Duke Ellington

All posts tagged Duke Ellington

Le chant de LIZ McComb, de l’esclavage aux Invalides donnera lieu à un concert superbe aux Invalides à Paris

Le monde s’apprête à commémorer les 400 ans de l’un des pires crimes contre l’humanité : la déportation en Amérique, en 1619, du premier contingent d’esclaves africains.   Leurs descendants, évangélisés, ont inventé un chant original, le « negro spiritual». Blues, gospel, jazz, soul, rn’b, reggae, rock, rap…toutes ces musiques modernes en sont issues !   Pendant le même Grand Siècle, l’ouverture « à l’italienne » devient la « sinfonia » et le signe de distinction des élites européennes, enrichies par le commerce triangulaire.  Ces musiques évoluent chacune dans son propre ghetto, sans presque jamais se croiser.


Les deux termes de cette dialectique transatlantique fusionneront en une splendide apothéose dans la Grande Cour des Invalides, pour la clôture de la 18ème saison des « Opéras en plein air » qui ont invité la Diva Africaine-Américaine Liz McComb, pour une rencontre historique entre spiritual et symphonie, au fil des sublimes mélodies de George Gershwin, Jerome Kern, Duke Ellington…et Liz McComb… accompagnée par l’Orchestre Symphonique des Opéras en Plein Air sous la baguette de Nicolas Guiraud.

Personne n’incarne mieux que Liz McComb cette fameuse devise du Cantor de Leipzig : avec sa foi chevillée à sa voix, un swing irrésistible, et cette joie extatique, teintée de blues doux-amer, qui épice et illumine son chant pour en faire un délicieux enchantement… Oui, grande prêtresse de la « soul », citoyenne d’un ciel noir, nocturne et méditatif, qui se situe bien au-delà de la vénalité d’un certain gospel contemporain, banalisé sinon frelaté, Elizabeth McComb « délasse les âmes », elle distille inlassablement le bonheur, l’espérance et la sérénité.

Sa musique est digne, émotive, humaine, pieuse, aussi pure et sincère que celle de Bach, mais aussi très «aguichante» pour ne pas dire érotique ou sensuelle…  (qui croit à part les Puritains que Bach ne l’était pas aussi, lui qui conçut vingt enfants avec ses deux épouses officielles ?)  Liz McComb émerveille tout autant « celui qui croit au ciel » que « celui qui n’y croit pas » pour reprendre la formule du marxiste mystique Louis Aragon…  Il y a dix ans, la Diva du Gospel faisait sensation à l’Auditorium Ravel de Lyon, avec une synthèse inouïe entre negro spiritual et musique symphonique, sous la baguette complice de Kristjan, le dernier né des Järvi.

Rencontre avec cette immense artiste:

 

Château d’Haroué/Lorraine : Dimanche 2 Septembre 18h (29-39-49-60€)
Hôtel National des Invalides : Dimanche 9 Septembre 18h (39-49-59-75€)

Réservations dans les points de vente habituels

 

Chaque été, c’est la fête pour les amateurs danse avec les étés de la danse d’Alvin Ailey, et cette année, c’est à la Seine Musicale que se dérouleront les festivités, vu les travaux de rénovation du Chatelet!

L’Alvin Ailey American Danse Theater vous propose ce qui se fait de mieux en ballets, qui est dirigé par Robert Battle. Aprés le New york City Ballet l’année dernière, c’est le retour de cette compagnie américaine créée en 1958. Et on a le plaisir de retrouver celui qui désormais régente la Seine Musicale: Jean-Luc Choplin, que j’avais connu lorsqu’il était directeur des spectacles à Disneyland Paris, avant de le retrouver aux rennes du Chatelet.

r-Evolution, Dream      Choreography: Hope Boykin Photo: Paul Kolnik

C’est du 4 au 22  Juillet que vous allez pouvoir admirer, applaudir un de ces 5 spectacles, qui est composés à chaque fois de différentes oeuvres, selon les jours.

Programme A ( les 5, 13, 18 et 22 Juillet à 20.30:

The Winter in Lisbon (Billy Wilson/ Dizzy Gilepsie, Charles Fishman

The Winter in Lisbon      Choreography: Billy Wilson    Photo: Paul Kolnik

Piazzolla Caldera (Paul Taylor/Astor Piazzolla, Jerzy Peterburshsky)

The Hunt Posed photo @Rosalie O’Connor

Ella (Robert Battle/ Ella Fitzgerald)

Ella /Jacquelin-Harris-and-Megan-Jakel        photo@Teresa Wood

Revelations (Alvin Ailey /Chants traditionnels)

Revelations.-Photo-by-Pierre-Wachholder

Programme I (les 6, 12 et 14 juillet à 20.30 et le 8 juillet à 15.00)

R-Evolution, Dream (Hope Boykin / Ali Jackson)

r-Evolution, Dream    Choreography: Hope Boykin Photo: Paul Kolnik

Open Door (Ronald K Brown / Luis Demetrio, Arturo O’Farrill, Tito Puente)

Open Door       Choreography: Ronald K. Brown Photo: Paul Kolnik

In/Side (Robert Battle / Nina Simone)

Samuel Lee Roberts IN/SIDE  Choreography :Robert Battle  photo: ©Paul Kolnik

The Winter in Lisbon ( Billy Wilson /  Dizzy Gilepsie, Charles Fishman)

The Winter in Lisbon
Choreography: Billy Wilson Photo: Paul Kolnik

Progamme L     les 7, 11, 15 et 20 Juillet à 20.30

Exodus (Rennie Harris / Raphael Xavier, Ost & Kjex)

Exodus Choreography: Rennie Lorenzo Photo: Paul Kolnik

No longer silent ( Robert Battle / Erwin Schulhoff)

No Longer Silent     Choreography: Robert Battle    Photo: Paul Kolnik

Revelation (Alvin Ailey /  Chants traditionnels)

Revelations photos @Pierre Wachholder

 

Programme E    les 10 et 19 juillet à 20.30 et le 22 à 15.00

Night Creature (Alvin Ailey / Duke Ellington)

Night_Creature Photo : Gert Krautbauer

Cry ( Alvin Ailey / Alice Coltrane, Laura Nyro, The Voices od East Harlem)

Cry Choreography: Alvin Ailey Photo: Paul Kolnik

Blues Suite ( Alvin Ailey / Chants traditionnels)

BLUES SUITE, photo : Nan Melville

Revelation  (Alvin Ailey / Chants traditionnels)

-Revelations.-Photo-by-Pierre-Wachholder

Programme Y  les 8 17 et 21 juillet à 20.30 et le 15 juillet à 15.00

Four Corners ( Ronald k Brown / Carl Hancock Rux, Rahsaan Roland Kirk, Yacoub)

Four Corner Choreography by Ronald K. Brown
Photo: Paul Kolnik

After the rain pas de 2 (Christopher Wheeldon / Arvo Pärt)

After The Rain   Choreography: Christopher Wheeldon   Photo: Paul Kolnik

In/Side ( Robert Battle / Nina Simone)

Grace,Home,In side, Photo Pierre Wachholder

Ella  (Robert Battle / Ella Fitzgerald)

Jacquelin Harris & Megan-Jakel-/Ella.-Photo: Christopher-Duggan

The Hunt (Robert Battle / Les tambours du Bronx)

The Hunt photo : Rosalie O’Connor

The Hunt Photo : Rosalie O’Connor

Exodus (Rennie Harris / Raphael Xavier, Ost & Kjex)

Exodus Choreography: Rennie Lorenzo Photo: Paul Kolnik

Tarif des places selon les spectacles de 20 à 90 €

réservations :  https://billetterie.laseinemusicale.com/fr

infos pratiques:

Metro9METRO ligne 9 – station terminus Pont de Sèvres, sortie numéro 1 (emprunter le Quai Georges Gorse puis le Pont Renault)
BusBUS station Pont de Sèvres – lignes 160169171179279291389426467
TramwayT2TRAMWAY ligne 2 – stations Brimborion ou Musée de Sèvres, puis emprunter la passerelle
Taxis ou VTC : dépose minute sur le parvis de l’île, au bout du Pont Renault

PARKINGS À PROXIMITÉ :
– Indigo – Cours de l’île Seguin (au pied du pont Renault)
53 cours de l’île Seguin, 92100 Boulogne-Billancourt
– Indigo – Rives de Seine (4 min à pied)
38 quai Georges Gorse, 92100 Boulogne-Billancourt
– Q-Park – île de Monsieur Sud (9 min à pied)
D7 – Rue de Saint-Cloud, 92310 Sèvres
– Indigo – Pont de Sèvres (10 min à pied)
82 rue de Sèvres, Quai Alfonse Le Gallo, 92100 Boulogne-Billancourt