cinéma

All posts tagged cinéma

Rating:

Encore un excellent film pour ados…..qui plaira aussi aux adultes, en Bluray de qualité exceptionnelle

labyrinthe br

 

 

Thomas (Dylan O’Brien) au début du film se retrouve sans connaissance dans un ascenseur qui l’emmène à ciel ouvert ,il est prisonnier dans un immense espace vert, entouré de murs infranchissables ;  il est pris au piège avec un groupe d’autres garçons dans un labyrinthe géant dont le plan est modifié chaque nuit. Il n’a plus aucun souvenir du monde extérieur, à part d’étranges rêves à propos d’une mystérieuse organisation. En reliant certains fragments de son passé, avec des indices qu’il découvre au sein d’un labyrinthe, Thomas espère trouver un moyen de s’en échapper. Et soudain, une dernière arrivée, une fille, Teresa (Kaya Scodelario), va peut-être donner de nouvelles pièces à ce puzzle.

994919132 MAZE RUNNER THE MAZE RUNNER 928440660 MAZE RUNNER THE MAZE RUNNER

Une fois encore un film adapté d’un roman, en l’occurrence un best seller de James Dashner : L’épreuve. Le labyrinthe est derrière ces murs de 30 mètres de haut, et change d’apparence tous les jours. Comment percer le mystère ? Comment sortir de cette situation ?

Le réalisateur, Wes Ball, dont c’est le premier film a réuni toute une bande de jeunes comédiens que l’on a vu dans plusieurs films auparavant, comme Will Poulter (Gally), que l’on a découvert dans Les Miller, Une Famille en Herbe et Thomas Brodie-Sangster (Newt)que l’on peut voir dans Games Of Throne aux côtés d’autres dont le visage est moins connu. Il a brillamment mis en scène cette histoire qui nous tient de la première à la dernière seconde, avec, sans vous dévoiler la fin, la quasi certitude qu’il y aura une suite. Voilà du cinéma fantastique comme on l’aime, sans avoir recours à trop d’effets spéciaux, sans hémoglobine, mais avec une histoire qui nous prend aux tripes.

THE MAZE RUNNER THE MAZE RUNNER THE MAZE RUNNER MAZE RUNNER THE MAZE RUNNER THE MAZE RUNNER

Préparez-vous à rester collé à votre fauteuil pendant près de 2 heures ! Vous ne le regretterez pas ! Sans être un film familial, il peut toutefois être vu par le plus grand nombre. J’avoue que j’attends déja la suite avec grande impatience et que je vais lire les romans de James Dashner au plus vite!

THE MAZE RUNNER THE MAZE RUNNER THE MAZE RUNNER THE MAZE RUNNER THE MAZE RUNNER THE MAZE RUNNER

 

Parlons du Bluray:

Le film est proposé avec une copie digitale.

La bande son: en Anglais 7.1 et 5.1 DTS HD ou en français 5.1 DTS, en format respecté 2:40. Durée du film : 113 minutes

Les bonus sont vraiment exceptionnels. Tout d’abord 9 scènes inédites replacées dans leur contexte. La partie montrée dans le film est en Noir et Blanc, les scènes coupées au montage en couleur. 18 minutes de ces bonus qui sont, et c’est rare, totalement compréhensibles, un vrai bonheur pour les fans du film.

Ensuite différents making of, tous intéressants sur différents sujets, d’une durée totale de 48 minutes. Dans ces making of, vous verrez l’ambiance qui régnait sur le tournage, comment on a choisi l’acteur qui joue Chuck, et bien d’autres choses. Et enfin, un reportage sur les effets spéciaux de 34 minutes et pour couronner le tout, le premier court métrage du réalisateur, RUIN, en image digitale, qui nous montre pourquoi il fut choisi pour réaliser Le Labyrinthe.. Le bétisier est totalement inutile, qui n’ajoute rien au film. Vous avez aussi des commentaires audio pour ceux que cela intéresse.

 

le film annonce :

Rating:

Encore un vrai feel good movie……un régal. Comme il fait bon se sentir bien au cinéma!et on le revoit avec autant de bonheur en BluRay

3D BR PRIDE

 

Présenté à la quinzaine des réalisateurs à Cannes, Pride s’est vu gratifié de la Queer Palm, qui récompense chaque année le meilleur film pour la communauté gay. Aie, j’ai écrit les mots qui vont fâcher certains. Restez donc lire ce qui suit avant de vous enfuir. Pour les autres, je sens que vous avez déjà envie d’en savoir plus!  Nous sommes en Angleterre en 1984, Thatcher est au pouvoir et elle doit affronter une des pires gréves du pays, celle des mineurs. Le syndicat national des mineurs refuse tout compromis et cette grève dure des mois. D’un autre côté, à Londres, un groupe de jeunes gays, décide de collecter des fonds pour soutenir ces mineurs en grève, ainsi que leur famille. L’union des syndicalistes semble bien ne pas vouloir de l’argent des gays et lesbiennes. Qu’importe, le groupe va trouver un petit village minier au Pays de Galles qui va accepter leurs dons. Ils vont ainsi prendre un minibus pour apporter leur collecte en mains propres. Embarras des uns, honte des autres, ils se heurtent  à bien des obstacles, mais c’est sans compter sur quelques personnes bien intentionnées, quelques petites vieilles charmantes et qui acceptent cette bande de jeunes qui va leur faire découvrir bien des choses.

 

prd_d39_17560 PRD_D38_16688 prd_d30_15364 PRD_D29_14535-(2) prd_d23_11282 PRD_D18_09379-(2) (1) prd_d17_08219

Deux clans, deux mondes, deux communautés, bien peu de points communs et pourtant c’est une véritable histoire de vie qui nous est présentée ici. On se sent bien, on frémit, on vibre, on rit on danse sur son fauteuil. J’ai attrapé la chair de poule plus d’une fois, entre deux rires. Quand on sait en plus que c’est tiré d’une histoire vraie, on comprend mieux que les bons sentiments, la gentillesse sont toujours de ce monde, et on est encore plus fier de s’identifier aux personnages, qu’ils soient mineurs de fond en grève, gays, ou lesbiennes. L’histoire est formidable, servie par un réalisateur de talent, Matthew Warchus, sur un scénario de Stephen Beresford. Quant aux comédiens, que dire si ce n’est qu’ils sont totalement époustouflants de justesse. Bill Nighy, Imelda Staunton, Paddy Considine du côté des mineurs du Pays de Galles et Dominic West, Andrew Scott, Joseph Gilgun, Ben Schnetzer et un jeune talent remarquable, George MacKay côté gays.

prd_d13_06763 prd_d11_05670 prd_d10_04959 prd_d07_03742 prd_d05_02570 prd_d05_02429

Il y a des moments formidables des minutes qui défient le temps, qui nous font passer par toute la gamme des sentiments, comme lorsqu’un des gays (interprété par Dominic West) danse du disco devant une salle  remplie de femmes, vu que les hommes tournent le dos. Dominic West est au top. Et la seconde scène, toujours dans le même décor, est le moment le plus intense en émotions, lorsqu’une femme commence un hymne du Pays de Galles à cappella, repris petit à petit par toute la salle, où chacun se lève au moment où on chante. J’en ai encore la chair de poule au moment où j’écris ces lignes.

 

prd_d27_13080 prd_d27_12709 prd_d11_05132 prd_d10_05006 prd_d07_03742 prd_d10_04959 PRD_D02_01331-(2) Pride_PUB-SHOT_vrs5

 

Je suis fier d’avoir aimé ce film, fier d’en parler, fier de faire partager mes sentiments et mon vécu avec vous qui lisez ces lignes. J’aurai encore plus de PRIDE ( anglais pour fierté) si un, dix, cent ou mille d’entre vous suivrez ce conseil et irez acheter ce film génial qui sort en BluRay.

Quelques détails sur ce Bluray:

BLURAY ENCODE MPG4 FORMAT DU FILM RESPECTE 2.40 EN ECRAN 16/9.

VERSION  français et version originale sous titrée français en son 5.1 DTS  HD Master. A noter qu’il n’est pas possible d’enlever les sous titres sur la version originale. Possibilité de sous titres pour sourds et malentendants., et de commentaires audio. Durée du film : 2h00

Côté bonus : La véritable Histoire de PRIDE : 15’23  +  scènes coupées : 9’15  +  film annonce : 1’42. La véritable histoire de Pride est vraiment passionnante où vous verrez certains des vrais protagonistes aujourd’hui.

Le film annonce :

Rating:

Attention….petit chef d’oeuvre….un retour aux sources du Western.

B1Htz3xIgAAzbYq

 

Nous sommes aux Etats Unis, dans les années 1870, dans le Far West, avec des terres arides, des villes décimées. le pétrole n’est pas encore une matière première. On se bat pour survivre, et le pays est celui de tous, avec beaucoup d’étrangers, comme John (Mads Mikkelsen), qui est installé là depuis des années, avec son frère, et qui attend l’arrivée de sa femme et de son fils de 7 ans. A peine sortis du train, ils partent en diligence vers leur terre dévastée. Petit problème. ils ne sont pas seuls dans cette carriole, et deux bandits violents ont des vues sur la femme. Ils jettent John de la diligence et vont violer la femme, et tuer l’enfant. John  ne laissera pas ces crimes impunis, et va abattre les meurtriers qui ont déjà fait du ménage en assassinat tous les humains dans leur moyen de transport. Cela va attirer plus que des ennuis à John, puisque le bandit est le frère du chef d’un gang des plus dangereux, Delarue. John va se retrouver seul contre tous, même ceux de la communauté où il vivait, qui tous ont peur de représailles sanglantes. arrivera-t-il à éliminer toute la bande, et à se confronter à celle-ci, et à celle qui était la femme du bandit assassiné (Eva Green) .

Extended-02-Mikael-persbrandt-Mads-mikkelsen-The-Salvation-FG Director-Kristian-Levring-Selfportrait The Salvation 206_THE SALVATION - Mads Mikkelsen_Mikael persbrandt - photo by Joe Alblas The Salvation

 

Ce film est en quelque sorte un retour aux sources, ou un hommage au western, qui est un genre un peu désuet. Mais le réalisateur, Kristian Levring, réussit le tour de force de renouveler le genre, de le filmer avec audace, tout en gardant l’intérêt du spectateur de la première à la dernière minute. C’est du bonheur à chaque instant, on reste cloué à son fauteuil, en évitant les poncifs qui montreraient trop de sang, ou trop de démonstrations d’épouvante, comme un viol ou le meurtre d’un enfant ou de quelque méchant que ce soit; Les paysages sont de toute beauté, les interprètes formidables. Bien entendu Mads Mikkelsen est parfait, mais ce n’est pas nouveau. Eva Green etEric Cantona, tout comme Jonathan Pryce, dans des seconds rôles  le sont tout autant.

Extended-23-Jeffrey-Dean-Morgan-The-Salvation-FG Extended-41-Eva-Green-The-Salvation-FG Extended-46-Jeffrey-Dean-Morgan-The-Salvation-FG The Salvation Extended-47-Mads-Mikkelsen-The-Salvation-FG TheSalvation_EvaGreen

 

Si tous les films  étaient de cette qualité, les cinémas seraient pleins à toutes les séances et le BluRay se vendraient par milliers! . Je ne mâche pas mes mots en parlant de superbe film. Le genre de petit bijou auquel on ne s’attend pas. Une bonne surprise venue du Danemark. Ne la manquez pas!

Parlons un peu plus du BluRay:

Durée du film : 92 minutes, format image 2.35 en 16/9 compatible, présenté en VO avec sous titres obligatoires ou VF en 5.1 DTS master audio. L’mage est d’excellente qualité. On regrettera le manque de bonus pour ce superbe film.

Le film annonce :

Rating:

C’est le nouvel épisode de cette saga renaissante.

singes001

téléchargement (12)images (7)images (6)

Dix ans après que le virus se soit déployé sur la planète, il reste quelques primates qui vivent dans les bois et qui sont d’une intelligence supérieure….mais aussi quelques humains, qui vivent à San Francisco, et qui vont tomber sur ces singes au début du film. La guerre entre les deux camps se prépare, qui risque de détruire toute forme de vie.

téléchargement (2) téléchargement (1) images (1)images (9)

Le film, réalisé par Matt Reeves donne la place belle aux effets spéciaux, et surtout aux comédiens qui seront ‘convertis’ avec la technique en grands singes, et tout particulièrement Andy Serkis, qui joue le rôle de César.

téléchargement téléchargement (4) téléchargement (3)images (7)

On ne s’ennuie pas une seconde dans ce film, qui a été un des blockbusters de l’été, et qui a fait une belle carrière en France comme aux Etats Unis.

Les caractéristiques du BluRay : images en format respecté : 1.85, son : anglais en 7.1 DTS HD master, et 5.1 DTS en français. L’image est très belle, et le son a de quoi faire rêver. C’est un des grands plus de cette édition BluRay. Le film vous offre aussi la possibilité d’en acquérir gratuitement une version digitale.

C’est du côté des bonus que la surprise est de taille. Pas moins de deux heures de suppléments, avec , bien entendu des scènes inédites (4’34) , mais aussi :  La genèse du film (8’47),  Andy Serkis : créer un César plus vrai que nature (9’01) ,  Des humains et des singes : le cast du film (17’47),  L’univers du film (14’31),  La société des singes (10’26) ,  Bouger comme des singes (15’25) ,  Les effets spéciaux (20’27) ,  Le combat final (16’00), et pour ceux que cela intéresse, vu que c’est en anglais évidemment : Commentaires audio de Matt Reeves.

Voici extrait, featurette et film annonce :

 

 


Le nouvel Astérix, Astérix, Le Domaine des Dieux, en animation 3 D est le loin le meilleur film d’animation ce cette fin d’année, avec tout l’humour des albums sur grand écran…et en 3D!

 

Affiche Teaser_AstÚrixDDD_Esclaves_HD Affiche Teaser_AstÚrixDDD_HÚros_HD Affiche Teaser_AstÚrixDDD_Phalange_HD Affiche Teaser_AstÚrixDDD_Poissons_HD

120x160 ASTERIX BD 1

Un film d’animation en 3D Relief de Louis Clichy et Alexandre Astier d’après l’œuvre de René Goscinny et Albert Uderzo.

Selon toute vraisemblance, ce film va connaître un franc succès et ce sera vraiment mérité. On retrouve tout l’humour des BD,  les dialogues sont un vrai régal, l’animation, pour la première fois pour un ‘Astérix’ est digne d’éloges. Tout le monde va y trouver son compte. Les enfants, certes, mais aussi tous les autres, parents, aînés. Bref tout est parfait dans ce film qui devrait faire de très gros scores au box office de cette fin d’année, où il n’aura pas de concurrent dans sa catégorie, le seul film qui peut attirer un tel public n’étant pas un film d’animation, Paddington. Quoiqu’il en soit, il est absolument certain que les deux films trouveront leur place au box office et que parents et enfants y trouveront de quoi passer deux heures de bonheur et de rires!

Bravo Messieurs les réalisateurs. On en redemande!

Asterix_6 Asterix_5

Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ ; toute la Gaule est occupée par les Romains… Toute ? Non ! Un village peuplé d’irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l’envahisseur. Exaspéré par la situation, Jules César décide de changer de tactique : puisque ses armées sont incapables de s’imposer par la force, c’est la civilisation romaine elle-même qui saura  séduire ces barbares Gaulois. Il fait donc construire à côté du village un domaine résidentiel luxueux destiné à  des propriétaires romains : « Le Domaine des Dieux  ». Nos amis gaulois résisteront ils à l’appât du gain et au confort romain ? Leur village deviendra-t-il une simple attraction touristique ? Astérix et Obélix vont tout faire pour contrecarrer les plans de César.

Asterix_4 Asterix_3

On retrouve avec plaisir les voix de  Roger Carel, Lorànt Deutsch, Laurent Lafitte, Alexandre Astier, Alain Chabat, Elie Semoun, Géraldine Nakache, Artus de Penguern, François Morel, Lionnel Astier,  Baptiste Lecaplain et Florence Foresti.

 Asterix_1 Asterix_2
Le film annonce :

 

 

 

Rating:

Une bonne surprise que ce petit film de science fiction, superbement réalisé et interprété!

THE GIVER_120_HD_RVB

Nous sommes plongés dans un futur sans date, où toutes les émotions ont été supprimées pour créer un monde idéal. Toutefois, un ancien (Jeff Bridges) est chargé de conserver la mémoire de tout ce qui s’est passé dans le monde jusque là. Et il va devoir former un jeune pour que la chaîne de ‘passeur’ de mémoire puisse continuer. Tout cela supervisé par un personnage étrange, Chef Elder (Meryll Streep). C’est Jonas, un jeune mec qui ressemble à tous les autres qui obtient ce poste, qu’il n’a certainement pas sollicité. Et il va découvrir tout ce qui entoure leur petit monde. Mais peut-on repousser les limites, et tenter de faire connaître à ses concitoyens que la vie est autre chose que ce qu’ils vivent.

THE GIVER THE GIVER THE GIVER THE GIVER THE GIVER

Le film est tiré d’un roman de Lois Lowry, qui en a vendu quelques 10 millions d’exemplaires de par le monde, au point que le roman est au programme de nombreux collèges aux Etats Unis. Le réalisateur, Phillip Noyce (Danger Immédiat, Calme Blanc, Patriot Games, Salt) a su tirer le meilleur du livre pour une réalisation qui joue sur la couleur et le noir et blanc, et encadre le jeune Brenton Twaites avec des acteurs de premier plan, comme Jeff Bridges ou Meryll Streep, qui tous deux ont de petits rôles, comparés à l’omniprésence de Jonas. On reconnaîtra un des personnages principaux de True Blood dans le rôle du père de Jonas (Alexander Skasgard) et Katie Holmes dans celui de la mère du héros. Mais tous ces rôles restent secondaires, les 2 rôles les plus importants aux côtés de Jonas étant ceux de la petite amie et du copain d’enfance de Jonas : Odeya Rush et Cameron Monaghan.

THE GIVER THE GIVER THE GIVER THE GIVER THE GIVER THE GIVER

Au départ, on se demande un peu vers où le film va se tourner. On entre dans un film en noir et blanc, qui semble pour le moins fade, et en quelques minutes on rentre d ans le film pour n’en plus sortir. Un tout petit peu plus d’une heure 30 pour connaître le dénouement de cette histoire. Je suis resté sous le charme, et je ne doute pas que ceux qui iront voir ce film en salles seront d’accord avec moi.

Allez donc voir The Giveur, le passeur, vous serez conquis.

THE GIVER THE GIVER THE GIVER THE GIVER THE GIVER THE GIVER

 

Le film annonce en VF :

 

la version originale, différente, du film annonce (vost)

Les ballets du Bolchoï de Moscou sont parmi les plus célèbres au monde

10

Les amateurs de danse classique sont de plus en plus nombreux, et seules quelques salles en France diffusent en direct (ou en différé) ces ballets. Il y a certes les salles des circuits Pathé, et aussi une salle indépendante, généralement réservée aux projections de presse: Il s’agit du Club de l’Etoile, qui, comme son nom l’indique est tout proche de l’Etoile, et à quelques pas du célèbre restaurant Guy Savoy!

La programmation de la nouvelle saison est impressionnante et débutera le 26 Octobre prochain, avec à 16h00 LA LEGENDE D’AMOUR, sur une musique de Arif Melikov et une chorégraphie originale de Youri Grigorovitch.

1-bol-legende-d-amour-a3a4

Dans les appartements royaux, la princesse Shyrin se meurt. Atteinte d’une grave maladie, seule la beauté de sa sœur la reine peut la sauver. Cette dernière se sacrifie mais regrette ensuite son geste quand elle se voit défigurée et que Shyrin tombe amoureuse de son amant, le peintre Ferkhad.Légende d’amour est l’une des premières  chorégraphies du grand maître russe Youri Grigorovitch. Son scénario explore le conflit entre l’amour et le devoir à travers ses deux héroïnes. Cette magnifique histoire d’amour , de sacrifice, de jalousie et de souffrance revient sur la scène du Bolchoï après plus de 10 ans d’absence.

1bol-extra-legend-of-love-damir-yusupov-hd

Mouvements de danse, décors et costumes inspirés du Moyen-Orient (les ballerines sont presque toujours voilées), pour ce ballet qui devrait être sublimé par le talent  incomparable des danseurs du Bolchoï.

La représentation dure environ 3 heures. Il s’agit d’une nouvelle production.

1bol-official-web-legend-of-love-damir-yusupov-hd 1bol-official-web-legend-of-love-damir-yusupov-zoom

Un mois plus tard, le 23 Novembre à 16h00, ce sera une oeuvre musicale de Cesare Pugni sur une chorégraphie de Youri Grigorovitch, des décors et des costumes signés Pierre Lacoste : LA FILLE DU PHARAON, avec Svetlana Zakharova (Aspicia), Ruslan Skvortsov (Lord Wilson), Nina Kaptsova (Ramze, esclave d’Aspicia). Le ballet a été enregistré le 25 Novembre 2012.

2-bol-la-fille-du-pharaon-a3a4

Le jeune Lord Wilson voyage à travers l’Egypte lorsqu’une puissante tempête éclate. Il se réfugie dans la pyramide la plus proche, où la fille de l’un des plus puissants pharaons d’Egypte repose. Lord Wilson s’endort et rêve que la belle princesse revient à la vie…
Cette fastueuse production, brillamment remontée en 2000 par le chorégraphe français Pierre Lacotte spécialement pour la troupe russe, tire son intrigue du classique de Théophile Gauthier, « Le Roman de la momie ». Cadre exotique, défilés impressionnants, variations spectaculaires et grandes scènes de groupe, ce chef-d’œuvre du 19ème siècle longtemps oublié est l’une des productions les plus remarquables du répertoire du Bolchoï. Les étoiles du Bolchoï Svetlana Zakharova, Nina Kaptsova et Ruslan Skvortsov portent cette grande fresque égyptienne.

La représentation dure environ 2h30.

2bol-extra-the-pharaoh-s-daughter-1-damir-yusupov-hd

2bol-official-web-the-pharaoh-s-daughter-damir-yusupov-hd

Et enfin un des ballets les plus connus du répertoire, LA BAYADERE de Leon Minkus, créé par Marius Petipa et Sergueï Khudekov, sur une chorégraphioe originale de Petipa, dans une nouvelle version de Youri Grigorovitch. Cette production fut enregistrée le 27 Janvier 2013.

3-bol-la-bayadere-a3a4

Lorsque la belle danseuse Nikiya et le guerrier Solor se rencontrent en secret, ils se jurent amour éternel. Cependant, le grand brahmane, également amoureux de Nikiya les surprend. Il révèle cet amour interdit au Rajah, lequel a décidé que Solor épousera Gamzatti, sa fille bien-aimée…
Production grandiose, reflet d’une Inde mystérieuse et de l’amour impossible entre la danseuse sacrée Nikiya et Solor, La Bayadère est une œuvre-clé du répertoire classique. La scène  du « Royaume des Ombres», est l’une des plus célèbres dans l’histoire du ballet. La chorégraphie de Marius Petipa, ici dans une nouvelle version scénique de Youri Grigorovitch, ravira les romantiques, les amoureux du classique et des fastes somptueux de l’Orient indien. Avec les étoiles du Bolchoï Svetlana Zakharova, Maria Alexandrova et Vladislav Lantratov.

La représentation dure environ 2h45

3bol-official-web-la-bayadere-damir-yusupov-hd 3bol-extra-la-bayadere-1-e-fetisova-hd

Nous reviendrons ensuite sur les autres ballets de la saison.

 

Vous pouvez réserver vos places directement au Club de l’Etoile. la salle est équipée HD, avec le son en 5.1. Club de l’Etoile 14 rue Troyon 75017 Paris

La salle du club de l'étoile

La salle du club de l’étoile

la salle du club de l'étoile

la salle du club de l’étoile

Réservation est contacts : 01 43 80 73 69 et contact@clubdeletoile.fr Prix du billet : 35€. Toutes les séances sont accompagnées d’une collation à l’entracte. tarifs réduits: 30€ (voir conditions au club de l’Etoile) et 22€ pour les moins de 12 ans.

2 1

Rating:

Encore un Feel Good Movie ! On en sort heureux de vivre !

3D BR_v2_LRDB

 

 

Un feel good movie c’est un film qui nous fait nous sentir bien. Des personnages sympathiques, un peu ce que la collection Arlequin est aux romans d’amour, mais en beaucoup mieux. Les Recettes du Bonheur, c’est le titre du nouveau film de Lasse Hallström (Ma Vie de Chien, Gilbert Grape, Des Saumons dans le Désert, et la majorité, si ce n’est tous les clips d’Abba!!), qui est produit, excusez du peu,  par Steven Spielberg et Oprah Winfrey.

THE HUNDRED-FOOT JOURNEY THE HUNDRED-FOOT JOURNEY THE HUNDRED-FOOT JOURNEY THE HUNDRED-FOOT JOURNEY THE HUNDRED-FOOT JOURNEY

 

Ce film a été tourné en grande partie en France, , c’est l’adaptation d’un livre de Richard C. Morais du même titre. L’histoire d’une famille obligée de quitter l’Inde où ils sont nés, pour s’exiler en Angleterre et ensuite venir s’installer dans un petit village : Saint Antonin noble Val.  Le chef de famille (Om Puri) est convaincu que c’est l’endroit idéal pour y vivre et pour que son fils Hassan Kadam (Manish Dayal), qui possède en quelque sorte de goût absolu, puis montrer ce qu’il peut faire en matière de cuisine. Belle idée, qui ne semble plus aussi bonne lorsque juste en face, à 30 mètres, se trouve un restaurant gastronomique tenu  avec poigne par Madame Mallory (Hellen Mirren) , qui ne supporte pas l’idée d’avoir en face un restaurant indien.  Une guerre sans pitié va les voir s’affronter…et pourtant, tout risque de changer lorsqu’Hassan se prend de passion pour la grande cuisine française, aidée en cela par la sous chef de cuisine du restaurant étoile, Marguerite (Charlotte Le Bon). Le chef indien pourra-t-il devenir un grand chef français?

 

THE HUNDRED-FOOT JOURNEY 106_THFJ_D001_00208FD.jpg 137_THFJ_D012_01639FD.jpg 146_THFJ_D004_00654FD.jpg 168_THFJ_D013_01806FD.jpg

 

C’est la productrice Juliet Blake qui s’est la première intéressée au roman , pour le proposer à Steven Spielberg et Oprah Winfrey. Lorsqu’on regarde certains plats sur l’écran, la faim peut nous tenailler. Ce fut mon cas. On nous explique dans le film que Madame Mallory choisit ses chefs en leur demandant simplement de lui préparer une omelette. De voir réaliser cette omelette m’a poussé à l’essayer dès le lendemain…avec un certain succès….des choses toutes simples, un film de recettes….dont une que tout un chacun peut retenir et tenter, sans avoir pris de cours chez Paul Bocuse!

 

171_THFJ_D013_01921FD.jpg 220_THFJ_D027_03647FD.jpg 298_THFJ_D034_04355FD.jpg THE HUNDRED-FOOT JOURNEY

 

Ce film est un bel instant de bonheur, avec la vraie recette…..de l’omelette et du bonheur!!

 

Le film annonce :

 

 

Un extrait:

 

Rating:

James Brown, , Mr Sex Machine, Mr Groove, Mr Funk, un personnage à part.

 

GET ON UP_120_date

 

Pour vous aider à comprendre, je vais vous avouer que je ne suis pas un fan de James Brown et de sa musique, ce qui vous donnera une meilleure idée de la manière dont j’ai aimé ce film. Un biopic sur une star de la musique, rien de nouveau, il y avait eu le superbe Ray sur Ray Charles parmi d’autres. Le biopic est un genre difficile, parce que beaucoup n’y trouvent pas ce qu’ils y cherchent. Et là, nous sommes sur le pied d’égalité avec Ray. Le film est formidable, avec un montage impressionnant (je le garde dans mes prédictions pour les Oscars). La première partie du film, qui nous montre son enfance épouvantable, son adolescence, sa rencontre avec son meilleur ami, et ses débuts, est un moment de pur bonheur cinématographique. On est déjà impressionné dès les premières images,avec Chadwick Boseman, qui prend les traits de James Brown, et qui lui ressemble plus qu’efficacement. Sa mère, femme battue et malheureuse (Viola Davis) et sa rencontre avec celui qui sera son meilleur ami Bobby Byrd ( Nelsan Ellis, qui est Lafayette, le cuisinier très efféminé de la série True Blood). L’ascension de James Brown, avec son manager et autre ami, Ben Bart (Dan Aykroyd). Tout cela avec des cartons qui nous situent les époques. Bref un vrai régal. Une fois célèbre on découvre ses frasques et ses défauts, entre des séquences musicales plus que parfaites.

Chadwick Boseman....James Brown

Chadwick Boseman….James Brown

Dan Aykroyd

Dan Aykroyd

Nelsan Ellis

Nelsan Ellis

2435_D006_00113R

 

Ecrire que les acteurs sont parfaits serait presque rester en dessous de la réalité. Le réalisateur Tate Taylor réussit encore un exploit en nous gardant éveillé, intéressé, comblé pendant 2 heures 1/4, sans temps mort, non seulement grâce au montage, mais aussi aux séquences musicales, aux extraits de concerts. On lui déjà le film ‘La Couleur des Sentiments) qui n’avait laissé personne de marbre. Il a d’ailleurs coproduit le film, l’autre coproducteur est un certain MickJagger….sans oublier BrianGrazer, à l’origine de films comme Appolo 13, Rush, Robin des Bois, DaVinci Code pour n’en citer que quelques uns. Avouez que la réunion de tous ces talents avait de quoi plaire sans avoir vu le film.et surtout de dépasser nos espérances après avoir vu le film.

2435_D018_00393R 2435_D026_00196R_CROP

Viola Davis

Viola Davis

 

Vous l’avez compris, ce film intéressera les nombreux fans de la star disparue en 2008, mais aussi les amateurs de films musicaux (je n’ai pas dit de comédie musicale), et les cinéphiles de tous bords. On en apprend beaucoup sur ce personnage que l’on n’arrive pas à détester totalement,et que l’on peut admirer pour son génie musical. Un grand moment de cinéma!

 

2435_D033_00635RV2_CROP 2435_D027_00207

Mick Jagger et Tate Taylor

Mick Jagger et Tate Taylor

Parlons de ce BluRay de choc: son : Français (Dolby DTS 5.1), Anglais (Dolby DTS HD 5.1), Italien, Allemand, espagnol (castillan) , 14 sous titrages différents dont français, anglais

– copie digitale offerte au format UltraViolet
7 Scènes coupées ou alternatives : (‘Joe et Susie se disputent, A la rencontre de Mick Jagger, Seul dans les bois, …)15’03
Interprétation des chansons complètes et étendues (out of sight : 2.38), steel away (1.39), I’ll go crazy: 2.20, cold sweet: 2.47) (Please pleése 4.09, please please live 1.59, Say I’m proud : 1.26)
« Un long voyage jusqu’à l’écran » (3.58)
« Chadwick Boseman : À la rencontre de James Brown » (11.25)
« La famille Get on up »(6.27)
« Sur scène avec le travailleur le plus acharné » (6.25)
« Le père fondateur du funk » (13.19)
« La master class de Tate Taylor » (6.57)
Commentaire audio de Tate Taylor

Inutile de dire que tant l’image que le son sont au top du top. Un BluRay formidable qui se doit d’être dans votre collection si vous aimez un tant soit peu la musique.

 

Les deux films annonce :

 


Get on Up – Trailer #1 VO (James Brown biopic) par TheDailyMovies


Get on Up – Trailer #2 VOSTFR (James Brown… par TheDailyMovies

Rating:

Troisième épisode, et pourtant on s’y amuse toujours…..et plus encore!

 

120x160 Family Date Exp03 7_07 HD téléchargement

 

Sylvester Stallone sait parfaitement ce qu’il fait. Pour moi, il est loin d’être stupide. Il a trouvé un nouveau filon après les Rocky et Rambo, et il bien raison, parce que ce troisième volet des aventures des Expendables est au niveau des deux premiers. Il a réuni tout ce qui fait un blockbuster, avec une bande d’acteurs qui se retrouvent dans des situations désagréables pour eux, avec de l’action pure, et une belle dose d’humour. Ca a marché deux fois, ça marchera aussi pour celui-ci et les suivants. Pourquoi se priver d’un genre bien à lui, le film d’action pure, 100% adrénaline, en s’entourant de potes, dont certains disparaissent pour laisser la place à d’autres. Cette fois, les anciens recrutent des nouveaux et le générique est d’enfer : Stallone, Schwartenegger, Harrison Ford, Antonio Bnaderas, Mel Gibson, Dolph Lungren, Jason Statham, Jet Li, Wesley Snipes, et les nouvelles recrues, dont Kellan Lutz, Ronda Rousey, pour n’en citer que quelques uns. Et la sauce prend dès les premières secondes.

a5232bcc10a1c24be092dd1b1d62ed28 3903090f47064be296b17dbd458f5fc0 031774e82568dc7ef9a13bdec1cdfbbd 4181d16445062c7ba4a60bc669de8108 75ddc7b48939f69249fab77d94c968d9

Certes il ne faut pas chercher pour creuser le scénario, il y a un très méchant, Mel Gibson, et les autres. Barney, Christmas et le reste de l’équipe affrontent Conrad Stonebanks, qui fut autrefois le fondateur des Expendables avec Barney. Stonebanks devint par la suite un redoutable trafiquant d’armes, que Barney fut obligé d’abattre… Du moins, c’est ce qu’il croyait.Ayant échappé à la mort, Stonebanks a maintenant pour seul objectif d’éliminer l’équipe des Expendables. Mais Barney a d’autres plans… Il décide d’apporter du sang neuf à son unité spéciale et d’engager de nouveaux équipiers plus jeunes, plus vifs et plus calés en nouvelles technologies. Cette mission se révèle rapidement un choc des cultures et des générations, entre adeptes de la vieille école et experts high-tech. Les Expendables vont livrer leur bataille la plus explosive et la plus personnelle…

524a88a9e38b095a597fd81e854fbdc2 278a832ba82ba86f0dca4bc6a6f05606 images (1) images (2) images (3)

Ça castagne dans tous les sens, du début à la fin, avec tout le matériel disponible, des chars d’assaut, un immeuble désaffecté, avec des courses poursuites, desbagarres en veux tu, en voilà, bref tout ce qu’on aime dans le cinéma d’action avec la dose d’humour qui rend le tout bien plus sympa. Les acteurs en font des tonnes et le spectateur est ravi. C’est ce qu’on est venu voir, et on en a pour son argent.

images (4) images 1a0b16d22d10cff68e2d7109b95ad56c 3f9ab6c369baaebbd02f257a38c2636d 7c369983bd8243d3cef9c97e17dbd8b3

Je ne boude pas mon plaisir à les voir tous se débattre dans des situations toujours désespérées. J’ai aimé et je le dis tout haut. Sylvester Stallone aime bien son boulot, même s’il a confié la réalisation à Patrick Hughes. Il sait ce que le public veut voir et lui en donne encore plus que ce à quoi il s’attendait. Saluons quand même les producteurs, français, Samuel et Victor Hadida, des mecs absolument adorables, que je connais depuis des années, et qui, eux aussi connaissent parfaitement leur job, qui ont réussi à être au sommet de la production pour de nombreux films.

7d759bbb91f400965a33fb752ed046e1 7e213c5c29fda2402282b2cced29ec99 9c4d305aa2176ddcfb910961e28d3b05 23dd232169c02337b72ee51a22e33c49

 

 

Le film annonce et un extrait :

VF

VO: