Accueil

Rating:

Un cabaret baroque’n’roll sans précédent !

The Hole-40x60_version femme-HD The Hole-40x60_version homme-HD
Extravagant, subversif, surréaliste, irrévérencieux, inventif,jouissif : la liste des adjectifs ne manque pas pour qualifier The Hole.
A travers les amours tumultueuses d’une Maîtresse de Cérémonie (ou, selon les jours, du Maître de cérémonie) avec un rat, c’est tout un univers que l’on découvre devant une bouche sensuelle et béante  : les Supernenas genre sexys, les Majordomes chantants ou La Boule Rouge composent une famille de trublions qui enchaînent les numéros comme des funambules sur un fil à la limite ultime de la morale. Aux confins d’une obscénité totalement assumée par ce melting-pot d’artistes, la troupe esquive de justesse la vulgarité , à ce qu’on nous promet.

Maîtresse de Cérémonie – La Terremoto de Alcorcón

THE HOLE-210

Madame – Vinila Von Bismark

Madame – Vinila Von Bismark

Pony Loco - Nacho Sánchez

Pony Loco – Nacho Sánchez

THE HOLE-123 508557 508556 508512
Entre les polyphonies burlesques du Radio Star des Buggles et l’âme de Queen qui plane sur ce show, la performance est vraiment époustouflante. Du théâtre au cirque, du stand up à l’effeuillage d’une matrone fellinienne et trapéziste, ce cabaret rend la paillardise élégante avec son esthétisme hypnotisant. Vous n’avez jamais rien vu de tel : sans tabou, les acrobaties, la danse, les chants, les blagues d’une actualité brûlante servent un spectacle d’une totale liberté . Qu’un amazone roule sur des patins en glissant sur de la poésie ou qu’une pin-up coquine lèche son flingue n’empêche surtout pas de transcender les genres, les sexes, et d’évoquer, en creux, la différence. La morale est épicurienne : la vie est une fête, les amis !
Voilà The Hole, dans l’esprit du film The Rocky Horror Picture Show, un mets inclassable à déguster cru et épicé. Avec son petit secret maison : son goût inoubliable reste en bouche longtemps et continue à hanter les mémoires de ses fous rires bien après le final dantesque.

508506

Duo Flash - Yefrem Bitkine & Yevgeny Dashkivskyy

Duo Flash – Yefrem Bitkine & Yevgeny Dashkivskyy

508494 508479

Maîtresse de Cérémonie –La Terremoto de Alcorcó

508466 508448 508446 508427

Suite à la première du spectacle  en Septembre 2011, THE HOLE a été programmé deux années de suite à Madrid avant de  partir en tournée affichant régulièrement COMPLET dans toutes les villes. A ce jour plus de 750.000 spectateurs ont vu le spectacle dans 40 villes différentes.
L’équipe des créateurs du spectacle est composée de grandes figures espagnoles et internationales, avec, parmi eux un français : le styliste Nicolas Vaudelet qui a conçu les costumes de THE HOLE. Il avait travaillé auparavant pour Jean Paul Gaultier, Givenchy, Vuitton, Madonna et récemment pour Franco Dragone à la conception des costumes de la nouvelle production
du Lido à Paris. La troupe est une “Tour de Babel” réunissant des artistes internationaux qui ont parcouru les plus grands festivals de cirque internationaux ou provenant de productions renommées telles que celles du Cirque du Soleil, de La Clique ou La Soirée. On peut découvrir ce spectacle pour la première fois  en France jusqu’au 24 Janvier prochain, et c’est au Casino de Paris.

508022 508028 508032 508088

Supernenas - Arantxa Fernández & Mónica Riba

Supernenas – Arantxa Fernández & Mónica Riba

508120 508154 508160 508171 508193

La Boule Rouge - Julio Bellido

La Boule Rouge – Julio Bellido

508228

Les Majordomes Toni Valles – Carlos Valledor – Arnau Lobo – Victor Genestar

Les Majordomes
Toni Valles – Carlos Valledor – Arnau Lobo – Victor Genestar

508350 508409

Toutes les photos ci-dessus : @ Philippe Fretault

 

Les photos suivantes sont @ guy courtheoux   /* onsortoupas.fr

Ce spectacle, que j’ai eu le bonheur de découvrir est une merveille. C’est vrai que c’est totalement inclassable. Pêle mêle, The Hole mélange avec habilité des numéros de cirque acrobatique, des chansons, des passages assez osés, et sans aucun temps morts. Le soir de la première, quelques couacs , qui, je l’espère n’étaient que le fait d’un jour: le spectacle devait commencer à 20h30 et il a fallu attendre 21h00, dans une salle comble pour voir les lumières de la salle s’éteindre. Mais dès lors, on en prend plein les yeux et plein les oreilles. Tout d’abord avec 4 chanteurs qui enchaînent a capela des titres connus. surtout ne pensez pas que vous avez déjà entendu cela, c’est de loin une des meilleures performances que j’ai pu applaudir. Les 15 protagonistes sur scène ne ménagent aucun effort pour nous faire passer une bonne soirée. Il y en a pour tous les goûts. Les filles sont superbes, les mecs  pour le moins bien ‘gaulés’. Si j’utilise ces mots c’est volontairement puisqu’ils ne nous cachent absolument rien de leur anatomie, et ce plus particulièrement dans la seconde partie. Si cela choque les plus puritains dans les premières secondes, on voit bien que tout le monde adore finalement. Avec de telles plastiques, pourquoi ne pas montrer tout. The Hole est quand même fait pour choquer le public, et tous les coups sont permis. Une histoire d’amour entre le (ou la) maitre(sse) de cérémonie et un superbe rat blanc, une trapéziste aux formes très très généreuses ( elle doit facilement dépasser les 100 kilos), un jongleur totalement à poil, deux autres trapézistes aux seins nus, qui n’hésitent pas à s’embrasser à bouche que veux tu. Le public n’est pas épargné, il vaut mieux ne pas se trouver dans les premières tables. Les tables allez-vous me rétorquer? Et oui, le parterre a été transformé, fini les sièges, on a tout enlevé pour un super carré Or, avec tables et chaises. On se retrouve dans un cabaret. Alors lorsqu’à un certain moment on recherche le rat, un des spectateurs (malchanceux) va se faire fouiller par les deux belles trapézistes…et se retrouver en slip devant toute la salle!

 

IMG_1020 (2) IMG_1021 (2)IMG_1027 (2) IMG_1025

Que dire? C’est fou, c’est interactif, drôle de bout en bout, même l’entracte qui est généralement interminable, est interactif avec un des protagonistes en tenue ultra légère, va poser avec ceux qui le désirent, ce qui constitue un beau spectacle. Côté photos, n’oubliez pas votre smartphone, parce qu’à la sortie, vous pourrez poser avec les personnages, dans tous les coins du hall, comme vous pouvez le voir sur les photos ci après. N’hésitez pas, oubliez vos préjugés, et venez rire et laissez vous entraîner dans le tourbillon de The Hole!

IMG_1028 (2)

J’adore, je suis fan et j’espère pouvoir revoir ce spectacle, cette fois avec la maîtresse de cérémonie….petit clin d’oeil à la production.

