Lisa Martino

All posts tagged Lisa Martino

Rating:

Une rencontre au sommet! Michel Sardou interprête du Guitry. Et c’est du grand art!

Créée en 1942 par Sacha Guitry, cette pièce n’avait pas été montée depuis longtemps à Paris.

Michel Sardou, et le directeur du Théâtre de la Michodière, Richard Caillat ont longuement parlé de mettre en scène Sardou, qui avait connu un triomphe avec Représailles dans ce même théâtre. Chose faite! On se retrouve au milieu des années 40, voire avant, dans un aoppartement cossu, chez l’antiquaire  Daniel Bachelet (Michel Sardou) qui s’adresse au public dans un monologue à faire pâlir certain(e)s de rage. Mais quel délice.

Tout cela parce que la jolie Madeleine (Lisa Martino), qu’il a épousée en seconde noces n’est pas rentrée de la nuit, et que c’est la deuxième fois en deux semaines. Il n’en faut pas plus pour que Daniel soupçonne sa femme d’adultère. Le divorce est envisagé, le femme priée de quitter le domicile conjugal. A peine sortie, ne voilà pas que la première épouse, Valentine (Carole Richert) revient dans l’espoir de reconquérir son ex mari. Beaucoup d’histoires de valises portées , d’un tableau que vend une coquette ruinée qui a connu Toulouse Lautrec , interprétée avec génie par une dame que j’adore : Nicole Croisille, dont je regrette que le rôle ne soit pas plus étendu, ses apparitions étant trop courtes à mon goût. Il y a a aussi un commissaire, un ancien ami de Daniel, et d’autres protagonistes interprétés par des comédiens qui ne sont pas des inconnus: Eric Laugérias, Laurent Spielvogel, Patrick Raynal ainsi que Michel Dussarat et Dorothée Deblaton.

Franchement ce N’écoutez Pas Mesdames est excellent. La mise en scène de Nicolas Briançon ne donne aucun temps morts, les décors sont superbes qui laissent les comédiens entrer et sortir comme dans les meilleurs textes de boulevard.

Voilà du Théâtre comme on l’aime: Un texte superbe, des comédiens au top, et la salle ne s’y trompe pas. C’est complet tous les soirs et tous reçoivent une véritable ovation, Michel Sardou en tête.

Toutes les photos : ©Celine Nieszawer

N’écoutez pas Mesdames, c’est du Du mercredi au samedi à 20h00
Matinées les samedis à 16h30 et les dimanches à 15h30*

TARIFS
Carré Or : 65€ en semaine / 69€ le week-end
1ère CAT : 53€ en semaine / 57€ le week-end
2ème CAT : 42€ en semaine / 45€ le week-end
3ème CAT : 30€ en semaine / 33€ le week-end
4ème CAT : 18€ en semaine et le week-end

 

la bande annonce :

 

 

Voilà la seconde édition de Paris de la danse, qui se tiendra au Théâtre de Paris.

Pour mieux comprendre de quoi il s’agit, voici ce qu’en dit Lisa Martino:

« Je connais bien Richard Caillat et Stéphane Hillel (NDLR : les deux directeurs du Théâtre de Paris) ; j’ai eu la chance en tant que comédienne de jouer plusieurs fois au Théâtre de Paris. Richard savait que j’avais été petit rat de l’Opéra de Paris et même si j’avais choisi une autre voie, mon amour pour cet art est resté intact. Ils m’ont tous les deux proposé de relever le défi et c’est avec joie et honneur que depuis 2 ans je travaille à offrir une programmation inédite, accessible et de qualité. J’espère que nos Paris de la Danse deviendront un rendez-vous incoutournable, chaque mois de juin pour tous les amoureux de la danse.»

Il y aura tout d’abord, pour ouvrir ce programme, une master class:  MasterClass exceptionnelle animée par l’ancien danseur étoile et maître de Ballet de l’Opéra national de Paris : Laurent Hilaire, autour du Lac des Cygnes.
En 2017, il est nommé directeur du ballet du Théâtre Stanislavski ou bien du « Théâtre académique musical de Moscou », en russe le MAMT. Lors de cette carte blanche il sera accompagné des deux danseurs étoiles du ballet du Théâtre Stanislavski de Moscou :

Oxana KARDASH et Ivan MIKHALEV

Pour en savoir plus un entretien avec Laurent Hilaire :

Représentation
Le lundi 03 juin 2019 à 20h30
Tarifs (frais inclus) Catégorie 1 : 43€ Catégorie 2 : 33€ Catégorie 3 : 23€

 

La suite du programme est tout aussi alléchante : propos d’Alessio Carbone :

Lisa Martino, responsable de la danse au Théâtre de Paris, a envisagé la première date parisienne de mon groupe : Les Italiens de l’Opéra. Depuis sa création en 2016, nous avons tourné un peu partout dans le monde, mais jusque là, nous ne nous étions jamais produits à Paris-même. Le Théâtre de Paris a tout de suite été enthousiaste à l’idée de nous faire finalement rencontrer le public parisien.
Au fur et à mesure de nos rendez-vous, nous nous sommes rendus compte que pour offrir quelque chose d’original aux spectateurs, dans la même ville que notre maison-mère, il fallait élargir le répertoire.
Daniel Ulbricht et moi nous croisons dans des soirées de galas dans le monde entier depuis 15 ans. «Principal Dancer» lui aussi, il représente le New York City Ballet et moi l’Opéra de Paris.

Rencontre avec Alessio Carbone:

Distribution
Les Italiens de l’Opéra À l’Opéra de Paris, seul un petit pourcentage des 154 danseurs est d’origine étrangère : actuellement, ils ne sont que 16 dont 11 Italiens ! A l’initiative du Premier Danseur Alessio Carbone, le groupe Les Italiens de l’Opera de Paris a été créé pour fêter le succès de ces onze danseurs qui ont réussi à intégrer l’une des compagnies les plus prestigieuses du monde.

Valentine Colasante Etoile de L’ Opéra de Paris
Bianca Scudamore ,Letizia Galloni, Ambre Chiarcosso, Sofia Rosolini ,Paul Marque, Francesco Mura, Simone Valastro, Andrea Sarri, Antonio Conforti, Giorgio Foures

Stars of american Ballet Stars of American Ballet a été crée par Daniel Ulbricht, danseur étoile au New York City Ballet. Une de leur principale mission est d’accroître l’accès à la danse et à l’art aux Etats Unis. Ils donnent des conférences et des masterclass sur la danse, espérant élargir les pratiques et les connaissances de cet art sur le territoire.
DANSEURS
Indiana Woodward,Teresa Reichlen ,Megan Fairchil,d Sterling Hyltin ,Ask la Cour ,Tyler Angle, Gonzalo Garcia, Joseph Gatti ,Daniel Ulbrich

programmes des galas
Programme A

Jeudi 13 juin à 20h30

amedi 15 juin à 20h30

Dimanche 16 juin à 20h30

“Scarlatti pas de deux” Chorégraphie : José Martinez Musique : Domenico Scarlatti (Opéra)
“Andantino” Chorégraphie : Jerome Robbins Music : P. I. Tchaikovsky (NYC)
« Sylphide » Chorégraphie : August Bournonville Musique : Jean Schneitzhoeffer (Opéra)
« Donizetti pas de deux » Chorégraphie : Manuel Legris Musique : Gaetano Donizetti (Opéra)
“Tarantella” Chorégraphie : George Balanchine Musique : Louis Moreau Gottschalk (NYC)
“Mort du cygne” Chorégraphie : Michel Fokine Musique : Camille Saint Saens (Opéra)
“Liturgy” Chorégraphie : Christopher Weeldon Musique : Arvo Pärt (NYC)
“Corsaire” Chorégraphie : Jules Perrot Musique : Adolf Adam (Opéra)
“Divertissement from Midsummer Night’s Dream” Chorégraphie : George Balanchine Musique : Felix Mendelssohn (NYC)
“In the middle somewhat elevated” Chorégraphie : William Forsythe Musique : Thom Willems (Opéra)
“Les lutins” Chorégraphie : Johan Kobborg Musique : G. Veniavsky & A.Bazzini (NYC)
“Finale”

Programme B

Vendredi 14 juin à 20h30

Samedi 15 juin à 15h00

Dimanche 16 juin à 15h00

“Sonatine” Chorégraphie : George Balanchine Musique : Maurice Ravel (NYC)
‘’Caravaggio’’ Chorégraphie : Mauro Bigonzetti Musique : Monteverdi (Opéra)
“Diamands Pas de deux ” Chorégraphie : George Balanchine Musique : P. I. Tchaikovsky (NYC)
“Tchaikovsky pas de deux” Chorégraphie : Balanchine Musique : p.I. Tchaikovsky (NYC)
“Don Quichotte Pas de deux ” Chorégraphie : Rudolf Nureyev Musique : Léon Minkus (Opéra)
“Palindrome presque parfait’’ Chorégraphie : Simone Valastro Musique : John Adams (Opéra)
“Agon pas de deux” Chorégraphie : George Balanchine Musique : Igor Stravinsky (NYC)
“Delibes Suites” Chorégraphie : José Martinez Musique : Léo Delibes (Opéra)
“Apollo Pas de Deux” Chorégraphie : George Balanchine Musique : Igor Stravinsky (NYC)
“Aunis” Chorégraphie : Jacques Garnier Musique : Maurice Pacher (Opéra)
‘’Finale’’

Pour cette deuxième édition, Pétia Iourtchenko assurera une master class unique et participative. Le Théâtre de Paris vous propose une soirée exceptionnelle autour de la culture tzigane.


Pétia Iourtchenko est né à Donetzk en 1957, dans la tribu des «Vlach». A l’âge de 16 ans, il passe le concours du prestigieux «Théâtre Romen» de Moscou. Dès son intégration, il participe aux spectacles et devient alors le plus jeune comédien, danseur, chanteur dans l’histoire du théâtre.
Il se forme parallèlement à l’institut «Gnesenikh», où il étudie l’art dramatique, la danse, le chant et l’histoire de l’art. Pétia se produit dans toute la Russie, ainsi qu’à l’étranger. En 1994, Pétia fonde à Paris la compagnie Romano Atmo (l’âme tzigane), avec l’aide de sa femme Anne-Marie Iourtchenko. Cette compagnie a été créée dans l’objectif de préserver la culture, la tradition et la danse tzigane. Pétia est le créateur de la première méthode de danse tzigane. Il présente sa méthode et son répertoire chorégraphique, grâce à des Master-Class et des spectacles internationaux (Brésil, Portugal, République Tchèque…)
DANSE TZIGANE
Représentation
Lundi 17 juin 2019 à 20h30
Tarifs (frais inclus) Catégorie 1 : 43€ Catégorie 2 : 33€ Catégorie 3 : 23€

Et enfin : KIBBUTZ CONTEMPORARY


Dans sa dernière création, Asylum, Rami Be’er se confronte à l’une des questions actuelles brulantes de l’actualité à travers le monde : celle du statut de réfugié, de l’immigration, du sort des demandeurs d’asile.

Le chorégraphe aborde le thème d’un point de vue existentiel, soulevant des questions qui examinent les concepts profonds de l’immigration tels que : la patrie, l’identité, l’appartenance, la notion d’étranger, le désir et le foyer.
Selon Rami Be’er, il s’agit de concepts propres à chacun.
La signification du statut de réfugié est une expérience unique qui fait partie de notre recherche de patrie et d’identité. Rami Be’er nous offre à nouveau une oeuvre d’une force exceptionnelle et nous invite à la réflexion sur ce thème brulant.

Représentations
Le 21 juin à 20h30

Le 22 juin à 15h00 et 20h30

Le 23 juin à 16h00

Tarifs (frais inclus)

Carré Or : 58€ Catégorie 1 : 43€ Catégorie 2 : 33€ Catégorie 3 : 23€ Catégorie 4 : 18€

Rating:

Une comédie douce amère, dans un décor très apuré, et un texte qui monte crescendo, avec surprises à la clé.

Après avoir échoué quatre ans plus tôt à disperser les cendres de leur père, selon ses dernières volontés, la fratrie se rassemble à nouveau dans la maison familiale, située au bout de la Bretagne. ais vu que le père est décédé un 29 Février,  année bissextile oblige, ils n’ont que les 24 heures du 29 février pour en finir avec cette obligation morale qui pèse. Mais un vent de Sud-est en février ne se commande pas, la découverte d’un secret de famille ne se prévoit pas, les liens du sang ne se choisissent pas. Tout cela dans une drôle d’ambiance.

Localement Agité, écrit par Arnaud Bédouet et mis en scène par Hervé Icovic réunit une belle brochette de comédiens, : Thierry Frémont, Nicolas Vaude et Anne Loiret, Lisa Martino, Guillaume Pottier, et l’auteur, Arnaud Bedouet.

Crise de nerfs et de cœur où frères, sœur et belle fille vont devoir se reconstruire autour d’une image paternelle qui va beaucoup évoluer.

Les comédiens sont vraiment parfaits, chacun dans un registre différent. Personne ne tente de tirer la couverture, personne ne domine personne.

Une bonne surprise de ce début d’année.

LOCALEMENT AGITE à la salle Réjane du Théâtre de Paris

du mardi au samedi à 21h00, samedis matinées à 17h00, dimanches à 15h00

Places 33 et 43 €

Réservations :

www.theatredeparis.com

01 42 80 01 81

 

 

Rating:

Une comédie vraiment très bien écrite sur la vie de couple et l’adultère.

 

cloclo023

Marc Fayet cherchait l’inspiration pour une nouvelle pièce et s’est lancé le défi d’écrire sur un thème bateau et sans originalité, mais en trouvant un angle nouveau. Il faut avouer qu’il avait écrit sur des sujets bien différents, comme ‘Il est passé par ici’ en 2009, ou ‘ Dominici, un procès impitoyable’ mis en scène par Robert Hossein, ou encore ‘Le scoop’ qu’il avait aussi mis en scène au théâtre Tristan Bernard.  On en peut pas dire que ces spectacles se ressemblent. Et le petit dernier, qui se joue dans la salle Réjane du théâtre de Paris  est encore d’un autre ton. Certes quand on lit le sujet, on pense à du théâtre de Boulevard, et il n’en est rien. Tout commence lorsque David, décide de se séparer de Chloé, sans que l’on sache vraiment pourquoi…L’usure du couple? Cela donne lieu à des discussions entre les trois meilleurs amis, David (Marc Fayet), Alexandre (Stéphane Wojtowicz) et Thomas (Gérad Loussine), d’un côté, puis entre leurs femmes, elles aussi très amies : Chloé (Lisa Martino), Marina ( Lysiane Meis) et Gina (Marie Piton). Ces trois couples passent leurs vacances ensemble et entre eux une véritable amitié existe. Les femmes voient la rupture à leur manière : Si rupture il y a c’est qu’il y a une maîtresse  quelque part. Les hommes voient les choses différemment, puisque deux d’entre eux ont trompé leur femme, alors que le troisième n’a jamais jeté un oeil sur une autre femme que la sienne. Mais les femmes, elles, sont-elles sans tâche de ce côté là ou auraient-elle fait quelque faux pas?   On voit trois couples au bord de la crise, avec d’un côté les hommes et une certaine mauvaise foi quand il faut parler d’adultère, et de l’autre trois femmes qui sont plus portées sur la jalousie.

Des gens intelligents @ Ce¦üline NIeszawer 47 - Copie

 

 

On voit ces couples évoluer sur scène, en couple ou en cercle d’amis (et amies) avec une écriture sans faille. Dès qu’on rentre dans le sujet et la pièce , on ne peut qu’attendre la fin pour voir où l’auteur nous emmène, avec des surprises pour le spectateur. La mise en scène brillante de José Paul, ne laisse aucune place au hasard, et on voit mal l’improvisation, tant une chose entraîne l’autre jusqu’au dénouement final. Les 6 acteurs sur scène jouent avec les mots, que le public apprécie. Tout le monde évolue dans un même décor, avec certains repères pour que tout semble totalement naturel. La salle est comblée, qui rit de ces situations, et passe une excellente soirée

Une pièce qui porte bien son nom: Des Gens Intelligents….qui plaira à tous, et encore plus aux gens intelligents.

Des gens intelligents @ Ce¦üline NIeszawer 52 - Copie

 

 

Représentations jusqu’au 4 Janvier 2015, du mardi au samedi à 21h00 et en matinée le samedi à 17h00 et le dimanche à 15h00. Théatre de Paris 5 rue Blanche 75009  Métro : Trinité

Durée du spectacle: environ 1h30

Prix des places 30 et 40 €, plus frais de location.

Réservations : 01 42 80 01 81 ou par Internet : www.theatredeparis.com

 

Des gens intelligents @ Ce¦üline NIeszawer 5 - Copie

Toutes les photos :  @ C. NIeszawer