LES MOLIERES, LES NOMINATIONS ET LES CHOIX D’ONSORTOUPAS!

29ème nuit des Molières, ce sera le lundi 29 Mai sur France 2

Les trois dernières éditions orchestrées par Mr Jean-Marc Dumontet ont connu un franc succès, et le maître de cérémonie sera à nouveau Nicolas Bedos. Lé cérémonie sera filmée quelques jours auparavant aux Folies Bergère. Voici donc la liste des nominations, avec le choix d’Onsortoupas, en rouge.

Molière du Théâtre Privé: 

Bigre au Théâtre Tristan Bernard

Edmond au Théâtre du Palais Royal

La Garçonnière au Théâtre de Paris

Les Femmes Savantes au Théâtre de la Porte St Martin

Molière du Théâtre public:

Karamazov

La grenouille avait raison

Les Damnés

Les enfants du silence

Molière de la Comédie:

Bigre

Edmond

La Garçonnière

Silence on tourne

Molière de la Création visuelle:

Edmond

La Garçonnière     difficile de faire mon choix entre ces deux superbes spectacles

La grenouille avait raison

Les Damnés

Molière du meilleur spectacle musical:

Ivo Livi ou le destin d’Yves Montand

LesSea Girls

Oliver Twist le musical

Traviata

Molière de l’humour:

Dany Boon

François Xavier Demaison

Gaspard Proust

Vincent Dedienne

Molière du jeune public:

Dormir 100 ans

L’après midi d’un foehn

Le bossu de Notre Dame

Les Fourberies de Scapin

Molière du Seul(e) en scène:

L’asticot de Shakespeare (Clémence Massart)

L’esprit de contradiction (Camille Chamoux)

Réparer les vivants (Emmanuel Noblet)

Venise n’est pas en Italie (Thomas Solivérès)

Molière du Meilleur Comédien dans un spectacle privé:

Pierre Arditi (Le cas Sneijder)

Jean-Pierre Bacri ( Les Femmes Savantes)

Jean-Pierre Bouvier (La version Browning)

Guillaume de Tonquédec (La Garçonnière)

 

Molière du  comédien dans un spectacle du Théâtre public:

Patrick Catalifo (Timon d’Athènes)

Philippe Caubère (Bac 68)

Laurent Natrella (Les Enfants du silence)

Denis Podalydès (Les Damnes)

Molière de La Comédienne dans un spectacle de Théâtre privé:

Béatrice Agenin (La Louve)

Catherine Arditi (Ensemble)

Clémentine Célarié (Darius)

Christiana Réali (M’man)

Molière de la comédienne dans un spectacle public:

Romane Bohringer (La Cantatrice Chauve)

Isabelle Carré (Honneur à notre élue)

Françoise Gillard (Les Enfants du Silence)

Elsa Lepoivre (Les Damnés)

Molière du meilleur comédien dans un second rôle:

Jean-Paul Bordes (Vient de Paraître)

Jacques Fontanel (La Garçonnière)

Pierre Forrest (Edmond)

Gilles Privat (Le temps et la chambre)

Patrick Raynal (La Louve)

Didier Sandre (Les Damnés)

Molière de la Comédienne dans un second rôle:

Evelyne Buyle (Les Femmes Savantes)

Ludivine de Chastenet (Politiquement correct)

Anne Loiret (Avant de s’envoler)

Josiane Stoleru (Bella Figura)

Dominique Valadié (Le Temps de la Chambre)

Florence Viala (Le Petit Maître Corrigé)

Molière de la Révélation Masculine:

Fabio Mara (Ensemble)

Christophe Montenez (Les Damnés)

Mathieu Sampeur (La Mouette)

Guillaume Sentou ( Edmond)

Molière de la révélation Féminine:

Anna Cervinka (Les Enfants du Silence)

Hélène Degy (La Peur)

Delphine Depardieu (Le Dernier Baiser de Mozart)

Mélodie Richard (La Mouette)

Molière de l’auteur francophone vivant:

Nasser Djemaï (Vertiges)

