Rating:

L’histoire poignante d’un coming out et d’un faux traitement thérapeutique encore pratiqué aux Etats Unis.

 

BOY ERASED est l’histoire vraie du coming out de Jared Eamons (Lucas Hedges), le fils d’un pasteur baptiste dans une petite commune rurale des États-Unis où son orientation sexuelle est brutalement dévoilée à ses parents (Nicole Kidman et Russell Crowe), à l’âge de 19 ans. Craignant le rejet de sa famille, de ses amis et de sa communauté religieuse, Jared accepte d’entreprendre une thérapie de conversion (aussi appelée thérapie réparatrice ou thérapie de réorientation sexuelle). Il va entrer en conflit avec le thérapeute principal (Joel Edgerton), découvrant et revendiquant progressivement sa réelle identité.

14 ans après sa thérapie de conversion à Love in Action, mais le temps n’a pas effacé la douleur du traumatisme, subi par l’auteur du livre (Garrad Conley). Les employés de Love in Action ne sont pas de simples tyrans.   La thérapie de conversion n’est plus un sujet de moqueries, ni un problème se limitant au monde rural et à ses bourgades isolées aux Etats Unis, mais une pratique redoutable issue du passé colonial et dont les effets durables n’ont pas seulement dévasté la vie de patients « anciennement gay » mais celle de leur famille et de leurs amis. Les préjugés nuisent à tous, victimes et adeptes. Une telle intolérance peut être perpétuée par des gens qui en leur for intérieur célèbrent l’amour de leur prochain. Ce film montre que ces injustices ne sont pas toujours perpétrées par des monstres, mais par des gens proches de nous.

.Credit: Focus Features

Credit: Focus Features

Actuellement, 36 États ne disposent pas de loi interdisant les thérapies de conversion. 14 États, plus Washington D.C., ont passé des lois protégeant les jeunes LGBTQ contre ces formes de thérapie. • D’après Human Rights Campaign (HRC), les jeunes gens LGBTQ, largement rejetés, sont 8 fois plus susceptibles de faire une tentative de suicide, 6 fois plus susceptibles de souffrir de grave dépression, et plus de 3 fois plus susceptibles de prendre des drogues et de courir le risque d’être séropositifs ou de contracter une MST, les jeunes gens LGBTQ, largement rejetés, sont 8 fois plus susceptibles de faire une tentative de suicide. L’Association Américaine de Psychiatrie (AAP) a déclaré comme risques possibles liés à la pratique de « thérapies réparatrices » : la dépression, l’angoisse et les comportements auto-destructeurs, dans la mesure où l’adoption par le thérapeute des préjugés sociaux contre les personnes LGBTQ renforcerait la haine de soi ressentie par les patients. • De nombreux patients ayant suivi des « thérapies réparatrices » déclarent qu’on leur a affirmé à tort que les personnes LGBTQ étaient tristes, solitaires, insatisfaites et frustrées. • La possibilité d’être heureux et d’avoir des relations humaines satisfaisantes en tant qu’homosexuel n’est pas évoquée, pas plus que d’autres façons de faire face à la stigmatisation sociale.

Troye Sivan Credit: Kyle Kaplan / Focus Features

Lucas Hedges & Nicole Kidman
Credit: Kyle Kaplan / Focus Features

Ce film parle de tout cela, sous la supervision de l’auteur du livre, qui est un des rares qui ait réussi à s’en sortir dans la vie après les traumatismes subis. Le film est vraiment poignant. Il nous tient par les tripes. On vibre avec les personnages, qui tous sont plus que crédibles. On notera que parmi les acteurs, on retrouve Xavier Dolan (Jon) et Troye Sivan (Gary). Mais celui sur les épaules de qui le film repose c’est Lucas Hedges  que l’on a vu dans THREE BILLBOARDS, LADY BIRD, MANCHESTER BY THE SEA ou THE GRAND BUDAPEST HOTEL. Une fois encore Nicole Kidman montre toute l’étendue de son talent, et le réalisateur  Joel Edgerton est aussi bien connu pour avoir participé à de nombreux films comme acteur , récemment RED SPARROW , mais aussi GATSBY LE MAGNIFIQUE ou ANIMAL KINGDOM, parmi de nombreux autres . Ce film est son second en tant que réalisateur.

Je suis sorti totalement bouleversé de ce film, qui montre qu’aujourd’hui encore des pratiques comme celles que l’on montre peuvent avoir encore cours aux Etats Unis. Voilà un grand film, et même si vous ne vous sentez pas concernés, vous comprendrez qu’il faut que tout ce qui y est montré se doit être mis au ban de la société!

 

le film annonce :

 

Rating:

Après le succès de ses spectacles « Le Démon de midi », « Et pas une ride ! », « Je préfère qu’on reste amis » , « Folle Amanda » Michèle Bernier revient seule en scène avec un nouveau spectacle très drôle.

On savait que Michèle Bernier adorait Jacqueline Maillan, et on la comprend aisément. D’ailleurs elle le montre dans les premiers instants de son nouveau spectacle : VIVE DEMAIN, où elle apparaît dans une tenue de soirée à fanfreluches du meilleur effet, et qui va pousser la chansonnette.  Ensuite, ce sera 90 minutes de délire pour une salle faut-il l’avouer immédiatement conquise, qui rit à chaque bon mot, et ces bons mots ne manquent pas :

« Le premier qui me dit que c’était mieux avant, je lui fais laver son linge à la brosse à chiendent sur la planche à laver, à genoux dans le baquet, les mains dans l’eau glacée du lavoir, par moins dix degrés dehors, et sans gants Mappa, ça n’existait pas ! » Mieux vaut rire des « C’était mieux avant », ou « Au moins quand j’étais jeune » ou « Pour nos enfants, ça va être terrible ! » que de se laisser entraîner par la morosité ambiante, parce que de toute façon la seule chose qui importe, c’est le futur. C’est lui que nous allons vivre. C’est lui qui va nous surprendre» confie-t-elle.

