Yannis Pouspourikas

All posts tagged Yannis Pouspourikas

Rating:

Depuis 18 ans, Opéra en plein air propose les plus grandes oeuvres lyriques, en extérieurs dans des lieux de rêve, que sont certains châteaux de France, comme celui de Vincennes, ou celui de St Germain En Laye, ou encore Les Invalides à Paris. Cette année, c’est le superbe TOSCA de Giacomo Puccini que vous allez pouvoir applaudir.

C’est une des plus belles versions de cet opéra célèbre qui nous est présentée. Il faut bien avouer que tout est mis en oeuvre pour que le succès soit au rendez_vous. la mise en scène d’Agnés Jaoui  permet au public d’apprécier les voix, sans oublier la direction d’orchestre d’une rare perfection, sous la direction de Yannis Pouspourikas. L’orchestre, dirigé par Anne Gravoin  est plus important qu’à l’accoutumée. Bref un grand moment de lyrique.

Doit-on raconter l’histoire de Tosca, qui se déroule à Rome en 1800, où le peintre Cavaradossi, amant de la célèbre cantatrice Tosca,  va recueillir un ancien Consul qui s’est échappé de prison. Le chef de police Scarpia, personnage sadique, manipulateur, fantasme sur Tosca. Si celle-ci accepte le chantage de Scarpia, le peintre sera relaché…

Impossible de passer sous silence les interprètes : Karine Babajanyan ( en alternance avec Deniz Yetim et Ewa Vesin), Paolo Scariano, en alternance avec Christophe Berry ( Cavaradossi), Jean-Luc Ballestra ( Scarpia) Javid Samadov ( Angelotti), Yuri Kissin (le sacristain), Romain Pascal (Spoletta), Piotr Kumon  (Sciarrone). Une fois encore chapeau bas à Jacques Rouveyrollis pour ses magnifiques éclairages.

Ne ratez surtout pas cette occasion de vivre cet opéra au grand air!

Anne Gravoin nous parle de son expérience d’Opéra en Plein Air :

Coup de coeur absolu pour le baryton Jean Luc Ballestra, qui joue l’épouvantable Scarpia, mais on aimerait presque qu’il reste encore plus longtemps sur scène tant sa prestation est hors norme:

Vous voulez comprendre pourquoi un tel coup de coeur pour cette version de Tosca? Ecoutez et regardez ces extraits tournés au chateau de Vincennes :

Sciarpia:

Toutes les vidéos : @ Guy Courthéoux / onsortoupasfr

 

Les dates de cette tournée estivale:

Chateau de Vincennes 27/28/29 Juin

Cité de Carcassonne : 2 Juillet

Domaine de Saint germain en Laye: 5 & 6 juillet

Hotel National des Invalides : 4/5/6/7 et 8 Septembre

 

 

C’est le grand moment pour tous les élèves de l’Ecole de Danse de l’Opéra de Paris, avec 4 galas où ils nous montrent leur savoir faire.