Salomé Lelouch (Politiquement correct )

Alexis Michalik (Edmond)

Marie Ndiaye ( Honneur à notre élue)

Pierre Notte (C’est Noël, tant pis)

Gérard Watkins (Scènes de violences conjugales)

Molière du Metteur en Scène d’un spectacle de Théâtre privé:

Pierre Guilloius (Bigre)

Catherine Hiegel (Les Femmes savantes)

Alexis Michalik (Edmond)

José Paul (La Garçonnière)

Molière du Metteur en Scène d’un spectacle de Théâtre public:

Jean Ballorini (Karamazov)

Julien Gosselin ( 2666)

James Thierrée (La Grenouille avait Raison)

Ivo Van Hove ( Les Damnés)

 

Résultats sur France 2 le 29 Mai

 

Rating:

On se demande souvent ce que peuvent se dire deux présidents lorsque l’un remet les clefs de l’Elysée à l’autre, et qu’ils sont ennemis politiques…

Voilà une pièce qui est en pleine actualité. Que peuvent donc se dire deux présidents, l’ancien et le nouveau lors de la passation de pouvoir. Christophe Mory, l’auteur, a imaginé que ces deux adversaires politiques, dont on ne connaîtra jamais l’opinion politique, se retrouvent dans le bureau du président, et on voit toutes les roublardises  du pouvoir. La pièce se déroule  en mai à l’Élysée après l’élection présidentielle : un battu, un vainqueur; de la dignité mais la bagarre n’est pas finie… Vainqueur et vaincu se sentent désormais inscrits dans l’Histoire et mesurent leurs paroles. Pourtant le naturel revient au galop quand l’amertume de la défaite de l’un sécrète des petites vengeances ; quand la victoire de l’autre encourage un sentiment de puissance. Avant de sortir ils attendent leurs épouses qui prennent leur temps. Sont-ils surveillés ? Qui les observe ? Et pendant ce temps, le monde tourne : Washington appelle, Israël se signale et les coups bas entre eux vont pleuvoir. Acte suivant : Cinq ans plus tard, la situation est inversée . Les deux hommes connaissent parfaitement le fonctionnement du palais mais la passation de pouvoir n’en sera pas écourtée pour autant : ils mâchent leurs mots comme leurs ressentiments.

Deux comédiens sur scène qui jouent sobrement, comme il se doit dans les circonstances . Eric Laugérias, le nouvel élu, et Pierre Santini, le premier perdant , sont dirigés par Alain Sachs dans cette comédie quand même bien sérieuse. Les bons mots fusent, tout autant que les vacheries qu’ils s’envoient. Certes on en a quelque peu raz le bol de ces élections qui s’annoncent, mais vu comme cela, le contexte actuel ressemble encore plus à de la fiction,  comparé à ce que la pièce à l’affiche aux Feux de la Rampe nous offre.

La passation, c’est Au Théâtre Les Feux De la Rampe, rue Richer, juste à côté des Folies Bergère.

Du mardi au samedi à 19h30 jusqu’au 19 Mai. Durée : environ 1h20

Places 24, 28 et 33 €

Réservations : 01 42 46 26 19  ou : http://www.theatre-lesfeuxdelarampe.com/spectacle/la-passation/

Toutes les photos : @ LOT

Rating:

Une comédie avec du suspense, des personnages intrigants, et surtout d’excellents comédiens, voilà le programme de Piège Mortel

Quand un auteur dramatique, Sidney Brown (Nicolas Briançon) qui a connu d’énormes succès , qu’il manque d’inspiration depuis quelques temps, que peut-il se passer lorsqu’il reçoit un très bon manuscrit, que lui a envoyé un admirateur qui se trouve être un de ses anciens élèves. Le titre de la pièce qu’il reçoit : Piège Mortel. Le jeune auteur, Clifford (Cyril Garnier)lui dit qu’il est le seul récipiendaire de cet envoi, que personne n’a lu. Il en parle à sa femme Myra (Virginie Lemoine), et lui laisse entendre qu’il tuerait pour un tel chef d’oeuvre! Ajoutons au tableau une voisine medium Helga (Marie Vincent), et Pierre (Damien Gadja), et vous allez obtenir un cocktail détonnant.

Tiré d’une pièce d’Ira Levin, adaptée en français par Gérald Sibleyras, Piège Mortel bénéficie d’une mise en scène moderne et très intelligente d’Eric Métayer. Les coups de théâtre se succèdent, et s’il est bien quelque chose à ne pas faire c’est de vous dévoiler les tenants et aboutissants. La pièce avait donné naissance à un film en 1982, signé Sidney Lumet, avec Michael Caine et Christopher Reeves.

Cette pièce mérite vraiment le détour, tant pour le suspense que pour les comédiens qui, visiblement, sont heureux de tenir une telle pièce. Le public ne s’y trompe pas qui applaudit à tout rompre, et c’est amplement mérité.

 

Toutes les photos : @ LOT

Piège Mortel , c’est au théâtre La Bruyère, du mardi au samedi à 21h00 avec matinée le samedi à 15h30
Prix des places : de 22 à 38 € ( moins de 26 ans : 10€ ( plus frais de réservation)

Renseignements et Réservations : 01 48 74 76 99 et au guichet du théâtre du lundi au samedi de 11h00 à 19h00.

 

La Bande annonce :

 

Rating:

Dire de cette pièce qu’elle est belle ne suffit pas, c’est une pièce qui vous touche au coeur, un appel, un hymne à la tolérance!


Un banc et un Réverbère.Sur le banc, Joseph (Michel Jonasz) , un vieux juif solitaire. Soudain, des halos de gyrophare…. contrôle d’identité d’Haïssa (Samy Seghir) , un jeune rebeu : «Tu descends de ta voiture et tu sors tes papiers !!!!!! », « Mais j’ai rien fait, M’sieur »… Ça dégénère, un malentendu, une bousculade, un coup de feu… A vingt ans, Haïssa meurt sur le coup, le 19 février 2017. Une porte s’ouvre lourdement…. Haïssa entre en scène et tombe sur Joseph, tué le 16 juillet 1942, jour de la rafle du Vel d’Hiv. La porte se referme. Ce sont deux fantômes ! Sur leur banc, Joseph et Haïssa voient la vie de la rue Papillon se dérouler devant eux. , ce sont des fantômes quasi vivants!. Ils se racontent… En dépit de la différence de génération et de culture leurs difficultés se ressemblent : pour l’un, l’occupation allemande ; pour l’autre, les brimades en 2017.

« Les fantômes de la rue Papillon » évoque, grâce à une facture très moderne (lumières, son, vidéo), la nécessité de rester vigilants face à toute forme d’exclusion, de racisme et d’antisémitisme . La pièce est signée Dominique Coubes qui en assure aussi la mise en scène. Deux comédiens seulement, mais quelle classe! On savait que Monsieur Michel Jonasz était un excellent comédien, même si la majorité  le connaît surtout par disques interposés. Ici il est d’une justesse de ton incroyable, qui ne tire pas la couverture, bien au contraire, qui laisse la place à un jeune comédien absolument remarquable, Samy Seghir, qui a quand même une dizaine de films à son actif, alors qu’il n’a que 22 ans, films parmi lesquels : Neuilly Sa Mère , ou A Toute Epreuve. Sa voix bien posée, son côté canaillou, mais de bonne éducation face à un grand comédien, donne l’impression que le rôle a été écrit pour lui, avec une innocence, un dynamisme, une certaine roublardise qui font que le spectateur se régale de bout en bout. Impossible de passer sous silence une apparition filmée de Judith Magre qui est vraiment émouvante.

Le texte et la mise en scène méritent tout autant d’éloges. C’est un grand moment de théâtre que vous pourrez voir au Théâtre du Gymnase Marie Bell
38, boulevard de Bonne Nouvelle    75010 Paris

Représentations du mardi au samedi à 20.00 et le dimanche à 18h00. Durée du spectacle : environ 1h25.