Michèle Bernier, spectacle « Vive demain! », mis en scène Marie-Pascale Osterrieth

Ce nouveau spectacle visuel et musical,  a été mis en scène et co-écrit par sa complice Marie Pascale Osterrieth. On connaît bien Michèle Bernier pour avoir été dans  le Petit Théâtre de Bouvard, où elle rencontre Mimie Mathy et Isabelle de Botton; elles deviendront le trio comique « Les Filles ». En 1998, Michèle Bernier crée avec Marie Pascale Osterrieth son premier one-woman-show :  « Le Démon de Midi », 4 ans de succès ! Suivront « Nuit d’ivresse » de Josiane Balasko, puis « Dolores Claiborne » de Stephen King et son deuxième seule en scène « Et pas une ride ! » de Marie Pascale Osterrieth. En 2014 elle connaît un triomphe dans la pièce de Laurent Ruquier « Je préfère qu’on reste amis » aux côtés de Frédéric Diefenthal. Impossible d’oublier que Michèle est sociétaire des Grosses têtes sur RTL. On sait qu’après la tournée province de ce spectacle, elle prépare son retour sur scène dans une pièce de théâtre.

Michèle Bernier, spectacle « Vive demain! », mis en scène Marie-Pascale Osterrieth

Photos : @ Céline Nieszawer

VIVE DEMAIN, c’est au Théâtre des Variétés

  • Du mercredi au samedi à 20h30 et matinées le samedi et dimanche à 17h00
  • Prix des places : de 17 à 61 €

et voici les dates, à ce jour de la tournée de Vive Demain :

14/11/2019 Saint-Quentin (02) Le Splendid

15/11/2019 Amiens (80) Zenithon

16/11/2019 Lille (59) Théâtre Sebastopol

20/11/2019 Le Mans (72) Palais des Congrès

21/11/2019 Rennes (35) Le Liberté

22/11/2019 Nantes (44) Cité des Congrès

23/11/2019 Angers (49) Centre des Congrès

05/12/2019 Anzin (59) Théâtre

06/12/2019 Mons (B) Théâtre

07/12/2019 Liège (B) Le Forum

08/12/2019 Bruxelles (B) Le Cirque Royal

12/12/2019 Niort (79) Acclameur

13/12/2019 Tours (37) Palais des Congrès

14/12/2019 Dammarie Les Lys (77) Espace Pierre Bachelet

23/01/2020 Thionville (57) Théâtre

24/01/2020 Ludres (54) Espace Chaudeau

25/01/2020 Sausheim (68) Eden

31/01/2020 Voiron (38) Le Grand Angle

01/02/2020 Annecy (74) l’Arcadium

07/02/2020 Lyon (69) La Bourse du Travail

14/03/2020 Marseille (13) Le Silo

04/04/2020 Alençon (61) Anova       

09/04/2020 Dunkerque (59) Le Kursaal

10/04/2020 Compiègne (60) Le Tigre

la bande annonce :

 

Une fois n’est pas coutume, nous croyons en un jeune inconnu, Clément Julia,  qui a pourtant bien des talents, comme vous allez pouvoir l’entendre

Clément Julia est un nom qui ne vous dit strictement rien, et c’est normal. Il sort tout juste d’une école pour les comédiens qui veulent faire de la comédie musicale, de la danse, du chant: L’AICOM ,  une école de théâtre, de chant et de danse française créée en 2004 par Pierre-Yves Duchesne. Il s’agit du premier campus français et européen dédié à la comédie musicale. L’école a ses bureaux à Créteil ( renseignements sur leur site : www.http://aicomparis.com. )

C’est là bas qu’il a fait ses premières armes, hésitant entre deux vocations, celle du chant et celle de comédien. Vu que le choix est difficile, il prend les 2.

Explications au micro d’onsortoupas.fr:

Psychanalyse théâtrale,  de et avec Clément Julia, qui assure en plus la mise en scène,  avec 2 autres comédiens : Pierre Georges, Cédrine Chevalier

c’est le mercredi à 19h45 au théâtre Laurette, 36 rue Bichat dans le 10ème

Durée : environ 1 heure

 

la bande annonce de son spectacle :

 

Quelques vidéos de Clément Julia, chanteur / interprète:

 

 

Rating:

Alors que l’exposition ouvre ses portes à la Grande Halle de la Villette et qu’on s’attend à des records de fréquentation, quelques privilégies (dont ONSORTOUPAS) ont pu admirer ces trésors fabuleux avec quelques jours d’avance.

.

La visite est pour le moins magnifique, bien que tout le monde sache que le masque ultra célèbre du Pharaon ne soit pas exposé. Mais il y a tant de choses à voir et à découvrir qu’on sort avec des étoiles dans les yeux:

Une présentation de l’exposition par Dominique Farout, le conseiller scientifique de l’exposition pour la caméra d’Onsortoupas:

Pour vous faire saliver, voici quelques photos exclusives d’objets exposés:

Toutes les photos ci dessus ( sauf affiche) @Guy Courthéoux / onsortoupas

 

Vous voulez savoir ce que sont ces objets et tout apprendre sur la découverte du tombeau par Howard Carter, alors rendez-vous à la Grande Halle de la Villette:

TOUTÂNKHAMON, LE TRÉSOR DU PHARAON

Exposition du 23 mars au 15 septembre 2019

Grande Halle de la Villette – 211 avenue Jean Jaurès 75019 Paris (métro Porte de Pantin)

HORAIRES D’OUVERTURE DE L’EXPOSITION :

Tous les jours de 10h à 20h Dernière séance à 18h30
Billets en vente : www.expo-toutankhamon.fr
Par téléphone au 0892 390 100 (lundi au samedi de 9h30 à 18h30 sauf dimanche et fériés, coût de l’appel : 0,45€/min).
Billetterie sur place tous les jours de 10h00 à 19h00 à partir du 23 mars 2019.

TARIFS

Plein tarif semaine : 22€

Plein tarif weekend, vacances scolaires (zone C) et jours fériés : 24€

Tarifs enfants (de 4 à 14 ans) semaine : 18€

Tarifs enfants (de 4 à 14 ans) week-end, vacances scolaires (zone C) et jours fériés : 20€

Enfants (-4 ans) : gratuit

Tarif pour les personnes à mobilité réduite : 20€ en semaine et 22€ le weekend, vacances scolaires (zone C) et jours fériés.

