Popeck

All posts tagged Popeck

Que c’est bon de découvrir un(e) comédien(ne) lors d’un show Case, pour une soirée vraiment réussie!

Un parcours atypique que celui de Thierry Wilson, alias Zize, qui s’est intéressé au théâtre après des études dans l’hôtellerie, qui suivra les cours de Raymond Acquaviva pour se tourner vers le Music-Hall. Des premiers essais de transformiste chez Madame Arthur à Paris, un mariage avec Coccinelle, qui reviendra grâce à lui et Pascal Sevran au Casino de Paris, des cours de maquillage avant un retour à Paris Chez Michou. Un retour à Marseille pour des spectacles, et c’est là que naîtra le personnage de Zize. Premier one miss show en 2010: Zize 100% Marseillaise, et la notoriété au Pays de Pagnol est acquise. Le spectacle sera monté à Päris en 2012 avec une mise en scène et adaptation parisienne par Jean-Claude Dreyfus. Avignon en 2014, première partie de Michèle Torr à l’Olympia en 2015, puis d’Anne Roumanoff au Palais des Congrès. Maintenant son nouveau spectacle: La Famille Mamma Mia va débarquer à Paris à la fin de cette année.

Cette fois Zize, personnage totalement déjanté, va marier son fils aîné, Paulo. Petit souci, sa promise est suédoise, et ses parents n’ont pas très envie de se faire marcher sur les pieds. Avec son tempérament volcanique Zize nous raconte avec son boniment marseillais comment elle voudrait réussir ce mariage, et parle ainsi de tous les membres de sa famille. Inutile de dire que les dialogues sont plus que savoureux, avec quelques à-peu-près de choc, et une présence absolument incroyable sur scène. J’ai ri de bout en bout et la salle en faisait autant. Certes nombre de ses amis étaient dans la salle, mais les textes signés Thierry Wilson, sur une idée de Louis Naitana et une mise en scène de José Gil ne pouvaient qu’emporter l’adhésion. Vous verrez certains de ses amis dans les photos qui suivront, prises après la représentation, et s’il est absent de ces photos  Michou était au premier rang dans la salle, et riait de bon coeur!

Guy Courthéoux, Zize

Hervé Vilard, Zize, Amanda Lear

Zize, Amanda Lear

Zize, Nicolas Vitiello

Zize, Catherine Lachens

Guy Courthéoux, Nicolas Vitiello

Stone, Popeck, Zize, Mario d’Alba

 

 

Toutes les photos et vidéos : @Guy Courthéoux ou Claude Laplace/onsortoupas.fr

Petits extraits du spectacle:

Rating:

La pièce de Baffie avait fait les beaux soirs du Théâtre du Palais Royal pendant 2 ans et demie et la revoilà avec une nouvelle distribution au Palace.

9da13614-c36a-45ab-b9c9-81c62e3a7680

Toc Toc, c’est une pièce sur les Tocs, ces ‘maladies’ qu’on a  regroupées sous ce terme, avec des connus, comme les personnes qui disent des mots vulgaires régulièrement, comme ceux qui croient avoir oublié quelque chose, clés, éteindre l’électricité par exemple. Ici nous avons 7 personnes , toutes atteintes d’un Toc. Fred (Popeck) jure sans pouvoir s’en empêcher, Marie (Danièle Evenou), a l’obsession des clés et d’avoir oublié de fermer sa porte, couper le gaz , entre autres, Vincent (Stéphane Boucher) joue un chauffeur de taxi, qui ne passe son temps à calculer.  Blanche (Tatiana Goussef) a un toc appelé : Nosophobie, ou l’obsession de la propreté. Les deux plus jeunes : Lily (Thiphaine Haas) ne peut s’empêcher de répéter une deuxième fois tout ce qu’elle dit. et enfin, Bob (Benjamin Baffie) est obsédé par la symétrie et peut pas marcher sur des lignes. Ces personnages arrivent pour un rendez-vous avec le Docteur Stern, mais celui-ci accuse un gros retard et ils finissent par se parler et faire, sans le vouloir, ou sans le savoir un véritable thérapie de groupe.

DSC_7626 DSC_7602 DSC_7564 DSC_7538 DSC_7513

Raconté comme ça, vous avez peur de vous y ennuyer ferme? Alors détrompez-vous et demandez à ceux qui ont vu cette pièce à quel point ils ont ri. Au point qu’elle a été jouée au Canada, en Belgique et même traduite en espagnol. Et cette nouvelle version n’a rien à envier à celles que j’avais vues à l’époque. Sans en faire des tonnes, Popeck qui a perdu l’accent qu’on lui connaît donne le la, et toute la salle se plie en deux à chaque injure ou gros mot. Le reste de la troupe est au diapason. Pas de temps mort. On rit de bout en bout et certaines fois tellement qu’on finit par ne pas entendre la réplique qui suit. Et pourtant Laurent Baffie qui a écrit et qui met en scène cette version 2016 assure. Il était dans la salle à vérifier certains détails le soir où j’ai assisté à la représentation. La salle riait aux éclats et il y a fort à parier que cela va se poursuivre ainsi jusqu’au 31 Mai.

DSC_7282 DSC_7312 DSC_7322 DSC_7387 DSC_7444

La théâtre Le Palace qui a été repris récemment par Pascal Fontaine (oui, celui que vous connaissiez à la télé) a une programmation inhabituelle, avec 4 pièces à l’affiche en alternance. Je vous parlerai de chacune d’elles très prochainement.

Toutes les photos :  copyright Steve Bouteiller

Actuellement, vous pouvez voir Toc Toc les lundi, mardi et samedis à 19h30 et le dimanche à 16.30

Tarif : de 25 à 59€

Vous pouvez réserver vos places par tel au: 01 40 22 60 00

ou en ligne :  http://www.theatrelepalace.fr/programme/spectacles-et-concerts/toc-toc-au-palace.html