Jean Luc Moreau

All posts tagged Jean Luc Moreau

Rating:

Il existe des défis stupides qui peuvent vous entraîner bien au delà de vos attente….en voilà un dans cette pièce superbement interprétée.

Il sont amoureux comme au premier jour lors de leur anniversaire de mariage, et pourtant  au bout de 27 ans cela semble difficile. Philippe (Lionnel Astier)  et Catherine (Raphaelle  Goupilleau) auraient la chance de ne plus pouvoir se surprendre Philippe maintient qu’il a raison, elle qu’il a tort. Pour prouver que la raison est de son côté, il va proposer un jeu. Une règle toute simple : Chacun va devoir raconter trois anecdotes sur sa vie, dont une seule sera vraie.. Bien entendu l’un des deux va trouver immédiatement la solution, alors que l’autre, qui n’a le droit qu’à une seule réponse, va s’enfoncer dans les méandres du tourment. Il va faire appel à son meilleur ami: Edouard (Frédéric Bouraly) pour tenter d’y voir plus clair. D’autres personnages vont arriver, dont je vous laisse la surprise (Philippe Maymat, Esther Moreau, Julien Kirsche). le jeu se complique, les protagonistes s’entre-déchirent, Philippe ne sait plus comment s’en sortir.

Si le jeu est le point de départ de la pièce, ce qui nous intéresse davantage, ce n’est peut-être pas de trouver la solution, dans cette comédie signée Sébastien Blanc et Nicolas Poiret (oui, le fils de Jean). Et le fils a bien du talent, qui suit les pas de son illustre papa. La mise en scène bien vive de Jean-Luc Moreau permet aux  principaux interprètes de s’en donner à cœur joie , ce que le public apprécie à sa juste valeur. Le rythme est rapide dans certaines scènes Lionnel Astier  nous montre qu’il peut jouer l’hystérie ou rester calme face à  celle qui interprète sa femme.

C’est vraiment un spectacle agréable, de par le talent d’écriture, mais aussi pour le jeu des comédiens. Une bonne soirée assurée.

 Toutes les Photos: @ Fabienne Rappeneau. 

Deux Mensonges et Une Vérité, c’est du mardi au samedi à 21.00 et en matinée le dimanche à 15.00 au Théâtre Rive Gauche, 6 rue de la Gaîté (Métro Edgar Quinet)

Prix des places aux guichets du Théâtre : de 27 à 45€

Réservations possibles sur le site : www.theatre-rive-gauche.com ou par téléphone au 01 43 35 32 31.

la bande annonce :

 

Rating:

Discussions entre père et fils, confidences sur la fidélité, de bonnes occasions de rire au théâtre!

Georges , le père, (Alain Doutey) reçoit les confidences de son fils (Arthur Fenwick) sur ses infidélités envers sa femme (Claudia Dimier). Mais la mère (Marie-Christine Barrault) sent bien que quelque chose cloche dans le comportement de son mari et de son fils, et va réunir la famille sous un prétexte quelconque pour en voir le coeur net. Et c’est lors de cette soirée où bien des choses vont être dites, des confidences, des révélations. L’auteur, Joe Di Pietro, adapté pour la France par Eric-Emmanuel Schmitt, nous entraîne dans un véritable tourbillon, mis en scène avec superbe par Jean-Luc Moreau . Les comédiens se donnent à fond et la salle suit, ravie, le quatuor qui déballe ses secrets sur la scène.

photo  Fabienne Rappeneau.

Le théâtre Rive Gauche nous a maintes fois prouvé qu’il savait choisir ses pièces, sérieuses, ou moins sérieuses comme c’est le cas dans cette comédie légère, mais qui n’est pas du boulevard. On passe une très bonne soirée avec ces comédiens, ce texte bien écrit, alors que le spectacle a triomphé à Broadway. Nul doute que Paris va marcher dans les traces de ce triomphe bien mérité.

photo Fabienne Rappeneau

CONFIDENCES au Théâtre Rive Gauche

Du mardi au samedi à 21h
Matinée le dimanche à 15h

Tarifs guichet : 45€ (Carré Or), 36€, 27€

Réservations au 01 43 35 33 21

bande annonce :

 

 

 

 

 

Rating:

Rien n’est plus agréable que d’entendre une salle se tordre de rire pendant 90 minutes

unnamed

Et c’est le cas avec Mariage et sentiments, actuellement à l’affiche du théâtre Hébertôt.  Ce matin-là, Edouard (Daniel Russo) ose le mensonge que personne n’ose faire, le plus gros, l’ultime, et avec ce mensonge épouvantable tout va basculer, parce que tout le monde le sait, c’est toujours un engrenage, et on ne sait jamais comment l’arrêter sauf avec d’autres mensonges. Tel un tsunami, ce mensonge va détruire le couple qu’il forme avec Marianne (Delphine Rich), sans oublier  le mariage de son meilleur ami (Laurent Gamelon). Pourtant  Edouard est un honnête homme qui, d’ordinaire, fuit le mensonge comme la peste, mais toutes les manoeuvres pour rétablir la vérité ne feront qu’aggraver sa chute. Outre ces trois comédiens, deux charmantes comédiennes qui savent faire rire:  Fannie Outeiro et  Zoé Nonn.

14 15 photolot_mar01

Les deux comédiens donnent au maximum de leur personne et n’ont pas peur d’en rajouter pour le plus grand plaisir du public, qui rit du début à la fin de cette pièce écrite par David Pharao, et mise en scène par Jean-Luc Moreau. Si la journée sur scène est vraiment trépidante, bourrée de catastrophes et de rebondissements, vue de la salle, c’est la meilleure des situations qui provoque l’hilarité. On savait déjà que Daniel Russo, tout comme Laurent Gamelon savait tirer toutes les ficelles de la comédie, mais là, l’un et l’autre se surpassent et on rit comme rarement.

photolot_mar19 photolot_mar04 photolot_mar02

Mariage et châtiment, c’est du MARDI au SAMEDI à 21h00 et Matinées : DIMANCHE 15h00

Prix des places : de 17 à 43 € jusqu’au 6 novembre 2016 le mardi, mercredi et jeudi, les autres soirs : de 17 à 53 €.

Tarifs JEUNES (- 26 ans) :
– 10 € en 1ère ou 2ème catégorie le mardi, mercredi ou jeudi selon places disponibles
– Billets sans réservation à prendre 1h avant le spectacle avec présentation obligatoire du justificatif « – de 26 ans »

Réservations : 01 43 87 23 23 ou http://theatrehebertot.com/

la bande annonce :

 

 

 

Si vous lisez ces chroniques régulièrement, vous devez penser que je suis ami ou famille avec Eric Emmanuel Schmitt, . Que nenni, je suis admirateur de  ses textes , et une fois de plus je dois avouer que son adaptation m’a pris aux tripes.

LIBRES SONT LES PAPILLONS(Théâtre Rive Gauche-Paris 14ème) - Visuel définitif SANS PARTENAIRES

En apparence, ils sont normaux ; en réalité, ils cachent un secret. Quentin, vingt ans, (Julien Dereims) vient de s’installer dans un studio à Paris. Sa voisine, Julia, (Anouchka Delon)même âge, libérée et rigolote, a envie d’une aventure avec lui  tandis que Florence, la mère protectrice, (Nathalioe Roussel) rôde pour faire revenir son fils à la maison.  Reste un beau jeune homme, metteur en scène, qui va peut-être tout chambouler (Guillaume Beyeler) Tous aiment, mais aiment maladroitement, en se faisant mal… Libres sont les papillons ? un véritable classique contemporain de Broadway adapté dans le Paris d’aujourd’hui par Eric-Emmanuel Schmitt.

DSCN2644 RVB HD DSCN2357 RVB HD DSCN2197 RVB HD

Libres sont les papillons, De Léonard Gershe, adaptation Éric-Emmanuel Schmitt, mise en scène Jean-Luc Moreau, Avec Nathalie Roussel, Anouchka Delon, Julien Dereims, Guillaume Beyeler, Theatre Rive Gauche (Paris), 13 janvier 2016, © Fabienne Rappeneau

DSCN3324 RVB HD

L’idée de monter ce classique de Broadway à Paris, signé Léonard Gershe, est née d’une envie commune des deux acteurs principaux après avoir eu l’occasion de se donner la réplique entre 2013 et 2014 dans Une journée ordinaire, avec Alain Delon. À deux, ils ont donc mis sur pied ce projet et ont contacté des pointures du milieu : Jean-Luc Moreau pour la mise en scène et Eric-Emmanuel Schmitt pour l’adaptation. Et c’est une réussite, une pure merveille. Julien Dereims mériterait déjà le Molière du meilleur acteur pour sa prestation. Vous le comprendrez au bout de quelques minutes, et dévoiler le léger mystère ici ne m’enverra pas aux enfers. Il joue un aveugle, et si vous êtes assez  près de la scène, vous verrez son regard qui est celui d’un non voyant, fixe. C’est vraiment incroyable. Si vous êtes un peu plus loin, n’oubliez pas d’apporter une paire de jumelles. Voilà un grand comédien. Quand à Anouchka Delon, elle a de qui tenir. Son père n’est-il pas un des plus grands acteurs de sa génération. Bon sang ne saurait mentir.