Représentations du mardi au vendredi à 20h30 et samedis à 16h00 et 20h30, dimanches 14h00 et 17h30

prix des places : de 20 à 85 € locations dans les points de vente habituels ou aux guichets du Casino de Paris, 16 rue de Clichy, Du lundi au vendredi de 13h00 à 18h00
Ouverture les samedi, dimanche et jour férié uniquement en cas de représentation, 1 heure avant le début de la séance

Rating:

Étrange album que Ma Vie en Musique, de Sylvie Vartan, qui vient juste de sortir.

claude010 - Copie

Explications: sur les 16 titres de cet album, 1 inédit en  français, et 1 titre qu’elle a souvent interprété sur scène, et 14 titres réorchestrés. Ces 16 titres sont divisés en 3 villes qui ont marqué sa vie: Sofia, en Bulgarie, Paris et Los Angeles. Trois grandes pages de sa vie, avec des titres très connus.

Tout d’abord pour Sofia : La Maritza, avec une très belle intro et une orchestration piano, qui laisse la place belle à sa voix. ce titre est certainement un de ses plus célèbres et méritait sa place dans ce CD. Ensuite Nicolas, avec ici aussi une belle intro, où guitare et accordéon soulignent la voix, avant l’arrivée des choeurs. Le rythme est nettement plus lent que la version que nous connaissions. Mon Père est le 3ème titre, toujours avec guitare en fond. Plus nostalgique que la version 60s, l’arrivée de l’orchestre ne fait que souligner cet aspect. Toujours à Sofia, Orient Express, où on ne reconnaît pas le titre avec son intro, piano et violons , et toujours ce côté nostalgique. Difficile de choisir pour tous ces titres entre les versions originales et cette nouvelle. Pour terminer le chapitre Sofia, une chanson de Barbara que Sylvie a souvent interprété ces dernières années sur scène : Mon Enfance, mais qu’elle n’avait jamais gravé sur CD à ce jour.

claude011 - Copie

Tournons la plage et partons vers Paris, où le nouveau cycle commence avec une chanson de Georges Brassens : Le Petit Cheval, une vraie chanson douce, qu’on imagine aisément chanter à un enfant. La voix bien posée de Sylvie convient parfaitement, voilà un choix judicieux. Toujours le piano omniprésent. Un régal! Pour un de ses plus grands tubes : Qu’est-ce qui fait pleurer les blondes, changement radical, avec orchestration assez proche de l’originale, toutefois plus modernisée. On retrouve la Vartan des années 70.  Retour à la guitare avec La Plus Belle Pour Aller Danser, composé par Charles Aznavour. Ce titre a été ré-enregistré, mais cette nouvelle orchestration n’apporte rien de bien nouveau, vu le nombre d’enregistrement live existants. Mais, vu que c’est un incontournable pour Sylvie Vartan, il fallait bien qu’il soit sur cet album, toujours avec guitare. Encore une intro surprise pour le titre suivant : La Drôle de fin, au style totalement différent de l’original. C’est vraiment le son très actuel, avec des sonorités superbes. Peut-être la ré-orchestration la plus réussie de ce CD. Puis En Ecoutant La Pluie, un titre de ses débuts qui ne manque pas de charme dans ce nouvel habillage. Pour terminer la session Paris, un des titres que j’ai toujours adoré : Comme Un Garçon, qui a été totalement aménagé avec des sonorités 2015, bien loin de la version 1968.

Dernier virage, on part vers la Californie, Los Angeles, avec un premier titre qui diffère vraiment très peu de l’original : Je N’Aime Encore Que Toi, sur lequel on ne peut pas vraiment dire grand chose. Une très belle chanson douce. Retour au rythme avec Bye Bye Leroy Brown, que Sylvie avait enregistré à la fois en français et en anglais à l’époque, et qui dans son nouvel habillage est dans la langue de Molière. Mais quand même assez peu de différence entre les deux enregistrements. On reste dans les super tubes, avec : L’Amour C’Est comme Une Cigarette, un incontournable, où la plus grosse différence vient des choeurs. Retour aux titres des 60s avec Si Je Chante , bien rythmée, belle orchestration, très beau son. Incontournable. Et enfin le 16ème titre, qui avait enregistré sur son album en anglais en 1965 : A Gift from Paris : I Can’t Make Him Look At Me. Un titre totalement dans le ton de son album précédent. Rythmé, une belle chanson quasi inconnue. Certainement parmi les titres que j’écoute le plus sur cet album.

Je me pose juste une question, pourquoi ce CD de reprises, si ce n’est pour en faire un spectacle qui utilisera ces nouvelles orchestrations? Les fans se réjouiront des nouveaux enregistrements. Mais les radios vont-elles suivre. Ce n’est pas le fort des radios de diffuser de nouvelles orchestrations. Mais bon, vous savez quoi offrir à Noël aux fans. Et si vous avez envie de faire un plus cadeau, offrez le coffret l’intégrale en 85 CD des 45t de  1961 à 1987, avec 4 titres inédits. Dites Monsieur Sony Music, si votre Père Noël en laisse tomber un dans ma cheminée, je serai plus que ravi…

L’album seul :  14.39€ (amazon.fr)

le coffret avec album CD et Vynile et des gadgets comme une étiquette valise : 44.99€

L’intégrale 45 t de 1961 à 1997: 159.99€ actuellement  sur commande uniquement : https://sylvievartan.sonymusic.fr/   

et pour finir une petite sélection de photos de Sylvie dans des spectacles récents:

vartan 2010 172 vartan 2010 171 vartan 2010 136vartan 2010 049vartan 2010 028Vartan 2 181

Vartan 2 138 Vartan 2 131 Vartan 2 134

Vartan 2 160 Vartan 2 151

Toutes les photos : @ Guy Courthéoux / onsortoupas.fr  Tous droits réservés

 

 

Rating:

Voilà le cadeau idéal pour les fans (et ils sont nombreux) de Sylvie Vartan.

COUV STYLE VARTAN guy clubetoile043

Sylvie a traversé les décennies 60, 70, 80, 90 et 2000 avec un succès sans faille, et tout au long de sa carrière, elle a toujours été l’égérie de nombreux photographes, et surtout de couturiers parmi les plus célèbres. Son look a été copié par des centaines de filles dans les premières années de succès, celles de ‘Si Je Chante’, ‘La Plus Belle Pour Aller Danser’, ‘Quand Le Film est Triste’, puis  avec un style plus masculin ( je ne trouve pas d’autre mot) pour des titres comme ‘Le Kid’ ou ‘Comme Un Garçon’, alors qu’elle est la représentation de la féminité. Les plus grands couturiers lui ont conçu des robes, des ensembles sur mesure. Yves Saint Laurent, Gianfranco Ferré pour Christian Dior, Jean-Paul Gaultier, mais aussi : Michel Fresnay, Marc Bolan, Karl Lagerfeld. Les plus grands photographes ont aussi fait poser celle qui enchante toujours avec son répertoire, ses spectacles et même récemment son arrivée sur les planches du théâtre des Variétés.

Photo affciche spectacle de Las Vegas @ Michael Childers)

Photo affciche spectacle de Las Vegas @ Michael Childers)

photo @ Michael Childrers

photo @ Michael Childrers

On peut dire que cette fin d’année 2015 marque vraiment la carrière de Sylvie, vu qu’en plus de ce livre splendide, de la pièce de théâtre avec Isabelle Mergault (Ne Me Regardez Pas Comme Ca) elle sort aussi un nouveau CD de reprises de ses anciens titres réorchestrés, CD qui sera disponible le 27 Novembre.

