Stanley Tucci

All posts tagged Stanley Tucci

Rating:

Le conte de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont a connu de nombreuses adaptations au cinéma, comme celle de Jean Cocteau en 1946, ou le film d’animation des studios Disney en 1991. En voilà une nouvelle, plus que réussie, avec, entre autres, Emma Watson.

Tout le monde connaît l’histoire de Belle (Emma Watson), qui part à la recherche de son père (Kevin Kline), prisonnier dans un château où vit une étrange créature, la Bête (Dan Stevens). Elle échangera sa place avec celle de son père. Mais ce qu’elle ne sait pas encore, c’est que la Bête peut retrouver son allure humaine si quelqu’un tombe amoureux d’elle avant qu’une rose ne perde sa dernière pétale. Ajoutons maintenant les personnages qui donnent toute la magie au film: Gaston (Luke Evans) qui voudrait épouser Belle, son meilleur ami, Lefou (Josh Gad), et surtout Lumière (Ewan McGregor),  Big Ben (Ian McKellen), Madame Samovar et son fils Zip (Emma Thomson et Nathan Mack), Madame de GardeRobe (Audra McDonald),  Maestro Cadenza (Stanley Tucci), Plumette (Gugu Mbatha-Raw), sans oublier un jeune acteur français que l’on avait vu dans l’adaptation française en musical de La Belle et La Bête sur la scène de Mogador, où il était Gaston : Alexis Loizon, qui fut aussi Aladin dans le musical Aladin, Faites un Voeu, et qui est un des compagnons d’infortune de Gaston dans cette nouvelle adaptation signée Bill Condon. Cette version est très proche de celle du film d’animation de Gary Trousdale et Kirk Wise, où on retrouve tous les objets qui parlent, bougent et les titres musicaux les plus célèbres dans une version nouvelle, et plus particulièrement : C’est la fête / Be My Guest ou encore : Something  There, Beauty and the Beast. On se souvient que la chanson du générique final du film d’animation était interprétée par Céline Dion, que l’on retrouve aussi, mais dans une nouvelle chanson et toujours au générique  final.

Belle (Emma Watson) .

Emma Watson , Belle et Kevin Kline  Maurice,

Gaston (Luke Evans)

Gaston (Luke Evans) et Belle (Emma Watson)

Luke Evans , Gaston et Josh Gad  LeFou,

Maintenant pourquoi ce film est-il mieux qu’une réussite et qu’il frise la perfection, Tout simplement parce que le réalisateur a compris l’importance de tous les personnages, ne se concentrant pas uniquement sur les deux protagonistes du titre. Tout cela est superbe, plein d’humour avec des effets spéciaux tellement incroyables que pas une seconde on ne pense: mais ce ne sont que des objets. On retrouve le charme du film d’animation mais avec une force décuplée. Je ne trouve pas le plus petit détail qui choquerait. J’avais lu que pour la première fois une production Disney montrait un personnage gay, et j’en ris encore, les allusions étant tellement infimes que seuls les plus avertis s’en rendront compte. Et encore en y prenant bien attention. Les enfants n’y verront que du feu tellement c’est peu visible. Quoi qu’il en soit, vous ressortirez du film avec du bonheur plein les yeux, avec une seule envie: y retourner au plus vite. Et le public de par le monde s’en est vite rendu compte. Le film a encaissé plus de 170 millions de dollars uniquement sur le sol américain et 350 millions dans la totalité des pays où il est sorti…et ce, en trois jours d’exploitation uniquement. Il y a fort à parier que La Belle et la Bête va être un des plus gros succès de cette année cinématographique, et c’est amplement mérité!

La Bête (Dan Stevens)

Big Ben, Madame Samovar, Lumière, Plumette

Le film sort en version 3D et 2D, je vous conseille des salles avec son Dolby Atmos, comme le Pathé Beaugrenelle à Paris, avec une image extraordinaire.

la film annonce:

 

 

 

 

Rating:

Un film passionnant de bout en bout.