DSCN3288 RVB HD DSCN3262 RVB HD DSCN3210 RVB HD DSCN3179 RVB HD DSCN3129 RVB HD

Un grand moment de théâtre, des interprètes hors pair, une fois encore le Théâtre Rive Gauche a misé juste. Si certaines répliques sont d’une extrême drôlerie, d’autres sont beaucoup plus sérieuses, L’auteur réussit à nous faire partager toute une gamme de sentiments en 90 minutes et on ne peut que  crier bravo à toute la troupe, dont le metteur en scène, Jean-Luc Moreau qui fait dans la sobriété, avec de beaux décors de Stéphanie Jarre

DSCN2872 RVB HD DSCN3019 RVB HD DSCN3090 RVB HD bis

Toutes les photos : @ Fabienne Rappeneau

Courrez au Théâtre Rive Gauche, rue de la Gaité

représentations : Du mardi au samedi à 21h , Matinée le dimanche à 15h

Places de  12 à 36€

réservations : Tél : 01 43 35 32 31
Du lundi au samedi de 11h à 19h ou 21h
Dimanche de 11h à 15h ou 19h

http://www.theatre-rive-gauche.com/

 

Rating:

Kevin et Tom, deux acteurs en duo, comme le furent à l’époque Poiret et Serrault, Pierre Dac et Francis Blanche, ou plus récemment Eric et Ramzy ou Omar et Fred. Deux acteurs qui s’amusent sur scène et qui font rire le public.

40x60 KEVIN &TOM.indd

 

Merci tout d’abord au théâtre Edgar de m’avoir fait découvrir ces deux énergumènes. Je crois que c’est le mot juste quand on parle d’eux. Ils sont délirants, avec un humour potache, qui s’affirme au fur et à mesure du spectacle. On ne sait pas si les erreurs de texte sont de vraies erreurs ou un moyen de dialoguer avec le public. Leurs fous rires ne sont certainement pas feints, pas plus que ceux du public, ni les miens d’ailleurs. Les sketchs se succèdent, et durent certainement plus que prévu par celui qui en assure avec brio la mise en scène : Jean-Luc Moreau. Qu’ils se retrouvent dans un commissariat de police avec un ‘sous-chef’ et deux flics ( et oui, on accumule les rôles), ou dans un restaurant avec des échanges entre un patron un peu pédant, ou efféminé et un employé à son opposé, le casting de comédie musicale, divisé en trois parties: chant, danse, et acting, tout est prétexte à du délire total. Tom Leeb et Kevin Lévy sont plus dans l’humour ados attardés (Tom a 26 ans) et n’y vont pas de main morte. C’est justement ce qui plaît dans leur spectacle

unnamed (2) DSC_0321 def8 def6

En fin de spectacle, ils font monter une jeune spectatrice sur la scène. Complice? on pourrait le croire tant celle qui est venue le jour où j’étais dans la salle était pleine d’humour. La aussi, ils s’amusent, jouent avec elle, jouent avec le public, et cela marche à fond. Le final est d’un tout autre acabit: Tom Leeb (oui, c’est bien le fils de Michel!) nous prouve qu’en plus d’être un très beau gosse, de savoir faire rire, ce Tom là a une belle voix, et chante à merveille.

10999444_674077186030942_7806586027297070272_o 11096544_674076972697630_8118295191652088606_o def4

Bref, vous devez avoir compris. On sort charmés, quelques rides autour de la bouche en plus pour avoir trop ri, et bien content d’être venu!

photos : @Lea Dominguez
L’affiche @ Francois Darmigny

 

Vous voulez quelque échantillon de leur humour: voilà un petit bonus:

 

 

 

Rating:

La première comédie musicale de la rentrée, entre jazz, rock, blues, avec un soupçon de Gospel : c’est Gospel Sur La Colline est arrivée sur la scène des Folies Bergères pour quelques semaines.

