Maud Le Guénédal

All posts tagged Maud Le Guénédal

Rating:

Une drôle de réunion familiale, méchante, déjantée, mais drôlissime…

Affiche conseil de famille
Un soir presque comme tous les autres, où Flo (Frédéric Bouraly) a réuni ses frères et soeurs pour un dîner familial avec leur mère. La première arrivée c’est Fanny (Maud Le Guénédal). Celle-ci a bien des complexes, sur son poids, sur la charge de ses enfants, sur son mari qui la délaisse. Ensuite arrivé Ben (Erwan Creignou) un artiste raté, qui vient de se lancer dans la création de bandes dessinées érotiques. La soeur est employée dans l’entreprise de Flo, et Flo paye le loyer de son frère. Quant à la mère (Eva Darlan), elle vit totalement aux crochets de Flo. Seul problème, et de taille, la société que dirige Flo risque fort de mettre la clé sous la porte. Comment faire des économies? Ben et Fanny ne s’attendent pas à ce que Flo va leur annoncer. Et quand la mère arrive, avec des sarcasmes pour ses enfants, les choses se précipitent.

IMG_5574 IMG_5644 IMG_5755 IMG_5921

Il faut bien avouer que ce n’est pas un portrait de famille modèle que nous offre cette pièce de théâtre. Mais le talent d’Amanda Sthers allié à celui de Morgan Spiellemaecker est de nous faire rires avec des répliques auxquelles on ne s’attend pas, et qui font mouche à tous les coups. La mise en scène d’Eric Civanyan est très rapide et rythmée, ce qui fait qu’on passe un tout petit peu plus d’une heure 30 à rire. Certes les 15 premières minutes sont assez déroutantes, et on se demande où on nous emmène. Mais dès qu’Eva Darlan montre le bout de son nez, c’est comme une tornade qui entraîne toute la salle. Les dialogues qu’on lui a donnés ne sont certainement pas à faire entendre aux toutes petites têtes blondes et elle n’a jamais peur d’appeler un chat un chat. Quand elle danse comme si était au Moulin Rouge (pas Eva Darlan, mais son personnage), elle n’hésite pas. Quand elle parle avec chacun de ses enfants, on a l’impression qu’elle a du venin sur la langue, et il est impossible de ne pas en rire. Et si Eva Darlan est époustouflante, Erwan Creignou n’a pas grand chose à lui envier. Il en prend plein la tête, joue les semi idiots avec force conviction, tout comme Maud LeGuénédal qui donne beaucoup de sa personne. De très bons comédiens, une belle troupe, un bon texte, on rajoute tout cela pour obtenir une bonne soirée

IMG_5975 IMG_0476 IMG_0494 IMG_0481

 

Photos : extraits de la pièce : @ Charlotte Spiellemaecker    et    Saluts : @ Guy Courthéoux/onsortoupas

Vous l’avez compris, ce CONSEIL DE FAMILLE est loin d’une simple réunion entre une mère et ses enfants, On ne peut qu’espérer que votre famille ne ressemble en rien à celle-là.

Conseil de Famille, c’est au Théâtre de la Renaissance, du mardi au samedi à 21h00, matinées samedi et dimanche à 16h00

Prix des places : de 13 à 48€

Locations au 01 42 08 18 50

 

Rating:

Feydeau + Jean Poiret + Agnés Boury + José Paul: la recette du succès de l’été.

onsortoupas181

Tailleur pour Dames fut créé en 1886 au théâtre de la Renaissance, ce fut un des premiers succès de Georges Feydeau. Environ un siècle plus tard, c’est un des auteurs et des metteurs en scène les plus talentueux, Jean Poiret, celui qui a écrit le plus gros succès du théâtre avec La Cage aux folles qui s’est joué pendant 5 ans devant près de 2 millions de spectateurs. Le duo formé avec Michel Serrault reste inoubliable pour ceux qui l’ont vu à l’époque. Pour cette reprise de la pièce Agnés Boury a repris l’adaptation de Jean Poiret pour une mise en scène rapide et haute en couleurs. Dans le premier rôle, José Paul, un des meilleurs comédiens de sa génération.

IMG_3729web

L’histoire : Le docteur Moulineaux (José Paul) a passé la nuit dehors et sa femme Suzanne ( Florence Maury) l’apprend, et veut en connaître les raisons. Au lieu d’avouer qu’il s’est endormi sur un banc, il va s’enfoncer dans le mensonge en prétendant avoir été au chevet d’un de ses patients, mourant , Bassinet (Sébastien Castro). Mais ce dernier, casse-pieds de 1ère catégorie débarque chez le docteur, et enchaîne lui aussi gaffes et quiproquos. On ajoute une belle mère (Véronique Barrault), une femme qui voudrait être sa maîtresse, Yvonne ( Caroline Maillard), une ancienne maîtresse Rosa ( Maud Le Guénédal), un mari volage (Philippe Uchan) sans oublier un majordome très stylé, (Guilhem  Pellegrin) et en mélangeant le tout, avec toujours plus de mensonges, on obtient le cocktail magique qui fait que la salle se meurt….de rire.

C’est avec des pièces de cette qualité qu’on se sent bien au théâtre. Un classique, certes, mais qu’importe puisqu’on est assuré de passer une très bonne soirée avec une troupe de comédiens bourrés de talent. Je ne peux que vous conseiller d’aller au théâtre Montparnasse et vous amuser avec eux. Une excellente soirée assurée.

IMG_3835web

le film annonce :

Rating:

Cela fait bien longtemps que je n’avais pas ri autant. Merci !

onsortoupas124

Il y a des choses que j’adore en écrivant ces petites chroniques de spectacles. Généralement je ne sais rien de ce que je vais voir, j’évite de lire ce qui est paru, même si cela s’avère difficile dans certains cas. Je veux avoir le plaisir d’une découverte totale, sans aucun préjugés. Et dans le cas de cette pièce, tout ce que j’en savais, c’est que c’était une prolongation, et rien d’autre. Et le moins que je puisse dire, c’est que je ne suis pas déçu d’être venu au Palais des Glaces pour découvrir cette comédie co-écrite par Jean Franco et Guillaume Mélanie. j’aurais quand même pu me douter que les auteurs de « Lady Oscar » ou de « Panique au Ministère », deux triomphes pour Amanda Lear , allaient me faire rire. Mais peut-être pas à ce point là.

048 HD

Ce soir, Lisa Barland, (Maud Le Guénédal) une femme d’affaires endurcie, doit recevoir des invités de marque, et comme toujours dans ces cas là, elle a recours aux services d’un escort, qui joue son petit ami pour la galerie. Mais ce soir, l’escort n’est pas disponible, et ce sera sa bonne à tout faire (Marie-Aline Thomassin) qui va essayer de sauver la situation, en demandant à un des ouvriers ( Jean Franco)qui fait des travaux dans son appartement de jouer les escorts. Celui-ci accepte la proposition, mais rien ne se passe vraiment comme prévu. Le couple qui arrive est pour le moins bizarre, Monsieur (Olivier Till)  est plus qu’efféminé, Madame (Juliette Poissonnier) est  pour le moins boudeuse. Tout serait encore facile s’ils ne s’invitaient pas à dormir. Je ne vous raconterai pas la suite, ce serait dommage de gâcher des crises de rire!

011 HD

Un des deux co-auteurs (Guillaume Mélanie) joue aussi dans la pièce le rôle du second ouvrier, mais il ne se contente pas de cela, il assure aussi la mise en scène. Et c’est là aussi une mécanique qu’il semble maîtriser totalement. Pas un seul moment creux, pas un moment de faiblesse. On rentre dans le tourbillon, avec tous les protagonistes sur la scène. La bonne avec son accent du Sud est- bien loin du Madame est servie’, comme le chef d’entreprise qui en fait des tonnes dans son rôle si gay, alors que sa femme, joue les ronchons à la merveille (il faut dire qu’elle doit aimer s’enlaidir, c’était déjà le cas dans Mais Qui Est Qui? que j’avais vu l’an passé). Quant aux deux rôles principaux on y croit totalement.

014 HD

Une heure et demie de rires quasi ininterrompus, voilà exactement ce qu’on demande quand on va voir une comédie. Sans vouloir un instant démériter des comédiens de la troupe actuelle, je suis certain qu’avec un nom connu en haut de l’affiche, cette pièce  pourrait rester plusieurs saisons à l’affiche de théâtre. Allez donc en juger par vous-même, et donnez moi votre avis!

POUR COMBIEN TU M’AIMES? c’est actuellement au Palais des glaces du Mardi au samedi à 20h30

Prix des places: de 23 à 37€ (frais de location inclus), tarifs réduits chômeurs et étudiants : 10€ (le soir même en fonction des places disponibles)

043 HD

 

TOUTES LES PHOTOS : @FABIENNE RAPPENEAU

 

la bande annonce :