Eugène Ionesco

All posts tagged Eugène Ionesco

VOTRE VOTE

Le petit Théâtre de la Huchettea été un des premiers à ré-ouvrir ses portes post confinement, et qui est toujours le théâtre parisien qui accueille depuis 50ans les deux pièces d’Eugène Ionesco : LA CANTATRICE CHAUVE et LA LECON. Mais ce théâtre produit aussi de nouvelles créations. Voici  quelques unes de celles prévues en cette rentrée.

 

Parmi ces nouveautés, une a retenu toute notre attention, et qui mieux pour en parler que celui qui a adapté la nouvelle de Guy de Maupassant pour la scène  : Alain Payen:

Au tribunal du Flagrant déni tous les coups sont permis.
Du paysan normand qui, pris d’un excès de boisson, veut vendre sa femme au mètre cube, au sacristain qui réclame son dû pour avoir engrossé une bourgeoise, Maupassant fait comparaître à la barre une galerie de personnages tous plus cocasses les uns que les autres. Un Maupassant drôle, caustique, mais aussi profondément humain. 

photo : ®Philippe_Escalier

photo Fabienne Rappeneau.

photo Fabienne Rappeneau.

photo tous droits réservés Fabienne Rappeneau. Toute utilisation, diffusion interdite sans autorisation de l’auteur.

 Flagrant Déni : Du mardi au samedi à 21h15, à partir du 7 octobre

Places : Plein Tarif : 26.99€

web ( tarif promo : 20.99€ ) étudiant (web) : 18.88€

 

Et une suprise que nous serons très certainement nombreux à vouloir découvrir : LES CARTES BLANCHES marainées par Florence Pernel : 

Ces images et les suivantes ont été tournées lors d’une présentation du programme, avec beaucoup de bruits de fond, veuillez nous en excuser :

Voilà ce que nous dit Virginie Lemoine sur ces cartes blanches :

Dès que nous en saurons plus, nous reviendrons, c’est certain sur la programmation des ces Cartes Blanches les lundis au Théâtre de la Huchette!

 

VOTRE VOTE

Le prix du brigadier? mais qu’est-ce donc?

C’est certainement la question que vous vous posez si vous ne faites pas partie du microcosme du théâtre. Alors, vu que cela mérite une explication, la voici: Le prix du Brigadier, fondé en 1960 par l’Association de la Régie théâtrale, récompense une personnalité du monde du théâtre. Le dramaturge Jean Anouilh, après avoir refusé tous les honneurs officiels, déclara qu’à ses yeux, la seule récompense valable était le prix du Brigadier qui lui fut remis en 1971. Chaque année depuis 1960 un jury représentatif décerne ce prix. La présidente de ce jury depuis 1983 est Danielle Mathieu-Bouillon. Le prix a été attribué à de très grands noms du théâtre comme : Françoise Sagan, Pierre Fresnay, Pierre Brasseur, Marcel Marceau, Eugène Ionesco, Jean Le Pöulain, Jeanne Moreau, Roman Polanski, Serge Lama, Jean Paul Belmondo, Francis Huster, Robert Hirsch, Raymond Devos, François Périer, Claude Rich, Michel Galabru, pour n’en citer que quelques uns.

de gauche à droite : Marie France Mignal, Michel Bouquet, Florian Zeller, Bruno Julliard et Danielle Mathieu-Bouillon

de gauche à droite : Marie France Mignal, Michel Bouquet, Florian Zeller, Bruno Julliard et Danielle Mathieu-Bouillon

IMG_8239IMG_8093

Cette année le prix a été remis à deux personnalités : l’auteur Florian Zeller ( pour Le Père, actuellement à l’affiche de la Comédie des Champs Elysées) ainsi qu’à Michel Bouquet qui reçoit ce brigadier d’honneur pour l’ensemble de sa carrière.

La cérémonie s’est déroulée devant un parterre de personnalités du spectacles, de directeurs de théâtre, et sur scène, l’adjoint au maire chargé de la culture, Bruno Julliard, remettait les brigadiers en compagnie de la présidente et de Marie France Mignal la dynamique directrice du Théätre Saint Georges.

Voici quelques photos de cette remise de prix .

IMG_8169 IMG_8186

Michel Bouquet, Danielle Mathieu-Bouillon, Florian Zeller et Marie France Mignal

Michel Bouquet, Danielle Mathieu-Bouillon, Florian Zeller et Marie France Mignal

IMG_8218

IMG_8220

TOUTES LES PHOTOS : @ Guy Courthéoux  onsortoupas.fr    Tous droits réservés.   Aucune utilisation sans mention de ces copyrights.