Sylvester Stallone

All posts tagged Sylvester Stallone

Rating:

Le premier épisode était réussi, celui-la surpasse le premier en drôlerie et c’est du spectacle totalement déjanté!

Pourquoi raconter le film? il suffit d’en donner les lignes directrices. Les gardiens se retrouvent pourchassés pour avoir dérobé quelques objets de valeur avant de s’enfuir d’une planète où vivent des personnes à la peau dorée. Lors de cette poursuite ils vont se trouver face au géniteur de  Star Lord (Chris Pratt) , un homme ultra mégalo (Kurt Russell) qui domine une planète à lui seul, où il n’y a qu’une seule personne : Pom Klimentieff, qui semble être sous ses ordres. Voilà pour le canevas, avec cela les studios Marvel ont choisi James Gunn comme réalisateur qui était déjà au même poste pour le premier épisode. On retrouve les personnages farfelus du premier film : Gamora (Zoe Saldana), Drax (Dave Battista), Bébé Groot ( avec dans la version originale la voix de Vin Diesel), Rocket (avec la voix de Bradley Cooper en version originale), Youndu (Michael Rooker), ainsi que l’apparition de Sylvester Stallone et Karen Gillan, Elisabeth Debicki, Chris Sullivan, Sean Gunn. A noter qu’une actrice française est au générique, la belle Pom Klimentieff.

Le film s’ouvre sur une séquence épique, qui nous replonge dans cet univers unique, et qui donne le ton. Et le film se poursuit sur cette voie. D’ailleurs c’est sans surprise que l’on nous promet, à la manière des James Bond : Les Gardiens de la Galaxie reviendront! avec des moments de drôlerie jusqu’à la toute dernière image. Ne manquez donc surtout pas le générique final, bourré de surprises.

Inutile de préciser que j’ai adoré, je me suis marré de bout en bout, les effets spéciaux sont formidables, les images de toute beauté, et Baby Groot  est drolissime, tout comme Rocket.

Bref, rien à jeter, c’est du blockbuster avant l’été, et sans nul doute ce film va « casser la baraque » au box office dans le monde entier.

Ne cherchez pas , on n’est pas dans le film intello, on se laisse bercer par ce film où l’action est importante, et où on se régale, comme devant le meilleur dessert au monde!

Le film annonce :

 

Rating:

Troisième épisode, et pourtant on s’y amuse toujours…..et plus encore!

 

120x160 Family Date Exp03 7_07 HD téléchargement

 

Sylvester Stallone sait parfaitement ce qu’il fait. Pour moi, il est loin d’être stupide. Il a trouvé un nouveau filon après les Rocky et Rambo, et il bien raison, parce que ce troisième volet des aventures des Expendables est au niveau des deux premiers. Il a réuni tout ce qui fait un blockbuster, avec une bande d’acteurs qui se retrouvent dans des situations désagréables pour eux, avec de l’action pure, et une belle dose d’humour. Ca a marché deux fois, ça marchera aussi pour celui-ci et les suivants. Pourquoi se priver d’un genre bien à lui, le film d’action pure, 100% adrénaline, en s’entourant de potes, dont certains disparaissent pour laisser la place à d’autres. Cette fois, les anciens recrutent des nouveaux et le générique est d’enfer : Stallone, Schwartenegger, Harrison Ford, Antonio Bnaderas, Mel Gibson, Dolph Lungren, Jason Statham, Jet Li, Wesley Snipes, et les nouvelles recrues, dont Kellan Lutz, Ronda Rousey, pour n’en citer que quelques uns. Et la sauce prend dès les premières secondes.

a5232bcc10a1c24be092dd1b1d62ed28 3903090f47064be296b17dbd458f5fc0 031774e82568dc7ef9a13bdec1cdfbbd 4181d16445062c7ba4a60bc669de8108 75ddc7b48939f69249fab77d94c968d9