607e34206f503f9a1d1daeaaec51acff91262708

Tiré d’une histoire vraie, SPOTLIGHT raconte comment, en 2002, le journal  Boston Globe a révélé la complicité de l’Église catholique dans plusieurs affaires  de pédophilie. À peine nommé rédacteur en chef du Boston Globe, Marty Baron (Liev Schreiber) demande à ses journalistes d’investigation d’enquêter sur un curé accusé de pédophilie. L’affaire est grave puisque le prêtre aurait violé des dizaines de jeunes paroissiens en l’espace de trente ans… Les reporters de l’équipe Spotlight, dirigée par Walter “Robby” Robinson (Michael Keaton) se mettent au travail. Dans le cadre de l’enquête, les journalistes rencontrent l’avocat des victimes, Me Mitchell Garabedian (Stanley Tucci), et plusieurs de ses clients : ils sont désormais convaincus que l’Église a mis en place un vaste système de protection des prêtres prédateurs.Mais rien n’est plus difficile que de faire parler les victimes, qui souvent n’en ont jamais parlé à personne. De l’enquête sur 1 personne, l’affaire parle vite de 20 puis de plus de 80. Le scandale est proche.

Spotlight_D2_365.DNG

S_03275.CR2

(Left to right)  Rachel McAdams as Sacha Pfeiffer, Mark Ruffalo as Michael Rezendes and Brian d’Arcy James as Matt Carroll in SPOTLIGHT.   Photo credit:  Kerry Hayes / Distributor:  Open Road Films

S_04719.CR2

Voilà le genre de film sérieux qui nous prend totalement aux tripes. Tout d’abord avec un casting de choc. On suit l’enquête, certes avec un œil non objectif, mais sans aucun voyeurisme, ni de description sordide. Le réalisateur, Tom McCarthy, a su montrer ce qui peut être montré avec un tact admirable. certes l’affaire avait à l’époque fait grand bruit aux Etats Unis, même s’il semblerait que ces faits n’aient pas vraiment marqué la France à ce moment là, et que depuis, le nombre de procès contre des prêtres pédophiles  n’a jamais cessé de faire des gros titres ou des entrefilets dans les journaux ou sur Internet.

S_09159.CR2

S_06902.CR2

S_07251.CR2

FR SPTL-10

Photos:  Kerry Hayes /  Open Road Films / WarnerBros

Les acteurs sont admirables de justesse, tout particulièrement dans l’équipe Spotlight, où Mark Ruffalo et Michael Keaton nous offrent de grands numéros d’acteurs, mais il faudrait tous les citer, Rachel Mc Adams, Liev Schreiber, John Slattery, Brian Darcy James, Stanley Tucci, Jamey Sheridan , Billy Crudup  pour montrer à quel point tous forment une équipe de choc sur l’écran. Foncez dans les salles. Ce  film n’est pas un blockbuster, mais un sacré bon film que je ne peux que recommander vivement.

le film annonce :

 

Rating:

4ème et dernier épisode de Hunger Games, Katniss, Gale, Finnick, Peeta toujours en prise avec le Président Snow

hunger-games-la-revolte-partie-2-en-bd-3d-blu-ray-dvd-snow-is-coming_022105_022105

 

Au début du film, Katniss (Jennifer Lawrence) est de retour dans les bunkers du District 13. Toujours incapable de communiquer avec Peeta (Josh Hutcherson), qui a été endoctriné, elle voit la nation de Panem s’enfoncer dans une guerre totale. Bien qu’elle ait accepté à contrecœur le rôle du Geai Moqueur, emblème de la rébellion, elle est désormais consciente qu’il va falloir bien davantage qu’un symbole pour arrêter le Capitole. Révoltée par les événements, elle se résout à agir. Accompagnée par Gale (Liam Hemsworth), l’imprévisible Peeta , Finnick (Sam Claflin) et
« l’Escouade 451 », elle prend la direction du Capitole, théâtre des assauts des rebelles et des pacificateurs, dans le but d’assassiner le Président Snow (Donald Sutherland). De son côté, le dictateur pense toujours jouer au jeu du chat et de la souris avec Katniss avec pour but ultime de la détruire, mais la jeune femme ne veut plus être le pion de personne : pour elle, il ne s’agit plus d’une compétition. C’est une véritable guerre : elle se bat désormais pour ses convictions et ceux qu’elle aime, et pour connaître enfin la paix.

TO1740_comp_v0011.0000003_R SP1_Snow Greenhouse

SS_D143-43133.dng

SS_D143-42960.dng

SS_D142-42501.dng

SS_D134-39696.dng

SS_D133-39295.dng

SS_D125-37345.dng

On retrouve, bien entendu les autres personnages des films précédents : la présidente Alma Coin (Juliana Moore),  Plutarch Heavensbee (Phlip Seymour Hopffman dont c’est la dernière apparition sur les écrans), Caesar Flickerman (Stanley Tucci), Haymitch Abernathy (Woody Harrelson) ou Effie Trinket (Elisabeth Banks), qui sont tous nés de l’imagination de Suzanne Collins, qui a vendu des millions d’exemplaires des 3 tomes de ces Hunger Games.

SS_D125-37203.dng

SS_D124-37062.dng

SS_D120-35589.dng

SS_D120-35499.dng

SS_D107-310597.dng

SS_D107-310537.dng

Quand à ce dernier épisode, il nous donne une autre vision du Capitole, un Capitole dévasté, qui ne peut que réserver de mauvaises surprises aux habitants, tout comme aux résistants. C’est, de loin, l’épisode le plus noir de la saga, et le réalisateur, Francis Lawrence a su en tirer tout le parti pour tenir les spectateurs en haleine. La fin est une surprise, certes, mais on la voit petit à petit se dessiner lors de la première heure. Le film dure 2h 15 environ et on ne voit pas vraiment le temps passer. Une fois encore, nous ne sommes pas devant un chef d’oeuvre, mais devant un film destiné clairement au public des Divergente, Harry Potter et autres séries adaptées avec succès pour le grand écran. Les ados devraient adorer. Moi, j’ai bien aimé, et ne me suis pas ennuyé une seule seconde, et c’est quand même le plus important. Les acteurs sont toujours aussi formidables, les décors superbes, et la 3D bienvenue!

SS_D107-310392.dng

SS_D106-310277.dng

SS_D102-309572.dng

SS_D102-309175.dng

SS_D83-26468.dng

SS_D80-25671.dng

SS_D67-20752.dng

SS_D99-30382.dng

Les spécificités du Bluray : 4 heures de suppléments en VOst:
Commentaire audio du réalisateur Francis Lawrence et de la productrice Nina Jacobson
Making of en 8 parties (141′)
Le carnet de croquis de Cinna (10′)
Hunger Games : l’exposition (2′)
Un voyage en photos (10′)

Le film est disponible en VF et en VO avec sous titres français uniquement

Pour finir: le film annonce :

 

Rating:

La création du bosquet de Rocailles à Versailles. Quel joli film et quels interprètes!

Affiche

Nous voilà replongés en 1682, lorsque le roi de France (Alan Rickman), qui n’habite pas encore Versailles, y crée ses jardins par André Le Nôtre (Matthias Schoenaerts) , quelques mois avant que le roi Soleil n’emménage avec toute la Cour dans ce qui restera le plus beau château de France. Le Nôtre est fasciné par ce que réussit à faire Sabine De Barra (Kate Winslet), qui conçoit de superbes jardins, et la convoque pour réaliser le bosquet de rocailles. Ce bosquet se veut une des pièces maîtresse des jardins, avec une salle de bal à ciel ouvert.

_D3S6544.NEF

_ND44438.NEF

Tout le film nous montre la création de ce bosquet, avec la jalousie de certains, une rencontre totalement incroyable et impromptue avec le roi, pour une relation peu connue, mais qui n’a rien à voir avec le statut de Maîtresse, une relation de confiance et d’amitié. Elle saura aussi gagner l’amitié du frère du Roi Philippe d’Orléans (Stanley Tucci) et de sa femme. On est en plein coeur de la Cour de l’époque, avec ses non dits, avec ses surprises. Si le personnage de Sabine a été inventé pour le film, on y croit réellement , et c’est une fois encore preuve du talent de Kate Winslet

_D3S6185.NEF

On connaît plus Alan Rickman comme acteur ( Harry Potter: tous les films, le Majordome, Alice au pays des merveilles (Tim Burton), mais moins comme réalisateur, alors qu’il avait déjà mis en scène L’Invitée de l’Hiver avec Emma Thompson. Avec ce film il réussit le tour de force de nous apprendre une histoire que l’on ne connaissait pas, avec des interprètes plus que parfaits. Si le rythme n’est pas rapide, cela nous offre vraiment des tranches de vie de cette époque. La scène de la rencontre entre Sabine de Barra et Louis XIV dans un minuscule potager est un chef d’oeuvre de précision, d’humour. On ne peut qu’admirer le travail tout en finesse du réalisateur/acteur qui montre dans cette petite scène tout le talent dont il est capable avec ce film bien classique.

_D3S4511.NEF

Après avoir vu le film, on aurait envie de revenir en 1682, à la cour, voir ce bosquet et ses jeux d’eau, ou alors aller à Versailles pour voir ce qui reste de ce magnifique bosquet.

_ND43326.NEF

le film annonce :

Rating:

Quelques mois seulement après sa sortie tonitruante dans les salles, voilà le PREMIER BLURAY qui soit disponible en Dolby ATMOS!

transformers001

Revenons tout d’abord sur le film, c’est quand même le principal. C’est le 4ème volet des Transformers sur grand écran, et par conséquent en BluRay. Quatrième opus de la saga de science-fiction après Transformers (2007), Transformers 2: la Revanche (2009) et Transformers 3 – La Face cachée de la Lune (2011). Cette fois les Transformers, qu’ils soient Autobots ou Decepticons, ont tous disparu de la surface de la Terre, chassés par les humains, suite à la destruction de la ville de Chicago cinq ans plus tôt. Un groupe de scientifiques essaye de construire ses propres Transformers et repousse les limites de la technologie au-delà de ce qu’il peut contrôler. Pendant ce temps, Cade Yeager, un homme qui élève seul sa fille Tessa dans une ferme de Texas, déniche un vieux camion qui n’est autre qu’ Optimus Prime en personne. Dès lors, Cade va s’attirer les foudres de la C.I.A., qui collabore avec  un groupe  dont le but est d’éliminer les Transformers, dirigé par un certain Savoy. Pendant ce temps, Mégatron est de retour avec un nouveau corps, sous le nom de Galvatron et avec une nouvelle armée (tout cela venant d’une compagnie de technologie avancé appelée « KSI »), et de l’autre, Lockdown, chasseurs de prime au service de ceux qui seraient les créateurs des Transformers et qui recherche Optimus Prime, s’apprête à sortir de l’ombre. Le réveil des Dinobots, un groupe de Transformers légendaires très violents pouvant se transformer en dinosaures se révèle être le seul espoir des humains pour combattre et vaincre Megatron plus fort que jamais et sa nouvelle armée elle aussi plus puissante et plus évoluée. Bon, c’est un peu complmiqué tout ça, le plus simple est de s’assoir sur un bon fauteuil, appuyer sur la télécommande et mettre le BluRay. Si ce que j’écris ne vous semble pas trop clair, vous comprendrez mieux avec les images.

10591_33 10591_28 10591_23 10591_20 10591_16

Les images, parlons en, c’est quand même un film où les effets spéciaux sont plus qu’importants, ils sont primordiaux. Le réalisateur, Michael Bay, a bien choisi ses interprètes, avec, en tête d’affiche Marc Wahlberg, mais aussi Stanley Tucci, que l’on peut voir actuellement dans Hunger Games la révolte, et à leurs côtés, beaucoup d’inconnus comme Kelsey Grammer, Nicola Peltz ou Jack Reynor, pour n’en citer que quelques uns. Il est vrai que ce sont les robots qui sont les plus importants et que les combats de robots sont  impressionnant. On va voir ce genre de films pour ces scènes de combat, pour les effets spéciaux, pas pour  réfléchir à toute berzingue sur le bien fondé de la théorie de Pythagore! Alors ne boudez pas votre plaisir, si vous avez envie de 2h46 de distraction, voilà le BluRay qu’il vous faut. Et quand je dis 2h46, je suis en fait très loin du compte parce que les suppléments du BluRay sont totalement incroyables: un Bluray complet de suppléments.

10591_14 10591_13 10591_9 10591_7 10591_5

Et alors là, c’est du lourd :  Michael Bay en action( 10:45) où le réalisateur raconte sa manière de filmer,  L’évolution dans l’extinction, en 8 parties : Génération 2 (15’53) la différence entre les films, puis l’explication  sur la manière de rouler en voitures (13’29), un reportage sur une ville de Texas qui a servi de décor (11’22), la participation de Chevrolet au film ( 28’45), tournages à Detroit et Hong Kong (11’03), d’autres détails sur le tournage à Hong Kong ( 12’54), les Dinobots ( 6’10) et enfin la touche finale (23’10) où vous visiterez en partie la maison de Michael Bay en Floride. Ensuite d’autres chapitres de bonus : Juste un film énorme de plus (10’03),  Une touche de design (15’24),  T.J. Miller : hippie fermier (19’43 , les Bandes-annonces et deux autres mini-films : Kreo Transformers : accompagnez-nous dans les films (3’42) et finalement un document sans aucun intérêt : Transformers Angry Birds : les origines qui a l’avantage de ne durer que 1’16. Tous ces documents sont disponibles en anglais Dolby Digital 5.1 Surround – Anglais Dolby Digital 2.0 Stéréo – Anglais Dolby Digital 2.0 Mono avec des sous titres dans différentes langues dont : français, danois, néerlandais, finnois, allemand, italien, japonais, norvégien, espagnol et suédois.

10591_1 10591_3

N’oublions pas que le Bluray du film est en anglais Dolby Atmos – et en Français, allemand, italien, espagnol et anglais en Dolby Digital 5.1/ L’image est d’une perfection absolue, et, pour ceux qui veulent se procurer le film en version 3D cette version est en qualité IMAX!! Le film est évidemment en format 2:40 respecté!

Le film annonce :

 

Rating:

Second volet de l’adaptation des romans de Suzan Collins, une vraie réussite.

images téléchargement

On avait quitté Katniss Everdeen  quand elle est rentrée chez elle saine et sauve après avoir remporté la 74e édition des Hunger Games avec son partenaire Peeta Mellark. Puisqu’ils ont gagné, ils sont obligés de laisser une fois de plus leur famille et leurs amis pour partir faire la Tournée de la victoire dans tous les districts. Au fil de son voyage, Katniss sent que la révolte gronde, mais le Capitole exerce toujours un contrôle absolu sur les districts tandis que le Président Snow prépare la 75e édition des Hunger Games, les Jeux de l’Expiation. Pourquoi donc ne pas prendre les vainqueurs des anciens ‘Hunger Games’ pour les faire s’affronter, pour abattre ainsi le couple mythique de Katniss et Peeta?

th th (5) th (4) th (3) th (2) th (1)

On retrouve les personnages du premier film: Katniss (Jennifer Lawrence), Peeta (Josh Hutcherson), Gale (Liam Hemsworth), Le Président (Donald Sutherland) et le présentateur Télé (Stanley Tucci) ave c de nouveaux personnages comme celui de Finnick (Sam Clafin) qui sera un adversaire, mais surtout une aide précieuse pour les deux héros dans ce nouvel opus, et un méchant (mais est-il aussi méchant que ça?) sous les traits de Philip Seymour Hoffman. Une fois encore ces jeux se déroulent dans un drôle d’ espace contrôlé par une équipe et des ordinateurs surpuissants capables de créer d’énormes vagues, de faire venir des singes très méchants, ou de créer un brouillard, et pas n’importe lequel.

téléchargement téléchargement (1) images (7) images (6) images (5)

Si la révolte gronde sur l’écran, il y a peu de chances que les spectateurs grondent parce qu’ils sont déçus. Le film dure deux heures et quart et on ne s’ennuie pas une seule seconde. On est avec les personnages tout au long de ce périple. Leurs visites dans les districts où les personnes qui y vivent sont totalement opprimées. On sent bien que le souffle de la révolte va se terminer en tornade. Un seul regret: le film se termine et on sait qu’il nous faut attendre 1 an avant de voir le prochain épisode, et 2 ans pour en connaître le dénouement ultime. Gary Ross, qui avait réalisé a été remplacé par Francis Lawrence à qui on doit déja : ‘De L’Eau pour les éléphants’ et ‘Je Suis Une Légende’. Belle réussite que ce film qui devrait plaire non seulement aux ados, mais à tous ceux qui ont aimé le premier, même s’il est possible de voir ce film et s’y intéresser sans avoir vu le premier.

images (4) images (3) images (2) images (1)

Toutefois, je ne peux que vous conseiller de revoir ( ou de découvrir) le premier film, qui est disponible en DVD et BluRay.

 

le film annonce :

Rating:

Le retour tant attendu du héros demi dieu, fils de Poséidon et de ses amis mythologiques

images

couverture du livre

couverture du livre

Trois ans que les fans de Percy Jackson attendait cette suite. Pourquoi si longtemps? tout simplement parce que le premier opus n’avait pas été un immense succès aux Etats Unis, alors qu’il avait connu une superbe carrière dans le reste du monde. Donc les producteurs avaient ‘lâché’ l’affaire et l’ont reprise quand ils vu que l’attente  demandait une suite. Et c’est tant mieux, parce que ce nouveau film est le film idéal pour l’été, que l’on peut aller voir en famille, certes pas avec des bébés, mais tous les autres peuvent voir ce film et apprendre un peu sur la mythologie, les dieux, les demi dieux, les satyres, les cyclopes et autres créatures  qui ont fait r^ver des générations d’enfants et surtout d’adolescents.

images-1 images-2 images-3

Percy Jackson ne sent pas un héros. Même s’il a déjà sauvé le monde, ce demi-dieu, se demande si ce n’était pas tout simplement un coup de bol extraordinaire. Il se découvre un demi-frère cyclope, et commence  à penser qu’être le fils de Poséidon est peut-être une malédiction. La barrière de protection divine qui protège le Camp des Sang-Mêlé est attaqué par un monstre métallique en forme de taureau. Pour sauver leur seul refuge, Percy et sa bande doivent se lancer à la recherche de la légendaire Toison d’Or. Leur périple va les conduire dans les eaux inexplorées et mortelles de la Mer des Monstres – plus connue  sous le nom de Triangle des Bermudes. Ils devront faire face à d’incroyables créatures,  des créatures des mers terrifiantes, ou des cyclopes géants. Et même d’autres demi-dieux dont le but est de faire revivre Chronos, le père de tous les Dieux de l’Olympe…

 

Le film est visible en 2D et en 3 D, et cette dernière est particulièrement attrayante. Les effets spéciaux sont très nombreux et on pourrait se croire revenu dans l’antiquité, alors que le film se déroule de nos jours ou peu s’en faut. On retrouve Logan Lerman dans le rôle titre, et toute la bande du premier film, avec un nouveau venu, son demi frère dans le film, cyclope, interprété par Douglas Smith. Le réalisateur, Thor Freudenthal (ça ne s’invente pas, il avait le prénom pour diriger ce genre de film!) avait auparavant mis en scène PALACE POUR CHIENS & JOURNAL D’UN DÉGONFLÉ. Ce troisième film devrait le faire encore mieux connaître du grand public.

images-14 IH7A0694.CR2 DF_12805.dng percy_17 (1) DF_06257-1.dng DF_04692.dng tc3a9lc3a9chargement1 tc3a9lc3a9chargement-1

Ne vous y trompez pas, allez y seul, accompagné, avec vos enfants, neveux, nièces, et vous allez vous régaler….comme un ado!

et pour ceux qui n’avaient pas vu le premier film: