Thibault DE MONTALEMBERT

All posts tagged Thibault DE MONTALEMBERT

Rating:
VOTRE VOTE

Le cinéma peut nous apporter des instants magiques. C’est le cas avec MISS, actuellement au cinéma, et ce plaisir sera renouvelé le 8 Novembre avec un autre film : ALINE !

Alex, petit garçon  de 9 ans a un rêve : être un jour élu Miss France. 15 ans plus tard, Alex (Alexandre Wetter) a perdu ses parents et stagne dans une vie monotone, mais entouré d’une drôle de famille, puisqu’ils sont plusieurs colocataires dans la maison de Yolande (Isabelle Nanty). Parmi ces colocataires, une prostituée sur le retour (Thibault de Montalembert) . Une rencontre imprévue va réveiller ce rêve oublié. Alex décide alors de concourir à Miss France en cachant son identité de garçon. Beauté, excellence, camaraderie… Au gré des étapes d’un concours sans merci, aidé par une famille de coeur haute en couleurs, Alex va partir à la conquête du titre, de sa féminité et surtout, de lui-même…

Après un film que j’avais alors adoré (La Cage Dorée), Ruben Alves réussit un film qui nous fait passer par bien des sentiments, le rire, et les larmes….de bonheur notamment. Le scénario se situe certes dans le domaine des Miss, domaine dont je suis pour le moins étranger, même si j’ai eu la chance de rencontrer 2 miss dont Miss Corse et l’actuelle Miss France ( dans un hôtel cet été, accompagnées par la plus célèbre de toutes (Sylvie Tellier). J’avoue franchement ne pas savoir qui était qui, et j’ai été subjugué par leur gentillesse, comme le prouvent ces 2 photos.

Les 2 photos ci-dessus :@ Guy Courthéoux / onsortoupas.fr

Mais là, nous sommes dans leur univers, mais il ne s’agit pas du tout d’un film sur les Miss. C’est plus profond, plus fédérateur que ces élections qui pourtant attirent des millions de téléspectateurs chaque année.

Il faut surtout parler des comédiens et comédiennes que l’on voit sur l’écran : En tout premier Isabelle Nanty qui a chaque film réussit à nous montrer une autre facette de son talent Je ne vais pas mentir : JE L’ADORE. Dans MISS, elle nous bouleverse et avec son talent réussit à nous faire rire ou sourire. Le plus improbable reste Thibault de Montalembert, dans le rôle de la prostituée du Bois de Boulogne, Lola, dans lesquel on ne pouvait pas s’attendre à le voir et où il excelle. Tous les acteurs de la bande de la maison méritent d’être cités : Quentin Faure (Elias), Moussa Mansaly (Randy), Hedi Bouchenafa (Ahmed). Stéfi Celma, Miss Paca, rivale d’Alex n’a rien à envier aux autres question talent. A noter la présence de 2 comédiens que l’on adore dans l’équipe d’onsortoupas : Jean Franco, et un caméo de Guillaume Mélanie. Je vous laisse la surprise de découvrir une célébrité qui fait une courte apparition, grande amie de ces 2 comédiens. On ne peut passer sous silence celle qui joue l’organisatrice de ce concours, Pascale Arbillot, qui s’est quand même retrouvée face à Sylvie Tellier, qui officie dans ce rôle dans la vie réelle. Et enfin, celui sur qui repose tout le film, ex mannequin, d’une beauté à faire frémir tous ceux et celles qui verront ce film : Alexandre Wetter, dont c’est le premier rôle au cinéma, et à mon avis certainement pas le dernier. Il crêve l’écran.

Toutes les photos sauf celles des véritables Miss / Sylvie Tellier : @ Julien Panié © 2020 ZAZI FILMS – CHAPKA FILMS – FRANCE 2 CINEMA – MARVELOUS PRODUCTIONS

Je suis certes dithyrambique, mais je vous donne mon ressenti à la sortie de la salle où je l’ai vu. Cela fait longtemps que je n’avais pas adoré un film comme celui-là, et comme les bonnes choses n’arrivent jamais seules, il y aura un autre grand film à venir: ALINE de et avec Valérie Lemercier dans quelques jours sur nos écrans.

la bande annonce :

 

Rating:
VOTRE VOTE

Après le roman de John Wainwright, le film de Claude Miller voici l’adaptation théâtrale de Francis Lombrail et Frédéric Bouchet.

Nous sommes dans une bourgade de province, le soir du réveillon de Noël. Le maire de cette petite ville, monsieur Bergerot (Thibault de Montalembert), se voit convoqué au commissariat dans le cadre d’une enquête sur le viol et l’assassinat de trois jeunes filles. Au départ simple témoin,, il va passer au statut de principal suspect  pour le commissaire Toulouse ( Wladimir Yordanoff) et de son adjoint Berthil (Francis Lombrail). Le pire qui puisse arriver va se produire puisque la femme de Bergerot (Marianne Bassler) va l’accabler alors que ce dernier, s’il s’avère coupable, est passible de la peine de mort (qui n’était pas abolie à l’époque des faits). Beaucoup de souviennent du chef d’oeuvre de Claude Miller qui aréunissait Lino Ventura, Michel Serrault, Romy Schneider et Guy Marchand, avec des dialogues de Michel Audiard. Et pourtant, dès que le rideau se lève, on est scotché sur notre fauteuil, et on suit les périgrinations de ces personnages hors du commun. On oublie le film.

Indiscutablement, cette adaptation au théâtre est une pure réussite, un sujet toujours brulant, un texte passionnant, une mise en scène signée Charles Tordjman qui reste sobre et fait la part belle aux comédiens. Voilà le théâtre comme on l’aime. Tout est réuni pour que le spectateur soit passionné.

Les raisons ne manquent donc pas pour une rencontre avec l’adaptateur, comédien, et directeur du Théâtre Hébertot, Francis Lombrail. Ce dernier se retrouve devant la caméra d’Onsortoupas.fr, aux côtés de Guy Courthéoux:

EN GARDE A VUE, c’est du mardi au samedi à 21h00 et le dimanche à 15h30 au théâtre Hébertot.

Prix des places : de 18€ à 53€

Locations : 01 43 87 23 23 ou www.theatrehebertot.com

 

la bande annonce :

 

Rating:
VOTRE VOTE

Politique, gauche, extrême droite, amour, un mélange très étonnant.

politiquement-coorrect-affiche

Nous sommes un certain dimanche de mai 2017, le soir du premier tour des élections. Tout le monde attend les résultats, mais le hasard fait que 2 personnes, Mado et Alexandre, ont oublié leur portable dans un café restaurant, où ils avaient fait charger leurs batteries. Petit hic, le serveur (Arnaud Pfeiffer)a interverti les deux téléphones, et ils reviennent pour se l’échanger. Une rencontre en guise de coup de foudre. Mais ils s’interdisent de parler politique ce soir là. Alors qu’elle est totalement de gauche, et que lui est un membre éminent du parti d’extrême droite, une histoire d’amour s’annonce. Leurs amis , pour Mado ( Rachel Arditi), c’est Andréa (Ludivine de Chastenet), et du côté d’Alexandre (Thibault de Montalembert), son meilleur ami se nomme Louis (Bertrand Combe), un fleuriste très frontiste. Comment peut-on vivre une relation dans un certain mensonge, vu que lui connaît parfaitement les opinions politiques de Mado, alors qu’elle ignore le parti de son amoureux.

politiquement-correct-photo-telephone-libre-de-droits-cchristophe-vootz politiquement-correct-photo-diner-libre-de-droits-cchristophe-vootz politiquement-correct-photo-couple-2-libre-de-droits-cchristophe-vootz

Il fallait oser, et Salomé Lelouch ici auteure et metteur en scène, l’a fait, parlant d’une possibilité d’un second tour qui mettrait dos à dos le FN et la gauche, et en mélangeant d ‘exquise manière les joutes politiques entre les 4 protagonistes, sans oublier le serveur qui a la chance d’avoir les répliques les plus drôles. Cette pièce est actuelle, et il est permis d’espérer qu’elle ne soit plus d’actualité en mai prochain, ce qui obligera Salomé Lelouch à écrire la suite….avec d’autres options. Une pièce étrange, mais jamais ennuyeuse, avec des comédiens bien à l’aise, et une salle qui réagit avec enthousiasme.

photo-2-par-2-libre-de-droits-cchristophe-vootz politiquement-correct-photo-bar-libre-de-droits-cchristophe-vootz politiquement-correct-photo-equipe-libre-de-droits-cchristophe-vootz

Toutes les photos : Christophe Vootz

Politiquement correct  à La Pépinière Théâtre, rue de la Pépinière, c’est tout proche de l’avenue de l’Opéra

C’est du mardi au samedi à 21h00, avec matinées les samedis à 16h00

Tarif : fauteuil 38€ strapontins 29€ et tarifs jeunes, moins de 26 ans : 12€

Réservations : 01 42 61 44 16 et www.theatrelapepiniere.com

la bande annonce :