Tarif groupes (semaine) : 20€ (à partir de 20 places)

Audio-guide disponible au tarif de 6 €.

lien vers le premier article :

L’exposition la plus attendue: TOUTANKHAMON, le trésor du Pharaon arrive à la Grande Halle de La Villette, jusqu’au 15 Septembre

Rating:

Le bonheur sur votre écran télé ça existe et ça s’appelle  : BOHEMIAN RHAPSODY

BOHEMIAN RHAPSODY retrace le destin extraordinaire du groupe Queen et surtout  de leur chanteur emblématique, Freddie Mercury, qui a défié les stéréotypes, brisé les conventions et révolutionné la musique. Du succès fulgurant de Freddie Mercury à ses excès, risquant la quasi-implosion du groupe, jusqu’à son retour triomphal sur scène lors du concert Live Aid, alors qu’il était frappé par la maladie,  vous allez découvrir   la vie exceptionnelle d’un homme qui continue d’inspirer les outsiders, les rêveurs et plus particulièrement ceux qui  aiment la musique. On le voit dans sa famille, dans sa vie de tous les jours avant sa rencontre en tant que ‘fan’ d’un groupe d’illustres inconnus qui se produisent dans des salles d’étudiants, la rencontre avec un producteur, une maison de disques, et toutes les folies que cela engendre. On découvre un personnage attachant dans sa folie, et dans ses excés.

: Gwilym Lee (Brian May), Ben Hardy (Roger Taylor), Rami Malek (Freddie Mercury), and Joe Mazzello (John Deacon)  BOHEMIAN RHAPSODY. Photo Credit: Courtesy Twentieth Century Fox.

Rami Malek (Freddie Mercury) and Gwilym Lee (Brian May) BOHEMIAN RHAPSODY. Photo Credit: Alex Bailey.

Au départ, on nous montre Freddie Mercury hétéro, avec une petite amie, même si on connaît la suite, effleurée tout d’abord et ensuite exprimée clairement, le Sida n’est pas qu’évoqué, on vit les moments où il apprend qu’il est atteint de la maladie, et merci au réalisateur qui ne nous montre pas les affres de la fin, ce qui aurait été un peu hors sujet du film. Le film est signé Bryan Singer qui réunit  Rami Malek ,Lucy Boynton, Gwilym Lee , Ben Hardy , Joe Mazzello,  Aidan Gillen, Tom Hollander et  Mike Myers. Un rôle certainement très difficile pour Rami Malek, qui a dû apprendre à être le chanteur célèbre pour ses frasques. 25 ans après le décès de cet être emblématique, on s’aperçoit que ses airs n’ont pas pris une ride, qu’on fredonne, qu’on tape des pieds dans la salle, et que personnellement lors du concert  de Live Aid, j’ai pleuré….de bonheur, j’avais la chair de poule. Je vivais ce concert auquel je n’avais, bien entendu,  pas assisté. Mais on vibre quasiment sur tous les titres. C’est Freddie Mercury vivant pour chaque spectateur. Et c’est la grande magie du cinéma. Brian May et Roger Taylor ont d’ailleurs activement travaillé sur le film.

_

Rami Malek « BOHEMIAN RHAPSODY. »

Franchement ce Bohemian Rhapsody est un chef d’oeuvre qui a rencontré  son public: ceux qui aiment la musique, ceux qui aiment le cinéma, ceux qui ont rêvé d’approcher le groupe Queen, ceux qui peuvent chanter  Radio Gaga, We are the champion, ou We will rock you…bref la majorité de ceux que je connais et que vous connaissez.

Rami Malek « BOHEMIAN RHAPSODY. »

Côté acteur, on s’attendait à ce que Rami Mlaek obtienne tous les suffrages, c’est fait, il a récolté Oscar et Golden Globe.

Si le film est excellent le BluRay apporte un plus et de taille avec 1h20 de documents inédits et surtout le concert LIVE AID dans son intégralité:

Caractéristiques du Bluray :

  • Audio : Italien (DTS 5.1), Allemand (DTS 5.1), Anglais (Dolby Digital 2.0), Anglais (DTS-HD 7.1), Portugais (Dolby Digital 5.1), Français (DTS 5.1), Thaï (Dolby Digital 5.1), Espagnol (Dolby Digital 5.1)
  • Sous-titres : Thaï, Finnois, Italien, Malais, Allemand, Indonésien, Néerlandais, Norvégien, Mandarin, Suédois, Français, Espagnol, Danois, Portugais
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Anglais

Les Bonus sur le Bluray :

*Le concert Live Aid du film dans son intégralité (6 morceaux), incluant 2 chansons inédites dans le montage cinéma (« We Will Rock You », « Crazy Little Thing Called Love ») (20′)
*Rami Malek : Dans la peau de Freddie (15′)
* »Le Look et le son de Queen » : Les réalisateurs et membres du groupe racontent l’aventure qu’a été de créer le film (25′)
*La reconstitution du concert Live Aid (20′)

Les fans du groupe Queen, les fans de Freddie Mercury ne sauraient manquer d’ajouter ce film à leur collection.

Il existe en version DVD, en Bluray, Bluray 4K, et en Steelbook

les bande-annonce :

 

 

Rating:

Décidément le théâtre Marigny sait nous envoyer au firmament des comédies musicales. Après le superbe PEAU D’ÂNE, voila GUYS AND DOLLS!

À New York (Broadway), des amateurs de jeux de hasard (craps) et  une Mission locale de l’Armée du Salut. Sky Masterson , qui ne sait pas refuser un pari, surtout lorsqu’il est certain de gagner accepte le pari proposé par Nathan Detroit : séduire la première jeune femme qu’il lui montrera et l’emmener dîner à Cuba (La Havane) Nathan lui désigne Sarah Brown, une sœur de la Mission,  et Sky entreprend de la séduire en prétendant aider la Mission qui connaît des difficultés. Mais l’amour va déjouer les plans de Nathan (qui tente de monter un établissement de jeux) et de Sky ; le premier a pour « fiancée depuis 14 ans » la chanteuse de night-club ‘Miss’ Adelaide qui voudrait vraiment qu’on lui passe enfin la bague au doigt ; le second ne sera pas insensible aux charmes de Sarah, et réciproquement…

Jean-Luc Choplin qui dirige le Théâtre Marigny a eu l’heureuse idée de présenter cette comédie musicale qui n’avait jamais été montée en France.

This is why Broadway was born (Voilà pourquoi est né!) , pouvait-on lire dans Newsweek, au lendemain  de la première de Guys and Dolls, le 24 novembre 1950.  À l’affiche du 46 street Theater, à Broadway, le musical y reste pour 1 200 représentations, jusqu’en 28 novembre 1953. Un record et une pluie de récompenses, cinq Tony Awards en 1951 : meilleur musical, meilleure chorégraphie, meilleure direction musicale, meilleur acteur (Robert Alda) et meilleure actrice (Isabel Bigley). Dès 1953 Guys and Dolls  traverse l’Atlantique pour le West End de Londres et enchaîne 555 représentations au London Colliseum. Hollywood s’empare de cette histoire pour en faire un film qui sort en 1955. Pour porter à l’écran, Guys and Dolls qui venait de connaître un succès  colossal sur scène, à Broadway, le producteur  Samuel Goldwyn veut des stars.; Marlon Brando dans le rôle de Sky Masterson et Frank Sinatra dans celui de Nathan Detroit. Le titre français : Blanches Colombes et vilains messieurs ! Et avec le réalisateur Joseph L. Mankiewicz aux commandes !

TOUTES LES PHOTOS : @ Julien BENHAMOU

Et maintenant pour une série limitée de représentations, voici Guys And Dolls sur une scène parisienne, en version originale avec des comédiens, chanteurs, danseurs qui méritent amplement la standing ovation à laquelle ils ont droit :

Delycia Belgrave:  Agatha, Brendan Cull : Calvin,  Adam Denman : Liver Lips Louie,  Emily Goodenough : Martha, Matthew Goodgame :  Sky Masterson, Joanna Goodwin :  Margie, Swing,  Clare Halse : Sarah Brown,  Christopher Howell : Nathan Detroit,  Barry James : Arvide Abernathy,  Ria Jones :  Miss Adelaide, Ian Gareth Jones :  Lt. Brannigan, Rachel Izen :  Générale Cartwright,  Thomas-Lee Kidd : Angie the Ox,  Bobbie Little : Mimi,  Louis Mackrodt : Jackson the Jock, Swing,  Ross McLaren:  Harry the Horse,  Robbie McMillan:  Society Max,  Joel Montague : Nicely-Nicely Johnson

Jo Morris :Betsy ,  Jack North : Rusty Charlie,  Alexandra Waite-Roberts : Mabel,  Matthew Whennell-Clark:  Benny Southstreet, Joey Biltmore,  Gavin Wilkinson : Big Jule

 

Ria Jones est vraiment la perle rare, qui reçoit toutes les ovations,même s’il faut bien souligner que les 4 rôles principaux, dont le sien, sont extraordinaires. On vibre avec eux, dans cette mise en scène pétillante signée Stephen Mear, qui signe aussi la chorégraphie dans des décors somme toute assez simples de Peter McKintosh, et des éclairages de Tim Mitchell. Si seulement toutes les comédies musicales étaient de cet acabit, de cette qualité, le nombre amateurs décuplerait. J’ai pris un plaisir énorme à cette production. Il faut dire que je faisais totale confiance  à Jean-Luc Choplin qui après avoir créé des spectacles dans les premières années d’existence de Disneyland, avait ensuite pris les rennes du Chatelet, où il avait pu monter ou offrir les tournées des plus célèbres comédies musicales, comme LA MELODIE DU BONHEUR, HELLO DOLLY, CARROUSEL, 42d STREET, UN AMERICAIN A PARIS, SINGIN’ IN THE RAIN, LE ROI ET MOI, MY FAIR LADY, parmi bien d’autres comme Les Misérables (dans sa version anglaise). Croyez bien que je n’ai pas regretté cette soirée, et que j’attends avec impatience de savoir quelles surprises nous réserve le Théâtre Marigny pour la saison prochaine!

120 représentations  jusqu’ au 27 juillet 2019

En soirée à 20h et en matinée à 15h le samedi et 16h le dimanche
Tarif : à partir de 36 euros jusqu’à 105€ en Carré Or

Réservations : 01 76 49 47 12

HORAIRES DES GUICHETS :

Lundi : 13H00 à 17H00

Mardi au Samedi : 13H00 à 18H00

Dimanche : 13H00 a 17H00

bande annonce et extraits :

 

Le Sultanat d’Oman, une destination  que peu de monde connaît, mais qui devrait être une des plus importantes dans cette région du monde d’ici quelques années.

Pourquoi Oman, et sa capitale Mascate devraient attirer beaucoup de monde. En premier lieu parce que cette destination est vraiment quasi inconnue, et qu’elle a su préserver son image. Ici pas de gratte ciel, mais des plages encore semi désertes, un pays des plus safe ( 4ème pays le plus safe au monde, ce n’est pas peu dire, derrière La Finlande, Les Emirats arabes et l’Islande) . A titre de comparaison, la France est….en 61ème place!  Il y a beaucoup de choses à découvrir, et les premiers pas se feront avec la compagnie Oman Air, que j’ai testé deux années consécutives  avec une classe Business/First qui n’a rien à envier à ses concurrentes ( sauf peut-être qu’il n’y a pas d’A 380). Les avions sont flambant neufs, le personnel est d’une gentillesse comme on aimerait en trouver sur bien d’autres compagnies. Côté restauration, c’est très bien, avec bonne sélection en vins et Champagne. Vu que c’est le pays de la datte et du café, inutile de vous préciser qu’on vous en propose. L’enregistrement est ultra rapide, avec toutes les attentions auxquelles on ne s’attend plus. Lounge partagé à Paris, et superbe Lounge luxe à Mascate. Je me suis même vu offrir un tee-shirt en souvenir de ma visite, vu que je ne faisais qu’une escale de quelques heures vers l’Asie. A noter, les tarifs pratiqués sont particulièrement intéressants!