DR éditions de la Marinière

DR éditions de la Marinière

Photo DR Jean-Marie Perier

Photo DR Jean-Marie Perier

Personnellement, je pense que ce livre avec des centaines de photos est vraiment magnifique, avec des témoignages de Jean-Marie Périer, Etienne Daho, Philippe Labro, Carla Bruni, Marc Bohan, des photographes Pierre et Gilles,  de Jean-Paul Gaultier, François Nars, Jean-Baptiste Mondino, Stéphane Rolland ou Dominique Besnéhard. Et surtout les confidences que Sylvie Vartan a faites à Christian et Eric Cazalot ( avec qui elle avait déjà collaboré pour ‘Dans La Lumière’ qui avait été édité en 2007 chez XO éditions).

Le livre, édité par les Editions de la Martinière, est sous reliure cartonnée, en grand format : 24 cm / 28.5 cm et est en vente au prix de 30€.

Olympia 68 (DR, éditions de la Marinière)

Olympia 68 (DR, éditions de la Marinière)

@Didier Terron

@Didier Terron

ci dessous deux des photos que je préfère :

enregistrement à Nashville @ Jean-Marie Périer

enregistrement à Nashville @ Jean-Marie Périer

le Kid @ Jean-Marie Périer

le Kid @ Jean-Marie Périer

 

d’autres articles sur Sylvie Vartan avec de nombreuses photos sur ce site :

http://www.onsortoupas.fr/ma-vie-en-musique-le-nouvel-album-de-sylvie-vartan/

http://www.onsortoupas.fr/le-nouvel-album-de-sylvie-vartan-cest-pour-le-27-novembre-premiere-photo-de-la-pochette/

http://www.onsortoupas.fr/sylvie-vartan-a-lolympia-un-spectacle-qui-frise-la-perfection-des-photos-exclusives/

http://www.onsortoupas.fr/sylvie-vartan-retour-a-lolympia-pour-2-representations-en-avril-affiche-officielle-des-photos-exclusives-olympia-2010/

http://www.onsortoupas.fr/sylvie-vartan-des-photos-dun-spectacle-presque-intime-a-thiais-il-y-a-quelques-annees/

http://www.onsortoupas.fr/sylvie-vartan-aux-folies-bergeres-de-nouvelles-photos-exclusiveset/

http://www.onsortoupas.fr/sylvie-in-nashville-des-images-du-show-case-au-theatre-de-paris/

 

 

 

Rating:

Un très grand film signé Steven Spielberg, passionnant de bout en bout, et inspiré de faits réels.

LePontdesEspions-120x160.indd

Spielberg nous emmène en plein coeur de la guerre froide, alors qu’un agent soviétique est arrêté aux Etats Unis, et qu’un agent américain est entre les mains des Russes. C’est un avocat de Brooklyn, qui n’a absolument rien à voir avec ce genre de domaine, qui se voit chargé d’une mission, qu’il va prendre très à coeur. James Donovan (Tom Hanks) va devoir négocier la libération d’un pilote chargé de photographier la Russie d’alors en échange de l’espion soviétique qui est dans les prisons américaines. Ajoutons à cela un jeune étudiant qui est arrêté à l’Est en voulant sauver un de ses professeurs.

in DreamWorks PIctures/Fox 2000 PIctures' dramatic thriller BRIDGE OF SPIES, directed by Steven Spielberg, Francis Gary Powers (Austin Stowell) is an American U-2 pilot shot down over the Soviet Union.

Tom Hanks is James Donovan and Scott Shepherd is Hoffman. in BRIDGE OF SPIES, directed by Steven Spielberg, the incredible story of an ordinary man placed in extraordinary circumstances.

in DreamWorks PIctures/Fox 2000 PIctures' dramatic thriller BRIDGE OF SPIES, directed by Steven Spielberg, Francis Gary Powers (Austin Stowell) is an American U-2 pilot shot down over the Soviet Union.

Brooklyn lawyer James Donovan (Tom Hanks) is an ordinary man placed in extraordinary circumstances in DreamWorks Pictures/Fox 2000 Pictures' dramatic thriller BRIDGE OF SPIES, directed by Steven Spielberg.

Steven Spielberg est passionné d’histoire, il possède une solide connaissance de la Guerre froide qui remonte à son enfance, lorsque son père lui parlait de la profonde animosité et de la méfiance qui régnaient entre Américains et Russes à cette époque.  Ce film raconte l’histoire de James Donovan, un avocat en droit des assurances de Brooklyn qui se retrouve plongé au coeur de la Guerre froide lorsque la CIA le charge de négocier la libération du pilote d’un avion U-2 américain capturé par les Soviétiques.  Lorsque le FBI arrête Rudolf Abel (Mark Rylance), un agent soviétique vivant a New York, la peur et la paranoïa s’installent. Chargé d’envoyer des messages codés vers la Russie, Abel est interrogé par le FBI, mais il refuse de coopérer et de trahir son pays. Dans l’attente de son procès, il est détenu dans une prison fédérale. C’est là que James Donovan va le rencontrer et lier avec lui une certaine amitié basée sur l’admiration et la loyauté.

In DreamWorks Pictures/Fox 2000 Pictures' BRIDGE OF SPIES, directed by Steven Spielberg, Brooklyn lawyer James Donovan (Tom Hanks) and his wife Mary (Amy Ryan) become the target of anti-communist fears when Donovan agrees to defend a Soviet agent arrested in the U.S.

Brooklyn lawyer James Donovan (Tom Hanks) is an ordinary man placed in extraordinary circumstances in DreamWorks Pictures/Fox 2000 Pictures' dramatic thriller BRIDGE OF SPIES, directed by Steven Spielberg.

Brooklyn lawyer James Donovan (Tom Hanks) is an ordinary man placed in extraordinary circumstances in DreamWorks Pictures/Fox 2000 Pictures' dramatic thriller BRIDGE OF SPIES, directed by Steven Spielberg.

Brooklyn lawyer James Donovan (Tom Hanks) is an ordinary man placed in extraordinary circumstances in DreamWorks Pictures/Fox 2000 Pictures' dramatic thriller BRIDGE OF SPIES, directed by Steven Spielberg.

En 2 heures  20, Spileberg nous entraîne des Etats Unis en Europe de l’Est, Berlin, la Russie, avec une maestria époustouflante. On rentre dans le film dès les premières minutes et à nul moment on n’a envie de bouger, tant nous sommes aspirés par cette spirale d’événements, de mensonges diplomatiques, d’espoirs pour les deux camps.

On le sait Spielberg est capable de tout faire au cinéma, de grands films d’aventures et d’action comme Indiana Jones ou Jurassic Park, mais aussi de films beaucoup plus denses comme La Liste de Schindler ou Il Faut Sauver le soldat Ryan. et son dernier chef d’oeuvre est sur les écrans dès le 2 décembre.

Tom Hanks is Brooklyn lawyer James Donovan and Mark Rylance is Rudolf Abel, a Soviet spy arrested in the U.S. in the dramatic thriller BRIDGE OF SPIES, directed by Steven Spielberg.

Brooklyn lawyer James Donovan (Tom Hanks) is an ordinary man placed in extraordinary circumstances in DreamWorks Pictures/Fox 2000 Pictures' dramatic thriller BRIDGE OF SPIES, directed by Steven Spielberg.

Tom Hanks is Brooklyn lawyer James Donovan, Mark Rylance is Rudolf Abel, and Billy Magnussen is Doug Forrester in the dramatic thriller BRIDGE OF SPIES, directed by Steven Spielberg.

Tom Hanks is James Donovan, Amy Ryan is his wife Mary and Alan Alda is Thomas Watters, Jr. in BRIDGE OF SPIES, directed by Steven Spielberg, the incredible story of an ordinary man placed in extraordinary circumstances.

le film annonce:

 

 

Rating:

Le renouveau du spectacle sous chapiteau. Ce n’est plus du cirque, ni du spectacle équestre……c’est féerique et totalement éblouissant!

IMG_5670 IMG_5638 IMG_5341 IMG_5344 IMG_5357

Difficile de décrire ce spectacle qui mêle le côté équestre avec les plus beaux chevaux et les meilleurs destriers de la famille Gruss et les acrobates de génie de la compagnie les Farfadais. Le spectacle est partout comme au Cirque Du Soleil. Dans les airs et sur terre. Il y a toujours quelque chose qui attire le regard et jamais aucun temps mort! C’est la fusion de deux arts, celui des arts équestres et celui des arts aériens, avec des éclairages qui ne peuvent que vous émerveiller totalement. Ce spectacle en deux partie avec un entracte de 20 minutes dure environ 3 heures. 7 tableaux dans la première partie et 8 dans la seconde, avec deux numéros aquatiques que j’ai adorés. Il faut dire que la plastique des acrobates est parfaite et qu’on ne peut qu’être admiratif, voire envieux.

IMG_5376 IMG_5391 IMG_5396 IMG_5418 IMG_5439

Ce spectacle est né de la rencontre entre deux Stéphane, Stephan Gruss, l’ainé des enfants d’Alexis Gruss et Stéphane Haffner. Stephan Gruss a hérité de son père ses qualités d’acrobate équestre, et ses enfants sont eux aussi sur scène. Sa mère, Gypsy Gruss, l’a initié à la jonglerie, et il est un trompettiste de grand talent. Stéphane Haffner a, quant à lui commencé la gymnastique à l’âge de 6 ans, et depuis 1996 développe la création de numéros visuels originaux à base d’acrobatie. Il crée en 1998 la compagnie Les Farfadais avec son frère Alexandre, compagnie désormais célèbre dans le monde entier.

IMG_5528 IMG_5536 IMG_5552 IMG_5559 IMG_5570

Je ne veux pas trop dévoiler le spectacle, c’est pourquoi je vais en parler surtout avec des photos et quelques extraits vidéo, qui vont vous donner l’envie d’y courir. Ce n’est pas du cirque, ne cherchez pas les clowns (et c’est tant mieux!), ne cherchez pas non plus d’autres animaux que les chevaux. C’est un spectacle qui pourra plaire autant aux enfants qu’aux adultes, aucun moment de relâche. Ce savant dosage de chevaux et d’acrobates aériens est un plaisir de chaque instant. Le côté équestre est dominé par les Gruss : Stefan, Nathalie, Firmin, les superbes jumeaux Alexandre et Charles, et les plus jeunes Louis et Joseph, et si vous voyez des Florees, c’est normal, Maud est la fille Gruss mariée à Tony, dont le frère Alan et la soeur Sarah sont sur scène avec leur fils Andrew. Tiens un autre nom: Francesco Fratellini, un filleul de Gyspy.

IMG_5496 IMG_5624 IMG_5662 IMG_5708

Du côté des Farfadais, ce n’est pas la même chose, Aux côtés de Stéphane Haffner vous verrez Erica Bailey, Louise Gib, Kevin Gibbs, Kyler Kier, Svetlana Lobova, Daniela Vairo et Emiliano Simeoni L’orchestre de Sylvain Rolland joue en direct pendant tout le spectacle et j’ai gardé le (la) meilleur(e) pour la fin: la chanteuse qui possède une voix envoûtante et qui chante quasi tout du long du spectacle : Barbara Nicoli ( de la troupe de Farfadais).

Pegase et Icare sous le chapiteau Gruss du 18 Octobre au 4 Janvier

IMG_5771 IMG_5765 IMG_5761 IMG_5744 IMG_5727 IMG_5718

Représentations jeudi, vendredi et samedi à 20h00 et dimanche à 16h00.
Des représentations supplémentaires sont prévues les samedis en vacances scolaires à 16h00, les jours fériés à 16h00, le mardi 23 décembre à 20h00, le 24 décembre à 20 h 00 qui sera suivi de la messe de minuit, le 30 décembre à 20h00 et pour le réveillon du 31 décembre.

Tarifs des places en prix publiC : de 20 à 75€.Renseignements et réservations : 01 45 01 71 26 et info@alexis-gruss.com

Le chapiteau ouvre ses portes une heure avant les représentations, il est situé au carrefour des Cascades, porte de Passy, dans le Bois de Boulogne. Navettes gratuites au départ de la Porte d’Auteuil. Métro ligne 10 sortie N°2 Porte d’Auteuil.

En voiture un parking est prévu (gratuit) derrière le chapiteau.

 

 

TOUTES LES PHOTOS  @ GUY COURTHEOUX  ONSORTOUPAS.FR      TOUS DROITS RESERVES

 

Autre article sur le sujet : http://www.onsortoupas.fr/pegase-et-icare-dalexis-gruss-des-le-18-octobre-a-paris/

Rating:

Encore un excellent moment de théâtre avec Les Voeux Du Coeur au théâtre La Bruyère.

LES VOEUX DE COEUR Affiche

Deux hommes, Brian et Tom (Julien Alluguette et Davy Sardou) attendent dans une sacristie, ils veulent que le Père Raymond (Bruno Madinier) un prêtre progressiste, accepte non seulement leur homosexualité, mais qu’ils bénissent leur union. Ils veulent se marier, et vu qu’ils sont fervents catholiques, ils voudraient l’acceptation de l’Eglise et surtout du prêtre de leur paroisse. Mais celui-ci ne peut pas renier les vœux qu’il a fait à l’Eglise et refuse tout compromis.  Ils vont réagir chacun à leur manière. L’un , Tom se refuse à de nouveaux actes charnels, et l’autre, Brian, en parle avec sa sœur (Julie Debazac) , qui veut s’en mêler et en parler avec le curé. Le drame est ouvert.

