Elodie Hache

All posts tagged Elodie Hache

Rating:
VOTRE VOTE

Un des opéras célèbres de Verdi dans une nouvelle mise en scène à l’Opéra Bastille

 

Au début de la représentation, Ferrando raconte à ses soldats l’histoire d’une gitane condamnée au bûcher pour avoir ensorcelé l’un des deux fils du comte de Luna. Par vengeance, sa fille aurait  enlevé l’enfant dont on a retrouvé les restes calcinés à l’endroit même où sa mère avait été suppliciée. Ferrando veut retrouver cette gitane qu’il est certain de pouvoir  reconnaître.Un soir, Leonora attend son amant, le chanteur Manrico. Elle raconte à Inès, sa confidente, comment elle l’a connu. Inès conseille à celle-ci d’oublier Manrico. Le comte de Luna, lui aussi épris de Leonora, les aborde. Il veut  lui déclarer son amour.  Trompée par l’obscurité, Leonora se précipite vers le comte. Elle réalise sa méprise lorsque paraît Manrico. Furieux, le comte reconnaît dans le chanteur non seulement son rival, mais également un adversaire politique. Leur querelle doit se régler par un duel.

Comme dans toutes les oeuvres de Giuseppe Verdi, les choeurs sont superbes, et ceux du ‘Trouvère’ font partie des plus célèbres. Cet opéra, créé en 1893 sur un livret de Salvatore Cammarano revient dans la mise en scène signée , qui transporte le sujet dans le temps. On se retrouve dans des décors modernes, et les costumes des soldats rappellent ceux des carabinieri du temps de Mussolini. La direction musicale de Maurizio Benini est de toute perfection qui laisse la part belle aux voix. Et le choix des voix est impressionnant. En fait, vu la durée et le nombre de représentations, les rôles sont souvent partagés : Le Comte DI LUNA : Željko Lučić (A), Vitaliy Bilyy (B) ; LEONORA:  Sondra Radvanovsky (A), Jennifer Rowley (B) ; AZUCENA :  Anita Rachvelishvili (20, 23, 27, 30 juin, 4, 7, 10, 14 juil. 2018), Ekaterina Semenchuk (21, 25, 28 juin, 5, 11, 13 juil.  MANRICO : Marcelo Álvarez (20, 23, 27, 30 juin, 4, 7, 10, 13 juil.), Roberto Alagna (25, 28 juin), Yusif Eyvazov (21 juin, 5, 11 juil.), Alfred Kim (14 juil ; FERRANDO : Mika Kare;  INES :Élodie Hache , RUIZ ,  Yu Shao ; un vieux gitan : Lucio Prete ; UN MESSO . Luca Sannai;

Représentations A : 20.23.27.30 juin et 4.7.10.13 juillet

Représentations B : 21.25.28 juin, 5.11.14 juillet

Un très beau casting, de très belles voix et une direction musicale qui peut faire référence, les amateurs de bel canto seront ravis. Sans oublier les choeurs, dirigés par José Luis Basso, sans qui cet opéra ne serait pas ce qu’il est.

 

Toutes les photos : Julien Benhamou / Opera de Paris      Tous droits réservés

Représentations :
14 représentations du 20 juin au 14 juillet 2018 à 19h30

durée du spectacle : environ 2h45 avec entracte

mercredi 20 juin

jeudi 21 juin

samedi 23 juin

lundi 25 juin

mercredi 27 juin

jeudi 28 juin

samedi 30 juin

mercredi 4 juillet

jeudi 5 juillet

samedi 7 juillet

mardi 10 juillet

mercredi 11 juillet

vendredi 13 juillet

samedi 14 juillet 2018

TARIFS
162€ 144€ 131€ 122€ 108€ 81€ 63€ 45€ 32€ 14€ 5€

Excepté mercredi 20, samedi 23, jeudi 28 ,samedi 30 juin  198€ 176€ 160€ 149€ 132€ 99€ 77€ 55€ 39€ 15€ 5€

Excepté jeudi 21, lundi 25 et mercredi 27 juin

180€ 160€ 145€ 135€ 120€ 90€ 70€ 50€ 35€ 15€ 5€

Réservations :

par Internet : www.operadeparis.fr
par téléphone : 08 92 89 90 90 (0,34€ la minute)
téléphone depuis l’étranger : +33 1 72 29 35 35
aux guichets : au Palais Garnier et à l’Opéra Bastille tous les jours de 11h30 à 18h30 sauf dimanches et jours fériés

 

 

 

Rating:
VOTRE VOTE

Un des contes des frères Grimm adapté en opéra par Humperdinck, qui se joue actuellement à L’Opéra Garnier à Paris.

 

Hansel et Gretel (Saison 2014-2015) 6074_haensel-OP-245

 

Hansel et Gretel (Saison 2014-2015)

 

Tout le monde, ou presque connaît l’histoire de Hänsel et Gretel, qui se retrouvent dans la forêt, y trouvent une maison en pain d’épice sucre et bonbons,habitée par une sorcière qui voudrait bien les mettre au menu d’un de ses prochains repas, quand ils seront bien dodus. Le conte date de 1812 avec une nouvelle fin alternative en 1819. C’est en 1893 que sera créé l’Opéra d’Engelbert Humperdinck sous la direction musicale de Richard Strauss. Si ce nom vous dit quelque chose qui n’a rien à voir avec l’Opéra, c’est tout simple: Un crooner anglais homonyme a vendu des millions de disques, et un de ses plus gros succès en France fut  ‘A Man Without LOve’. Mais celui qui a écrit la partition de cet opéra est né en 1854 et mort en 1921, donc aucun lien entre eux!. C’est sur un livret d’Adelheid Wette que l’opéra a été conçu, avec des différences notoires par rapport au conte. Les parents ne sont pas des bûcherons, mais restent pauvres. Ce ne sont pas les parents qui les emmènent pour se perdre dans la forêt, et ils n’ont pas de petits cailloux, ni de pain pour s’y retrouver. C’est en fait la troisième partie de l’opéra qui est la plus fidèle au conte.

6073_haensel-OP-024 6072_haensel-OP-240

 

Hansel et Gretel (Saison 2014-2015) Hansel et Gretel (Saison 2014-2015) Hansel et Gretel (Saison 2014-2015) Hansel et Gretel (Saison 2014-2015)

L’oeuvre est assez courte, comparé à certains opéras allemands, tout particulièrement ceux de Wagner, qui fut le maître à penser d’Humperdicnck. une première partie d’une heure, et la seconde partie de 45 minutes après un entracte de 30 minutes. Au regard des photos, la mise en scène et les décors semblent plus proches de nous que le conte et  dater du début du siècle dernier, avec  des décors de Julia Hamen qui permettent à la mise en scène signée Marianne Clément d’être très actuelle. L’orchestre de l’opéra national de Paris est dirigé par Yves Abel, et les chorégraphies de Mathieu Guihaumon…..avec une sorte de french cancan de sorcières!

Hansel et Gretel (Saison 2014-2015)

Restent les interprètes : Les parents des deux enfants sont interprétés par Irmgard Vilsmaier (soprano) et Jochen Schmeckenbecher (baryton), alors que les deux enfants sont tous deux interprétés par des voix féminines, Hansel a la voix et les traits de Andrea Hill (mezzo soprano) et Gretel  est interprétée par Bararda Bobro (soprano), tandis que la sorcière est Doris Lamprecht (mezzo soprano). La marchande sable est : Elodie Hache et Taumännchen est Olga Seliverstova

Cette oeuvre est très symphonique, avec beaucoup de moments en orchestre, sans texte. C’est peut-être pourquoi elle est aussi peu connue, bien qu’elle ait été créée en 1900 à l’opéra comique dans une version française, mais elle ne rentrera au répertoire de l’Opéra national de Paris qu’en 2013 dans une mise en scène de Marianne Clément. Les représentations ont lieu en version allemande avec sur titres français, mais conviendra parfaitement aux enfants ou pré ados qui apprécieront son côté visuel et le côté conte fantastique.

6071_haensel-OP-186 6057_haensel-OP-091

Représentations : 20 novembre, 25 novembre, 28 novembre, 1er décembre, 4 décembre, 9 décembre, 11 décembre, 14 décembre 16 décembre et 18 décembre à 19h30 précises. Tarifs des places : de 10€ à 210€ sauf le vendredi 28 novembre de 10€ à 231€ et le 1er décembre de 10€ à 198€.

Réservations :

08 92 89 90 90 ( numéro surtaxé 0.34€ la minute), depuis l’étranger : + 33 1 72 29 35 35

Internet : www.operadeparis.fr

et aux guichets de Garnier et de Bastille tous les jours de 11.30 à 18.30 sauf dimanches.

6070_haensel-OP-168 6056_haensel-OP-016

 

TOUTES LES PHOTOS  :  @Monika Ritterhaus et Julien Benhamou / Opéra de Paris

 

Hansel et Gretel (Saison 2014-2015) Hansel et Gretel (Saison 2014-2015) Hansel et Gretel (Saison 2014-2015) Hansel et Gretel (Saison 2014-2015)

 

quelques extraits: