Florian Zeller

All posts tagged Florian Zeller

Rating:

Florian Zeller, Daniel Auteuil et Valérie Bonneton, trois atouts majeurs pour une pièce choc!

onsort oupas002

Dit-on toujours ce que l’on pense? C’est un peu le leitmotiv de la pièce, imaginée par Florian Zeller pour Daniel Auteuil. Daniel (Daniel Auteuil) a bien du mal à annoncer une certaine nouvelle à sa femme Isabelle (Valérie Bonneton). En effet il a invité un de leurs amis, Patrick (François Eric Gendron) avec sa nouvelle petite amie Emma ( Pauline Lefévre) pour leur présenter cette dernière. Pourquoi est-ce si difficile? Tout simplement parce que François était en couple depuis de nombreuses années avec leur meilleure amie, qu’il a laissé tomber pour cette jeune et belle fille. Mais cela n’a rien de nouveau allez-vous me rétorquer à raison. Effectivement, sauf que….la pièce a été écrite de telle sorte qu’on la suit sur deux niveaux. Ce qui se dit et ce qui se pense….et c’est rarement la même chose, pour ne pas dire jamais. C’est là tout le génie de Florian Zeller qui nous amuse de bout en bout.

FILM "UN HOMME" THEATRE PIECE DE DANIEL AUTEUIL

La pièce , mise en scène par Daniel Auteuil, lui donne la part belle. Il en fait des tonnes, et le public n’est pas ravi, le public adore et se tord de rires. En 1 heure 3/4, les acteurs nous offrent de quoi rire sans méchanceté, et sans regrets. C’est du grand art. Auteuil en fait trop? Non, il se lâche la bride, mais on sen,t que le public en redemande. C’est la scène où il en fait le plus qui attire les applaudissements. A ses côtés,Valérie Bonneton est plus proche de l’Auguste. Elle est juste, elle est dans le ton, et le public jubile. Pas un temps mort, pas de fausse touche. Nous sommes dans une pièce qui est un peu comme de la dentelle.

C’est un vrai régal que cette nouvelle pièce de Florian Zeller, et il est absolument certain que ce sera un des plus gros succès publics de cette seconde partie de saison.

FILM "UN HOMME"

 

Toutes les photos : @ Jean-Marie Leroy

L’envers du Décor, c’est au Théâtre de Paris du mardi au samedi à 20h30, matinées les samedis à 17h00 et dimanche à 15h30.

Prix des pl;aces de 25 à 70€

Réservations par téléphone : 01 48 74 25 37   ou par internet : www.theatredeparis.com

 

 

Rating:

Une histoire difficile, avec Robert Hirsch,  un comédien absolument extraordinaire. Une reprise pour une série de représentations exceptionnelles.

onsortoupas116

Difficile de donner beaucoup de détails sur cette pièce, si ce n’est qu’elle parle d’un vieil homme, qui a perdu beaucoup de sa mémoire, et que sa fille va prendre en charge en le faisant emménager chez elle, malgré certaines réticences de son mari. Le vieil homme a des préoccupations différentes, en ce sens qu’il croit toujours avoir perdu sa montre (sa notion du temps), qu’il s’avère nettement différent de ce sa fille attendait, qu’il a bien du mal à renoncer à son indépendance, qu’il refuse toute aide à domicile. Sans compter qu’il parle toujours de sa seconde fille, au grand dam de celle qui l’héberge, celle qui l’adore et qui essaie d’arrondir les angles.

Il est assez difficile de comprendre les choses dès le départ, on met un certain temps à comprendre que l’histoire est racontée du point de vue d’un des protagonistes, et lorsqu’on a enfin compris, toutes les pièces du puzzle s’emboîtent. C’est la magie d’une écriture d’une intelligence rare, et on comprend le succès que rencontre désormais Florian Zeller, l’auteur de la pièce. Ce jeune auteur a écrit la pièce sur mesure pour Robert Hirsch, qui a aujourd’hui 89 ans, et qui est absolument magistral dans son rôle. On voit bien qu’il porte la pièce sur ses épaules, rôle épuisant s’il en est. La mise en scène, sobre, de Ladislas Chollat est un bijou de sensibilité. Le décor varie juste suffisamment pour que l’on comprenne de mieux en mieux où nous entraîne l’auteur. Si je salue la performance de Robert Hirsch, il est difficile de ne pas citer Florence Pernel et Jean-Pierre Bouvier, la fille et son mari, ou des autres acteurs : Sophie Bouilloux (en alternance avec Marie Parouty, ainsi qu’Emmanuel Patron  et Elise Diamant. La pièce a reçu deux Molière bien mérité en 2014 : Meilleur spectacle et Meilleur comédien.

PhotoLot Père08

Ne croyez pas que cette pièce soit rébarbative, ou trop sérieuse. On rit aussi, certes ce ne sont pas des rires de boulevard ou de farce, mais cela reste quand même distrayant, malgré le sujet abordé.

Un très grand bravo à ce comédien d’exception et à cet auteur qui n’a certainement pas fini de faire parler de lui.

Le Père 25808RVB

Le Père, c’est à la comédie des Champs Elysées 15 avenue Montaigne Paris

du mercredi au samedi à 20h30 et en matinée le dimanche à 16h00.

Places de 20 à 48€

Tarifs jeunes (moins de 26 ans), les mercredi et jeudi , le soir même en fonction des disponibilités : 10€

Réservations : 01 53 23 99 19 ou comediedeschampselysees.com

 

Le prix du brigadier? mais qu’est-ce donc?

C’est certainement la question que vous vous posez si vous ne faites pas partie du microcosme du théâtre. Alors, vu que cela mérite une explication, la voici: Le prix du Brigadier, fondé en 1960 par l’Association de la Régie théâtrale, récompense une personnalité du monde du théâtre. Le dramaturge Jean Anouilh, après avoir refusé tous les honneurs officiels, déclara qu’à ses yeux, la seule récompense valable était le prix du Brigadier qui lui fut remis en 1971. Chaque année depuis 1960 un jury représentatif décerne ce prix. La présidente de ce jury depuis 1983 est Danielle Mathieu-Bouillon. Le prix a été attribué à de très grands noms du théâtre comme : Françoise Sagan, Pierre Fresnay, Pierre Brasseur, Marcel Marceau, Eugène Ionesco, Jean Le Pöulain, Jeanne Moreau, Roman Polanski, Serge Lama, Jean Paul Belmondo, Francis Huster, Robert Hirsch, Raymond Devos, François Périer, Claude Rich, Michel Galabru, pour n’en citer que quelques uns.

de gauche à droite : Marie France Mignal, Michel Bouquet, Florian Zeller, Bruno Julliard et Danielle Mathieu-Bouillon

de gauche à droite : Marie France Mignal, Michel Bouquet, Florian Zeller, Bruno Julliard et Danielle Mathieu-Bouillon

IMG_8239IMG_8093

Cette année le prix a été remis à deux personnalités : l’auteur Florian Zeller ( pour Le Père, actuellement à l’affiche de la Comédie des Champs Elysées) ainsi qu’à Michel Bouquet qui reçoit ce brigadier d’honneur pour l’ensemble de sa carrière.

La cérémonie s’est déroulée devant un parterre de personnalités du spectacles, de directeurs de théâtre, et sur scène, l’adjoint au maire chargé de la culture, Bruno Julliard, remettait les brigadiers en compagnie de la présidente et de Marie France Mignal la dynamique directrice du Théätre Saint Georges.

Voici quelques photos de cette remise de prix .

IMG_8169 IMG_8186

Michel Bouquet, Danielle Mathieu-Bouillon, Florian Zeller et Marie France Mignal

Michel Bouquet, Danielle Mathieu-Bouillon, Florian Zeller et Marie France Mignal

IMG_8218

IMG_8220

TOUTES LES PHOTOS : @ Guy Courthéoux  onsortoupas.fr    Tous droits réservés.   Aucune utilisation sans mention de ces copyrights.