• Oman Air , la compagnie nationale omanaise, opère 1 vol quotidien au départ de Paris CDG. Depuis Mascate, Oman Air assure des vols intérieurs vers Salalah (6 vols par jour) et Khasab (1 vol quotidien)      www.omanair.com

Revenons vers la France où j’ai eu la chance de rencontrer très récemment Rania Khodr, qui dirige l’Office du Tourisme d’Oman. Qui mieux qu’elle peut nous parler des trésors cachés de ce pays?

Pour vous donner un aperçu de ce tourisme à découvrir, voila quelques photos qui illustreront bien mieux que des paroles les attraits du Sultanat d’Oman

Oman Sail…photos de la vie qotidienne dans le  « Soque ». Muscat. Oman… credit all pictures: Lloyd Images/Oman Sail

La cote du Dhofar vers Al Mughsayl. Dhofar. Sultanat d’Oman

 

Après avoir passé l’été dans le désert pour échapper à la mousson, les chameaux reviennent vers la montagne et la cote en octobre. Dhofar. Sultanat d’Oman

La Réserve des tortues de Ras Al Jinz . Vous pouvez découvrir la Réserve des tortues vertes dont les plages accueillent chaque année la ponte de près de 30 000 d’entre elles. Le plus fort de la ponte s’étend de juin à septembre mais le spectacle y est quasiment assuré en toute saison ! Des observations guidées sont assurées chaque jour (tôt le matin et tard le soir). Depuis 2012, The Turtle Visitors Center retrace le cycle de reproduction des tortues et expose les objets des fouilles archéologiques effectuées sur le site de Ras Al Jinz.

www.rasaljinz-turtlereserve.com

Visa d’entrée obligatoire* avec passeport valide au minimum 6 mois à la date de sortie du territoire omanais. Les ressortissants français, peuvent obtenir leur visa en ligne sur le site https://evisa.rop.gov.om .

Meilleure période pour voyager : septembre à début mai, les températures se situant entre 25° C et 30° C. Les plongeurs trouveront une meilleure visibilité en avril et octobre, les mois avant et après l’été. Le nord bénéficie d’un ensoleillement quasi-permanent toute l’année tandis que le Dhofar connaît une période de mousson de juillet à septembre.

Quelques liens utiles :

Office de Tourisme du Sultanat d’Oman 90, rue de Courcelles – 75008 Paris. Tél. : 01 47 20 56 06

info@omantourisme.com   ou  www.experienceoman.om

Ambassade du Sultanat d’Oman 50 avenue d’Iena – 75116 Paris Tél. : 01 47 23 01 63 Pour l’obtention du visa, le Consulat (mêmes coordonnées) répond aux demandes du public du lundi au vendredi, de 9h30 à 12h30.  www.ambassadeoman.com

Des chiffres :

  • 309 500 km2 : 80 % du territoire sont occupés par le désert et les plateaux rocheux, 17 % par les montagnes et 3 % par les plaines fertiles. •  + de 3000 km de côtes. •  À 3075 m, le Jabal Shams est le point culminant du pays. •  5 000 ans d’histoire. •  Population : 4 610 000 (2017) (Omanais : 2 577 000 – expatriés : 2 033 000) •  30 % de la population a moins de 15 ans. Espérance de vie :  75 ans pour les hommes et 79 ans pour les femmes. •    Plus de 1 000 forts, châteaux et tours de guet ont été construits au cours de l’histoire du Sultanat d’Oman ; au moins 500 sont encore visibles ou restaurés. •  On dénombre environ 60 wadi répartis sur tout le territoire. •  On y recense environ 10000 canaux d’irrigation nommés aflaj Il n’est pas rare de trouver des poissons qui nagent dans leurs eaux claires. •  Plus de 35 000 km de routes asphaltées.. •  Une bouteille d’eau minérale coûte environ 200 baisas (0,45 €), tout comme le litre d’essence. •  Il existe une centaine de variétés de dattes à Oman. •  Les vendredis et samedis correspondent au week-end des Omanais. •  Dans la salle de prière de la monumentale mosquée de Mascate, on trouve le plus grand tapis au monde confectionné d’une seule pièce. Ses dimensions : 60 x 70 mètres. •  Nombre de voyageurs français en 2017 : 50 000.

Pour ceux qui aiment la formule club :

3 clubs francophones à Oman

Le Club Lookéa Sultana est à 100 km de la capitale Mascate. Il compte 234 chambres, des séjours en formule tout inclus de 7, 9, 12 ou 14 nuits sur place sont proposés. Il dispose de trois piscines, un bassin pour enfants, deux courts de tennis, un minigolf de 18 trous, une salle de musculation et un Spa. La plage, aménagée de transats et de parasols, est en accès direct. Côté excursions, la grande mosquée du Sultan Qabus, et les sites archéologiques de Bat, vous seront proposés . www.look-voyages.fr

Hotel 5* Le Kappa Club situé à Salalah est à 34 minutes de l’aéroport, des séjours en formule tout inclus compris entre 5 et 14 nuits sont proposés sur place. En bord de mer, cet établissement  dispose de 400 chambres luxueuses, de deux piscines, d’une plage privée, et d’un centre de spa. Des excursions au Village de pêcheurs de Taqah, aux Montagnes du Dhofar, au Musée de l’arbre à encens ou aux Montagnes de Qara sont proposées  par l’hôtel. www.kappaclub.fr

4* Le Bravo Club Sifawy est situé à Sifah, à seulement 45 minutes de Mascate, ce club à taille humaine se compose de 67 chambres (dont 35 pour les clients Bravo Club) s’articulant autour d’une piscine paysagée. Une plage réservée aux clients du club se trouve à 200 mètres avec piscine privée. Les chambres  sont décorées dans un style contemporain aux influences omanaises. La formule Bravo Club comprend animation francophone, formule tout compris et club pour les enfants et ado. www.bravoclub.com 

Pour ceux qui préfèrent une  ou plusieurs nuits dans le désert, une dizaine de campements en dur ou sous tentes ont été aménagés dans les dunes d’Ash Sharqiyah Sands (à  3 heures de route de Mascate).