Certes il ne faut pas chercher pour creuser le scénario, il y a un très méchant, Mel Gibson, et les autres. Barney, Christmas et le reste de l’équipe affrontent Conrad Stonebanks, qui fut autrefois le fondateur des Expendables avec Barney. Stonebanks devint par la suite un redoutable trafiquant d’armes, que Barney fut obligé d’abattre… Du moins, c’est ce qu’il croyait.Ayant échappé à la mort, Stonebanks a maintenant pour seul objectif d’éliminer l’équipe des Expendables. Mais Barney a d’autres plans… Il décide d’apporter du sang neuf à son unité spéciale et d’engager de nouveaux équipiers plus jeunes, plus vifs et plus calés en nouvelles technologies. Cette mission se révèle rapidement un choc des cultures et des générations, entre adeptes de la vieille école et experts high-tech. Les Expendables vont livrer leur bataille la plus explosive et la plus personnelle…

524a88a9e38b095a597fd81e854fbdc2 278a832ba82ba86f0dca4bc6a6f05606 images (1) images (2) images (3)

Ça castagne dans tous les sens, du début à la fin, avec tout le matériel disponible, des chars d’assaut, un immeuble désaffecté, avec des courses poursuites, desbagarres en veux tu, en voilà, bref tout ce qu’on aime dans le cinéma d’action avec la dose d’humour qui rend le tout bien plus sympa. Les acteurs en font des tonnes et le spectateur est ravi. C’est ce qu’on est venu voir, et on en a pour son argent.

images (4) images 1a0b16d22d10cff68e2d7109b95ad56c 3f9ab6c369baaebbd02f257a38c2636d 7c369983bd8243d3cef9c97e17dbd8b3

Je ne boude pas mon plaisir à les voir tous se débattre dans des situations toujours désespérées. J’ai aimé et je le dis tout haut. Sylvester Stallone aime bien son boulot, même s’il a confié la réalisation à Patrick Hughes. Il sait ce que le public veut voir et lui en donne encore plus que ce à quoi il s’attendait. Saluons quand même les producteurs, français, Samuel et Victor Hadida, des mecs absolument adorables, que je connais depuis des années, et qui, eux aussi connaissent parfaitement leur job, qui ont réussi à être au sommet de la production pour de nombreux films.

7d759bbb91f400965a33fb752ed046e1 7e213c5c29fda2402282b2cced29ec99 9c4d305aa2176ddcfb910961e28d3b05 23dd232169c02337b72ee51a22e33c49

 

 

Le film annonce et un extrait :

VF

VO:

Rating:

On prend les mêmes, on en rajoute et on fait encore plus fort

 

 

Après le succès colossal du premier film, il était certain que le N°2 allait se profiler à l’horizon. Sylvester Stallone qui était aux commandes du premier film a cédé la casquette de réalisateur à Simon West, tout en gardant la partie qui lui sied le mieux, celle de scénariste. Ce second épisode est encore plus fort que le premier, encore plus d’action, même s’il montre moins d’humour. Les fusillades, les séquences d’action comme au bon vieux temps ne manquent pas, et c’est ce qu’on demande lorsqu’on va voir Expendables 2.

 

Les Expendables sont de retour, pour une la mission  qui les touche de très près…


Church engage Barney Ross, Lee Christmas, Yin Yang, Gunnar Jensen, Toll Road et Hale Caesar – et deux nouveaux, Billy The Kid et Maggie pour une opé qui  semble facile. Mais quand l’un d’entre eux est tué, les Expendables jurent de le venger. En territoire hostile et donnés perdants, ils tentent  de déjouer une menace inattendue – cinq tonnes de plutonium capables de décimer le monde. Et le grand méchant sera le pire de tous les méchants.

Si la copie est d’excellente qualité, on regrettera le petit nombre de bonus. Un making of avec quelques interviews, des entretiens avec les voix françaises, les scènes coupées au montage et les scènes ratées .

Les amateurs de films d’action ne voudront manuqer Expendables 2 pour rien au monde. Les autres le verront pour le générique qui est déjà réjouissant  Jet Li, Chuck Norris,  Dolph Lungren, Sylvester Stallone, Arnold Schwartzenegger, Bruce Willis, Jason Statham, Jean Claude Van Damme, et encore bien d’autres.

Dans les suppléments on nous promet un N°3…attendons de voir.

disponible en Blu Ray:

:

disponible en Blou Ray : expendables 1 + 2

disponible en Blu Ray:

:

disponible en Blou Ray : expendables 1 + 2

 

4*