cafe de la gare

All posts tagged cafe de la gare

Rating:

Un classique de la littérature, une adaptation théâtrale réussie, un succès mérité au Théâtre du Ranelagh

Faire un voeu et s’apercevoir qu’il se réalise, voilà ce qui arrive au jeune Dorian Gray (Mickael Winum). Alors qu’il se faire peindre son portrait par Basil (Fabrice Scott ou  Maxime de Toledo), il fait ce voeu de demeurer pour toujours dans la splendeur de sa jeunesse. Il fait ce voeu en la présence de celui qui deviendra son ami et mentor (voire plus?) (Thomas Le Douarec). Ajoutons Celle qui jouera plusieurs rôles : en alternance Caroline Devisme ou Solenn Mariani, et les cartes sont placées. Le roman d’Oscar Wilde est superbe, classique de la littérature et tout le monde, ou presque, connaît l’histoire de ce tableau qui vieillit  alors que celui qui a posé garde à jamais les traits de la jeunesse.

Thomas Le Douarec  est l’auteur et le metteur en scène de cette fable pour la scène. La pièce a déjà connu le succès partout où elle a été jouée. Cet homme de théâtre a de nombreux succès à son actif, citons, entre autres, Vol au dessus d’un nid de coucous (Théâtre de Paris), Le Dindon de Feydeau (Théâtre La Bruyère), Arrête de pleurer Pénélope ( Café de la gare, Palais des glaces) qui a attiré plus d’un million de spectateurs! C’est donc avec des assurances de qualité qu’on peut se rendre au Théâtre le Ranelagh pour voir cette version du Portrait de Dorian Gray. Et il est certain qu’on ne peut pas être déçu. On tombe immédiatement sous le charme de celui qui incarne Dorian : Mickael Winum. Pour que vous en soyez assurés, une rencontre filmée s’est imposée: la voici dans son intégralité :

Le spectacle se joue en français du mercredi au samedi à 20h45, et le dimanche à 17h00

surtitages en anglais  les mercredis, vendredis et samedis,

et 4 représentations en anglais avec surtitres français : les 15, 22 et 29 Mars, ainsi que le 5 Avril

Renseignements et Réservations : 01 42 88 64 44

Pris des places : 30 et 35€, 10€ pour les moins de 26 ans.

Théâtre le Ranelagh, 5 rue des Vignes 75016 Paris (derrière la Maison de la Radio)

Toutes les photos : @ Ben Dumas

 

Rating:

Pascal Rocher est un homme qui sait tout faire dans le théâtre, et il le prouve une fois de plus.

Pour ce Diner de Famille au théâtre Edgar, Pascal Rocher a enfilé deux casquettes: celle de co-auteur et celle de metteur en scène. On savait qu’il a beaucoup de talent pour l’écriture, et il l’a prouvé avec COMME ILS DISENT, qu’il a longtemps interprété, et la pièce continue sur sa lancée qui se joue toujours sur une scène ou une autre en France., après cet énorme succès, il a continué avec d’autres écritures, mais toujours dans la comédie Auparavant il avait mis en scène une pièce de Pierre Palmade et Muriel Robin : Ils se sont aimés. Et ensuite il a aussi écrit : OUI, qui s’est longtemps joué au Théâtre Edgar, et qui est encore actuellement à l’affiche du Café de la Gare avec Pascal Rocher comédien. Bref, On reconnaît la patte de Pascal Rocher, qui se joue des institutions, et qui aime beaucoup mettre un personnage gay dans chacun de ses spectacles.

Pour ce Dîner De Famille actuellement et jusqu’à la fin de l’année au Théâtre Edgar, deux troupes de comédiens jouent en alternance : Jean Fornerod, Joseph Gallet, Emmanuelle Gracci ou Emmanuel Donzella, Carole Massana, Mathieu Coniglio. La pièce a été écrite à 4 mains avec Joseph Gallet.

Alexandre fête ses  ans ce soir. Il voudrait surtout revoir ses parents qui ne se sont pas quittés en bons termes, et qui en fait ne se sont jamais occupés de lui. Son père est un animateur télé célèbre, sa mère femme au foyer dans une petite ville de province, et pour les faire venir tous deux à son anniversaire et peut-être régler quelques comptes avec eux, il va trouver de faux prétextes et ils vont donc débarquer. Un dîner de famille qui n’est pas totalement ce qu’il aimerait, mais qui réjouit le public, et c’est peu dire, vu les éclats de rires qui jalonnent la pièce de bout en bout. On savait que Luq Hamett avait du flair pour trouver des pièces pour sa petite salle du boulevard Edgar Quinet, et une fois encore il ne s’est pas trompé.

Une rencontre avec ce comédien, metteur en scène auteur ou co-auteur s’imposait, c’est chose faite comme vous pouvez en juger ci dessous:

 

la bande annonce du spectacle:

 

Dîner de famille c’est au Théâtre Edgar, une semaine sur 2 à 19h00, une semaine sur 2 à 21.00

voir le site : http://www.theatre-edgar.com/programmation/diner-de-famille/ pour les horaires et comédiens

Réservations au 01 42 79 97 97

ou www.theatre-edgar.com

Prix des places : 29 € , tarifs réduits : 17€

Il y a quelquefois des surprises de taille au théâtre et celle-ci  est géante…avec des comédiens qui se donnent à fond et un public qui suit!

Affiche - CNAPQA

 

On frappe à la porte d’une maison en province, c’est un couple  qui vient visiter la maison en vente dans un petit village de Normandie. Les occupants des lieux sont du genre jovial, très jovial, qui insistent pour leur offrir l’apéritif, en attendant de leur faire faire le tour de l’habitation. C’est pourtant une simple visite immobilière. Mais qui va se transformer au fur et à mesure que la pièce avance, et qui pourrait bien virer au cauchemar….du genre faits divers comme on pourrait en lire dans les journaux. Cauchemar peut-être, mais certainement pas pour les spectateurs.

Ça n'arrive pas qu'aux autres, De et mise en scène Nicolas Martinez, Benoît Moret, Avec Ariane Boumendil, Nicolas Martinez, Benoît Moret, Pascale Oudot, Café de la gare (Paris), 27 août 2015, © Fabienne Rappeneau

Ça n’arrive pas qu’aux autres, De et mise en scène Nicolas Martinez, Benoît Moret, Avec Ariane Boumendil, Nicolas Martinez, Benoît Moret, Pascale Oudot, Café de la gare (Paris), 27 août 2015, © Fabienne Rappeneau

Les auteurs, Nicolas Martinez et Benoit Moret, s’en sont donnés à coeur joie, et ont été encore plus loin, en  se mettant en scène dans cette comédie , dont le moins que l’on puisse dire est qu’elle est inattendue. Tous deux font partie de ‘La Bande à Palmade’. On se souvient de Benoît Moret  qui avait repris le rôle de Thierry Lhermitte dans Le Père Noël est une ordure’ l’an dernier, alors que Nicolas Martinez était au même moment dans Coup de théâtre(s) de Sébastien Azzopardi. Ils se donnent à fond sur la scène du Café de la Gare, entourés d’Ariane Boumendil et Pascale Oudot. Ne pensez pas que certains tirent la couverture ou que d’autres sont des faire valoir. Ces 4 comédiens sont tout simplement excellents, qui n’hésitent pas à se mettre à nu ( dans tous les sens du terme)  . Plus d’une fois on se dit, non, il na va pas oser, ou elle ne va quand même pas faire ça….et pourtant ils en font encore plus. La salle apprécie le délire. Certes on est un peu désorienté dans la mise en place, dans les premières minutes, et on se demande où on va. Mais plus l’histoire avance et plus on rit, et plus on admire les comédiens sur scène. Nicolas Martinez  bouge tellement qu’on se demande combien de kilos il va perdre chaque soir sur la scène. A mon avis, à la fin de la série de représentations il aura retrouvé la ligne qu’il avait à 15 ans, parce qu’il me semble impossible de dire quand cette pièce va s’arrêter…je la vois même comme un des gros succès de cette saison, et c’est tout ce qu’on peut leur souhaiter. Coproduite par Pierre Palmade, ‘Ça n’arrive pas qu’aux autres’ fera date dans les anales du théâtre, qui n’est pas sans rappeler, dans le ton un certain père Noël pas très sympa….

Ça n'arrive pas qu'aux autres, De et mise en scène Nicolas Martinez, Benoît Moret, Avec Ariane Boumendil, Nicolas Martinez, Benoît Moret, Pascale Oudot, Café de la gare (Paris), 27 août 2015, © Fabienne Rappeneau

Ariane Boumendil, Nicolas Martinez, Benoît Moret, Pascale Oudot, 27 août 2015, © Fabienne Rappeneau

Allez donc vous régaler et rire au Café de la Gare, du mercredi au samedi à 21h00 et le dimanche à 16h30

La Café de la Gare, c’est au 41 rue du Temple dans le 4ème à Paris

Réservations au 01 42 78 52 51 ou www.cdlg.fr   ou kimaimemesuive.fr

Places : 26€ tarif unique et tarif jeunes : pour les moins de 26 ans : 10€

 

photo william LET

photo william LET