Réservations : 01 42 46 79 79   ou www.theatredugymnase.com

 

 

 

 

 

Rating:

Le conte de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont a connu de nombreuses adaptations au cinéma, comme celle de Jean Cocteau en 1946, ou le film d’animation des studios Disney en 1991. En voilà une nouvelle, plus que réussie, avec, entre autres, Emma Watson.

Tout le monde connaît l’histoire de Belle (Emma Watson), qui part à la recherche de son père (Kevin Kline), prisonnier dans un château où vit une étrange créature, la Bête (Dan Stevens). Elle échangera sa place avec celle de son père. Mais ce qu’elle ne sait pas encore, c’est que la Bête peut retrouver son allure humaine si quelqu’un tombe amoureux d’elle avant qu’une rose ne perde sa dernière pétale. Ajoutons maintenant les personnages qui donnent toute la magie au film: Gaston (Luke Evans) qui voudrait épouser Belle, son meilleur ami, Lefou (Josh Gad), et surtout Lumière (Ewan McGregor),  Big Ben (Ian McKellen), Madame Samovar et son fils Zip (Emma Thomson et Nathan Mack), Madame de GardeRobe (Audra McDonald),  Maestro Cadenza (Stanley Tucci), Plumette (Gugu Mbatha-Raw), sans oublier un jeune acteur français que l’on avait vu dans l’adaptation française en musical de La Belle et La Bête sur la scène de Mogador, où il était Gaston : Alexis Loizon, qui fut aussi Aladin dans le musical Aladin, Faites un Voeu, et qui est un des compagnons d’infortune de Gaston dans cette nouvelle adaptation signée Bill Condon. Cette version est très proche de celle du film d’animation de Gary Trousdale et Kirk Wise, où on retrouve tous les objets qui parlent, bougent et les titres musicaux les plus célèbres dans une version nouvelle, et plus particulièrement : C’est la fête / Be My Guest ou encore : Something  There, Beauty and the Beast. On se souvient que la chanson du générique final du film d’animation était interprétée par Céline Dion, que l’on retrouve aussi, mais dans une nouvelle chanson et toujours au générique  final.

Belle (Emma Watson) .

Emma Watson , Belle et Kevin Kline  Maurice,

Gaston (Luke Evans)

Gaston (Luke Evans) et Belle (Emma Watson)

Luke Evans , Gaston et Josh Gad  LeFou,

Maintenant pourquoi ce film est-il mieux qu’une réussite et qu’il frise la perfection, Tout simplement parce que le réalisateur a compris l’importance de tous les personnages, ne se concentrant pas uniquement sur les deux protagonistes du titre. Tout cela est superbe, plein d’humour avec des effets spéciaux tellement incroyables que pas une seconde on ne pense: mais ce ne sont que des objets. On retrouve le charme du film d’animation mais avec une force décuplée. Je ne trouve pas le plus petit détail qui choquerait. J’avais lu que pour la première fois une production Disney montrait un personnage gay, et j’en ris encore, les allusions étant tellement infimes que seuls les plus avertis s’en rendront compte. Et encore en y prenant bien attention. Les enfants n’y verront que du feu tellement c’est peu visible. Quoi qu’il en soit, vous ressortirez du film avec du bonheur plein les yeux, avec une seule envie: y retourner au plus vite. Et le public de par le monde s’en est vite rendu compte. Le film a encaissé plus de 170 millions de dollars uniquement sur le sol américain et 350 millions dans la totalité des pays où il est sorti…et ce, en trois jours d’exploitation uniquement. Il y a fort à parier que La Belle et la Bête va être un des plus gros succès de cette année cinématographique, et c’est amplement mérité!

La Bête (Dan Stevens)

Big Ben, Madame Samovar, Lumière, Plumette

Le film sort en version 3D et 2D, je vous conseille des salles avec son Dolby Atmos, comme le Pathé Beaugrenelle à Paris, avec une image extraordinaire.

la film annonce:

 

 

 

 

Rating:

Les ballets de France, une toute jeune troupe dirigée par Rémi Lartigue, vont proposer un ballet merveilleux et magique, dont le titre vous rappellera certainement quelque chose : Peter Pan.

Cette création originale de Michael Pink est une création européenne, après avoir connu un énorme succès outre Atlantique depuis 7 ans. Michael Pink en est le chorégraphe, sur une musique enregistrée de Philipp Feeney, des costumes de Judanna Lynn dans des décors signés Richard Graham, éclairés par David Grill.

Dans les rôles principaux : Mehdi Angot (Peter Pan), Denis Lamaj (Mouche), Mihai Mezei (Capitaine Crochet), Candice Adea ( Clochette), ainsi que Andrea Carolina, Jovana Mirosavljevic, Amandine Schwarts, Pedro Maricato. Il y aura quand même 30 personnes sur scène! Le moins que l’on puisse dire c’est que cette énième adaptation du conte de fées de J.M. Barrie, après l’animation par Disney, les films par Steven Spielberg, P.J.Hogan, Joe Wright, les comédies musicales de Jerome Kern, Leonard Bernstein et Jerome Robbins sera une merveille de technologie.

PETER PAN Marc Petrocci. Photo Michael S Levine

Écoutons Rémi Lartigue, qui est le producteur français, et qui a fondé sa compagnie de ballets : Les Ballets de France:

Vidéo :@ Guy Courthéoux

 

Les dates de la tournée en France à ce jour:

Première représentation : le 15 Avril au Palais des Festivals à Cannes

10 Mai : Brest

11  et 12 Mai : Brest

13 Mai : Bordeaux

14 Mai : Pau

16 Mai : Nantes

17 Mai : Dammarie-Les-Lys

18 Mai : Roubaix

19 Mai : Yerres

20 Mai : Palais des Congrès à Paris

21 Mai : Longjumeaux

23 Mai : Toulouse

24 Mai : Montpellier

Marc Petrocci et Valerie Harmon. Photo Michael S. Levine.

Tarifs pour Paris : de 30 à 82 euros   Cannes de 34 à 55€ ( tarifs réduits disponibles)

La bande annonce :

 

 

 

Rating:

Après avoir été un  film avec Léonardo Di Caprio, voila une adaptation théâtrale totalement réussie, qui a connu un franc succès récemment à Avignon

En 1995 sortait le film d’Agnieszka Holland, qui racontait les amours entre deux des plus grands poètes  du 19ème sièce, Paul Verlaine et Arthur Rimbaud. Le scénario était signé Christopher Hampton. C’est d’après ce scénario que Didier Long a adapté et mis en scène cette version théâtre présentée actuellement au Théâtre de Poche Montparnasse. Non content d’être aux manettes, il se met aussi en scène, vu qu’il interprète Verlaine. Et celui qui joue Rimbaud est un acteur absolument époustouflant de vérité. J’avais déjà écrit tout le bien que je pensais de lui lorsqu’il était face à Davy Sardou dans les Voeux Du Coeur au théâtre La Bruyère : Julien Alluguette. Trois personnes sur la petite scène de la salle du théâtre de Poche Montparnasse, et la troisième est la femme de Verlaine: Mathilde (Jeanne Ruff).

En 1871, Rimbaud se rend pour la première fois chez les Verlaine. Les deux poètes ne se connaissent que par leurs écrits. ils n’ont pas vraiment le même âge puisque Rimbaud a tout juste 17 ans, et que l’autre est marié. Ce qui les rapproche, c’est le côté libertaire du temps de La Commune. Verlaine semble se lasser de sa femme, ils vivent tous les deux dans un appartement que leur alloue le père de Mathilde dans l’immeuble de ce dernier.  On voit comment Rimbaud emballe Verlaine, quasiment contre son gré, et comment évolue cette situation étrange, où Verlaine ne peut se passer ni de son amant, ni de sa femme.

Julien Alluguette est époustouflant de justesse, dans ce rôle très difficile qu’avait interprété Léonardo Di Caprio au cinéma. Il n’imite pas, il devient Rimbaud, avec un brio total. C’est à ce genre de choses qu’on reconnaît un grand comédien. Didier Long est lui aussi saisissant de vérité dans ce rôle tout aussi difficile. Les deux ont beaucoup de texte, et c’est un vrai plaisir de les voir dans ces joutes verbales…très physiques à certains moments.