LES VOEUX DE COEUR Photo Raymond Brian Tom (Libre de droits (c)Photo Lot) LES VOEUX DE COEUR Photo Tom Brian (Libre de droits (c)Photo Lot)

Bill C. Davis, l’auteur de l’Affrontement a écrit cette pièce avec soin, qui devrait être montrée à toutes ces personnes intransigeantes, à certaines frigides barjos et autres consoeurs, à ces familles qui n’ont que des ornières, qui sont partis en Croisade il y a peu de temps. La mise en scène, signée Anne Bourgeois est totalement efficace, sans gros effets. L’adaptation française, par Dominique Hollier est un beau texte que l’on savoure, quelle que soit notre manière de penser. Ne vous attendez pas à un texte qui prône autre chose que l’Amour, que ce soit entre personnes de sexe opposés ou de même sexe. Et qui va plus loin dans le modernisme. Pourquoi les prêtres n’auraient-ils pas les mêmes besoins, les mêmes envies, les mêmes désirs que tous les autres hommes. Pourquoi les curés ne pourraient-ils pas se marier, s’il est question d’amour? Les autres religions le permettent, non? Beaucoup de questions que le spectateur qui ira voir cette pièce sera enclin à se poser, sans toutefois y trouver de réponse. J’ai parlé du texte qui est de la dentelle, il faut bien dire qu’il est servi par des comédiens hors pairs. Bruno Madinier est un prêtre convainquant, Julie Debazac une jeune femme qui n’a pas froid aux yeux et Davy Sardou un amoureux qui préfère se tourner vers la religion plutôt que vers la personne qu’il l’aime, et qui l’aime. Je garde le meilleur pour terminer: Julien Alluguette, qui est plus que parfait, qui est la bonne humeur incarnée (je n’ai pas écrit gay-té!), un rôle difficile pour ce jeune comédien, qui attire les regards dès qu’il apparaît sur scène. En lisant sa bio, j’ai lu qu’il était aussi metteur en scène, et qu’il avait beaucoup travaillé avec Eric Emmanuel Schmitt. Gage de talent!

LES VOEUX DE COEUR Photo Tom Brian (Libre de droits (c)Photo Lot) LES VOEUX DE COEUR Photo Brian (Libre de droits (c)Photo Lot)

Allez donc découvrir ces Voeux du Coeur, actuellement au théâtre La Bruyère, vous ne le regretterez pas. J’ai même une personne que je connais qui y est retourné!

 

Toutes les photos : (c)Photo Lot)

Les Voeux du coeur , c’est du mardi au samedi à 21h00 avec matinées le samedi à 15h30, au théatre La Bruyère, rue La bruyère, Métro st Georges

Réservations au 01 48 74 76 99

Prix des places de 34 à 44 € (hors frais de location), tarifs jeunes -moins de 26 ans : 10€ mardi, mercredi et jeudi

Rating:

Voilà la 6ème partie de ce superbe voyage au Vietnam:

http://www.onsortoupas.fr/voyager-avec-qatar-airways-vers-le-vietnam-le-luxe-de-la380-en-business-class/

http://www.onsortoupas.fr/voyage-au-vietnam-2015-2eme-partie-saigon-et-le-depart-vers-hue/

http://www.onsortoupas.fr/voyage-au-vietnam-2015-3eme-partie-hue-la-cite-imperiale-et-les-tombeaux-des-empereurs/

http://www.onsortoupas.fr/voyage-au-vietnam-2015-4eme-partie-les-tombeaux-de-la-region-de-hue-vietnam/

http://www.onsortoupas.fr/voyage-au-vietnam-2015-5eme-partie-da-nang/

La ville suivante de ce périple est une ville magnifique, et plus particulièrement la vieille ville : Hoi An. Pour se rendre de Da Nang à Hoi An, vous pouvez tenter le bus, ou la voiture particulière. J’ai pris le second choix, avec la voiture de l’hôtel où j’avais réservé : le Sunshine hôtel à environ 1 km de la vieille ville. Un établissement quasiment neuf, avec une piscine très agréable. J’ai eu la chance de retrouver dans une chambre avec un petit balcon sur la rue. Mais la rue est d’un calme absolu, même au 1er étage ( j’étais au second) aucun bruit. Chambre magnifique, assez grande pour une famille, avec tout ce qu’on peut désirer, salle de bains avec baignoire et douche séparées, , petit évier supplémentaire en séparation de la chambre, safe, air con, petits déjeuners sympa, et surtout une belle piscine, très agréable. l’accueil est- fort agréable, et pour les amateurs de deux roues sans moteur, l’établissement offre des vélos à disposition pour aller en ville. Vous avez aussi la possibilité de louer des scooters la porte à côté à des prix, sinon modiques, au moins raisonnables.

res big (Copy) (1) pool night (Copy) pool day (Copy) lobby (Copy) ecodoble vao (Copy) deluxe bath (Copy) defe vao (Copy) defa ra (Copy) bath de (Copy) bacony (Copy)

Si la ville en elle même n’offre guère d’intérêt, quoiqu’elle soit propice aux balades vers le fleuve, avec de très jolis paysages à découvrir, la vieille ville est tout simplement une splendeur. La journée cette vieille ville vous offre la possibilité de voir le marché, mais la nuit tombée, on change d’époque, on entre dans une nouvelle dimension, les éclairages sont en majorité composés de lampions, la foule de touristes de toutes nationalités envahit les ruelles, interdites à tous les véhicules, scooters et je crois bien même aux vélos. Les alentours de la vieille ville  voient de nombreux restaurants, bars ouvrir leurs portes, et les superbes odeurs des plats vietnamiens viennent chatouiller nos papilles. Les prix de tous ces restaurants sont toutefois très touristiques, mais on peut trouver des petits endroits où dîner à prix vietnamien. Par exemple un restaurant assez haut de gamme, service impeccable : total de l’addition : 5.08€:

onsortoupas208

photos iphone 124 photos iphone 127 photos iphone 128IMG_4431IMG_4430

Inutile de rajouter que c’est le paradis pour ceux qui aiment flâner, acheter des souvenirs de toutes sortes. Vous pouvez vous faire réaliser des costumes, chemises, robes en soie ( c’est magnifique et ça vaut largement le prix, Il y a plusieurs boutiques haut de gamme, que je n’ai pas essayées, à prix fixe, mais qui ne sont pas vraiment à la portée de toutes les bourses. Il y a aussi des commerces d’antiquités, et surtout c’est la foire aux lampions, de toutes les couleurs, de formes diverses, de taille diverses, et franchement magnifiques. Je vous conseille toutefois de bien discuter les prix. Je n’exagère pas en disant qu’ils baissent lors de la transaction leurs prix jusqu’à 90%…A vous de jouer, mais si vous voyez que vous avez atteint la limite en marchandage, il faudra vous plier aux règles du bon sens et acheter. Marchander est certes un jeu, mais il faut aller jusqu’au bout des transactions, surtout lorsque le vendeur a accepté de baisser suffisamment. Mais on ne parle pas de fortunes ici. C’est à la portée de presque toutes les bourses, et cela fait des souvenirs et des cadeaux de toute beauté. Je me suis fait accoster par une vendeuse des rues, qui m’a obligé à porter son barda, , et les passants s’en sont donné à coeur joie pour me photographier:

photos iphone 136 photos iphone 139

Toujours dans cette ville, un petit pont japonais, vous emmène de l’autre côté de la rive, avec une pléiade des restaurants qui se ressemblent tous, et qui ont des ‘rabatteurs’, ce que je ne supporte pas, je n’ai donc pas testé.

IMG_4420 IMG_4426 IMG_4434 IMG_4436 IMG_4439 IMG_4440 photos iphone 124 photos iphone 127 photos iphone 128 photos iphone 142

Mais allez-vous me répondre, c’est bien joli de nous parler de la soirée, mais on ne va quand même pas passer des journées entières au bord de la piscine de l’hôtel? Certes non, il y a un site de vestiges à une cinquantaine de kilomètres de là. Donc scooter (mon choix) ou taxi qui vous attendra ou encore on passe par une des nombreuses agences touristiques et on suit le guide. Comme vous avez déjà pu le lire, vous savez que j’aime flâner seul, et pas trop avec des touristes guidés.  Me voilà donc parti assez tôt le matin, pour éviter le soleil trop fort, et une bonne heure plus tard j’arrive sur le site! Horreur, en garant mon scooter, je m’aperçois que la clé est tombée en chemin. impossible de couper le contact, impossible d’ouvrir le coffre pour prendre ma caméra. Je suis au bout du monde. Les gardes du site appellent un de leurs copains qui va s’occuper de cela, résultat une heure de perdue, et le ‘réparateur’ me prend le prix qu’il veut. Tête de touriste …..prix pour touriste. Mais pas le choix. Je n’ai à ce jour toujours pas compris comment la clé avait pu sortir du démarreur, et surtout sans que je m’en sois rendu compte. Bref, il fallait bien une mauvaise anecdote, Ce fut celle là. Du coup, après qu’ils aient tout démonté, bidouillé, je peux enfin me rendre sur le site archéologique.

onsortoupas207 onsortoupas209

 

 

pour info : 5000 VND =0.20€        100.000 VND : 4 €

On a du mal à se rendre compte de ce que fut ce site  avec des tours et des temples hindous, qui connurent leur apogée du 4ème au 13 siècle. Les autorités vietnamiennes tentent, une fois encore, de restaurer tout cela, mais cela va demander des dizaines d’années avant que le résultat soit visible. Vous en verrez toutefois quelques photos qui vous dévoileront un peu ce que fut cet endroit magnifique avant que les guerres n’en fassent ce que nous pouvons voir maintenant.

IMG_4483 IMG_4480 IMG_4477 IMG_4475 IMG_4460 IMG_4461 IMG_4462 IMG_4464 IMG_4465 IMG_4467 IMG_4468 IMG_4469 IMG_4471 IMG_4456 IMG_4455 IMG_4454 IMG_4452 IMG_4451 IMG_4449 IMG_4448 IMG_4447 IMG_4445 IMG_4444

Quoiqu’il en soit, ces vestiges méritent amplement le détour….surtout si vous aimez la chaleur. Même en restant sous l’ombre des arbres, vous aller perdre quelques kilos en sueur. Surtout munissez-vous de carburant liquide avant d’entrer sur le site. Plusieurs boutiques vous accueillent, l’eau est sinon obligatoire, tout au moins absolument nécessaire.

 

et si vous préférez une journée bord de mer, plage, baignade et petit restaurant de poisson sur la plage : juste pour vous faire saliver :

photos iphone 122 IMG_4491 IMG_4490 IMG_4489 photos iphone 146 photos iphone 149 photos iphone 150 photos iphone 151

 

PHOTOS : Guy COURTHEOUX onsortoupas.fr    Tous droits réservés

 

Suite et fin de ce récit de voyage…très prochainement

Rating:

Voilà la 5ème partie de ce merveilleux voyage au Vietnam .

suite des différents articles publiés sur ce voyage au Vietnam :

http://www.onsortoupas.fr/voyager-avec-qatar-airways-vers-le-vietnam-le-luxe-de-la380-en-business-class/

http://www.onsortoupas.fr/voyage-au-vietnam-2015-2eme-partie-saigon-et-le-depart-vers-hue/

http://www.onsortoupas.fr/voyage-au-vietnam-2015-3eme-partie-hue-la-cite-imperiale-et-les-tombeaux-des-empereurs/

http://www.onsortoupas.fr/voyage-au-vietnam-2015-4eme-partie-les-tombeaux-de-la-region-de-hue-vietnam/

IMG_4351

On revient dans la civilisation actuelle avec la ville de Danang, ville coupée par le fleuve, avec ses ponts magnifiques, qui sont éclairés la nuit comme si vous étiez à Las Vegas. Reprenons donc là où nous étions arrêtés, Hue. Pour aller de Hue à Danang, peu de possibilités, trop proche pour y aller en avion, trop lent pour y aller en train, trop cher pour y aller en voiture ou en taxi. Donc la solution reste le bus. Et là c’est du grand n’importe quoi. C’est effectivement très peu cher, quelques euros par personne pour faire le trajet . Petite recommandation, si vous voulez voyager dans des conditions un peu meilleures et que vous êtes seul, réservez deux places, vous pourrez voyager avec vos appareils de valeur comme appareil photo et ordinateur , sans avoir de crainte  que ceux-ci soient bousculés dans la soute. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait. On vient vous chercher à votre hôtel et vous retrouvez dans un bus presque propre, avec un peu de tout, des locaux, des touristes, des portables qui sonnent, des gens qui ronflent, et j’en passe. Je ne sais pas si c’est la loi qui le veut, mais au bout de peut-être 90 minutes, le bus s’arrête dans un endroit désertique, on vous oblige à sortir du bus pour aller consommer quelque chose dans un établissement peu avenant. Je n’ai même pas osé aller visiter leurs lieux d’aisance. à 10h30 le matin, après un petit déjeuner, je n’ai ni faim, ni soif, de toutes façons j’avais pris la précaution d’apporter une petite bouteille de jus de fruits. Je ne pensais pas en m’asseyant sous un des ventilateurs que cela créerait un problème….combien je me trompais. A peine assis, on me demande de consommer quelque chose. Devant mon refus, l’employé a coupé le ventilateur, me disant que cela coûtait trop cher de s’asseoir au ‘frais’. Des français bien sympa ont vu le manège, et m’ont proposé une place près de leur ventilo, alors qu’ils avaient pris deux consommations pour 4. J’en suis quand même resté stupéfait. C’est la seule fois où j’ai vu des vietnamiens stupides, bornés et incroyablement anti-touristes, alors que l’arrêt ne se justifiait pas, si ce n’est pour arroser le chauffeur, et prendre de l’argent à tous ceux qui voyagent.

IMG_4419 IMG_4418 IMG_4416

Bref, c’est un épisode que je préfère oublier, mais qu’il ne m’est pas possible de passer sous silence. Arrivé à DaNang, le bus nous dépose à l’entrée de la ville, où les taxis ne sont pas légion, mais bon j’ai réussi à en capter un une dizaine de minutes après mon arrivée qui m’a déposé à mon hôtel. Cet Hotel est l’Hotel Varna, qui est de l’autre côté de la rivière, le côté le plus calme, le côté opposé étant une succession de bars, boutiques, restaurants, marchés etc. Cet hôtel qui a dû être il y a encore quelques années un établissement de luxe a gardé sa prestance et le personnel est d’une extrême gentillesse. A noter que lorsque j’y suis allé, il n’y avait pas de coffre dans les chambres. Il faut donc laisser son argent et cartes etc dans une enveloppe bien fermée à la réception. Le hall d’entrée est immense, genre salle de bal, avec des expos des spécialités du coin : le marbre et autres onyx. Sans que j’ai rien demandé on me donne pour une 20taine de dollars, comme réservé quelques temps auparavant, un énorme surclassement. J’ai une suite, deux pièces avec un balcon avec vue sur la rivière et sur tous les ponts. Rien que pour cela, je garde un souvenir exceptionnel de cet hôtel. Il aura toutefois deux inconvénients : le personnel ne parle pas un mot d’anglais, et encore moins de français. Alors pour demander un tire bouchon, par exemple, imaginez les mimes à réaliser. Mais ça a un côté amusant. Le second, c’est le petit déjeuner. A bannir. Sauf si on peut manger des soupes, et des plats riches le matin vers 8h00. En revanche, vous avez l’occasion de louer un scooter au garage au sous-sol. C’est vraiment pas cher, et cela vous permet de vous déplacer quand vous le voulez.

IMG_4336 IMG_4338 IMG_4339 IMG_4341 IMG_4344

Donc le soir, c’est vue des ponts illuminés, de la grande roue au loin, et des bars, où vous trouverez toujours quelqu’un pour vous aider dans les choix des restaurants, si ceux des guides Routard et Petit Futé ne vous plaisent pas. Bien entendu il y a toujours les marchés, mais on ne peut pas dire que celui de Danang surpasse ceux de Saigon ou de Hue. Une petite visite devrait suffire.

IMG_4358 IMG_4360 IMG_4361

Vous avez aussi un musée, entrée gratuite, mais bon, vous aurez vite fait le tour, et je vous laisse en découvrir les ‘trésors’.

IMG_4346 IMG_4347 IMG_4348 IMG_4349 IMG_4350 IMG_4352 IMG_4353 IMG_4354 IMG_4355 IMG_4356

Voilà une petite vidéo, réalisée dans un des meilleurs restaurants de la ville, où vous allez apprendre comment on fait des rouleaux de printemps soi-même! Bon Appétit :

Je vous ai parlé des éclairages des ponts la nuit, certes les photos ne savent rendre justice, mais jugez-en par vous-même.

IMG_4370 IMG_4373 photos iphone 098 photos iphone 099 photos iphone 102 photos iphone 103 photos iphone 110 photos iphone 118 photos iphone 119

Pour terminer, il y a la Montagne de Marbre à quelques kilomètres du centre ville, facile à trouver. Joli vue du haut de cette petite montagne :on y monte en ascenseur (payant, mais pas cher), et en bas tous les marchands du temple, qui vendent du marbre sous toutes ses formes , des mini bouddhas à 200 grammes jusqu’à ceux qui pèsent plusieurs tonnes. Cela mérite une visite, mais attention il y fait très chaud.

IMG_4376 IMG_4378 IMG_4379 IMG_4380 IMG_4383 IMG_4384 IMG_4385 IMG_4399 IMG_4396 IMG_4414 IMG_4413 IMG_4395 IMG_4392 IMG_4412 IMG_4411 IMG_4391 IMG_4390 IMG_4409 IMG_4406 IMG_4389 IMG_4388 IMG_4405 IMG_4400 IMG_4386

La ville suivante est à une trentaine de kilomètres, il s’agit de Hoi An, dont la vieille ville est une totale splendeur, mais il vous faudra attendre quelques jours avant que vous ne puissiez voir cette ville où les lampions de toutes les couleurs éclairent de milles feux.

deux vidéos :

à suivre : ….

Rating:

« Les Mousquetaires au Couvent » marque le départ de Jérôme Deschamps , en fin de contrat avec l’Opéra Comique, la superbe salle Favart.

onsortoupas174

Louis Varney est un nom qui ne vous dit certainement pas grand chose, à moins que vous ne soyez un fan des opérettes du début du siècle dernier. C’est à lui que l’on doit des œuvres tombées dans l’oubli comme La Femme de Narcisse ou  Les Forains, mais Les Mousquetaires au Couvent dont le livret est signe Paul Ferrier et Jules Prével est la seule de ses compositions qui n’est pas tombée dans l’oubli. Jérôme Deschamps en a profité pour lui donner un coup de jeune en la mettant au répertoire de l’Opéra Comique. L’opérette fut crée aux Bouffes Parisiens en mars 1880, et connu alors un véritable triomphe.

Anne-Catherine Gillet (Simone) / Ronan Debois (Rigobert)

Anne-Catherine Gillet (Simone) / Ronan Debois (Rigobert)

Franck Leguérinel (l’abbé Bridaine) / Les Cris de Paris

Franck Leguérinel (l’abbé Bridaine) / Les Cris de Paris

Franck Leguérinel (l’abbé Bridaine) / Les Cris de Paris

Franck Leguérinel (l’abbé Bridaine) / Les Cris de Paris

Jérôme Deschamps (le Gouverneur) / Les Cris de Paris

Jérôme Deschamps (le Gouverneur) / Les Cris de Paris

Cette intrigue historique qui se déroule sous la régence de Richelieu mélange habillement intrigues amoureuses, avec un abbé rabelaisien qui aime favoriser les mousquetaires lorsque ces derniers se sont mis dans de beaux draps; . L’action se déroule en Touraine. L’abbé Bridaine a été averti de la mélancolie d’un de ses élèves, Gontran de Solanges, par l’ami de ce dernier, Narcisse de Brissac. Gontran avoue qu’il est amoureux d’une novice du couvent proche, Marie, qui est sa nièce. Mais il ignore encore le sort qui attend la nièce et sa sœur…qui devront prendre le voile très rapidement. Ni une, ni deux, les deux mousquetaires décident de se rendre au couvent travestis en révérends…

Franck Leguérinel (l’abbé Bridaine)/  Anne-Catherine Gillet (Simone) / Ronan Debois (Rigobert) / Les Cris de Paris

Franck Leguérinel (l’abbé Bridaine)/ Anne-Catherine Gillet (Simone) / Ronan Debois (Rigobert) / Les Cris de Paris

Sébastien Guèze ( Gontran de Solanges) / Marc Canturro (Narcisse de Brissac)

Sébastien Guèze ( Gontran de Solanges) / Marc Canturro (Narcisse de Brissac)

Nicole Monestier (la mère supérieure) / Anne-Catherine Gillet (Simone) / Jérôme Deschamps (le Gouverneur) /  Franck Leguérinel (l’abbé Bridaine) /  Doris Lamprecht (sœur Opportune) / Les Cris de Paris

Nicole Monestier (la mère supérieure) / Anne-Catherine Gillet (Simone) / Jérôme Deschamps (le Gouverneur) / Franck Leguérinel (l’abbé Bridaine) / Doris Lamprecht (sœur Opportune) / Les Cris de Paris

La mise en scène de Deschamps est un délice total, qui a su choisir ses interprètes, Marc Canturrri ( Narcisse), Sébastien Guèze (Gontran), Franck Leguérinel ( Bridaine), Anne Catherine Gillet (Simone), Anne-Marie Suire ( Marie), Antoinette Dennefeld (Louise), et Doris Lamprecht (la mère supérieure), dans les rôles principaux. Jérome Deschamps s’est donné le rôle du Gouverneur, qui lui permet de faire le clown, tout autant que l’Abbé Bridaine, qui sont les deux comiques de cette opérette. La direction musicale a été confiée à Laurent Campellone, qui sait donner le ton à ces airs un peu désuets, mais qui ont tant de charme. Cette coproduction de l’Opéra comique, de l’Opéra de Lausanne et de l’Opéra de Toulon vous réserve bien des surprises, et plus particulièrement dans la scène d’études au couvent lors du 2ème acte.

chanteuses de l’Académie de l’Opéra Comique / Les Cris de Paris / Nicole Monestier (la mère supérieure) / Doris Lamprecht (sœur Opportune) / Paul Canestraro (figurant)

chanteuses de l’Académie de l’Opéra Comique / Les Cris de Paris / Nicole Monestier (la mère supérieure) / Doris Lamprecht (sœur Opportune) / Paul Canestraro (figurant)

Anne-Marine Suire (chanteuse de l’Académie de l’Opéra Comique) / chanteuses de l’Académie de l’Opéra Comique / Les Cris de Paris / Paul Canestraro (figurant)

Anne-Marine Suire (chanteuse de l’Académie de l’Opéra Comique) / chanteuses de l’Académie de l’Opéra Comique / Les Cris de Paris / Paul Canestraro (figurant)

chanteuses de l’Académie de l’Opéra Comique / Les Cris de Paris / Nicole Monestier (la mère supérieure) / Doris Lamprecht (sœur Opportune)

chanteuses de l’Académie de l’Opéra Comique / Les Cris de Paris / Nicole Monestier (la mère supérieure) / Doris Lamprecht (sœur Opportune)

Comme nombre d’entre vous, je ne connaissais pas cette opérette, et j’avoue que je me suis vraiment laissé emporter par le rythme donné par la mise en scène de Deschamps, la salle était vraiment emballée dès les premières minutes. Monsieur Deschamps, si vous lisez ces lignes, sachez que nous vous regretterons, que votre humour va beaucoup nous manquer, et j’espère que vos remises au goût du jour de ces œuvres se poursuivra, je garderai un souvenir ému de , autant que de ces Mousquetaires au Couvent, et même si la salle Favart va subir quelques transformations, pour rouvrir en janvier 2017. Mais on nous laisse entendre que certains spectacles pourraient entre temps être présentés au public dans d’autres lieux…à suivre donc.

chanteuses de l’Académie de l’Opéra Comique / Les Cris de Paris / Nicole Monestier (la mère supérieure) / Doris Lamprecht (sœur Opportune) / Paul Canestraro (figurant)

chanteuses de l’Académie de l’Opéra Comique / Les Cris de Paris / Nicole Monestier (la mère supérieure) / Doris Lamprecht (sœur Opportune) / Paul Canestraro (figurant)

Nicole Monestier (la mère supérieure) / Anne-Catherine Gillet (Simone) / Jérôme Deschamps (le Gouverneur) /  Franck Leguérinel (l’abbé Bridaine) /  Doris Lamprecht (sœur Opportune) / Les Cris de Paris

Nicole Monestier (la mère supérieure) / Anne-Catherine Gillet (Simone) / Jérôme Deschamps (le Gouverneur) / Franck Leguérinel (l’abbé Bridaine) / Doris Lamprecht (sœur Opportune) / Les Cris de Paris

Les Mousquetaires Au Couvent

Opéra Comique

les 17, 19 et 23 juin à 20h00 et le 21 à 15 h00

Réservations : www.opera-comique.com ou Au guichet  1, place Boieldieu – 75002 Paris

Tarifs : 6 à 120€

extraits :

 

Rating:

Cent ans plus tard, retour du Cid à Garnier avec Roberto Alagna dans le rôle titre.

Le Cid / Massenet - Roubaud Le Cid / Massenet - Roubaud

Tout le monde connaît Le Cid, dans la version de Pierre Corneille, mais peu connaissent l’Opéra de Massenet, même si on retrouve certains vers de Corneille, comme « Ô Rage, Ô désespoir….. », ou « Rodrigue as tu du coeur…. » pour ne citer que les deux plus connus. L’Opéra fut créé en novembre 1885, sur un livret d’Adolphe d’Ennery, Louis Gallet et Edouard Blau, d’après l’oeuvre de Pierre Corneille, et ne fut présenté que deux fois depuis, la dernière étant en  1919. C’est dire si les airs ne sont pas très connus du public. Cette production de l’Opéra de Marseille, qui date de 2011, avec une mise en scène assez classique de Charles Roubaud ne se déroule visiblement pas au XIème siècle comme la pièce. Elle se déroule au XXème siècle, avec des décors très art nouveau, des costumes plutôt franquistes. Pourquoi ce retour du Cid? Il ne faut pas oublier que Placido Domingo avait enregistré Le Cid, ce qui l’avait remis un peu à la mode. Et cette fois, c’est un autre ténor, et pas n’importe lequel qui reprend le rôle de Rodrigue : Roberto Alagna, qui fait ainsi ses débuts à l’Opéra Garnier. C’est peut-être pour cela qu’il s’est beaucoup donné lors de la Générale, alors qu’il avait de fortes allergies, comme on nous l’avait annoncé. Inutile de dire que celui qui est LE ténor français est prodigieux, même s’il n’apparaît qu’assez peu dans les deux premiers actes, et qu’il montre sa puissance ensuite.

Le Cid / Massenet - Roubaud Le Cid / Massenet - Roubaud Le Cid / Massenet - RoubaudLe Cid / Massenet - Roubaud

C’est une fois encore Michel Plasson qui dirige l’orchestre avec un talent indiscutable , et tous les protagonistes sont d’une totale perfection dans le choix qui a été fait pour leur rôle. L’Infante ( Annick Massis), possède une voix cristalline, Chimène ( Sonia Ganassi)  est excellente dans son jeu d’actrice, qui nous étonne aussi par sa tessiture. Côté masculin, aucun reproche, que ce soit Don Diègue (Paul Gay) , le roi (Nicolas Cavalier) ou le compte de Gormas (Laurent Alvaro), on pourrait penser que Massenet avait écrit pour eux. Les chœurs ne doivent pas être en reste: nombreux sur scène, masculins ou féminins, ils ont une puissance importante que l’on découvre dans quasiment tous les actes.  De grands moments, de grands duos, une partition que j’ai découverte avec un grand plaisir. Ce Cid à l’Opéra Garnier fera certainement l’unanimité auprès du public qui aura eu la chance de trouver une place.

Le Cid / Massenet - Roubaud Le Cid / Massenet - Roubaud Le Cid / Massenet - Roubaud Le Cid / Massenet - Roubaud Le Cid / Massenet - Roubaud

TOUTES LES PHOTOS @ Agathe Poupeney   Opéra de Paris

Représentations à l’Opéra Garnier :

les 30 Mars, 2 Avril, 6 Avril, 9 Avril, 15 Avril, 18 Avril et 21 Avril à 19h30 et le 12/ Avril à 14h30

Durée du spectacle : environ  2 h 50

TARIFS : 25€, 45€, 70€, 120€, 190€, 210€
27 mar, 18 avr : 25€, 49€, 77€, 132€, 209€, 231€
30 mar, 6 avr : 25€, 40€, 63€, 108€, 171€, 189€

Réservations: aux guichets , mais j’ai bien peur que ce soit complet pour toutes les représentations, guichets Opéra Bastille (de 14h30 à 18h30 du lundi au samedi) et opéra Garnier (de 11h30 à 18h30 du lundi au samedi et une heure avant les représentations)

Deux extraits avec Roberto Alagna dans le rôle du Cid