Un chanteur qui garde son public, qu’il aime et qu’il respecte….et qui va fêter 50 ans avec eux ces jours-ci au Grand Rex à Paris, puis en tournée en France et en Belgique: Frédéric François.

Le capital sympathie de ce chanteur n’est pas prêt de s’épuiser! Chaque rencontre avec lui est un régal et vous aviez été nombreux (nombreuses) à manifester votre admiration, votre amour pour ce chanteur d’origine sicilienne, vivant en Belgique, qui fête ses 50 ans de succès.

Pour preuve, cette rencontre, à quelques jours d’un récital au Grand Rex, une salle où il ne s’était pas encore produit :

Si vous n’avez jamais vu Frédéric François sur scène, voici quelques photos, qui vous montreront son professionalisme, et l’amour que lui porte son public :

Toutes les photos : @ Guy Courthéoux / onsortoupas.fr

 

Ci dessous : les dates de la tournée:

D’autres dates se sont ajoutées :

17 Octobre 2020

Le Forum Liège, Belgique

18 Octobre 2020

Théâtre Royal Mons, Belgique

et l’Olympia Paris le 25 Octobre 2020.

une petite photo de cadeau : la pochette de son dernier Cd:

Rating:

Le réalisateur- explorateur Nicolas Vannier nous offre un film de fiction basé sur une histoire vraie, et c’est un pur régal d’émotion

 

Tiré d’une histoire vraie, celle de Christian Moullec, qui a d’ailleurs participé à l’écriture du scénario, nous allons suivre les péripéties de Thomas (Louis VAZQUEZ), un adolescent bien plus attiré par les jeux vidéos que par la perspective de passer l’été chez son père Christian (Jean-Paul Rouve), parce que sa mère Paola (Mélanie Doutey), divorcée de ce dernier, ne peut pas s’en occuper pour raisons personnelles. L’ado et son père vont se rapprocher toutefois autour d’un projet fou, sauver une espèce d’oies en voie de disparition, en tentant de leur apprendre un nouvel itinéraire de transhumance. Comment cela rétorquerez-vous à juste titre? Certaines espèces ont un itinéraire fixé depuis des générations que ces oiseaux se transmettent. Mais si on leur apprend un nouveau trajet, ils pourraient fort bien le suivre. C’est sur cette idée que se déroule l’histoire, avec pour point de départ incroyable : Lorsque les poussins sortent de leur coquille, la première ‘personne’ qu’ils voient ( que ce soit leur mère, ou un humain), est assimilé au rôle de parent. Donc à l’éclosion d’oeufs de cette race d’oies, Thomas et Christian seront les parents…. et plus particulièrement l’ado.

Tournage du film « Donne moi des ailes » realisé par Nicolas Vanier. Avec Louis Vazquez

De là à entreprendre un voyage en ULM jusqu’au Grand Nord de l’Europe, il va se dérouler bien des choses.

Tournage du film « Donne moi des ailes » realisé par Nicolas Vanier. Avec Jean-Paul Rouve, Mélanie Doutey, Louis Vazquez, Fred Saurel et Lilou Fogli.

Je dois avouer que sans jamais m’être intéressé aux oies, sauvages ou dans une assiette, j’ai été bouleversé par ce film. J’ai vibré du début à la fin. Tout a été mis en oeuvre pour que l’on se sente concerné, que l’on vive cette transhumance. Si on ne m’avait pas dit que c’était tiré d’une histoire vraie, j’aurais certainement pas eu cette réaction. En allant voir ce film, vous le comprendrez. Quand je dis avoir pleuré, avoir été ému plusieurs fois tout au long du film, cela vous donne une idée plus précise de ce film que je ne peux que recommander chaudement à toute la famille, des plus jeunes aux seniors, chacun y trouvera son bonheur.

Tournage du film « Donne moi des ailes » realisé par Nicolas Vanier. Avec Jean-Paul Rouve, Mélanie Doutey, Louis Vazquez, Fred Saurel et Lilou Fogli.

Tournage du film « Donne moi des ailes » realisé par Nicolas Vanier. Avec Jean-Paul Rouve, Mélanie Doutey, Louis Vazquez, Fred Saurel et Lilou Fogli.

Ce spécialiste des pays de grand froid, Nicolas Vannier, à qui on doit d’autres fictions comme BELLE ET SEBASTIEN, LOUP, LE DERNIER TRAPPEUR, mérite des éloges! tout comme les acteurs : Fred Saurel, Lilou Fogli, Gregori Baquet, Dominique Pinon, Ariane Pirie et Philippe Magnan

Tournage du film « Donne moi des ailes » realisé par Nicolas Vanier. Avec Jean-Paul Rouve, Mélanie Doutey, Louis Vazquez, Fred Saurel et Lilou Fogli.

COPYRIGHT PHOTOS   © 2018 – Philippe Petit / Radar Films – SND Groupe M6 – Canopée Productions – France 2 Cinéma

 

La bande annonce :

 

Rating:

Une rencontre au sommet! Michel Sardou interprête du Guitry. Et c’est du grand art!

Créée en 1942 par Sacha Guitry, cette pièce n’avait pas été montée depuis longtemps à Paris.

Michel Sardou, et le directeur du Théâtre de la Michodière, Richard Caillat ont longuement parlé de mettre en scène Sardou, qui avait connu un triomphe avec Représailles dans ce même théâtre. Chose faite! On se retrouve au milieu des années 40, voire avant, dans un aoppartement cossu, chez l’antiquaire  Daniel Bachelet (Michel Sardou) qui s’adresse au public dans un monologue à faire pâlir certain(e)s de rage. Mais quel délice.

Tout cela parce que la jolie Madeleine (Lisa Martino), qu’il a épousée en seconde noces n’est pas rentrée de la nuit, et que c’est la deuxième fois en deux semaines. Il n’en faut pas plus pour que Daniel soupçonne sa femme d’adultère. Le divorce est envisagé, le femme priée de quitter le domicile conjugal. A peine sortie, ne voilà pas que la première épouse, Valentine (Carole Richert) revient dans l’espoir de reconquérir son ex mari. Beaucoup d’histoires de valises portées , d’un tableau que vend une coquette ruinée qui a connu Toulouse Lautrec , interprétée avec génie par une dame que j’adore : Nicole Croisille, dont je regrette que le rôle ne soit pas plus étendu, ses apparitions étant trop courtes à mon goût. Il y a a aussi un commissaire, un ancien ami de Daniel, et d’autres protagonistes interprétés par des comédiens qui ne sont pas des inconnus: Eric Laugérias, Laurent Spielvogel, Patrick Raynal ainsi que Michel Dussarat et Dorothée Deblaton.

Franchement ce N’écoutez Pas Mesdames est excellent. La mise en scène de Nicolas Briançon ne donne aucun temps morts, les décors sont superbes qui laissent les comédiens entrer et sortir comme dans les meilleurs textes de boulevard.

Voilà du Théâtre comme on l’aime: Un texte superbe, des comédiens au top, et la salle ne s’y trompe pas. C’est complet tous les soirs et tous reçoivent une véritable ovation, Michel Sardou en tête.

Toutes les photos : ©Celine Nieszawer

N’écoutez pas Mesdames, c’est du Du mercredi au samedi à 20h00
Matinées les samedis à 16h30 et les dimanches à 15h30*

TARIFS
Carré Or : 65€ en semaine / 69€ le week-end
1ère CAT : 53€ en semaine / 57€ le week-end
2ème CAT : 42€ en semaine / 45€ le week-end
3ème CAT : 30€ en semaine / 33€ le week-end
4ème CAT : 18€ en semaine et le week-end

 

la bande annonce :

 

 

Rating:

Doit-on présenter Abba et ses tubes planétaires? Mamma Mia, est désormais un classique de la Comédie Musicale et c’est actuellement à la Seine Musicale pour une série limitée de représentations.

 

Mamma Mia a vu le jour en 1999 à Londres et a connu un succès ininterrompu depuis lors. À ce jour, le spectacle a conquis plus de 60 millions de spectateurs, avec cinquante productions traduites dans seize langues. Il est devenu en 2011 le premier musical jamais joué en mandarin. MAMMA MIA! détient le record du 8ème show le plus joué à Broadway en affichant quatorze années de représentations.Il a été chanté dans toutes les langues, ou presque, est apparu pour la première fois en France au Palais des Congés pour une série de représentations (en anglais surtitré) avant de faire les beaux jours du Théâtre Mogador en 2010/2012, pour deux saisons, cette fois en français, avec une tournée en France et revoilà ce spectacle dans la version originale avec sur titres en français.

