Letizia Galloni

All posts tagged Letizia Galloni

Voilà la seconde édition de Paris de la danse, qui se tiendra au Théâtre de Paris.

Pour mieux comprendre de quoi il s’agit, voici ce qu’en dit Lisa Martino:

« Je connais bien Richard Caillat et Stéphane Hillel (NDLR : les deux directeurs du Théâtre de Paris) ; j’ai eu la chance en tant que comédienne de jouer plusieurs fois au Théâtre de Paris. Richard savait que j’avais été petit rat de l’Opéra de Paris et même si j’avais choisi une autre voie, mon amour pour cet art est resté intact. Ils m’ont tous les deux proposé de relever le défi et c’est avec joie et honneur que depuis 2 ans je travaille à offrir une programmation inédite, accessible et de qualité. J’espère que nos Paris de la Danse deviendront un rendez-vous incoutournable, chaque mois de juin pour tous les amoureux de la danse.»

Il y aura tout d’abord, pour ouvrir ce programme, une master class:  MasterClass exceptionnelle animée par l’ancien danseur étoile et maître de Ballet de l’Opéra national de Paris : Laurent Hilaire, autour du Lac des Cygnes.
En 2017, il est nommé directeur du ballet du Théâtre Stanislavski ou bien du « Théâtre académique musical de Moscou », en russe le MAMT. Lors de cette carte blanche il sera accompagné des deux danseurs étoiles du ballet du Théâtre Stanislavski de Moscou :

Oxana KARDASH et Ivan MIKHALEV

Pour en savoir plus un entretien avec Laurent Hilaire :

Représentation
Le lundi 03 juin 2019 à 20h30
Tarifs (frais inclus) Catégorie 1 : 43€ Catégorie 2 : 33€ Catégorie 3 : 23€

 

La suite du programme est tout aussi alléchante : propos d’Alessio Carbone :

Lisa Martino, responsable de la danse au Théâtre de Paris, a envisagé la première date parisienne de mon groupe : Les Italiens de l’Opéra. Depuis sa création en 2016, nous avons tourné un peu partout dans le monde, mais jusque là, nous ne nous étions jamais produits à Paris-même. Le Théâtre de Paris a tout de suite été enthousiaste à l’idée de nous faire finalement rencontrer le public parisien.
Au fur et à mesure de nos rendez-vous, nous nous sommes rendus compte que pour offrir quelque chose d’original aux spectateurs, dans la même ville que notre maison-mère, il fallait élargir le répertoire.
Daniel Ulbricht et moi nous croisons dans des soirées de galas dans le monde entier depuis 15 ans. «Principal Dancer» lui aussi, il représente le New York City Ballet et moi l’Opéra de Paris.

Rencontre avec Alessio Carbone:

Distribution
Les Italiens de l’Opéra À l’Opéra de Paris, seul un petit pourcentage des 154 danseurs est d’origine étrangère : actuellement, ils ne sont que 16 dont 11 Italiens ! A l’initiative du Premier Danseur Alessio Carbone, le groupe Les Italiens de l’Opera de Paris a été créé pour fêter le succès de ces onze danseurs qui ont réussi à intégrer l’une des compagnies les plus prestigieuses du monde.

Valentine Colasante Etoile de L’ Opéra de Paris
Bianca Scudamore ,Letizia Galloni, Ambre Chiarcosso, Sofia Rosolini ,Paul Marque, Francesco Mura, Simone Valastro, Andrea Sarri, Antonio Conforti, Giorgio Foures

Stars of american Ballet Stars of American Ballet a été crée par Daniel Ulbricht, danseur étoile au New York City Ballet. Une de leur principale mission est d’accroître l’accès à la danse et à l’art aux Etats Unis. Ils donnent des conférences et des masterclass sur la danse, espérant élargir les pratiques et les connaissances de cet art sur le territoire.
DANSEURS
Indiana Woodward,Teresa Reichlen ,Megan Fairchil,d Sterling Hyltin ,Ask la Cour ,Tyler Angle, Gonzalo Garcia, Joseph Gatti ,Daniel Ulbrich

programmes des galas
Programme A

Jeudi 13 juin à 20h30

amedi 15 juin à 20h30

Dimanche 16 juin à 20h30

“Scarlatti pas de deux” Chorégraphie : José Martinez Musique : Domenico Scarlatti (Opéra)
“Andantino” Chorégraphie : Jerome Robbins Music : P. I. Tchaikovsky (NYC)
« Sylphide » Chorégraphie : August Bournonville Musique : Jean Schneitzhoeffer (Opéra)
« Donizetti pas de deux » Chorégraphie : Manuel Legris Musique : Gaetano Donizetti (Opéra)
“Tarantella” Chorégraphie : George Balanchine Musique : Louis Moreau Gottschalk (NYC)
“Mort du cygne” Chorégraphie : Michel Fokine Musique : Camille Saint Saens (Opéra)
“Liturgy” Chorégraphie : Christopher Weeldon Musique : Arvo Pärt (NYC)
“Corsaire” Chorégraphie : Jules Perrot Musique : Adolf Adam (Opéra)
“Divertissement from Midsummer Night’s Dream” Chorégraphie : George Balanchine Musique : Felix Mendelssohn (NYC)
“In the middle somewhat elevated” Chorégraphie : William Forsythe Musique : Thom Willems (Opéra)
“Les lutins” Chorégraphie : Johan Kobborg Musique : G. Veniavsky & A.Bazzini (NYC)
“Finale”

Programme B

Vendredi 14 juin à 20h30

Samedi 15 juin à 15h00

Dimanche 16 juin à 15h00

“Sonatine” Chorégraphie : George Balanchine Musique : Maurice Ravel (NYC)
‘’Caravaggio’’ Chorégraphie : Mauro Bigonzetti Musique : Monteverdi (Opéra)
“Diamands Pas de deux ” Chorégraphie : George Balanchine Musique : P. I. Tchaikovsky (NYC)
“Tchaikovsky pas de deux” Chorégraphie : Balanchine Musique : p.I. Tchaikovsky (NYC)
“Don Quichotte Pas de deux ” Chorégraphie : Rudolf Nureyev Musique : Léon Minkus (Opéra)
“Palindrome presque parfait’’ Chorégraphie : Simone Valastro Musique : John Adams (Opéra)
“Agon pas de deux” Chorégraphie : George Balanchine Musique : Igor Stravinsky (NYC)
“Delibes Suites” Chorégraphie : José Martinez Musique : Léo Delibes (Opéra)
“Apollo Pas de Deux” Chorégraphie : George Balanchine Musique : Igor Stravinsky (NYC)
“Aunis” Chorégraphie : Jacques Garnier Musique : Maurice Pacher (Opéra)
‘’Finale’’

Pour cette deuxième édition, Pétia Iourtchenko assurera une master class unique et participative. Le Théâtre de Paris vous propose une soirée exceptionnelle autour de la culture tzigane.


Pétia Iourtchenko est né à Donetzk en 1957, dans la tribu des «Vlach». A l’âge de 16 ans, il passe le concours du prestigieux «Théâtre Romen» de Moscou. Dès son intégration, il participe aux spectacles et devient alors le plus jeune comédien, danseur, chanteur dans l’histoire du théâtre.
Il se forme parallèlement à l’institut «Gnesenikh», où il étudie l’art dramatique, la danse, le chant et l’histoire de l’art. Pétia se produit dans toute la Russie, ainsi qu’à l’étranger. En 1994, Pétia fonde à Paris la compagnie Romano Atmo (l’âme tzigane), avec l’aide de sa femme Anne-Marie Iourtchenko. Cette compagnie a été créée dans l’objectif de préserver la culture, la tradition et la danse tzigane. Pétia est le créateur de la première méthode de danse tzigane. Il présente sa méthode et son répertoire chorégraphique, grâce à des Master-Class et des spectacles internationaux (Brésil, Portugal, République Tchèque…)
DANSE TZIGANE
Représentation
Lundi 17 juin 2019 à 20h30
Tarifs (frais inclus) Catégorie 1 : 43€ Catégorie 2 : 33€ Catégorie 3 : 23€

Et enfin : KIBBUTZ CONTEMPORARY


Dans sa dernière création, Asylum, Rami Be’er se confronte à l’une des questions actuelles brulantes de l’actualité à travers le monde : celle du statut de réfugié, de l’immigration, du sort des demandeurs d’asile.

Le chorégraphe aborde le thème d’un point de vue existentiel, soulevant des questions qui examinent les concepts profonds de l’immigration tels que : la patrie, l’identité, l’appartenance, la notion d’étranger, le désir et le foyer.
Selon Rami Be’er, il s’agit de concepts propres à chacun.
La signification du statut de réfugié est une expérience unique qui fait partie de notre recherche de patrie et d’identité. Rami Be’er nous offre à nouveau une oeuvre d’une force exceptionnelle et nous invite à la réflexion sur ce thème brulant.

Représentations
Le 21 juin à 20h30

Le 22 juin à 15h00 et 20h30

Le 23 juin à 16h00

Tarifs (frais inclus)

Carré Or : 58€ Catégorie 1 : 43€ Catégorie 2 : 33€ Catégorie 3 : 23€ Catégorie 4 : 18€

Un ballet comique, avec une troupe au sommet et des airs entraînants.

onsortoupas187

La Fille mal gardée est le plus ancien ballet d’action connu du répertoire français tout en étant le premier ballet moderne. Créée au Grand-Théâtre de Bordeaux quelques jours seulement avant la Révolution française, son succès est immédiat et la pièce fait rapidement le tour de l’Europe et des États-Unis. Pour la première fois, l’argument ne concerne plus ni dieux ni héros antiques mais raconte, par la pantomime, les péripéties de deux jeunes amoureux, Lise et Colas. C’est dans la version de Frederick Ashton, créée pour le Royal Ballet de Londres en 1960, que La Fille mal gardée revient au Palais Garnier en 2007. Sur une musique de Louis Joseph Ferdinand Hérold, réorchestrée par John Lanchbery, le chorégraphe conçoit un ballet plein d’humour, de tendresse et de gaieté, redonnant vie à la pastorale de Dauberval. Ce ballet est haut en couleurs, et, curieusement la musique  de Louis Joseph Ferdinand Hérold semble bien plus moderne que ce que nous indique sa création : 1789. Les arrangements actuels sont l’oeuvre de JOHN LANCHBERY.

Du Lundi 29 Juin 2015 au Mardi 14 Juillet 2015

Du Lundi 29 Juin 2015 au Mardi 14 Juillet 2015

Du Lundi 29 Juin 2015 au Mardi 14 Juillet 2015

Du Lundi 29 Juin 2015 au Mardi 14 Juillet 2015

Du Lundi 29 Juin 2015 au Mardi 14 Juillet 2015

Du Lundi 29 Juin 2015 au Mardi 14 Juillet 2015

Difficile de vous présenter tous les danseurs, la distribution changeant pour chaque représentation. Les rôles de Lise peuvent être tenus par : Myriam Ould Braham, Muriel Zusperreguy, Eléonore Guérineau, Letizia Galloni ou Marine Ganio. Quant à Colas, il pourra être dansé par : Josua Hoffalt, François Alu, Fabien Revillion, Mathias Heymann ou Marc Moreau.  Quant au rôle de Madame Simone, il est de règle de le donner à un homme et ce sera, selon les jours : Aurélien Houette, Takeru Coste, Yann Saïz, ou Simon Valastro. L’orchestre de l’Opéra de Paris est dirigé par Philip Ellis.

Du Lundi 29 Juin 2015 au Mardi 14 Juillet 2015

Du Lundi 29 Juin 2015 au Mardi 14 Juillet 2015

Du Lundi 29 Juin 2015 au Mardi 14 Juillet 2015

Du Lundi 29 Juin 2015 au Mardi 14 Juillet 2015

Le spectacle est assez court et devrait plaire de par les couleurs chatoyantes, aux plus jeunes amateurs de ballet, l’occasion rêvée de démontrer qu’un ballet pourra intéresser les petites têtes blonds autant que les parents, surtout lorsque vous verrez danser un coq et ses poules, qui reviennent plusieurs fois dans le spectacle. Tout ici est fantaisie et bonne humeur et ne doit pourtant pas nous faire oublier la grâce des danseurs et danseuses du corps de ballet de l’Opéra de Paris, qui démontre une fois encore à quel point il est un des meilleurs au monde.

onsortoupas191 onsortoupas190 onsortoupas189onsortoupas188

 

PHOTOS  :@ Benoîte Fanton Opera de Paris sauf les 4 ci dessus  : @ Julien Benhamou (3 et 4) @ Agathe Poupeney (1 et 2) et affiche : @Christian Leiber ONP

Représentations à l’Opéra Garnier : les 2, 3 , 4, 6, 8, 10, 11, 13 et 14 juillet à 19h30.

Durée du spectacle : environ 2h15, avec un entracte de 20 mns.

TARIFS : 12€, 25€, 45€, 70€, 95€, 110€
6, 13 juillet : 12€, 22€, 40€, 63€, 85€, 99€
3, 4, 10, 11 juillet:  12€, 27€, 49€, 77€, 104€, 121€

réservations : www.operadeparis.fr  ou au guichet des Opéras Garnier ou Bastille, tous les jours sauf dimanches et jours fériés de 11h30 à 18h30