Pascale Arbillot

All posts tagged Pascale Arbillot

Rating:
VOTRE VOTE

Le cinéma peut nous apporter des instants magiques. C’est le cas avec MISS, actuellement au cinéma, et ce plaisir sera renouvelé le 8 Novembre avec un autre film : ALINE !

Alex, petit garçon  de 9 ans a un rêve : être un jour élu Miss France. 15 ans plus tard, Alex (Alexandre Wetter) a perdu ses parents et stagne dans une vie monotone, mais entouré d’une drôle de famille, puisqu’ils sont plusieurs colocataires dans la maison de Yolande (Isabelle Nanty). Parmi ces colocataires, une prostituée sur le retour (Thibault de Montalembert) . Une rencontre imprévue va réveiller ce rêve oublié. Alex décide alors de concourir à Miss France en cachant son identité de garçon. Beauté, excellence, camaraderie… Au gré des étapes d’un concours sans merci, aidé par une famille de coeur haute en couleurs, Alex va partir à la conquête du titre, de sa féminité et surtout, de lui-même…

Après un film que j’avais alors adoré (La Cage Dorée), Ruben Alves réussit un film qui nous fait passer par bien des sentiments, le rire, et les larmes….de bonheur notamment. Le scénario se situe certes dans le domaine des Miss, domaine dont je suis pour le moins étranger, même si j’ai eu la chance de rencontrer 2 miss dont Miss Corse et l’actuelle Miss France ( dans un hôtel cet été, accompagnées par la plus célèbre de toutes (Sylvie Tellier). J’avoue franchement ne pas savoir qui était qui, et j’ai été subjugué par leur gentillesse, comme le prouvent ces 2 photos.

Les 2 photos ci-dessus :@ Guy Courthéoux / onsortoupas.fr

Mais là, nous sommes dans leur univers, mais il ne s’agit pas du tout d’un film sur les Miss. C’est plus profond, plus fédérateur que ces élections qui pourtant attirent des millions de téléspectateurs chaque année.

Il faut surtout parler des comédiens et comédiennes que l’on voit sur l’écran : En tout premier Isabelle Nanty qui a chaque film réussit à nous montrer une autre facette de son talent Je ne vais pas mentir : JE L’ADORE. Dans MISS, elle nous bouleverse et avec son talent réussit à nous faire rire ou sourire. Le plus improbable reste Thibault de Montalembert, dans le rôle de la prostituée du Bois de Boulogne, Lola, dans lesquel on ne pouvait pas s’attendre à le voir et où il excelle. Tous les acteurs de la bande de la maison méritent d’être cités : Quentin Faure (Elias), Moussa Mansaly (Randy), Hedi Bouchenafa (Ahmed). Stéfi Celma, Miss Paca, rivale d’Alex n’a rien à envier aux autres question talent. A noter la présence de 2 comédiens que l’on adore dans l’équipe d’onsortoupas : Jean Franco, et un caméo de Guillaume Mélanie. Je vous laisse la surprise de découvrir une célébrité qui fait une courte apparition, grande amie de ces 2 comédiens. On ne peut passer sous silence celle qui joue l’organisatrice de ce concours, Pascale Arbillot, qui s’est quand même retrouvée face à Sylvie Tellier, qui officie dans ce rôle dans la vie réelle. Et enfin, celui sur qui repose tout le film, ex mannequin, d’une beauté à faire frémir tous ceux et celles qui verront ce film : Alexandre Wetter, dont c’est le premier rôle au cinéma, et à mon avis certainement pas le dernier. Il crêve l’écran.

Toutes les photos sauf celles des véritables Miss / Sylvie Tellier : @ Julien Panié © 2020 ZAZI FILMS – CHAPKA FILMS – FRANCE 2 CINEMA – MARVELOUS PRODUCTIONS

Je suis certes dithyrambique, mais je vous donne mon ressenti à la sortie de la salle où je l’ai vu. Cela fait longtemps que je n’avais pas adoré un film comme celui-là, et comme les bonnes choses n’arrivent jamais seules, il y aura un autre grand film à venir: ALINE de et avec Valérie Lemercier dans quelques jours sur nos écrans.

la bande annonce :

 

Rating:
VOTRE VOTE

Quand Valérie Lemercier se déchaîne sur scène….

téléchargement (1) téléchargement

Trois femmes, totalement différentes l’une de l’autre se retrouvent dans l’arrière salle d’un café un jour de pluie torrentielle, et vont se découvrir.  Gabrielle (Pascale Arbillot), abuse du Lexomil, qu’elle mélange à  l’Armagnac et enchaîne les amours catastrophiques avec des mufles qui la laissent sur le carreau.  Loulou (Mélanie Bernier) vient de la Ddass et a tendance à se foutre des autres, et n’aime que son fils. Quant à Hélène (Valérie Lemercier), on sent qu’ elle est au bord de l’implosion et qu’elle tente désespérément de donner le change par un optimisme forcené. Ces trois femmes, qui se sont de prime abord regardées en chien de faïence, vont finalement se donner un sacré coup de main pour traverser une période délicate de leur vie, sous l’œil  d’un garçon de café ( Patrick  Catalifo) en pleine crise de misogynie . Ce qui s’annonçait comme une journée pourrie à tous points de vue, deviendra un des moments les plus joyeux de leur existence, dans un mélange d’alcool et de bons mots.

téléchargement (7) téléchargement (3)

Mélanie Bernier

Mélanie Bernier

Patrick Catalifo

Patrick Catalifo

Pascale Arbillot

Pascale Arbillot

La pièce de Brigitte Duc, mise en scène par Jean Bouchaud, fait mouche à tous les coups. Il faut dire que si Valérie Lemercier fait une véritable performance, elle n’est pas la seule, les autres comédiens méritant tout autant les louanges. Ca bouge, dans tous les sens, les bons mots fusent. On sent bien que la situation qui semble presque idéale au départ, va se transformer petit à petit tout au long de la pièce, sans pour autant que le spectateur ait le temps de s’ennuyer. Bien au contraire. On rit, on est ému par certaines situations et on ne peut pas dire qu’on voit ce qui va se dérouler pour le final.

téléchargement (4) images (1)images (3) images (2)

 

Voilà le genre de spectacle, bien écrit, remarquablement interprété, et qui plus est pour ceux qui ont peur de ne pas bouger au théâtre, est court. L’auteur va directement au but, et on ne peut rejeter aucun dialogue, aucune seconde de la pièce. Et surtout la présence indéniable de Valérie Lemercier, époustouflante dans le registre comique et tragi-comique vont vous faire adorer cette soirée! Voilà ce qui s’appelle un bon moment de théâtre. Décidément la direction du théâtre Montparnasse sait trouver ses pièces. Elle nous prouve que l’on peut s’amuser sans que nous nous retrouvions au théâtre de boulevard avec de bons comédiens.

Une excellente soirée assurée.

 

Renseignements pratiques :

Théâtre Montparnasse, 31 rue de la Gaité 75014 Paris, métro Gaité ou Edgar Quinet)

Représentations du mardi au samedi à 20h30

matinées : samedi  à 17h30 et dimanche à 15h30

Prix des places de 20€ à 50€ (carré d’or : 56€)

Réservations : 01 43 22 77 74, Fnac

www.theatremontparnasse.com

 

un sport pub offert!