Glen Powell

All posts tagged Glen Powell

Rating:
VOTRE VOTE

Tout a été dit, tout a été écrit sur Top Gun Maverick, alors pourquoi vais-je revenir sur ce film?

Tout d’abord parce qu’il est vrai qu’avec un début en demi teinte, normal, il faut quand même se souvenir du premier opus, et mettre les choses au clair, on va petit à petit vers le summum qui est digne des plus grands moments de cinéma. Tom Cruise, omniprésent, mais pas que.  Miles Teller, Jennifer Connelly, John Hamm, Glen Powell, Lewis Pullman, sont au générique de ce film dirigé par Joseph Kosinski, un réalisateur qui avait déjà dirigé Tom Cruise dans Oblivion, un des films les moins marquants de la carrière de cet acteur exceptionnel.

Tom Cruise

Charles Parnell .

Tom Cruise

MILES TELLER

MONICA BARBARO

MONICA BARBARO , LEWIS PULLMAN , JAY ELLIS & MILES TELLER

Après plus de trente ans de service comme l’un des meilleurs aviateurs de la Navy, Pete « Maverick »  Mitchell  va  retrouver  son  univers,  les avions, et va repousser toutes ses limites en  tant  que pilote d’essai tout en évitant l’avancement en grade qui le maintiendrait au sol. Lorsqu’il se retrouve à former un détachement de diplômés de TOPGUN pour une mission spécialisée, d’une envergure jusque-là inédite, Maverick  rencontre le lieutenant de vaisseau Bradley Bradshaw (Miles  Teller),  dont  le call  signe est  « Rooster », c’est le  fils  du  défunt  ami  de  Maverick  et  officier d’interception radar, le lieutenant de vaisseau Nick Bradshaw, alias « Goose ». Devant un avenir incertain avec les fantômes de son passé, Maverick est entraîné dans une confrontation avec ses peurs les plus profondes, culminant dans une mission qui pourra exiger le sacrifice ultime de ceux qui seront choisis pour la mener à ses côtés. Et surtout ne manquez pas la mgnifique scène avec Val Kilmer!

 

JENNIFER CONNELLY

Ed Harris

JAY ELLIS

DANNY RAMIREZ

MONICA BARBARO

Inutile de dire qu’on s’accroche à son fauteuil, dès que avions sont dans la ligne de mire, et qu’on se passionne de bout en bout et que lorsque débute la scène finale, on a du mal à respirer tant on est passionné par l’histoire et ce qui se déroule devant nos yeux. J’ai Maverick dans la salle de cinéma que je préfère à toute autre à Paris, la salle Dolby du Pathé Beaugrenelle, qui possède tout ce qu’on admire au cinéma. Un tel film mérite les meilleures salles, comme la salle Imax (Pathé Quai d’Ivry), parmi bien d’autres. Heureusement qu’il y a des personnes comme Tom Cruise pour nous transporter pendant un petit peu plus de 2 heures dans un univers réel, mais qui ne peut que nous être inconnu! Tom Cruise qui a déjà la soixantaine semble ne pas prendre de rides et montre bien à quel point il reste le plus grand du cinéma. J’ai eu la chance il y a quelques années d’échanger quelques mots alors qu’il était venu présenter un épisode » de Mission Impossible et je peux dire avec une certaine fierté que j’ai eu l’honneur de lui serrer la main! (Il fallait bien que je place cette anecdote journalistique à un moment ou un autre et c’est chose faire!)

Monica Barbaro

MILES TELLER

Tom Cruise  dans le film Paramount Pictures, Skydance&Jerry Bruckheimer Films.

BASHIR SALAHUDDIN

Miles Teller

Glen Powell

Danny Ramirez

Jon Hamm

Quoi qu’il en soit, je n’ai pas boudé mon plaisir, j’étais comme un gamin qui ouvre un beau cadeau et je ne peux que vous conseiller de vous envoler avec Maverick, alias Tom Cruise pour 2 heures de bonheur !

Rating:
VOTRE VOTE

Tiré d’une histoire vraie, l’histoire de ces 3 femmes à la NASA est vraiment bouleversante.

Le programme Appolo, ça en dit long pour ceux qui s’intéressaient à la conquête spatiale à la fin des années 60, mais maintenant, depuis qu’un vol dans l’espace ne crée plus l’événement, seuls les noms de premiers hommes dans l’espace comme John Glenn, Alan Shepard et Neil Armstrong sonnent encore aux oreilles. Et pourtant, personne ne se souvient de Katherine G. Johnson, Mary Jackson ou Dorothy Vaughan. Elles devraient avoir leur place dans les livres d’histoire et les manuels scolaires mais il n’en est rien. C’est toutefois grâce à ces trois femmes que la NASA a pu faire des exploits, qui furent de véritables ordinateurs humains et qui ont permis aux Etats Unis de faire un pied de nez à l’ex URSS dans la conquête de l’espace. Ce film va vous faire découvrir ce qui s’est vraiment passé, comment ces femmes ont fait évoluer les mœurs, et la vérité sur ce qui se déroulait à la NASA. Elles ont réussi à surmonter le sexisme ambiant, les barrières raciales (elles sont blacks), les problèmes professionnels.

Réalisé, co-produit et co-écrit par Théodore Melfi, on retrouve du monde au générique : Taraji P. Jonhson (Katherine G.Johnson), Octavia Spencer Dorothy Vaughan), Janelle Monae Mary Jackson), Kevin Costner Al Harrsison , l’ingénieur en chef de la NASA), Mahershala Ali (Jim Johnson), Kirsten Dunst (Vivian Mitchell), Glen Powell (John Glenn). A l »poque des faits, les ordinateurs venaient tout juste d’être créés et personne ne savait s’en servir. Les calculs étaient encore faits par des mathématiciens de génie….et des mathématiciennes ultra douées. On comprend , à la vision de cet excellent film, ce qui s’est vraiment déroulé, et ce grâce à l’ouverture d’esprit de certains.

Pris par le sujet, il est certain qu’on reste cloué au fauteuil pendant les 2 heures 6 du film, sans aucune envie de se lever. Réalisation soignée, on se laisse surprendre à chaque instant, et franchement si on ne nous avait pas dit qu’il s’agissait d’une histoire vraie, on aurait vraiment cru à de la science fiction. Décors réalistes, interprètes éblouissant(e)s, mis en scène efficace, le film a quand même été nommé à l’Oscar du meilleur film, qu’il n’a pas remporté, et croyez moi quand je dis que je suis fan. Aucun détail n’est laissé au hasard , que ce soit dans les décors et les lieux, les personnages nous ramènent à une époque que nous n’avons pas connue et dans des lieux qu’il nous est impossible d’avoir fréquentés. Précipitez-vous donc vous procurer le Bluray de ces ‘Figures de l’Ombre’ sont une pure merveille.

La version Bluray est enfin disponible et ne mérite que des louanges.

Le master est superbe, son DTS 7.1 en anglais et DTS 5.1 en français, sous titres français et anglais disponibles. La copie digitale est offerte.

une heure de bonus dont le making of, des commentaires audio (Ted Meur), le tournage en Georgie, , des scènes coupées, La vie de Katherine Johnson, Honneur à Katherine Johnson. , Taillés pour le job, Un voyage spirituel, et la musique du film.

 

 

Le film annonce :