURE ET CONFIDENCES ©Franck Harscouët IMG_3374 Marie-Hélène Lenini et Elisabeth Vitali COIFFURE ET CONFIDENCES ©Franck Harscouët IMG_3338 Isabelle Tanakil, Marie-Hélène Lentini, Sandrine Le Berre et Brigitte Faure COIFFURE ET CONFIDENCES ©Franck Harscouët IMG_3322 Marie-Hélène Lentini, Elisabeth Vitali, Isabelle Tanakil et Léa François COIFFURE ET CONFIDENCES ©Franck Harscouët IMG_2983 Marie-Hélène Lentini, Elisabeth Vitali et Isabelle Tanakil COIFFURE ET CONFIDENCES ©Franck Harscouët

4 actes pour la pièce écrite par Robert Hardling, adaptation de Steel Magolias, la pièce à l’origine de Potins de femmes interprété par trois des plus grandes comédiennes américaines : Julia Roberts, Shirly MacLaine et Sally Fields. Et on rit énormément dans les deux premiers actes, avec la gouaille de ces femmes si éloignées les unes des autres, et qui pourtant sont tellement proches. Elles se confient tout. le salon de coiffure ‘Thérèse Beauty’ est leur terrain, où les hommes n’entrent pas, où elles partagent les joies, les peines, se disputent, se réconcilient une minute plus tard.

IMG_3299 Isabelle Tanakil, Marie-Hélène Lentini et Léa Fraçois COIFFURE ET CONFIDENCES ©Franck Harscouët IMG_3295 Elisabeth Vitali, Brigitte Faure et Sandrine Le Berre COIFFURE ET CONFIDENCES ©Franck Harscouët IMG_3222 Sandrine Le Berre et Isabelle Tanakil COIFFURE ET CONFIDENCES ©Franck Harscouët IMG_3203 Sandrine Le Berre, Isabelle Tanakil et Elisabeth Vitali COIFFURE ET CONFIDENCES ©Franck Harscouët IMG_3184 Marie-Hélène Lentini, Elisabeth Vitali, Sandrine Le Berre et Brigitte Faure COIFFURE ET CONFIDENCES ©Franck HarscouëtIMG_2900 Marie-Hélène Lentini et Sandrine Le Berre - COIFFURE ET CONFIDENCES ©Franck Harscouët

C’est tout simplement le meilleur spectacle théâtral que j’ai vu cet été. Tout y est parfait: les décors, les fonds sonores entre les actes qui résument en quelques extraits ce qui s’est déroulé dans un certain laps de temps, mais aussi et surtout des dialogues percutants, que l’on doit à l’adaptation française de Didier Caron. Et surtout les comédiennes, éblouissantes, étonnantes, que l’on suit avec un regard sympathique. Difficile de donner une palme à l’une ou à l’autre. Même si certains rôles sont plus difficiles que d’autres, elles sont omniprésentes, et lorsque l’une d’elle n’est pas encore arrivée, on l’attend avec impatience. Franchement j’ai été emballé par le talent de toute cette équipe, et je ne suis pas le seul. J’ai vu des gens se lever aux saluts pour les applaudir.

La pièce n’est pas vraiment courte, environ 1h40, mais on ne voit pas du tout le temps passer. Franchement n’hésitez pas une seconde et courez au théâtre Michel pour voir cette performance sur scène.

IMG_3153 Marie-Hélène Lentini et Elisabeth Vitali COIFFURE ET CONFIDENCES ©Franck Harscouët IMG_3146 Sandrine Le Berre, Léa François et Elisabeth Vitali COIFFURE ET CONFIDENCES ©Franck Harscouët IMG_3094 Brigitte Faure, Sandrine Le Berre et Elisabeth Vitali COIFFURE ET CONFIDENCES ©Franck Harscouët IMG_3087 Léa François, Brigitte Faure et Isabelle Tanakil COIFFURE ET CONFIDENCES ©Franck Harscouët. IMG_3012 Elisabeth Vitali, Sandrine Le Berre, Marie-Hélène Lentini et Léa François COIFFURE ET CONFIDENCES ©Franck Harscouët. IMG_3007 Elisabeth Vitali, Sandrine Le Berre, Marie-Hélène Lentini et Léa François COIFFURE ET CONFIDENCES ©Franck Harscouët IMG_2992 Marie-Hélène Lentini, Léa François et Isabelle Tanakil COIFFURE ET CONFIDENCES ©Franck Harscouët

Coiffure et confidences, c’est au Théâtre Michel, 38 rue des Mathurins paris 8ème

du mercredi au samedi à 21h00 avec des matinées les samedis ou dimanche à 17h00.

Prix des places : de 15 à 33€

réservations : 01 42 65 35 02, www.theatre-michel.fR