Vous citer tous les titres que vous allez entendre? Why not? (Pourquoi pas?): Chiquitita, Dancing Queen, Does your Mother know? , Gimme!Gimme, Gimme, I do Ido I do I do, I have a dream, Knowing me Knowing you, Lay on your love on me, Money Money Money, One of us, Our last Summer, SOS, Super trouper, Take a chance on me, Thank you for the music, The name of the game, The winner takes it all, Under attack, voulez-vous, Waterloo et bien entendu le titre phare : Mamma Mia, à moins que j’en ai oublié? Ces titres, nous les connaissons tous, soit pour avoir vécu ces années Abba, soit pour avoir dansé sur leurs titres qui sont toujours programmées sur de nombreuses radios.

MAMMA MIA!
International Tour Cast 2018/2019

Toujours est-il que lorsqu’on voit ce spectacle, on chante avec eux, et  en fin de second acte, on danse , debout, comme toute la salle. Méfiez-vous, c’est une maladie contagieuse, et on ne peut pas y résister.

Tout cela grace à deux auteurs compositeurs de génie : Benny Andersson et Björn Ulvaeus, qui avaient fondé le groupe Abba.

MAMMA MIA!
International Tour Cast 2018/2019

La comédie musicale est écrite par une britannique : Catherine Johnson. La scénographie de Mark Thomson est plus qu’efficace, et la mise en scène de Phyllida LLoyd est éblouissante.

Certes nous sommes aussi très nombreux à avoir adoré le film avec Meryll Streep, Pierce Brosnan, Colin Firth, Julie Walter ou Amanda Seyfried, ou la suite où l’apparition de Cher ne pouvait passer inaperçue.

MAMMA MIA!
International Tour Cast 2018/2019

J’ai vu le musical sur scène une quinzaine de fois, et ne m’en lasse jamais, je chante, je bouge mains et jambes, quelque soit mon humeur en arrivant, je me sens mieux, c’est une cure de jouvence, du feel good, bref, un moment à ne pas manquer. Je m’aperçois  que je ne suis pas le seul, mes voisins étaient dans le même état. Un conseil COURREZ-Y, vous ne le regretterez pas!

MAMMA MIA! Musical
International Tour 2018/2019

MAMMA MIA! Musical
International Tour 2018/2019

MAMMA MIA! Musical
International Tour 2018/2019

MAMMA MIA! Musical
International Tour 2018/2019

MAMMA MIA! Musical
International Tour 2018/2019

MAMMA MIA! Musical
International Tour 2018/2019

Horaires et dates :
Du 4 au 20 octobre 2019
Du mardi au vendredi à 20h
Le samedi à 15h et à 20h
Le dimanche à 14h

Tarifs
Carré Or : 89€
Cat. 1 : 69€
Cat. 2 : 59€
Cat. 3 : 44,50€
Visibilité réduite : 29,50€

Réservations
laseinemusicale.com, ticketmaster.com,
fnac.com et points de vente habituels

Bon un peu de pub pour moi, une fois n’est pas coutume!

 

un teaser :

 

Comme chaque année, l’AICOM parcourt les principales villes de France à la recherche des stars de demain

l’AICOM (Académie Internationale de Comédie Musicale) qui fêtera prochainement son quinzième anniversaire avec un livre relatant toute son Histoire est située maintenant à Créteil sur un campus de 1500m², et c’est la principale école de comédie musicale européenne.

Seul français à avoir chanté le rôle-titre du Fantôme de l’Opéra à l’étranger, ayant participé à de nombreuses productions prestigieuses dont Les Misérables et Cats à Mogador, ayant mis en scène à l’automne dernier au Palais des Congrès de Paris Il était une fois Broadway et Clemenceau le musical, coach vocal également de Lara Fabian et Amir, Pierre-Yves Duchesne a construit l’AICOM, entouré d’une équipe de 75 professionnels, pour former chaque année 1 200 étudiants se destinant à la comédie musicale. Il est également l’un des prochains coaches de The Voice , prochainement sur TF1.

Comme chaque année, l’AICOM parcourt les principales villes de France à la recherche des stars de demain. Pour l’occasion, ils vont former la Classe Elite et un concours permettra à ceux arrivés en tête de bénéficier gratuitement de l’enseignement de l’Académie. Parmi ces étudiants, nombreux sont ceux qui ont eu la chance de vivre leur rêve et de construire une carrière nationale voire internationale grâce à la Classe Elite.

Le parrain de cette année : l’adorable Gwendal Marimoutou.

Rencontre avec Alexandre Raveleau pour un entretien exclusif:

Gwendal Marimoutou, est le parrain de cette édition 2019.

Voici les 22 étapes du casting Elite 2019 :

  • 12 Octobre – Calais
  • 19 Octobre – Vichy
  • 20 Octobre – Clermont-Ferrand
  • 27 Octobre – Ajaccio
  • 02 Novembre – Mouilleron-le-Captif
  • 03 Novembre – Le Mans
  • 09 Novembre – Quimper
  • 09 Novembre – Strasbourg
  • 16 Novembre – Rennes
  • 17 Novembre – Vannes
  • 23 Novembre – Lyon
  • 23 Novembre – Lausanne
  • 24 Novembre – Dijon
  • 30 Novembre – Bordeaux
  • 30 Novembre – Liège
  • 1er Décembre – Bayonne
  • 07 Décembre- Montpellier
  • 07 Décembre – Toulon
  • 08 Décembre – Paris
  • 08 Déc – Marseille
  • 14 Décembre – Toulouse
  • 15 Décembre – Rouen

 

 

Rating:

On m’avait dit que les spectacles de Chantal Goya étaient magnifiques, c’est plus que vrai.

Deux heures de spectacle total, aussi bien dans la salle que sur la scène. La salle comble du Palais des Congrès à Paris, donne la preuve que le spectacle attire les foules. non pas la foule, parce que ce spectacle fête ses 40 ans, donc on imagine aisément qu’il y a 2 voire 3 générations présentes. Une grand mère avec sa fille et son petit fils par exemple, avec toutes les combinaisons possibles. Les enfants avec leurs jouets qui illuminent la salle, les parents qui chantent avec Chantal Goya, et les grands parents qui restent émerveillés. Il faut l’avoir vu une fois dans sa vie pouer le croire, et je peux vous assurer que je suis absolument conquis. J’avais déjà été conquis par la chanteuse lors de l’entretien exclmusif qu’elle m’avait accordé. Le spectacle a achevé de me conquérie. Il n’a pas pris une ride, ai-je pu entendre, de la part des aînés. Et les enfants bougenrt et s’émerveillent lors des ‘TUBES’ comme Un Lapin (mais oui : celui qui a tué un chasseur), Pandi-Panda, C’est Guignol ou peut-être le plus célèbre de tous : Becassine. La photo ci-dessous avec les enfants du public en habits de Becassine

Je pense que ce spectacle traverse le temps sans prendre une ride. Chantal Goya force l’admiration de tous. J’ai parlé quelques minutes avec Jean-Jacques Debout, son mari, et surtout l’auteur-compositeur de toutes les chansons de Chantal Goya. Je lui ai affirmé qu’il pouvait être certain que dans 10, 20 ou 30 ans, il y aura toujours un public, que ces chansons ont traversé, et continueront de traverser le temps. Je me dois de saluer Emanuel Lenormand qui est chorégraphe de Chantal Goya, qui a fait un travail formidable pour cette production et le producteur , Damien Nougarede, pour l’accueil privilégié qu’il a réservé à ONSORTOUPAS.FR.Franchement, n’hésitez pas, Chantal Goya est vraiment une femme extraordinaire, et on sait déjà qu’elle va revenir au printemps prochain pour d’autres dates au Palais des Congrès.

la salle au lever de rideau

Vous trouverez les dates de la tournée et l’entretien exclusif avec Chantal Goya en intégral sur ce site en suivant ce lien:

CHANTAL GOYA revient au Palais des Congrès avec le soulier qui vole, entretien exclusif avec l’idole de toutes les générations

Et pour finir une excellente nouvelle: Le spectacle a été filmé ce dimanche pour sortir très prochainement en DVD. La sortie de ce dernier est prévu pour la fin novembre, et fera à coup sur un superbe cadeau sous le sapin 2019….ou 2020, 2021, 2022…..etc

Photos : @ Guy Courthéoux / onsortoupas.fr

Rating:

Il y a des comédien(ne)s que l’on adore, et c’est le cas de Myriam Boyer qui est actuellement sur la scène du Petit Gymance avec Louise au Parapluie

Louise a passé toute sa vie en usine à enfiler des baleines de parapluie . Elle vit dans un village de moins de 1000 habitants. Et dernièrement, elle désespère de son fils Antoine, ex sportif, qui vit grace à des apparitions pour le moins déplacées sur Youtube, où un sponsor l’habille de survêtements de couleurs et le paye pour cela. Elle en parle avec sa collègue et meilleure amie, Jacqueline. Et suite à une discussion, pour montrer à son fils qu’elle existe, va décider de se présenter aux élections municipales de son patelin. Une complicité naît de ces deux femmes interprétées par Myriam Boyer et Prune Litchlé. Et le fils va un peu y perdre son latin (interprété par Guillaume Viry). Myriam est Louise, une femme de bon sens. La pièce écrite et mise en scène par Emmanuel ROBERT-ESPALIEU, se laisse voir avec plaisir, et la présence de Myriam Boyer y est pour beaucoup.

Toutes les photos : (c) Jeremy Mathur

 

Ecoutons cette grande comédienne pour un entretien exclusif devant la caméra d’on sortoupas.fr

Vous pouvez retrouver cette immense comédienne dans une des salles du Théâtre du Gymnase, Myriam aime son public qui le lui rend bien, tout autant que la profession : Elle a reçu à deux reprises le Molière de la meilleure comédienne pour ses rôles dans les pièces Qui a peur de Virginia Woolf et La vie devant soi.

Représentations :
mardi mercredi 20h – jeudi vendredi et samedi 21h30 – dimanche 15h30

Réservations : THÉÂTRE DU GYMNASE
38, boulevard de Bonne Nouvelle 75010 Paris  Tel :  01 42 46 79 79

Places : 22€

 

Rating:

Quand on voit Ang Lee au générique d’un film, il y a de fortes chances pour qu’on aime, surtout s’il s’agit d’action. Si on ajoute une double dose de Will Smith, le cocktail est détonnant.

Cette fois le réalisateur Ang Lee n’y va pas de main morte. Un tueur professionnel , peut-être le meilleur dans son domaine, va être à son tour la cible d’un autre tueur, qui semble bien le connaître. Un projet cinéma qui a vu le jour en 1997, mais qui n’avait alors pas pu être réalisé, surtout en raison des effets spéciaux, qui nécessitaient qu’un acteur de premier plan rajeunisse pour avoir l’age d’être son fils. Après avoir transité par différents studios et producteurs, avec des acteurs comme Mel Gibson, Clint Eastwood, Harrison Ford pressentis, ce sera Will Smith qui décrochera le rôle.

Will Smith & Mary Elizabeth Winstead / Gemini Man

Vous dire que l’histoire est vraisemblable serait un mensonge, mais vous avouer qu’on y croit malgré cette réserve est la plus pure vérité. On est à mi chemin entre le film d’action et la science fiction. Et, dès les premières images on est avertis. On joue dans la cour des grands. Will Smith campe donc deux personnages, dont l’un a l’âge d’être son fils, qui possèdes tous les atouts du père, en plus de sa jeunesse. En deux heures de film, on ne s’ennuie pas une seconde. Des cascades pro, des effets spéciaux ultra sophistiqués, tout est réuni pour en faire un blockbuster de ce début d’automne.

Will Smith / GEMINI MAN / Paramount Pictures, Skydance & Jerry Bruckheimer Films.

Ne venez pas voir ce film pour le disséquer, y trouver des failles. Nous sommes dans le divertissement pur et dur, avec de belles courses poursuites, des cascades de choc. C’est du divertissement sur grand écran, et c’est forcément encore mieux en 3D, avec de nombreuses salles équipée. Certes il y a will Smith et Will Smith, mais on peut citer d’autres acteurs : Marie Elisabeth Winstead, Clive Owen, Benedict Wong, parmi bien d’autres.

Will Smith / Gemini Man / Paramount Pictures, Skydance& Jerry Bruckheimer Films.

Clive Owen & Will Smith « Junior » /Gemini Man / Paramount Pictures, Sydance & Jerry Bruckheimer Films.

Will Smith « Junior » / Gemini Man / Paramount Pictures, Skydance & Jerry Bruckheimer Films.

 

Les films annonce :

 

 

Rating:

Deux comédiens remarquables, un texte qui tient en haleine, L’un de nous deux est une excellente surprise de cette rentrée théâtrale.

Jean-Noël Jeanneney est l’auteur de cette joute verbale qui se déroule dans un camp de travail en Allemagne en juin 1944. Dans une maison , un peu mieux lotis que les ‘travailleurs’, 2 hommes: Léon Blum, fidèle admirateur de Jean Jaurès, chef du front populaire et Georges Mandel, un collaborateur de Clémenceau. Ces deux hommes politiques aux antipodes l’un de l’autre discutent avec beaucoup d’humour, alors qu’un soldat allemand , qui semble les admirer et certainement les respecter, leur apprend ce qui se déroule à l’extérieur. Deux comédiens sur scène : Emmanuel Dechertre et Christophe Barbier, avec le soldat interprété par Simon Willame. Un décor assez simple dans la pièce où les deux hommes politiques peuvent se rencontrer, un billard, deux postes de radio, un petit meuble. Par les fenêtres on aperçoit l’extérieur, avec des projections. La mise en scène de Jean-Claude Idée est terriblement efficace, et on vibre avec ces personnages des premières secondes jusqu’au final.

 

Toutes les photos : @ J. STEY

Voilà ce qu’on aime au théâtre. Des comédiens auxquels on croit, voire auxquels on peut s’identifier, et pour beaucoup, la découverte de ce moment d’histoire. Pourquoi L’UN DE NOUS DEUX ? Laissons parler les comédiens,  qui ont acceptés de se confier devant la caméra d’ONSORTOUPAS.FR.

Le premier à se confier : Emmanuel Dechartre :

Vu qu’il a accepté avec entrain, son comparse, Christophe Barbier est venu le rejoindre et échanger leur place :

Courrez voir ce grand moment d’histoire

C’est au Petit Montparnasse:

Mardi, mercredi, jeudi, vendredi et samedi : 19h00 et  Matinée :  Dimanche: 15h

Durée du spectacle: 1h25

TARIFS

(au guichet)

1° catégorie :  34 €
2° catégorie: 18 
– de 26 ans: 10€ 

réservations au guichet ou par téléphone au 01 43 22 77 74 : + 2 €

internet : https://www.theatremontparnasse.com/l-un-de-nous-deux-mandel-blum/

la bande annonce :

 

Rating:

Rouge est un des grands moments de Théâtre de cette rentrée, qui se joue au Théâtre Montparnasse actuellement

 

New-York, fin des années 50, Mark Rothko se retrouve dans son atelier, aux prises avec une commande de vastes peintures murales que vient de lui passer un architecte d’un immeuble de très haut standing. Il s’est trouvé un jeune assistant qui va s’occuper de toutes les tâches annexes comme mélanger les peintures, préparer les toiles, aller lui chercher ou préparer ses repas, mais les relations entre maître et élève évoluent.

Des rôles difficiles pour les 2 protagonistes : Niels Arestrup et Alexis Moncorgé. La scène est immense, quasiment vide, sauf quelques toiles , rouges comme le titre! Nous assistons à une joute verbale dont personne ne peut sortir indemne, ni les deux personnages, ni les spectateurs. C’est une pure merveille que cette pièce de John Logan qui a reçu rien moins que 6 Tony Awards et qui n’avait pas encore été jouée en France à ce jour.

L’adaptation française est l’oeuvre de Jean-Marie Besset, et la mise en scène efficace est signée Jérémie Lippmann, dans des décors certes dépouillés mais avec de grands panneaux Rouge, qui justifient le titre. La salle exulte et applaudit à tout rompre, et le moins que l’on puisse dire c’est que le public a toujours raison, qui ne se trompe jamais.

Des tonnes d’applaudissements, une salle enthousiaste, une bonne pièce: Il n’en fallait pas plus pour retrouver un des comédiens qui m’avait déjà impressionné récemment : Alexis Moncorgé, qui se retrouve donc en entretien exclusif pour Onsortoupas.fr

la bande annonce :

Rouge, c’est au Théâtre Montparnasse

Réservations : 01 43 22 77 74

du mardi au samedi à 21h – matinée dimanche à 15h30
Tarifs : 52€/48€/36€/18€• 10€ pour les – de 26 ans

De plus amples informations sur notre site internet : theatremontparnasse.com
THÉÂTRE MONTPARNASSE – 31, rue de la gaîté – 75014 PARIS