Rimbaud Verlaine, Eclipse Totale c’est au théâtre de Poche Montparnasse du mardi au samedi à 21h00 jusqu’au 6 Mai
Tarifs : de 10€ (moins de 26 ans) à 26€.

Réservations au 01 45 44 50 21 ou au guichet les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 14h00 à 18h00, mercredi, samedi et dimanche de 11h00 à 18h00

site internet : www.theatredepoche-montparnasse.com

Il s’agit de la petite salle, aux places non numérotées, je ne peux que vous conseiller d’arriver en avance pour choisir vos places!

Après avoir vu la pièce vous aurez certainement envie de comparer avec le film, même si ce DVD est difficile à trouver maintenant!

 

Créé par Eddy Djololian en 1967, le ballet arménien Navasart fête ses 50 ans le 8 Avril au Théâtre des Champs Elysées avec 70 danseurs et musiciens sur scène.

Cela fait effectivement 50 ans que le ballet attire un public avec l’énergie des danseurs, la grâce des danseuses et la passion de ses musiciens. Pourtant il ne cesse de se renouveler et va fêter dans quelques jours ses 50 ans sur scène. Eddy Djololian fut d’abord danseur et soliste dans les ballets Arméniens Sossi entre 1958 et 1966, avant de fonder et s’occuper de la compagnie Navasart. Le directeur artistique actuel, Armen Chiloyan a lui aussi consacré toute sa vie à la danse, et devint maître de ballet en 1998.

Le corps de ballet est composé de 25 danseurs et 25 danseuses. De nouveaux danseurs rejoignent régulièrement les bancs de l’académie de danse Navasart à Issy Les Moulineaux où les élèves ont de 5 à 17 ans.

Nul doute que vous pourrez applaudir le Kotchari, la danse la plus populaire d’Arménie, qui symbolise le voyage d’un petit groupe de personnes qui cherchent à gagner des églises perchées sur les plus hauts sommets d’Arménie. Le peuple se déplace le plus souvent en musique, en fonction des routes. trois temps de danse et débute au moment où le peuple se réunit sur la place du village afin de se préparer au périple. La deuxième partie est plus lyrique et la partie finale montre la scène du retour. Curiosité, dans la plupart des danses de couples, hommes et femmes ne se touchent pas! t le ballet compte actuellement plus de 700 costumes!

Qui dit ballets, dit orchestre. Les musiciens venus de divers horizons sont au nombre de 15 et travaillent avec des musiciens et compositeurs arméniens, comme Ida Harutunyan, Arthur Arakélian, Khatchadour Avédissian , Hayk Grigoryan. L’orchestre est dirigé par Zadig Panossian. Vous y retrouverez des instruments typiques comme le Doudouk ou le Dhol.

TOUTES LES PHOTOS / @ EMMANUEL DONNY

Infos pratiques:

Représentation unique le 8 Avril à 20h00

Prix des places : de 37 à 75€

Locations : théâtre des Champs Elysées au 01 49 52 50 50 ou www.theatrechampselysees.fr

 

Rating:

Une expo pas comme les autres puisque les jeunes y viennent nombreux, et sans y être contraints, et que les parents y viennent  pour se souvenir!

C’est bien Game, le jeu vidéo à travers le temps  dont il s’agit. Vous y verrez quelques uns des jeux vidéos qui ont marqué l’histoire, quelques nouveautés, quelques objets rares, bref de quoi plaire à ces amateurs de jeux, qui ont fait de l’industrie du jeu vidéo, une des 10 plus importantes industries culturelles actuellement. Un parcours en 3 étapes ou plutôt 3 espaces et sur trois étages/ L’entrée au rez de chaussée, avec au centre, juste devant vous des images superbes d’un des jeux les plus célèbres actuellement : UNCHARTED 4 A THIEF’S END, où vous verrez un tableau avec les plus célèbres créateurs, mais bien d’autres choses, comme l’évolution du jeu de foot FIFA de 1993 à 2016. et enfin un mur avec 18 portraits dessinés de créateurs de jeux vidéo.