Les plus connus sont : 10 0 0 N i g h t s C a m p (www.thousandnightsoman.com), traditionnel et confortable avec une soixantaine de tentes bédouines (pour 2 personnes) équipées d’un lit, tapis, chaises, petite table et bougie, toilettes et douche privatives pour la plupart. C’est le seul campement avec une petite piscine

Al Areesh Desert Camp (www.desertdiscovery.com), ce campement se compose de tentes et de huttes bédouines. Il offre un confort simple aux voyageurs qui souhaitent privilégier une approche authentique du désert d’Ash Sharqiyah Sands

Arabian Oryx Camp (www.oryx-camp. com), l’architecture de ce campement s’inspire des « barasti », les huttes bédouines faites de branchages et de feuilles de palmiers. Il allie authenticité et confort moderne

le Desert Nights Camp (www.desertnightscamp.com) qui est le plus haut de gamme avec ses 32 unités climatisées en dur et toit en toile ;

le Nomadic Desert Camp (www.nomadicdesertcamp. com) se compose de 20 huttes Barasti avec des lits confortables et une douche avec eau chaude ;

le Sama Al Wasil Camp (www.desertpalmoman.com) est un campement en semi-dur de 20 chalets et chambres et une grande tente bédouine hébergeant le restaurant

Hud Hud Travels (www.hudhudtravels.com) et Magic Private Camp (www.magic-camps.com) montent à la demande des campements éphémères de luxe à la logistique impeccable.

 

 

Rating:

À l’occasion du centenaire de la découverte du tombeau, l’exposition « Toutânkhamon, le Trésor du Pharaon » arrive à Paris le 23 mars 2019. Plus de cinquante ans après « l’exposition du siècle» qui avait attiré plus de 1,2 million de visiteurs en 1967 à Paris – cette exposition battra-t-elle des records de fréquentation ?

Présentée par le Ministère des Antiquités égyptiennes et IMG à la Grande Halle de la Villette, en collaboration avec le musée du Louvre qui assure un rôle d’accompagnement, cette exposition présente une sélection de plus de 150 objets originaux issus du tombeau, parmi lesquels de nombreux objets personnels du jeune souverain qui l’ont accompagné dans la vie et dans la mort : des bijoux en or, des sculptures ainsi que des objets rituels, dont plus de cinquante exposés pour la première fois en dehors de l’Egypte.

 

Naos en bois doré présentant des scènes de Toutânkhamon et Ankhésenamon GEM 199-1              18e dynastie, règne de Toutânkhamon 1336 – 1326 av. J.-C. Bois, gesso, feuille d’or Hauteur : 50,5 cm Largeur : 30,7 cm Profondeur : 48 cm Louxor, Vallée des Rois, KV62, antichambre

 

Lit funéraire en bois doré Ce lit cérémoniel en ébène recouvert de feuilles d’or fut probablement construit pour les funérailles de Toutânkhamon. Pour assurer la sécurité du pharaon et éloigner les forces maléfiques déterminées à lui nuire, des figures divines sont gravées sur le pied de lit : Bès, le dieu protecteur des nouveau-nés, et Taouret, la déesse hippopotame, veillent sur le repos du roi. Selon les croyances égyptiennes, les défunts n’étaient qu’endormis. Au moment de leur renaissance, ils s’éveillaient. Pour les vivants, le sommeil était un état proche de la mort. Les dieux parlaient aux dormeurs et les cauchemars de ces derniers étaient la preuve de leur vulnérabilité par rapport aux forces surnaturelles du mal. Le fait de s’éveiller chaque jour était une forme de renaissance.

Si les pharaons qui lui ont succédé ont failli réussir à effacer Toutânkhamon des livres d’histoire, la découverte de son tombeau intact en 1922 par l’archéologue et égyptologue britannique Howard Carter fit la une de la presse mondiale. Sans cette rencontre qui scella les destins des deux hommes que 3 400 ans séparaient, le pharaon de la XVIIIème dynastie aurait pu définitivement tomber dans l’oubli.

Statue à l’effigie du roi montant la garde Cette spectaculaire statue de ka à taille réelle et à l’effigie de Toutânkhamon marque son passage de la nuit noire de l’au-delà à sa renaissance à l’aube. La peau noire symbolise la fertilité du Nil et sa promesse éternelle de résurrection. L’or, qui renvoie au soleil et constitue la chair des dieux, représente la divinité de Toutankhamon. La coiffe royale némès du gardien représente Rê-Khépri, le dieu-soleil, à l’aube. Une autre statue presque identique à celle-ci portait un khat, symbole de la nuit. Ces deux statues gardaient la tombe du roi et font partie des exemples les meilleurs et les plus complets de ce type d’objets retrouvés à ce jour. Cette statue quitte l’Égypte pour la première fois.

Pour les anciens Égyptiens, la mort marque aussi une nouvelle naissance. Cette vie après la mort n’est cependant possible que si le corps est préservé et fait l’objet de rites appropriés. Ainsi, pour permettre cette renaissance et assurer la survie dans l’au-delà, les anciens Égyptiens ont mis en place tout un ensemble de rituels, d’objets, d’images et de textes que l’on retrouve à l’intérieur et sur les murs de la tombe. Les visiteurs de l’exposition suivront la traversée de Toutânkhamon vers la vie éternelle, découvrant au gré du parcours la fonction de chaque objet funéraire dans ce périlleux voyage ainsi que  l’histoire de l’une des découvertes majeures de l’archéologie moderne. En parcourant cette exposition, les visiteurs perpétueront la mémoire du pharaon et son immortalité.

