entretien Onsortoupas.fr

All posts tagged entretien Onsortoupas.fr

Touche à tout du spectacle, de la radio, Jean François Derec arrive sur la scène du Petit Montparnasse avec l’adaptation de son roman paru chez Denoël : Le Jour où j’ai appris que j’étais Juif.

L’action se passe à Grenoble. Derec 10 ans. Christine, 11 ans, elle propose de montrer ses seins si lui baisse son pantalon. Il est timide et décline la proposition. Elle rétorque : « Je sais pourquoi tu ne veux pas me le montrer. Parce que tu es juif et que tu as le zizi coupé en deux ! » Le ciel lui tombe sur la tête. Sa mère était-elle au courant qu’elle avait mis au monde un enfant juif ? Comment arrêter d’être juif et devenir un vrai Grenoblois comme tout le monde ?

Jean François Derec en parle lui-même: « Il s’agit de l’adaptation au théâtre de mon roman autobiographique éponyme paru chez Denoël. C’est l’histoire d’un petit garçon qui, dans les années 60, découvre qu’il est Juif, alors que ses parents, survivants juifs polonais, ont déployé une énergie surhumaine pour le lui cacher. Et comment il met 40 ans à régler ce petit problème. C’est l’histoire d’une mère juive qui, toute sa vie, poursuit un rêve : Tout oublier, tirer un trait sur son passé, devenir une vraie Française, encore plus française que les Françaises, c’est-à-dire… Grenobloise. Le devoir de mémoire ? De la rigolade. Pour elle, c’était plutôt le devoir du trou de mémoire qui s’imposait. C’est l’histoire d’un futur comique qui apprend l’humour par son père. Et l’angoisse par sa mère »

Mais une rencontre avec ce Monsieur s’imposait, après avoir vu son spectacle lis en scène avec brio par Georges Lavaudant, un spectacle émouvant et drôle, où il ne mâche pas ses mots.

Voici cette rencontre filmée:

Jean-François Derec a débuté dans les années 68, en se lançant dans le café théâtre qui vit ses premiers jours.  À la télévision on le remarque dans le « Théâtre de Bouvard » en 82, puis dans « La Classe , et plus tard, avec Laurent Ruquier, (également à la radio). Sur scène, il invente son personnage de Gérard Bouchard, l’homme au bonnet rouge. Au théâtre il joue notamment dans : « Nuit d’ivresse » ,  » La boutique au coin de la rue », «Espèces menacées» « La presse est unanime » de L. Ruquier, parmi d’autres. Il joue aussi dans une cinquantaine de films dont « Marche à l’ombre », « Tout le monde n’a pas eu la chance d’avoir des  parents communistes » Il a écrit plusieurs romans, notamment «Tout le monde n’a pas eu la chance d’avoir des  parents communistes »(J-C. Lattès) et « Le jour où j’ai appris que j’étais juif »

 

LE JOUR Où J’AI APPRIS QUE J’éTAIS JUIF, au Petit Montparnasse, du mardi au samedi à 21h00, et le dimanche à 15h00

Relâches exceptionnels les 25 décembre & 1er janvier
Représentation supplémentaire 
le lundi 31 décembre à 21h

Réservations : 01 43 22 77 74, ou www.theatremontparnasse.com

Tarifs:

1° catégorie : 34 €
2° catégorie : 22 €
– de 26 ans: 10 €

Tarifs exceptionnels pour le réveillon du 31 décembre à 21h
1° catégorie : 44€
2° catégorie : 28€

 

Rating:

Radieuse Vermine: drôle de titre pour cette comédie à l’humour british, difficile à décrire mais servie par des comédiens qui se donnent à fond.

Fleur (Joséphine Berry) et Olive (Louis Bernard) attendent un enfant. Ils ont envie d’une vie meilleure et flânent en rêvant à une belle cuisine, une belle chambre, etc. Une lettre glissée dans la boite leur propose une offre difficilement récusable. Mais ils doivent rénover cette maison, actuellement sans eau ni électricité. Ils vont accepter cette proposition quasi diabolique, pour le  « bonheur de leur futur enfant ». Mais qui est donc cet agent immobilier (Floriane Andersen) qui leur fait miroiter monts et merveilles? . Une mécanique loufoque et macabre se met en place. Jusqu’où vont-ils aller dans leur quête du bonheur matériel ?

Difficile de mieux résumer la pièce, sans trop en dévoiler. La mécanique mise en marche, on se demande quelle serait notre réaction devant une proposition aussi alléchante. Philip Ridley, auteur du texte original n’a pas été trahi par l’adaptateur du texte pour la France : Louis Bernard. La mise en scène reste dans la ton, signée David Mercatali.

Toutes les photos : Copyright : Jessica Forde

Double occasion pour rencontrer ce personnage, pour un entretien qui commence ( et se termine) dans le rire et la bonne humeur:

Radieuse Vermine, c’est au Petit Montparnasse, du mercredi au samedi à 19h00, matinées samedi à 16h00 et le dimanche à 17h15

Places 18 à 32 €. Moins de 26 and : 10€ mercredi et jeudi selon disponibilités

Réservations : www.theatremontparnasse.com ou par téléphone : 01 43 22 77 74

 

la bande annonce :

 

 

 

Il y a quelques jours, je vous parlais d’un coup de poing  quand j’avais vu VIPERE AU POING au Théâtre du Ranelagh. Il n’en fallait pas plus pour que je rencontre un excellent comédien dans un seul en scène qui mérite le détour :

Voici donc Aurélien Houver  qui a co adapté et qui est seul sur la scène du Théâtre.

vous voulez re-lire l’article sur la pièce : c’est ici :

Rating:

Il y a quelques jours je vous avais dit tout le bien que je pensais de cette comédienne et de cette pièce qui s’est jouée au Lucernaire, au Théâtre Antoine, et qui revient au Poche Montparnasse!

Revenons sur le sujet, avec cette fois un entretien avec Stéphanie Bataille:

Madame Marguerite avec Stéphanie Bataille, mise en scène par Anne Bouvier,

Jusqu’au 20 mai 2018 au Poche Montpanasse

Du mardi au samedi 19h, dimanche 17h30

Durée : 1h10

Rating:

Alexis Moncorgé explose sur la  scène du Lucernaire, après avoir fait les beaux jours du Théâtre de Poche Montparnasse

 

Le terme est peut-être exagéré, mais pas dans le cas de la performance qu’il nous offre  dans AMOK, sur un texte de Stefan Zweig, traduit par celle qui le met en scène : Caroline Darnay, et qu’il a adapté lui même : AMOK.  Un homme seul sur scène, il est sur le pont d’un navire, il se tient à l’écart de tous, et il veut partager un secret avec nous. Il nous fait ses confidences sur ce qui l’a amené là, Pourquoi fuit-il le monde? Il fuit un pays, qui pourrait être l’Inde ou la Malaisie. Il est médecin, et a travaillé pendant 5 ans dans la jungle, l’action se situe au tout début des années 1900.

Il va nous conter, nous jouer toute cette histoire en 1 heure et quart environ, nous offrant les dialogues dans sa voix, nous montrant sa détresse avec des larmes dans les yeux, au point que nous, spectateurs souffrons autant que lui à certains moments. Si le nom de Moncorgé ne vous dit rien, je vous rappelle, à toutes fins utiles que c’est le vrai patronyme  de Jean Gabin, et qu’on sent bien que le sang de cet illustre acteur coule dans ses veines. Alexis, petit fils de cet immense comédien est absolument époustouflant, qui nous prend aux tripes dès les premières secondes pour ne nous lâcher qu’à la dernière seconde. La salle est sur un nuage, qui lui offre une véritable ovation. Ce n’est certainement pas pour rien qu’il a obtenu le Molière de la Révélation Masculine lors de la dernière cérémonie, il y a quelques mois

AMOK Photo 3 libre de droits (c )Christophe Brachet AMOK Photo 4 libre de droits (c )Christophe Brachet AMOK Photo 6 libre de droits (c )Julien Jovelin AMOK Photo Saut (libre de droits (c)Christophe Brachet)

A n’en pas douter, AMOK est un des grands moments de cette rentrée théâtrale. Certes vous ne viendrez pas ici pour rire aux éclats, vous êtes prévenus, mais si vous aimez le théâtre et connaissez un tant soit peu Zweig, vous vous en doutiez déjà.

Voilà vraiment un comédien à découvrir si ce n’est déjà fait. Une rencontre avec cet excellent comédien  s’imposait, et voilà qui est fait: Est-ce une nouvelle aventure que de changer de théâtre?

 

 

Toutes les photos : @ Christophe Brachet

AMOK, du 11 Octobre au 3 décembre,

Du Mardi au Samedi à 21h00, matinées Dimanche à 18h00

durée du spectacle environ 1h25

Prix des places :  26 € / + de 65ans   : 21 € / étudiant, RSA, Intermittent   : 16 € / – de 26ans   : 11 €

Comment réserver ?
• sur internet: www.lucernaire.fr
• par téléphone au 01 45 44 57 34
• sur place aux horaires d’ouvertures

Dates de tournée à venir
Dimanche 19 Novembre – Malesherbes
Vendredi 12 Janvier – Villeparisis
Samedi 20 Janvier – Meru
Samedi 27 Janvier – Avallon
Samedi 3 Février – L’Ile d’Yeu
Mardi 6, Mercredi 7 Février – Arques
Mardi 13 Février – Béziers
Vendredi 16 Février – Le Havre
Du Mercredi 21 Février au Lundi 26 Février – Montréal
Vendredi 9 Mars – Soisson
Mercredi 14 Mars – Saint–Germain en Laye
Vendredi 23 Mars – Gerzat
Samedi 24 Mars – Verrieres le buisson
Vendredi 13 Avril – Vibraye
Vendredi 20 Avril – Sainte Geneviève des Bois
Jeudi 26 Avril – Floirac
Samedi 28 Avril – Colmart
Jeudi 3 Mai – Dubai
Mardi 15 Mai – Arcachon