salle Dolby

All posts tagged salle Dolby

Rating:
VOTRE VOTE

Avril 1917, une aventure en temps réel qui va vous clouer à votre fauteuil ! Un très très grand film. 1h55 de vrai cinéma!

Pris dans la tourmente de la Première Guerre Mondiale, Schofield (George Mac Kay) et Blake (Dean Charles Chapman ), deux jeunes soldats britanniques, se voient assigner une mission quasiment impossible. Porteurs d’un message qui devrait empêcher une attaque dévastatrice et la mort de milliers de soldats, dont le frère de Blake, ils se lancent dans une véritable course contre la montre, derrière les lignes ennemies.

Andrew Scott ( Lieutenant Leslie)

Lieutenant Leslie (Andrew Scott), Schofield (George MacKay), Blake (Dean-Charles Chapman)

George MacKay

Les soldats de Première Classe Schofield et Blake, du 8e bataillon, sont liés par une complicité et une amitié, qui vont très rapidement les ébranler au delà du sens commun. Simplement munis de leur paquetage, de cartes, de lampes-torches, de pistolets de détresse, de grenades et d’un peu de vivres, ils doivent traverser le no man’s land pour retrouver le frère aîné de Blake, un lieutenant en poste dans le régiment du 2e Devonshire. Leur ordre : aller au sud-est jusqu’à la ville d’Écoust-Saint-Mein puis localiser le bataillon en faction près de la forêt de Croisilles. Remettre au commandant une missive du général Erinmore pour éviter ainsi à des centaines de soldats périr sous le feu des Allemands qui se replient.

Blake (Dean-Charles Chapman) & Schofield (George MacKay) 

Dean-Charles Chapman 

À partir des récits  de son grand-père, des témoignages d’époque recueillis à l’Imperial War Museum et de l’idée d’une expédition des plus périlleuses sur la Ligne Hindenburg, Sam Mendes a élaboré la structure du récit qui allait devenir 1917. « Comme tous les grands films de guerre que j’admire, de À L’OUEST, RIEN DE NOUVEAU à APOCALYPSE NOW, je tenais à imaginer une fiction inspirée de faits réels », indique le cinéaste. Il a sollicité sa fidèle collaboratrice Krysty Wilson-Cairns qui, alors que Sam Mendès l’ignorait à l’époque, est une « dingue d’histoire » et allait donc s’avérer être la femme de la situation. Le résultat est un pur chef d’oeuvre qui a déjà obtenu 2 Golden Globes.

Dean-Charles Chapman 

Lorsque Sam Mendes a auditionné les acteurs pour incarner ces deux jeunes soldats,  il était primordial à ses yeux que les spectateurs puissent vivre l’histoire à travers les visages de comédiens relativement méconnus. George MacKay, second rôle dans CAPTAIN FANTASTIC, incarne donc le Première Classe Schofield et Dean-Charles Chapman repéré dans GAME OF THRONES incarne le soldat de Première Classe Blake. Sam Mendes a voulu raconter l’histoire en temps réel, comme dans un unique plan-séquence, ce qui implique que le spectateur s’attache aux pas des personnages et plonge dans leur mission chaotique. Certes, 1917 n’a pas été filmé en un plan-séquence, mais en plusieurs longues prises qui ont ensuite été montées ensemble pour donner l’impression d’une seule et unique scène. Comme il n’y a aucune coupure entre les scènes, le spectateur, tout comme les personnages de Schofield et Blake, ne peut pas faire machine arrière devant la mission qui l’attend.

Atkins (Adam Hugill), Parry (Gerran Howell) et Captain Smith (Mark Strong)

Benedict Cumberbatch ( Colonel Mackenzie)

On est captivé dès les premières minutes par ce récit, basé sur des histoires narées par le grand père de Sam Mendès. On vibre avec eux, on courre avec eux,les personnages sont attachants. seuls deux comédiens célèbres font une apparition : Colin Firth et Benedict Cumberbatch. Des centaines de figurants ont été engagés. Tout est là pour que le spectateur soit entraîné dans les tranchées, en espérant à chaque moment que les héros vont réussir leur mission.

Richard Madden – Lieutenant Joseph Blake

Mark Strong 

Sans être un fan des films de guerre, j’avais quand même adoré parmi d’autres: Apocalypse Now, Il faut sauver le soldat Ryan, Dunkerque, plus récemment,  avec ce 1917 on entre dans une autre dimension, qui fait de ce film un très grand moment de cinéma! A ne manquer sous aucun prétexte. On ne voit pas de film comme cela tous les jours! J’ai vu ce film dans la salle Doby Cinéma du Pathé Beaugrenelle. On se croirait dans les tranchées, mais avec le confort des sièges et une image DOLBY et un son DOLBY ATLOS, soit ce qui se fait de mieux au niveau projection et qualité!

.

 Schofield (George MacKay) avec Lauri (Claire Duburcq) 

 

Le film annonce :

 

Rating:
VOTRE VOTE

9ème et dernier épisode de la saga commencée en 1977 : LA GUERRE DES ETOILES de Georges Lucas, voilà L’ascension de Skywalker, rélisé par J.J. Abrahams

Pour ceux qui ont suivi la saga depuis le premier jour, bien des années ont passé, bien des personnages sont apparus, certains disparus, et avec cet ultime épisode vous en reverrez quelques uns, dans des rôles plus ou moins importants, ou pour de simples apparitions. je ne vais pas vous gâcher l’effet de surprise, et ne vous ferai pas non plus l’affront d’oublier A2D2, C3PO, Chewbacca / Chewy qui seront de la partie.

Naomi Ackie

Kelly Marie Tran

Chewbacca (Joonas Suotamo), Poe (Oscar Isaac), Finn (John Boyega), Rey (Daisy Ridley) and C-3PO (Anthony Daniels)

Rey (Daisy Ridley)

Lando Calrissian (Billy Dee Williams)

John Boyega / Finn

Babu Frik

Difficile d’écrire sur ce film sans en dévoiler l’intrigue, il faut conserver la surprise, même si on se doute quand même de ce qui se passera à la toute fin. Le réalisateur J.J.Abrahams a réuni les héros des derneirs épisodes, Daisy Ridley, Adam Driver, Carrie Fisher (par la magie du cinéma qui apparait plusieurs fois alors qu’elle est décédée il y a quelques années), John Boyega, Billy Dee Williams, Kerry Russel, Mark Hamill parmi bien d’autres.

Richard E. Grant /Pryde

Zorii (Keri Russell)

Finn (John Boyega), Poe Dameron (Oscar Isaac) & Rey (Daisy Ridley)

C3PO (Anthony Daniels), Finn (John Boyega) & Poe Dameron (Oscar Isaac)

BB-8 & D-O

Inutile de tergiverser, j’ai vu le film dans les meilleures conditions possibles, dans la salle Dolby du Pathé Beaugrenelle, avec le son Atmos, écran géant, et je me suis régalé du début à la fin. Je n’ai pas vu passer les 2h20 du film. J’ai lu ensuite des critiques passablement négatives. Je ne comprends pas cet acharnement. Quand on va au cinéma voir des méga productions comme celle là, on ne va pas voir du Bergman du Visconti ou du Fellini. On vient pour se distraire, et là, excusez du peu, le pari est totalement réussi. Inutile de parler de la perfection des effets spéciaux. C’est prodigieux, et on se plait à imaginer ce que Georges Lucas, Ivin Kershner, Richard Marquand auraient pu faire s’ils avaient alors disposé des moyens actuels; leurs films étaient déjà de super moments de cinéma, mais les effets spéciaux, le son, tout a bien évolué et 40 ans. Mais le plaisir du public reste le même. Plaisir que je ne saurai bouder. Je fais fi de tout ce que j’ai lu  et ne me fie qu’à mon jugement. Je suis allé voir un film à grand spectacle, comme on allait voir Autant en emporte le vent dans les années 40, ou La grande Vadrouille dans les années 60, des films qui ne se comparents pas. Certes maintenant les blockbusters américains sont foison, avec des records cette année, ne serait-ce que dans les films Marvel, ou les adaptations des films d’animation Disney comme Le Roi Lion, Aladdin ou Dumbo cette année, qui on le sait ont propulsé les studios Disney vers des chiffres impressionnants quant aux résultats.

Anthony Daniels C-3PO

Adam Driver / Kylo Ren

John Boyega / Finn

Oscar Isaac / Poe Dameron, Daisy Ridley / Rey & Anthony Daniels / C-3PO

Joonas Suotamo /Chewbacca, Oscar Isaac /Poe Dameron, Daisy Ridley / Rey & John Boyega /Finn

Daisy Ridley is Rey

Daisy Ridley /Rey

Ne boudez donc pas votre plaisir et allez voir cet ultime épisode de la Saga, dans de grandes salles, sur de grands écrans ( Imax par exemple) ou mieux en 4DX, qui vous plonge dans le film de manière impressionnante. De très belles scènes comme vous le laissent supposer les images.

R2-D2 & C-3PO (Anthony Daniels)

Adam Driver / Kylo Ren & Daisy Ridley /Rey

 

Les films annonce :