The_Witcher_3_Wild_Hunt_Blood_and_Wine_

@ Ubisoft Rayman

@ Ubisoft_ASSASSINS CREED

photo : @ Timo Verdeil

photo : (c) Laurent Lecat

photo @ Guy Courthéoux

A l’étage, ce sont surtout des jeux ‘jouables’ sur place avec le tout premier, Ping Pong en noir et blanc que les plus âgés d’entre nous auront pu connaître, mais aussi les Space Invaders, Pac Man, Astéroïds, et des figurines, des manettes.

photo @ Guy Courthéoux

photo Guy Courthéoux

photo @ Guy Courthéoux

Game Fondation EDF (c) Laurent Lecat

Game Fondation EDF (c) Laurent Lecat

Fond EDF Game (c) Laurent Lecat

Pour finir, au sous sol des expériences nouvelles comme la réalité virtuelle qui vous propose un vol d’aigle qui survole Paris délaissé par ses habitants. Il y a aussi les Serious games ( les jeux sérieux) où vous verrez un jeu , SMOKITTEN, qui propose d’arrêter de fumer.

photo @ Guy Courthéoux

Pour en savoir plus, nous avons voulu rencontrer le commissaire de cette exposition, Monsieur Jean Zeid, qui s’y connaît en jeu vidéo, et qui a  travaillé pour plusieurs radios. Comment passe-t-on de la radio aux jeux vidéos? Réponse de l’intéressé:

Vidéo : @ Guy Courthéoux/ Onsortoupas.fr

L’exposition Game c’est à la Fondation EDF, 6 rue Récamier à Paris 7ème (Métro Sèvres Babylone)

entrée libre du mardi au dimanche de 12h00 à 19h00 (sauf jours fériés)

Rating:

Un roman signé Jean-Paul Dubois adapté pour la scène du théâtre de l’Atelier et  mis en scène par Didier Bezace.

Sneijder a été victime d’un terrible accident d’ascenseur dont il est le seul à s’en être sorti alors que sa fille a perdu la vie à ses côtés. Sa vie s’est totalement transformée et il se détache de tout. De sa femme qui le trompe à un rythme régulier qu’il sait déceler puisqu’à chaque fois elle revient à la maison avec un poulet rôti. Ses deux fils jumeaux  vivent loin de lui et leurs appels le laissent indifférent. Il ne s’intéresse qu’à des calculs improbables sur les ascenseurs. Au bout du rouleau, il change de métier pour se transformer en promeneur de chien, et pas n’importe lequel il va s’occuper de Charlie. Sa famille le méprise  de plus en plus. Seule la compagnie du chien Charlie semble le sortir de sa torpeur.

Il faut tout le talent de Pierre Arditi, dont on entend les pensées en voix off pour faire passer toute l’émotion de ce texte, servi par d’autres trés bons comédiens comme Didier Bezace ( aussi metteur en scène), Sylvie Debrun, Morgane Fourcault, Thierry Gibaut. Même le chien Charlie semble sortir d’une école de théâtre canin (Fox, c’est son nom) évolue sur scène avec la grâce canine la plus incroyable. Ceci dit, en lisant les faits la pièce peut vous sembler difficile, mais les bons mots ne manquent pas, ce n’est pas une comédie comme les autres, le sérieux du sujet interdisant les fariboles. La belle salle du théâtre de l’Atelier est un bel écrin pour ce beau texte et le public ne s’y trompe pas, qui fait une belle ovation aux comédiens , ovation méritée.

 

Toutes les photos : @Nathalie Hervieux

Le Cas Sneijder c’est du mardi au samedi à 21h00, matinées samedi à 18h00 et dimanche à 15h00

Prix des places : de 17 à 46 €

Locations au 01 46 06 49 24   et www.theatre-atelier.com

Les comédiens du CAS SNEIJDER par FondationTheatre