Hugh Jackman

All posts tagged Hugh Jackman

Rating:

Inspiré librement de la vie de PT Barnum, The Greatest Showman parle des débuts du show business, mais aussi et surtout d’un homme à l’imagination débordante, parti de rien pour devenir l’homme le plus célèbre des Etats Unis à cette époque…

Tout jeune, alors qu’il accompagne son père qui est tailleur dans une maison de ‘riches’, le jeune PT Barnum tombe amoureux de celle qui sera sa femme. Parti de rien, il arrivera , certes avec quelques combines, à acheter et transformer un immeuble dans lequel il va créer des spectacles. Pour cela, il va rassembler  des personnes ‘différentes : un homme de petite taille, qui sera promu général, une femme à barbe, un géant, des trapézistes, parmi bien d’autres. Tous connaissent une vie malheureuse, fustigés et détestés de tous. Il va leur offrir un foyer, de l’amour, du travail au grand dam d’une certaine population. C’est avec eux que sera créé le show business, avec la publicité qu’il va créer. Il fera faillite, se relèvera, s’associera avec celui qui raconte l’histoire, lui aussi d’une famille noble. Tout cela sur fond de comédie musicale, avec absolument tous les ingrédients pour que cette comédie musicale soit un feel good movie, ce qui signifie qu’on vibre avec lui, on chanterait volontiers avec eux, on danserait ( et je peux vous avouer que mes jambes bougeaient toutes seules lors de la projection).

Le réalisateur, Michael Gracey, a travaillé avec le scénario de Jenny Bicks et Bill Condon pour nous offrir du grand spectacle. J’étais ébahi par les prouesses techniques, par la musique, que l’on doit aux compositeurs de LALALAND (Benj Pasek et Justin Paul), qui étaient encore 2 inconnus lorsque se sont attelés à la composition des titres  pour The Greatest Showman. Qui mieux que la chanteuse et artiste Zendaya peut parler d’eux? : « Benj et Justin sont jeunes et originaux, et ce qui m’a plu dans leurs chansons c’est qu’en dépit du fait que l’histoire se déroule au XIXe siècle, elles sont incroyablement contemporaines, ce qui rend le film complètement accessible aux spectateurs d’aujourd’hui et lui confère une certaine magie. THE GREATEST SHOWMAN est un film d’époque dans lequel il y a de la pop et du hip-hop, ce que je trouve extrêmement intéressant. Il fusionne l’époque de P.T. Barnum avec la nôtre. Chacune des paroles des chansons reflète l’esprit du film. »

Zac Efron & Zendaya

Keale Settle,

Zendaya

La magie opère sur tous les titres de ce film, magie de l’image, magie du son, de la danse, des interprètes. On est transportés, on bouge sur son siège, et en sortant, on n’a qu’une seule envie, c’est de retourner dans une salle pour revoir ce film. Les interprètes sont tous au Top. On savait que Hugh Jackman était capable de tout et il le prouve une fois encore en étant P.T. Barnum. Zac Efron avait déjà montré son talent de danseur et chanteur dans ses premiers rôles au cinéma, et il a toute sa place ici, , tout comme Zendaya ( la trapéziste Anne Wheeler), Michelle Williams (Charity Barnum) ou Rebecca Ferguson (Jenny Lind, le rossignol suédois) ou encore Keala Settle ( Lettie Lutz, la femme à barbe).

Hugh Jackman

Rebecca Ferguson

Hugh Jackman

Que rajouter à ce déluge de louanges? Si vous n’avez pas compris que j’ai adoré chaque seconde de ce musical, alors je laisse ma plume de côté et vous propose des extraits en images!

la bande annonce :

quelques extraits :

 

Rating:

Quand Winston Churchill, 65 ans, va devenir Premier Ministre en Mai 1940….

Une page d’histoire que nous ne connaissions peut-être pas vraiment. La démission de Neville Chamberlain, dans un contexte de guerre, marqué par les défaites des Alliés, l’armée bloquée à Dunkerque, un parti qui complote contre lui, un roi qui se montre plus que sceptique, voilà la vie de Churchill à cet instant précis. Et pourtant on sait ce qu’il advint. Cette page d’histoire qui nous est contée par le réalisateur Joe Wright permet à Gary Oldman de montrer toute la gamme dont il est capable. Totalement méconnaissable, il est Churchill, aux côtés de sa femme qui tempère (Kristin Scott-Thomas), du roi George VI ( Ben Mendeslsohn), de sa secrétaire Elisabeth (Lily James) parmi les rôles les plus imposants de ce grand film.

Credit: Jack English / Focus Features

Passionnant de bout en bout, ce film ne raconte pas la vie de celui qui deviendra sir Winston Churchill, mais c’est une page assez courte de sa vie, lorsqu’il devint le Premier Ministre de l’Angleterre. Dire qu’il est éblouissant  reste encore loin de la vérité. Il crève l’écran, son jeu est puissant, il ‘fait’ le film. On savait déjà que c’était un grand acteur, cette fois il joue dans la cour des grands, et sans nul doute sera nominé dans la course aux Oscars, qu’il devrait remporter haut la main (quoique je n’ai pas encore vu les films concurrents, comme Pentagon Paper (pour Tom Hanks), ou The Greatest Showman (pour Hugh Jackman) parmi d’autres surprises qui nous sont réservées en ce début d’année. Pourtant aucun des acteurs sur l’écran ne démérite, bien au contraire. Le réalisateur a choisi un beau casting, et un bon directeur de la photo (Bruno Delbonnel) qui nous montre Londres tel qu’il devait être dans ces années sombres.

Ne vous méprenez pas, vous n’aurez à aucun moment l’impression d’ouvrir un livre d’histoire ennuyeux, bien au contraire, l’humour est toujours au coin de la pellicule, et on ne s’ennuie pas une seconde. Un des grands films de ce début d’année!

le film annonce:

 

 

Rating:

La carrière des Misérables se poursuit avec une série de représentations en France, version concert, en français!

Incroyable! Ecrit en 1862, le chef d’oeuvre littéraire de Victor Hugo ne cesse d’attirer les foules. L’histoire de cette comédie musicale est bien longue. En 1981 Robert Hossein s’associe à Claude -Michel Schönberg et Alain Boublil pour  une création au Palais des Sports à Paris, qui a été légèrement remaniée pour devenir un des plus grands succès du musical. Après que Cameron MacIntosh ait acquis les droits de par le monde, que « Les Miz » fut créé à Londres et à Broadway, le succès ne s’est jamais démenti. Les Miz s’est joué dans plus de 44 pays, et ce n’est pas fini, attirant plus de 170 millions de spectateurs. D’ailleurs le spectacle est toujours à l’affiche à Londres depuis 30 ans. En France la comédie musicale est revenue sur scène en français en Mogador il y a 25 ans et il y a quelques années en version tournée en anglais au théâtre du Chatelet. Le cinéma s’est emparé plusieurs fois de cette histoire, la dernière version en date étant la version musicale avec Hugh Jackman, Russell Crowe, Anne Hathaway, Amanda Siyfried, Eddie Redmayne, Helena Boham Carter et Sacha Baron Cohen sous la houlette de Tom Hooper, d’autres auparavant ayant été signés par Claude Lelouch (1994 avec Belmondo et Annie Girardot) ou encore Bille August (1998), Robert Hossein (1982 avec Lino Ventura), Jean-Paul Le Chanois ( 1958 avec Jean Gabin) ou encore la version de 1934 de Raymond Bernard avec Harry Baur. Pour conclure plusieurs versions concerts sont disponibles en Blu Ray, dont celle sublimissime du 25ème anniversaire à Londres.

Le spectacle qui nous est proposé à Paris et dans la tournée en France est une version inédite, c’est le concert, en français avec un récitant qui a l’apparence de Victor Hugo ( Christian Descamp, présent en ouverture de chaque acte), avec un orchestre symphonique:dirigé par Alexandra Cravero : l’orchestre symphonique Victor Hugo (ça ne s’invente pas!). Les chanteurs se donnent à fond, et plus particulièrement dans la deuxième partie, pour le grand bonheur des spectateurs. En voici la distribution : Xavier Mauconduit (Jean Valjean), Pierre Michel Dudan (Javert), Ita Graffin ( superbe Fantine), June Van Den Esch (Cosette adulte), en alternance Anne-Fleur Jacquot et Maxine Toqué (Cosette enfant), Jean Christophe Born (Marius qui donne le ton dans Seul devant ces tables vides), Chritina Koubbi et Ronan Debois (Les Thénardier), Géraldine Jeannot ( elle aussi parfaite dans le rôle d’Eponine), Mikael Roupie (Enjolras) et Pierre Gommé (Gavroche) Sans oublier le reste de la troupe : Anne-Aurore Cochet, Anne-Laure Triebel, Marie Laure Coenjaerts, Sophie Lephay, Pauline-Amy Lena, Géraldine Jeannot, Camille Royer, Valentin Ferrari, Arnaud Masclet, Romain Dayez, Olivier Dejean, Vivien Lacomme, Richard Bousquet, Guillaume Durand, David Faggionato, Emilien Marion, Régis-Olivier Morisse.

Produit par Philippe Barreau ce spectacle attirait nombre de jeunes spectateurs lors de sa première représentation parisienne, ce qui est toujours bon signe. Des très beaux éclairages ajoutent à la magie de ces Misérables.

Les photos ont été réalisées lors d’une présentation exceptionnelle il y a quelques mois dans un théâtre parisien. La vidéo ci dessous est celle du final de la première représentation au Palais des Congrés à Paris.

 

La vidéo et les photos : @Guy Courthéoux / onsortoupas.fr

voici les dates de la tournée:

 

 

 

Rating:

Tiré d’une histoire vraie, ce film est vraiment un film dont on sort heureux!

425017552

Eddie Edwards, pour beaucoup, dont moi, un nom qui ne vous dit rien. Il n’a jamais été un athlète, n’a jamais été un beau gosse, et pourtant il ne rêve que d’une chose: participer aux Jeux Olympiques, Quel que soit le sport. Il tentera la course, le saut, mais son niveau est loin d’être acceptable et il fait que subir les moqueries, le manque de soutien ( sauf de sa mère). Après les jeux d’été, il découvre les jeux d’hiver, mais se fait recaler aux épreuves de ski, avant de tenter le tout pour le tout avec le saut en ski. C’est ainsi qu’il va tenter de participer en 1988 aux Jeux de Calgary. Il trouve un entraîneur aussi atypique que lui, et va secouer le monde du sport de par sa spontanéité.

028A8256.CR2

r5_05143213_1.154.1_R

028A1552.CR2

EF6B7315.CR2

Le film de Dexter Fletcher joue sur les sports, et dans le rôle titre, le réalisateur a choisi un acteur inconnu : Taron Edgerton,que l’on a découvert pour son premier rôle dans Kingsman: services secrets et qui aura quand même la possibilité ici de jouer avec un des acteurs les plus célèbres de sa génération : Hugh Jackman, et aura même une toute petite scène avec un monstre sacré du 7ème art : Christopher Walken. Certains feront le rapprochement avec une comédie sur les Jamaïcains qui ont participé aux Jeux Olympiques en Bobsleigh. Ce film c’était Rasta Rockett, et il se déroulait aussi lors des jeux Olympiques de 1988.

Ce film a cela d’admirable qu’on sympathise avec le héros, qu’on a envie de le voir gagner, de réussir son rêve. Et il faut bien le dire, ce pari est totalement réussi. J’étais tellement ému par certaines scènes que j’ai pleuré à chaudes larmes, et pas qu’un petit peu! Mais pas de tristesse: de bonheur, d’émotion, et ce n’est pas peu dire, vu que le sport au cinéma, comme ailleurs me laisse totalement froid, pour ne pas dire pire.

028A4173.CR2

028A4169.CR2

EF6B0438.CR2

EF6B0455.CR2

028A4319.CR2

Alors, si vous avez envie de passer un excellent moment, faites comme moi, allez donc voir Eddie The Eagle, il y a de fortes chances pour que vous soyez vous aussi ému. Mouchoirs en papier fortement recommandés.

Le film annonce:

 

Rating:

Et si on s’intéressait à Peter, avant qu’il ne soit Peter Pan, quand il était copain avec un certain Crochet, et qu’ils se battaient ensemble contre le terrible pirate Barbe Noire?

FR 120x160 PAN FR HD

Sur  cette idée astucieuse,  Jason FUCHS a écrit le scénario de ce Pan, réalisé par Joe Wright. Tout bébé, Peter a été abandonné par sa mère à l’entrée d’un orphelinat. Peter n’est pas heureux là bas, surtout que celle qui dirige l’établissement n’est pas du genre à partager la nourriture. D’ailleurs il ne faudra pas très longtemps avant que le jeune Peter (Levi Miller) , qui a 12 ans, ne découvre le pot aux roses. Et une nuit un fait très étrange se produit, l’Angleterre est en pleine guerre, et des enfants de l’orphelinat sont enlevés par d’étranges bateaux….qui volent dans les airs pour les amener dans un pays extravagant, dominé par l’horrible Barbe Noire (Hugh Jackman) , qui fait de ses ‘sujets’ de véritables esclaves. C’est dans ce ‘Neverland’ que Peter rencontre Crochet (Garrett Hedlung) , plus âgé que lui et la jeune guerrière  Tiger Lily (Rooney Mara). Ils vont devoir se battre pour sauver le Pays Imaginaire.

IMG_1842.DNG IMG_0658.DNG IMG_1599.DNG IMG_2318.DNG IMG_3901.DNG _75A5749.dng PAN PAN PAN PAN

Sur ce postulat, on découvre que rien n’est tout blanc ou tout noir, puisque Crochet et Peter Pan sont en fait très potes, et vont tenter de sauver les fées. On est loin du film d’animation des studios Disney, et des autres adaptations cinématographiques, comme Hook de Steven Spielberg ou le Peter Pan de P.J. Hoganen 2003. Mais ce héros favori des enfants continue sa carrière, et si le film marche, inutile de dire qu’on sent bien qu’on peut faire la suite, qui nous expliquerait la brouille entre Crochet et Peter Pan.

PAN PAN PAN PAN PAN PAN PAN

Que ce film trouve son public, ou non, je dois bien avouer que les effets spéciaux sont saisissants, tout d’abord le voyage au dessus de Londres, avec le vaisseau volant, et lorsque l’on se retrouve dans l’antre des fées, avec des cristaux de lumière. De quoi donner le vertige. Je ne dirai pas que c’est un chef d’oeuvre, mais le film m’a redonné une âme d’enfant, et les aventures de Peter Pan, de Crochet et de Barbe Noire m’ont vraiment fait passer un très bon moment. Quant à Hugh Jackman, grimé en horrible méchant, il a l’air de beaucoup s’amuser. Autre exemple: quand on tire un coup de feu, c’est un petit nuage de couleur qui sort de l’arme, ainsi personne n’a peur. Un joli film pour les vacances scolaires, à découvrir absolument en 3D.

PAN PAN PAN PAN PAN PAN PAN

photos et vidéos : @ Warner Bros

le film annonce :

 

 

 

Rating:

Les X Men dans deux espaces temps, avec Hugh Jackman, Jennifer Lawrence, Halle Berry, Michael Fassbender et JamesMcAvoy et Ian McKellen au top de leur forme!

x men br029

En 2023, Mutants,  humains susceptibles d’engendrer des mutants,  humains qui aident les mutants, ont été presque exterminés au cours d’une guerre contre des robots conçus pour trouver et éliminer les mutants. Dans un ultime effort pour changer le cours tragique des événements, le professeur Charles Xavier et Magnéto  renvoient l’esprit de Wolverine dans son propre corps, en 1973. Ainsi conscient de l’avenir qui se prépare, il doit y retrouver les jeunes mutants écorchés qu’ils ont été.  Logan y retrouve un Charles Xavier qui a renoncé à ses pouvoirs, et qui vit cloîtré  dans son manoir. . Le but de Wolverine est de convaincre Xavier et Magnéto que la guerre va éclater à la suite d’un enchaînement d’évènements.  Comme ils ont besoin de Magnéto pour convaincre Mystique de renoncer à son meurtre, Xavier, Hank et Logan décident de le faire évader du Pentagone.

images (2) images (1) téléchargement téléchargement (1) images

Bon, si vous n’avez pas tout compris de ce mini résumé de ce qui se déroule au début du film, ce n’est pas grave, parce que vous comprendrez tout parfaitement en regardant le BluRay, une seule fois ou de multiples fois. Cette série des X Men et autres Wolverine est une des plus grosses franchises et on ne s’en lasse pas. Cette fois, le passé et le présent doivent s’unir pour sauver le monde. On retrouve avec un plaisir non dissimulé celui qui reste le même dans le passé et le futur puisque c’est lui qui retourne dans le passé avec ses traits du jour!: Hugh Jackman. A ses côtés les anciens  comme Ian Mc Kellern et Patrick Stewart qui seront jeunes sous les traits de James Mc Avoy et Michael Fassbender. Il ne faut surtout pas oublier le réalisateur, Bryan Singer, qui st excellent et qui va récidiver avec le prochain épisode :  X Men Apocalypse en 2016.

images (13) images (12) images (11) images (10) images (9)

Moi je suis fan, et vous? Si vous lisez ces lignes, il y a des chances que vous aimiez aussi!! Quoiqu’il en soit le BluRay est une merveille. Outre le film qui dure 132 minutes, vous aurez la joie de trouver plus d’une heure de bonus, dont des scènes coupées (5’36 en HD vost) , et, pour une fois, bien re-situées. Vous y verrez aussi les doubles de Xavier et Magneto (11’50), les X men à nouveau réunis (9’50) et les sentinelles, gardiens du futur (9’20), sans oublier l’inévitable bétisier qui dure 5’40 . En plus une séquence dans la cuisine de 5’40, des films annonce et des extraits du prochain film de Ridley Scott : Exodus!

images (8) images (7) images (6) images (5) images (4)

Je ne vous donnerai pas la liste des 10 langues dont l’anglais en : DTS HD 5.1 et français DTS 5.1 encodée MPEG4, ni des sous-titres, il y en a 16, dont un en indonésien..au cas où vous avez envie de vous exercer à cette langue…. Image parfaite, son parfait, format respecté 2:40, avec de l’interaction possible. Bref un BluRay qui se doit d’être dnas votre BluRay-thèque aux côtés de tous les autres épisodes X Men! Existe aussi en version 3D. Le coupon pour la version ultraviolet est inclus.

images (3)


et aussi:

le film annonce :

Rating:

Un suspense haletant, une mise en scène choc, et des acteurs au top.

images (9)prisoners002

Dans la banlieue d’une grande ville des Etats Unis, deux fillettes de 6 ans disparaissent lors de Thanksgiving. Un détective, Jake Gyllenhaal, enquête, c’est l’as des inspecteurs qui a toujours trouvé résolution de toutes ses investigations. Il privilégie nettement la thèse du kidnapping, suite aux témoignages des familles et surtout du père d’une des fillettes, Keller (Hugh Jackman). Un suspect est vite arrêté, mais il sera relâché, faute de preuves et surtout parce que son QI avoisine celui d’une huître et qu’il semble impossible de faire le mal. Keller est aveuglé par la douleur et fait tout ce qu’il peut pour retrouver les fillettes. La course à la montre, avec ce fameux suspect (Paul Dano, méconnaissable) commence, mais ne semble mener nulle part.

images (15) images (14) images (13)

Il faut le dire tout de suite, le film est long (2h33) mais on reste totalement cloué à son fauteuil de la première à la dernière minute. Le suspense est ravageur pour nos nerfs, et on se surprend de la violence de certaines scènes, de la réaction des deux pères de famille, du policier chevronné. Le film se base sur des éléments réels. Dans le cas d’un enlèvement, on sait que les premières heures sont cruciales, elles diminuent de moitié au bout d’une semaine et au bout d’un mois, les chances de retrouver un enfant disparu encore vivant sont quasiment nulles. On voit à quel point deux familles peuvent exploser, comment chacun réagit face à un drame aussi éprouvant.

images (10) images (11) images (12)

Les interprètes sont parfaits de bout en bout, non seulement les deux têtes d’affiche, mais aussi tous les autres rôles, et tout particulièrement Paul Dano, qui est actuellement un des meilleurs seconds rôles du cinéma américain, qui sait jouer les déjantés avec un brio rare. La mise en scène de Denis Villeneuve est plus qu’efficace, avec un montage qui ne vous laisse pas un instant de répits. Courez voir ce Prisoners, peut-être pas (surtout pas) avec des enfants trop jeunes, parce que certaines scènes sont très violentes, mais entre adultes. Vous ne le regretterez pas, et je vous garantis un suspense, une peur qui va vous habiter pour ne vous lâcher qu’avec le mot fin….enfin non, parce qu’il n’y a pas le mot fin…

Jake Gyllenhaal et Paul Dano

Jake Gyllenhaal et Paul Dano

Parlons maintenant du BluRay, qui est en fait un combo Blu Ray  plus DVD

Vous trouverez le film en français et en version originale sous titrée, avec un master DTS HD, format 1:85 16/9. Durée approximative : 150 minutes. Les bonus sont des interviews du réalisateur Denis Villeneuve en français et de Hugh Jackman avec sous titres. la bande annonce et un making of.

 

Le film annonce.


Rating:

Formidable adaptation du plus célèbre musical tiré de l’oeuvre de Victor Hugo.

le visuel suivant est le visuel US, il est fort probable que le visuel français soit différent!

L’avantage d’un film comme Les Misérables, c’est qu’il n’est nul besoin de raconter l’intrigue; On connait tous les personnages : Jean Valmjean (Hugh Jackman), L »‘Inspecteur Javert (Russel Crowe, Fantine (Anne Hathaway), Cosette (Amanda Seyfried) et Marius (Eddie Redmayne) sans oublier Eponine ( Samantah Barks) et les Thénardier (Helena Bonham Carter et Sacha Baron Cohen). Ce que l’on ne sait pas encore, c’est que touis ces acteurs ont chanté toutes les scènes en direct, alors que généralement le réalisateur enregistre les voix et les acteurs chantent en play back. Ici, tout ce que l’on entend est du son direct, c’est la décision du Réalisateur, Tom Hooper, qui avait déjà été couronné pour un Oscar avec Le Discours d’un Roi.

En parlant d’Oscars, le film était nommé dans 8 catégories, dont meilleur film, meilleur acteur (Hugh Jackman), meilleure actrice dans un second rôle (Anne Hathaway). 3 oscars dans l’escarcelle dont un pour Anne Hathaway!

Tous ceux, et ils sont nombreux qui ont vu une des productions des Misérables ne seront pas déçus, même si les voix des deux acteurs principaux , et plus particulièrement celle de Russel Crowe ne sont pas extraordinaires, ni même mémorables, alors que celles des jeunes acteurs :Eddie Redmayne et Amanda Seyfried (Marius et Cosette ) sont vraiment bien placées et font tout le charme de la seconde partie.

Le film est certes long (2h30), mais on ne sent pas le temps passer. Les auteurs ont tranché dans la partition, en ne gardant que les morceaux de bravoure en intégralité, certains ont subi le couperet, comme dans les scènes des Thénardier, et dans certaines chansons ne mettant pas en gros plan un des principaux protagonistes. Quand je dis couperet, ce n’est pas la guillotine,  toutes les chansons du Musical sont présentes, mais certaines sont été simplement raccourcies. Avec, rien que pour le film une chanson originale pour Hugh Jackman.

Mais ne boudons pas notre plaisir. Cette adaptation d’un musical est de haut rang, tout comme le furent il y a longtemps: West Side Story, La Mélodie du Bonheur, Funny Girl ou Oliver. ou, plus récemment Mama Mia. On est très loin du raté que fut ‘Le Phantom Of The Opera’.

N’oubliez surtout pas vos Kleenex. J’ai beau connaitre la fin… avoir vu le musical au théâtre et en DVD et Bluray une bonne centaine de fois, j’ai pleuré à chaudes larmes pendant les dernières 20 minutes, si ce n’est plus.

5*

films annonces et extraits :
http://www.youtube.com/watch?v=L
AgbwmEphF4

et aussi :

http://www.addictomovie.com/une-2eme-bande-annonce-magnifique-pour-les-miserables/

 

La qualité de ce Blu Ray est en tous points parfaite. Les images sont d’un rendu incroyable. Quant au son, c’est tout simplement époustouflant, mais sachez toutefois, qu’il faudra pousser le niveau sonore pour obtenir les meilleurs résultats. Je ne reviendrai pas sur les qualités du musical, on sait qu’il a fait un score énorme outre Manche et Outre Atlantique, alors que la France l’a boudé. Mais il est temps de se rattraper.

Ce qu’il ne faut surtout pas manquer ce sont les suppléments sur ce Blu Ray, ils sont nombreux et très intéressants et pour une fois, ceux qui ne comprennent pas l’anglais auront des sous titres  !

L’approche révolutionnaire des Misérables se déroule en plusieurs parties :

Les stars du film, puis Le lien avec le West End ( Londres), Les extérieurs des Misérables, la création du Paris parfait, la bataille sur les barriocades et enfin, les explications sur comment le film a été chanté en direct!  Vous retrouverez le réalisateur, Tom Hooper, le producteur, Cameron MacIntocsh, certains acteurs, comme Hugh Jackman, Eddie Redmayne dans la majorité de ces bonus.

Autre grand chapitre de ces bonus, l’oeuvre de Victor Hugo.

Certains apprécieront les commentaires sur le film par le réalisateur, mais là il s’agit plus d’une prouesse réservée aux vrais fondus de cinéma.