Couvercle de vase canope en calcite avec la tête du roi « Je suis celui qui empêche le sable d’étouffer la chambre secrète, celui qui repousse celui qui le repousserait avec le feu du désert. J’ai enflammé le désert, j’ai brouillé les pistes du chemin. Je suis là pour protéger le défunt. » Inscription sur le coffre renfermant les vases canopes. Les organes embaumés de Toutânkhamon ont été conservés dans un coffre à vases canopes reposant sur un traîneau. De chaque côté du coffre se trouve une déesse couverte d’or qui se tient les bras en croix en signe de protection : Isis, gardienne du foie ; Nephthys, gardienne des poumons ; Neith, gardienne de l’estomac ; et Selket, gardienne des intestins. Les formules inscrites sur le coffre- chapelle invoquent les quatre fils d’Horus. Contenus à l’intérieur, se trouvaient quatre cercueils miniatures en or, de magnifiques répliques des cercueils du roi, préservant chacun un organe embaumé. Le coffre contenait quatre de ces couvercles en calcite finement ciselée. Un symbole peint en noir sur l’épaule de chaque tête indique l’identité du propriétaire du cercueil miniature.
Couvercle de vase canope en calcite avec la tête du roi : Nouvel empire

Fauteuil en bois incrusté d’ébène et d’ivoire de Toutânkhamon Seule la taille de ce siège sophistiqué montre que les artisans l’ont réalisé pour le roi au début de son règne, quand il n’était encore qu’un petit garçon. Des formes géométriques en ivoire sont incrustées dans le dossier légèrement incurvé en bois d’ébène. On retrouve la même alternance de bandes verticales sur le dos, où trois larges entretoises en bois, également verticales, renforcent le dossier. L’assise, composée de cinq lattes en ébène fixées dans la ceinture, s’incurve vers le haut aux quatre côtés. Ce sont des caractéristiques habituelles des chaises et des tabourets de l’Égypte antique. Sous l’assise, des barreaux et des éléments de support relient les quatre pieds léonins. Les griffes, les pinces au bout des barreaux et les têtes des clous sont recouvertes d’or. Chaque joue est décorée d’un panneau en or repoussé représentant des scènes de nature dans un style montrant des influences étrangères populaires à la fin de la XVIIIe dynastie. Une frise de vagues borde les panneaux extérieurs, qui représentent un bouquetin bêlant, la tête tournée pour regarder derrière lui. Les panneaux intérieurs sont bordés d’une frise de rectangles et représentent une plante du désert.

 

Toutânkhamon est l’un des derniers rois de la 18ème dynastie d’Égypte. De sa vie, on ne connaît que peu de détails, car il est le fils d’Akhénaton, un pharaon considéré comme hérétique ayant introduit une forme extrême de la religion solaire en imposant le culte d’Aton, interdit les autres dieux et fait fermer leurs temples.

GEM 11552
Toutânkhamon debout sur une panthère Le tombeau de Toutânkhamon contenait de grandes statuettes figurant le pharaon harponnant ou comme ici debout sur une panthère. Enveloppées de lin et placées dans des coffres-chapelles de bois noirci, ces statuettes évoquent les dangers qui peuvent mettre à mal la renaissance du roi défunt. La panthère en marche sur laquelle est juché Toutânkhamon représenterait en effet Mafdet, une divinité protectrice de l’astre solaire lors de son parcours nocturne. Le félin assistait ainsi le roi, assimilé au dieu solaire, dans son voyage vers l’au-delà.

Toutânkhamon est né vers 1340 avant J.-C, dans la ville égyptienne d’Akhetaton, connue aujourd’hui sous le nom de Tell el-Amarna. Il devient pharaon à l’âge de huit ou neuf ans, vers 1336 avant J.-C. Pendant les premières années de son enfance, le roi et sa cour déménagent de Tell el-Amarna à Memphis. Peu de temps après, le roi change de nom. De Toutânkhaton, il devient Toutânkhamon (ce qui signifie : « l’image vivante du dieu Amon. D’après les chercheurs, Toutânkhamon se serait uni vers l’âge de douze ans à sa sœur Ânkhésenamon. Aucun des enfants du couple ne survivra même si l’on retrouve les fœtus de deux enfants mort-nés dans le tombeau de Toutânkhamon.

Cercueil miniature canope Lors de la momification, les viscères étaient traités séparément du corps. Ils étaient embaumés, oints d’onguents et de résines, puis enveloppés de bandelettes de lin, avant d’être placés dans des récipients dits canopes. Ces derniers, des vases le plus souvent, voire comme chez Toutânkhamon des cercueils miniatures, étaient au nombre de quatre. Ils étaient placés dans un coffre en calcite, chacune des quatre cavités destinées aux cercueils fermée par un bouchon à l’effigie de Toutânkhamon. Le cercueil miniature ici présenté était réservé au foie, organe placé sous la protection de la déesse Isis et d’un génie anthropomorphe prénommé Amset.
Cercueil miniature canope à l’effigie de Toutânkhamon Or, verre coloré, cornaline

Plusieurs hypothèses ont été faites autour de la mort du pharaon. On a longtemps supposé que Toutânkhamon serait décédé des suites d’un accident, vers 1326 avant J.C, dans la neuvième ou dixième année de son règne. Une radiographie de 1968 révèle en effet des blessures au crâne qui peuvent provenir d’une chute, d’un coup à la tête ou bien être advenues pendant la momification. Des images médicales plus récentes suggèrent que la mort est probablement due à une fracture de la jambe gauche. Toutânkhamon a été enterré dans la Vallée des Rois, où il demeura pendant près de 3300 ans, jusqu’à la découverte de son tombeau par Howard Carter en novembre 1922. Si l’impressionnante collection de trésors a été déplacée, sa dépouille momifiée repose encore dans son  tombeau.

Pectoral en or de l’oiseau Ba avec incrustations de verre Ce pectoral fait partie des ornements retrouvés sur le corps du jeune pharaon, disposés sur ou entre les bandelettes et destinés à assurer la protection du roi. L’oiseau à tête humaine représente un ba, c’est-à-dire la part de l’être humain qui volait hors du corps à sa mort. La capacité du défunt à atteindre la vie éternelle dépendait de la réunion du ba avec le corps et le ka (force de vie ). Le pectoral a été fabriqué en or incrusté de verre imitant la turquoise, le lapis lazuli et la cornaline. L’oiseau tient dans ses serres des anneaux chen, qui symbolisent le circuit éternel du soleil. L’artisan a façonné le visage humain de cette belle pièce avec une exquise sensibilité.

Mains incrustées d’or tenant la crosse et le fléau Or, verre, cornaline, argent

Bouclier cérémoniel en bois doré Ce bouclier d’apparat en bois doré donne à voir l’image traditionnelle du pharaon massacrant des ennemis, Toutânkhamon sous la forme d’un sphinx piétinant en effet ici des prisonniers nubiens. Repousser les ennemis de l’Égypte s’apparente à contenir (symboliquement comme ici ou concrètement) le désordre, c’est-à-dire à maintenir la stabilité de l’univers. Le pharaon était en effet le garant de l’ordre du monde, tel que créé par les dieux. Le bois ajouré et l’absence de peau tendue indiquent que de tels boucliers relevaient davantage d’une utilisation cérémonielle que réelle. Ce bouclier sera visible pour la première fois hors d’Égypte.

Bien entendu les objets présentés sur cette page ne sont qu’une toute petite partie de ce que vous allez découvrir, parce qu’il est certain que, comme moi, vous n’attendez que l’ouverture des portes de cette exposition exceptionnelle, puisque certains objets sortent pour la première fois d’Egypte alors que d’autres ne sortiront plus après cette présentation du musée qui lui sera consacré!

Copyright de tous les visuels : © Laboratoriorosso, Viterbo/Italy, sauf mention contraire

INFORMATIONS PRATIQUES

TOUTÂNKHAMON, LE TRÉSOR DU PHARAON

Exposition du 23 mars au 15 septembre 2019

Grande Halle de la Villette – 211 avenue Jean Jaurès 75019 Paris

HORAIRES D’OUVERTURE DE L’EXPOSITION :

Tous les jours de 10h à 20h Dernière séance à 18h30
Billets en vente : www.expo-toutankhamon.fr
Par téléphone au 0892 390 100 (lundi au samedi de 9h30 à 18h30 sauf dimanche et fériés, coût de l’appel : 0,45€/min).
Billetterie sur place tous les jours de 10h00 à 19h00 à partir du 23 mars 2019.

TARIFS

Plein tarif semaine : 22€

Plein tarif weekend, vacances scolaires (zone C) et jours fériés : 24€

Tarifs enfants (de 4 à 14 ans) semaine : 18€

Tarifs enfants (de 4 à 14 ans) week-end, vacances scolaires (zone C) et jours fériés : 20€

Enfants (-4 ans) : gratuit

Tarif pour les personnes à mobilité réduite : 20€ en semaine et 22€ le weekend, vacances scolaires (zone C) et jours fériés.

Tarif groupes (semaine) : 20€ (à partir de 20 places)

Audio-guide disponible au tarif de 6 €.

Rating:

Excellente nouvelle pour les fans de Sylvie Vartan. On nous annonce son retour sur une très grande scène parisienne :

Photo de l’affiche ci dessus : @ Jean-Marie Périer

De plus les locations viennent d’ouvrir. Vous pouvez réserver vos places dès aujourd’hui en suivant ce lien :

https://www.mcsi-inc.com/avectoi

https://www.legrandrex.com/en/evenement/1308?fbclid=IwAR1cP575b5PHsNMcj3XysUktSgyq1Z6oDq_irieYj4ovIpK4OImQmZKk04M

SYLVIE VARTAN revient au Grand Rex les 23 et 24 octobre 2019, avec un nouveau spectacle, nommé « AVEC TOI », basé sur son dernier album, du même nom, sorti en décembre 2018, et qui remporte un très vif succès.

Le show sera une célébration de la vie commune de Johnny et Sylvie et de la musique qu’ils ont faite durant ces Années Mythiques.

Sylvie y interprétera aussi bien les tubes de Johnny, que les siens, et racontera l’histoire que la musique a jouée dans leurs vies, en images et en chansons.

 

Tarifs:

PRESTIGE : 130,00 €

CARRE OR : 101,00 €

CATEGORIE 1 : 90,00 €

CATEGORIE 2 : 69,00 €

CATEGORIE 3 – PLACEMENT LIBRE ASSIS :41,00 €

En attendant le plaisir de la revoir sur scène, voici un portfolio réalisé lors de son dernier passage à Paris, au Grand Rex.

Toutes les photos :

mention obligatoire : @ Guy Courthéoux / onsortoupas.fr. Tous droits réservés

 

Tango Pasión  de retour en  France après  3000 représentations, 5 000 000 spectateurs et plus de 20 ans d’expérience à travers le monde.

Tango Pasion, c’est l’harmonie parfaite entre des danseurs fabuleux, des chants puissants et vibrants, la révélation de six couples prestigieux de tangueros, parmi les meilleurs au monde. Ils évoluent avec aisance et virtuosité sous vos yeux.

Les pas croisés effectués à la perfection avec puissance, délicatesse et sensualité font le bonheur des amateurs du genre.

Pour les moins initiés, Tango Pasión est une belle occasion de découvrir la richesse de cet univers passionnant. Laissez vous transporter dans ce tourbillon d’émotions à travers différentes histoires, animées par un large éventail de la société Argentine, grâce cette  merveilleuse discipline qu’est le langage du corps.

Patrice Marques, Paulo Dias : Producteurs
Mel Howard (idée originale)
Gabriel Merlino : Direction musicale
Osvaldo Ciliento & Graciela Garcia : Direction Artistique
Vanina Sol Tagini : chant

 

La tournée en France ;

12 Mars 20.00 Montélimar

13 Mars 20.30 Annecy

15 Mars 20.30 Dignes les Bains

16 Mars  15.30 et 20.30 Perpignan

17 Mars  14.00 et 18.00 à Toulouse

19 Mars  20.00 à Nantes

20 Mars 20.00à Niort

21 Mars 20.00 à Lyon

22 Mars 20.30 à Besançon

23 Mars 20.30 à  La Seine Musicale Boulogne / Paris

24 Mars 17.30 à  La Seine Musicale Boulogne / Paris

26 Mars 20.30 à Roubaix

28 Mars 20.00 à Floirac / Bordeaux

29 Mars à Bayonne

30 Mars à Arcachon

31 Mars à Montpellier

 

la bande annonce: