Margaux Van Den plas

All posts tagged Margaux Van Den plas

Rating:

Après le Cercle de Whitechappel, Julien Lefebvre nous offre sa nouvelle pièce écrite en collaboration avec Florence Lefebvre, sur cette grande dame à côté de la Seine, symbole de Paris. Mais connaît-on la genèse de cette tour? Si vous pensez le savoir, allez donc au Théâtre Fontaine, et vous apprendrez certainement bien des choses.

Nous sommes à Paris, en 1884. La préparation de l’Exposition Universelle de 1889 bât son plein. Gustave Eiffel s’ennuie. Bien qu’il soit l’un des plus grands ingénieurs de son temps, ses élans créatifs s’essoufflent. Il tourne en rond et songe à passer la main à son second : le jeune  Adolphe Salles. D’ailleurs, ce dernier a un plan pour la société Eiffel : prendre moins de prises de risques et donc être plus rentable. Il rejette donc le projet délirant et coûteux que lui apportent Nouguier et Koechlin, deux ingénieurs passionnés qui veulent construire le plus haut monument du monde. C’est sans compter sur Claire Eiffel, qui rêve d’accompagner son père dans de nouvelles grandes aventures architecturales. Et si cette tour à l’aspect étrange, qui serait plus proche d’un pylone,  cette soi-disant “idée du siècle”, était justement l’occasion de prouver ses compétences et de faire capoter cette idée de mariage avec Salles, qu’elle semble détester ? Mais la Tour offre de telles possibilités qu’elle va intéresser quelques personne, pas toutes bien attentionnées. Et la mise en chantier va se faire, chantier qui devient vite un tourbillon incontrôlable avec tout ce que cela implique….et surtout beaucoup de rires pour les spectateurs.

Alors qu’à 21.00 le théâtre Fontaine ne sésemplit pas, qui fait salle comble tous les soirs  avec des spectateurs qui se todent de rire avec la pièce de Sébastien Castro : J’ai envie de toi, la direction de ce théâtre est tombée sur une deuxième pépite, qui devrait à coup sur connaitre un destin proche de celui de J’ai envie de toi. Les comédiens sont vraiment extraordinaires, qui nous font revivre ces mois avec la construction du monument.  Les comédiens s’en donnent à coeur joie : Frédéric IMBERTY (Gustave EIFFEL), Margaux VAN DEN PLAS (Claire EIFFEL), Thomas RONZEAU (Aldophe SALLES), Axel BLIND (Émile NOUGUIER), Nicolas LE GUEN (Maurice KOECHLIN), Héloïse WAGNER (Armande BERNOUILLE) et Jean FRANCO  qui se démultiplie  et nous fait donc rire 5 fois plus (Alfred BERNOUILLE / TAILLESEC, SCAPARELLI, Leconte DE LISLE, Edouard LOCKROY) .

La mise en scène de Jean-Laurent Silvi avec des petits changement de décors réguliers est efficace, et nous fait vibrer du début à la fin de ces aventures. Bref une heure et demie (ou peu s’en faut) de bonheur, de rires . Un pièce visible par tout le monde, sans aucune vulgarité. Au cinéma on utilise le terme Feel Good pour un film,  gardons ce qualitatif pour cette pièce (Feel Good : se sentir bien) parce qu’on se sent vraiment bien, on a le sourire aux lèvres du début à la fin, et on sort avec une pêche d’enfer!

N’hésitez pas une seconde, prenez une dose de Plus haut que le ciel, et si vous n’avez pas peur de trop rire dans une même soirée, prenez une seconde dose de rires avec J’ai envie de Toi

Photos : @Bernard Richebé

Plus haut que le ciel : la pièce est surtitrée en anglais les mercredi, vendredi et dimanche.

Jusqu’au 19 janvier 2020 (prolongations possibles)

Théâtre Fontaine
10 rue Pierre Fontaine 75009 Paris
Métro : Pigalle, Blanche, Saint-Georges
Du mercredi au dimanche à 19h00
sauf les mercredis 25 décembre et 1er janvier
Prix des places : 10 € à 30 € selon catégorie

voir l’article sur J’ai envie de toi : http://www.onsortoupas.fr/jai-envie-de-toi-de-avec-sebastien-castro-lenorme-eclat-de-rires-de-la-rentree-l/

Rating:

Michel Bouquet est une fois encore à l’affiche du Théâtre Hébertot, et pour notre plus grand plaisir.

hebertot_40x60_A_TORT_170915.indd

Écrite par Ronald Harwood, scénariste du film Le Pianiste, la pièce À Tort Et À Raison nous fait revenir en 1946 à Berlin. Michel Bouquet joue Wilhelm Furtwängler à l’heure de la défaite nazie. L’immense comédien prête ici toute sa force d’interprétation à un chef d’orchestre renommé, accusé de compromission avec le régime nazi. Bien décidé à prouver la culpabilité de l’artiste, le commandant américain Steve Arnold, interprété par Francis Lombrail, interroge Wilhelm Furtwängler sans relâche. Pourquoi Furtwängler n’est-il pas parti ? Pourquoi n’a-t-il pas abandonné son orchestre et ses musiciens ? On reproche à ce dernier d’avoir continué à diriger la Philharmonie durant le régime hitlérien et d’avoir fraternisé avec le dictateur, bien qu’il ait été blanchi par un premier examen.

PhotoLot ART33 PhotoLot ART13 PhotoLot ART18 PhotoLot ART22

Un texte bien écrit, avec une traduction française de Dominique Hollier, et on passe une soirée formidable avec ces deux comédiens, secondés par Juliette Carré, Didier Brice, Margaux Van Den Plas et Damien Zanoly. La mise en scène de George Werler  est sobre, qui sait mettre en valeur les comédiens. Certes hormis Michel Bouquet et Francis Lombrail, deux autres comédiens sont omniprésents, Juliette Carré et Didier Brice, qui sont la secrétaire et un aide de camp venu  seconder  Steve Arnold. C’est avec des pièces comme celle là que l’on donne envie d’aller au théâtre, et pas seulement pour y rire, mais pour réfléchir. La salle est comble chaque soir, et l’ovation est amplement méritée. C’est certainement une des meilleures pièces de cette seconde partie de saison. Ne manquez surtout pas l’occasion de venir faire un triomphe à cette troupe, et plus particulièrement à un des plus grands acteurs qui soient.

PhotoLot ATR34 PhotoLot ATR03 PhotoLot ART32 PhotoLot ART30

 

Toutes les photos : @ LOT

A Tort et à raison, c’est au théâtre Hébertot

durée 1h45 environ

matinées dimanche à 17h00, soirées le lundi à 21h00

Tarifs : de 17 à 50€,