40x60_GSLC_exeFOLIES.indd

Cette rentrée est vraiment musicale, avec des spectacles très différents qui iront du roi Arthur à Irma La douce, en passant par Cats ou Résiste et ce Gospel sur la colline. Tous les amateurs de ‘musicals’ ne peuvent que s’en réjouir, qui auront droit à des spectacles de genres très différents. Une troupe jeune, composée quasi exclusivement de blacks, avec quelques têtes d’affiche comme la délicieuse Firmine Richard ou Dominique Magloire. Vous vous retrouvez en 1954 dans une petite bourgade de Louisiane appelée Laplace. Les noirs tentent de se libérer de la ségrégation raciale. Le révérend Gédéon, véritable disciple de Martin Luther King veut bâtir une nouvelle église sur la colline , qui sera non seulement un lieu de prière, mais aussi un centre d’éducation, qui se veut aussi être un lieu de rassemblement entre les blancs et les noirs.  Un cabaret est le lieu de débauche de la ville , avec un gérant qui ne supporte pas le racisme de son frère. une chanteuse black débarque, qui revient sur les lieux de son enfance pour changer de vie. Voilà un petit résumé de l’intrigue, qui laisse la part belle à tous les airs de ce musical. Sans qu’il n’y ait de véritable tube, vous aurez des aperçus de tout ce qui a fait la musique noire, du soul, du blues,, du rock, des mélodies tendres et douces, du jazz,  et curieusement très peu, voire pas de Gospel. Le compositeur, Benjamin Faleyras veut nous faire revivre ce qui se passait dans un village de son enfance, avec les offices religieux, les problèmes ségrégationnistes, et les problèmes ou les tracas de tout un chacun.

B15_1587 B15_1579 B15_1312 B15_1268 B15_1128 v2 B15_1093

Je disais que la troupe est jeune, parce qu’on sent bien qu’ils mettent tout leur coeur, toute leur énergie, leurs voix dans ce spectacle. Le mélange des voix est détonnant, sans vouloir privilégier l’un ou l’autre, il faut quand même avouer que Dominique Magloire possède une voix qui porte, tout comme celle de Jean Luc Guizonne qui excelle dans le rock, mais chacun a son moment de gloire ici, et en féliciter un plutôt qu’un autre ne serait pas très gentil. Seule une voix n’a pas sa place, mais la personne ne chante que très peu, et ici encore je ne vous donnerai pas de nom, peut-être était-ce un problème d’un soir!

Bref, ce musical est une surprise agréable, même pour ceux qui attendaient du 100% Gospel.

B15_0988 B15_0986 B15_0897 B15_0824 B15_0715 B15_0712

 

Toutes les photos : @ Simon Hervé

Gospel sur la Colline, c’est jusqu’au 18 octobre aux Folies Bergère, rue Richer à Paris 9ème

Représentations du mardi au samedi à 20h00 et le dimanche à 17h00

unnamed

en bonus, une vidéo réalisée par : http://www.tony-comedie.com:

Rating:

Certaines personnes sont curieuses, beaucoup trop curieuses.

 

 

onsortoupas101

Serge et Marianne sont heureux en mariage depuis bien des années. Un fils qui vit loin d’eux, mais qui reste en contact régulièrement. Mais un stupide accident fait remonter certains épisodes à la surface, et va semer le doute. Certes Marianne est plus que curieuse et elle ne lâche pas l’affaire, même si cette affaire semble dater d’avant leur rencontre. Mais un petit mensonge de ces temps lointains pourrait bien se transformer en une explosion atomique.

PhotoLot Onne18

 

Deux excellents comédiens sur la scène du Théâtre La Bruyère, Fanny Cottençon et Jean-Luc Moreau, qui vont vous faire traverser ce marasme de bout en bout. Et chaque rebondissement  est une nouvelle pierre contre un édifice qui semble s’écrouler. Il fallait le talent de ces deux comédiens pour nous entraîner dans cette folie. Chacun y verra midi à sa porte. Personnellement, je me demandais constamment quand elle allait arrêter de fouiner, quand il allait arrêter de couvrir les petits mensonges. Je rageais contre l’un ou l’autre. J’étais pris au jeu, pris dans le piège de l’écriture de cette pièce par Eric Assous, homme de théâtre et de cinéma. Théâtre avec , entre autres : Nos Femmes, avec Richard Berry, Une journée ordinaire, Mon Meilleur copain ou Secret de Famille avec Michel Sardou. Mais cinéma aussi avec les scénarios des Randonneurs (en 1996), de Moi, César 10 ans et demi (de Richard Berry), ou encore de La Femme Défendue qui fut présenté à Cannes en 1996. Cet auteur prolifique nous emmène où il le veut et on se sent bien (ou très mal dans certaines situations) à voir ces comédiens dirigés par un d’eux (Jean-Luc Moreau). Ce serait faire injure de donner la liste de toutes les mises en scène à succès que l’on doit à Jean-Luc Moreau. N’en citons que deux : Le dîner de cons en 2009, ou Si C’était à Refaire de Laurent Ruquier. Quant à Fanny Cottençon, elle a été aussi souvent présente sur les planches qu’au cinéma ou à la télévision. Une actrice au talent indéniable.

PhotoLot Onnese15PhotoLot Onne11

 

TOUTES LES PHOTOS : @LOT

ON NE SE MENTIRA JAMAIS  au Théâtre La Bruyère, 5 rue La Bruyère Paris 9ème, proche du Métro St Georges

Du mardi au samedi à 21h00, matinées samedi à 18h30

Prix des places de 22 à 38€ (plus frais de location) directement au théâtre au 01 48 74 76 79

la bande annonce :

Rating:

Le retour de Michel Leeb en pleine forme dans un rôle qu’il avait déjà interprété en 1986 au théâtre de la Porte St Martin, qui marquèrent ses débuts sur les planches…

onsortoupas077

Le tombeur est une pièce signée Robert Lamoureux, et tous ceux qui aiment le boulevard bien ficelé ne peuvent que connaître le nom de cet auteur et comédien. En effet Robert Lamoureux a écrit des pièces qui toutes ont connu un énorme succès, citons, entre autres : La Soupière, le Charlatan ou l’Amour Foot, sans oublier, bien entendu Le Tombeur qui est repris dans une nouvelle mise en scène de Jean-Luc Moreau, sur des textes qui ont été mis au goût du jour. Il ne faut pas oublier que les portables n’existaient que dans les rêves des plus fous lors de la création de la pièce.

Michel Leeb et Guy Lecluyse

Michel Leeb et Guy Lecluyse

Michel Leeb et Xavier Coulard

Michel Leeb et Xavier Coulard

Michel Leeb et  Julia Duchaussoy

Michel Leeb et Julia Duchaussoy

L’histoire? Celle d’un vendeur de voitures, Michel Vignon, (Michel Leeb) qui se trouve faible devant les femmes, ne souhaite pas leur faire de la peine, et par conséquent ne sait pas rompre. Il cumule les maîtresses, ce qui complique son existence, lorsqu’un inconnu (Chick Ortega) surgit à l’improviste chez lui et menace de le tuer s’il ne rompt pas immédiatement avec sa femme… Mais qui donc est sa femme parmi ses nombreuses maîtresses (Coralie Audret, Julia Duchaussoy, Pascale Louange, Laurence Porteil)? Il faudra beaucoup de patience à ceux qui l’entourent, dont son associé (Guy Lecluyse) et sa femme de ménage (Camille Solal) pour trouver qui est qui.

Michel Leeb et  Julia Duchaussoy

Michel Leeb et Julia Duchaussoy

Michel Leeb et Guy Lecluyse

Michel Leeb et Guy Lecluyse

Michel Leeb et Chick Ortega

Michel Leeb et Chick Ortega

Inutile de dire que c’est un festival de rires. On sonne à la porte de son appartement toutes les 5 minutes, le téléphone n’arrête pas de sonner, tout cela pour le bonheur visible de la salle, qui attend de Michel Leeb qu’il en fasse des tonnes…et qui leur offrira ce qu’ils sont venus voir. Les rires fusent de toutes part. Michel Leeb sait en faire des tonnes, être cabot comme personne, et pourtant il ne tire pas la couverture. Tous les comédiens ( nombreux) qui l’entourent ont leurs bonnes répliques, et il s’efface pour que personne ne se sente oublié. C’est là qu’on reconnaît les grands du spectacle. On sait bien qu’on vient voir Michel Leeb sur scène, certains parce qu’ils savent que la pièce est de Robert Lamoureux, d’autres parce qu’ils aiment les mises en scène alertes de Jean-Luc Moreau, mais personne ne vient voir le reste de la troupe, alors Leeb leur offre leurs moments. J’ai adoré sa femme de ménage à l’accent prononcé, et celle qui hurle tout le temps, mais tous sont parfaits, et on sent l’esprit d’équipe.

Michel Leeb et Chick Ortega

Michel Leeb et Chick Ortega

Michel Leeb et Coralie Audret

Michel Leeb et Coralie Audret

Michel Leeb ,Pascale Louange et Guy Lecluyse

Michel Leeb ,Pascale Louange et Guy Lecluyse

Michel Leeb et Guy Lecluyse

Michel Leeb et Guy Lecluyse

Si vous aimez le théâtre de boulevard, les personnages excentriques et que vous avez de rire avec une salle comble, n’hésitez pas, venez faire un tour au théâtre des Nouveautés, dirigé depuis quelques années par Pascal Legros, qui a plus d’un spectacle à succès actuellement à l’affiche à Paris ou en tournée en France. 

 

Michel Leeb et Julia Duchaussoy

Michel Leeb et Julia Duchaussoy

Michel Leeb et Xavier Coulard

Michel Leeb et Xavier Coulard

Michel Leeb et Camille Solal

Michel Leeb et Camille Solal

Le_tombeur_michel_leeb_002

Le Tombeur, Du mardi au samedi à 21h, samedi à 17h et dimanche 16h. Jusqu’au 17 Mai uniquement! 

Spectacle sans entracte, durée: environ 1h30, en fonction des rires de la salle! Prix des places de 15 à 52€

 

 

 TOUTES LES PHOTOS  @ BERNARD RICHEBE

 

Rating:

Le retour d’une comédie qui ne vieillit pas.

téléchargement

Joyeuses Pâques fut créé par son auteur, Jean Poiret, qui l’a interprété alors aux côtés de Maria Pacome ou de Françoise Fabian, puis, toujours sur les planches par Pierre Arditi, ainsi que Roger Pierre, et enfin au cinéma avec Jean Paul Belmondo et Sophie Marceau. Cette fois, on retrouve un couple qui l’avait déjà interprété dans une récente tournée, Roland Giraud et Maaike Jansen. La mise en scène de Jean Luc Moreau est des plus efficaces, les comédiens montrant toute leur énergie pour décupler les rires. Rires qui ne manquent pas et qui fusent dès les premières minutes pour ne s’arrêter qu’au baisser de rideau.

téléchargement (1) téléchargement (2)

Le sujet de Joyeuses Pâques? Alors qu’il croit sa femme partie quelques jours pour le week end de Pâques, un mec (Roland Giraud) assailli par le démon de midi ramène chez lui une jeune fille (Maryline Fontaine) qui n’a pas froid aux yeux. Mais arrivé chez lui, il craint de suite que cette rencontre ne soit pas ce qu’il attend, c est à dire rien, et avant d’avoir le temps de reculer ou d’accepter, sa femme,(Maaike Jansen) qui a raté son départ arrive chez lui.  Comment expliquer la présence de cette belle fille chez eux? Il s’invente une fille qu’il aurait eue avant son mariage avec sa femme actuelle. Mais le mensonge bénin va se transformer en catastrophe, puisqu’il va s’enchaîner sur un autre, qui lui-même en créera un autre et ce jusqu’au final de cette pièce hilarante.

téléchargement (5) téléchargement (4) téléchargement (3)

Tous les comédiens, Claire Conty qui est la femme de ménage et  ceux qui n’arrivent qu’en deuxième partie, après l’entracte ( Sophie Artur, Olivier Pajot, Isabelle Tanakil et Xavier Delambre) sont excellents et sont obligés de se mettre au diapason, après le passage du rouleau compresseur, Roland Giraud, qui ne s’épargne pas et n’hésite pas à en rajouter pour que le public rie aux éclats. Maaike jansen joue plus dans la souplesse, ce qui donne un contraste encore plus fort.

Une fois encore la direction du Théâtre du Palais Royal a eu l’intelligence de trouver une pièce qui avait déjà été jouée très longtemps dans les mêmes lieux, où fut créé, ne l’oublions pas un des plus grands succès au théâtre de tous les temps: La Cage aux Folles de Jean Poiret.

N’oubliez pas vos Kleenex (mais cette fois pour sécher vos larmes….de rire)

Joyuses Pâques au théatre du Palais Royal

38 rue Montpensier Paris 1er

Métro Palais Royal

 

Représentations : du mardi au samedi à 20h45, dimanche à 15h00

Durée du spectacle : environ 1 h 50 avec un entracte de 15 mns.

Prix des places de  17 à 52€

réservations : 01 42 97 40 00 et tous les sites de spectacles, dont : http://theatrepalaisroyal.com/2013/11/07/joyeuses-paques-jean-poiret/

 

la bande annonce :