Ecole-de-danse-de-l-Onp-D-Ores-et-deja-B.-Massin-N.-Paul-Svetlana-Loboff-OnP

Élisabeth Platel , qui dirige l’école,  a commencé à étudier la danse au Conservatoire de Saint-Germain-en-Laye, puis entre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Elle en sort en 1975 avec un Premier Prix qui lui ouvre les portes de l’École de Danse de l’Opéra de Paris. Engagée l’année suivante dans le Corps de ballet, elle est promue « Première danseuse » en 1979. A l’issue de sa première Giselle – le 23 décembre 1981 – Élisabeth Platel est nommée «danseuse Étoile». Grande interprète du répertoire classique et académique, elle est choisie par Rudolf Noureev – alors Directeur de la danse à l’Opéra de Paris – pour créer les rôles principaux de Raymonda – 1983, du Lac des cygnes – 1984, de La Belle au bois dormant – 1989, et de La Bayadère – son ultime création en 1992. Le 9 juillet 1999, elle fait ses adieux « officiels » à l’Opéra dans La Sylphide, tout en continuant à s’y produire en qualité d’étoile invitée (La Bayadère et Raymonda en 2000, Le Songe d’une nuit d’été en 2001). Pendant plusieurs années, Élisabeth Platel a également enseigné comme professeur invitée en France et à l’étranger et a travaillé comme répétitrice, notamment aux côtés de Claude Bessy – pour remonter Suite en blanc en 1996 et Daphnis et Chloé en 1998 au Théâtre de Rio de Janeiro – et de Pierre Lacotte – pour la recréation de La Sylphide en 1997, dans ce même Théâtre ainsi que de Paquita en 2001 au Palais Garnier. Elle a enseigné à l’Opéra national de Paris pendant la saison 2002-2003. À la rentrée 2004, elle succède à Claude Bessy à la direction de l’École de danse. En 2008, elle remonte avec Manuel Legris La Sylphide dans la version de Pierre Lacotte pour le Ballet de Hambourg et en 2011 pour le Staatsoper de Vienne. Élisabeth Platel est régulièrement invitée en tant que professeur et appelée à être membre de nombreux jury dans des compétitions internationales (Lausanne, Varda, New York).

Ecole-de-danse-de-l-Onp-Conservatoire-A.-Bournonville-Svetlana-Loboff-OnP

Ecole-de-danse-de-l-Onp-Conservatoire-A.-Bournonville-Svetlana-Loboff-OnP

Ecole-de-danse-de-l-Onp-Conservatoire-A.-Bournonville-Svetlana-Loboff-OnP

Ecole-de-danse-de-l-Onp-S.-Leduc-M.-Rubio-Conservatoire-A.-Bournonville-Svetlana-Loboff-OnP

Svetlana_Loboff___Opera_national_de_Paris-Ecole-de-danse-de-l-Onp-S.-Leduc-M.-Rubio-Mailene-Katoch-Conservatoire-A.-Bournonville-Svetlana-Loboff-OnP

Cette année, l’Opéra national de Paris célèbre les 350 ans de l’Opéra. Pour cette saison anniversaire, l’École de danse choisit de programmer des chorégraphes s’inscrivant dans une tradition toujours vivante où rigueur s’allie à virtuosité et héritage avec modernité. Rendez-vous annuel essentiel à l’évolution du parcours des jeunes élèves de l’École de danse, le spectacle réunit chorégraphes, répétiteurs et professeurs dans une même volonté de transmettre et de porter haut le lambeau d’un art vivant, enrichissement d’un répertoire classique et contemporain qui ne cesse de se renouveler. Le temps de préparation offre aux élèves la possibilité de valoriser et perfectionner les acquis de l’année et d’apprendre à travailler collectivement autour d’un projet scénique.

Ecole-de-danse-de-l-Onp-Ines-Mcintosh-Gregoire-Duchevet-Les-Deux-Pigeons-A.-Aveline-Svetlana-Loboff-OnP

Ecole-de-danse-de-l-Onp-Les-Deux-Pigeons-A.-Aveline-Svetlana-Loboff-OnP

Ecole-de-danse-de-l-Onp-Les-Deux-Pigeons-A.-Aveline-Svetlana-Loboff-OnP

Ecole-de-danse-de-l-Onp-Les-Deux-Pigeons-A.-Aveline-Svetlana-Loboff-OnP

Ecole-de-danse-de-l-Onp-Les-Deux-Pigeons-A.-Aveline-Svetlana-Loboff-OnP

Ecole-de-danse-de-l-Onp-Les-Deux-Pigeons-A.-Aveline-Svetlana-Loboff-OnP

À travers son spectacle annuel, l’École de danse poursuit son œuvre de transmission auprès des jeunes générations et fait rayonner une formation fondée sur une longue tradition orale. Les œuvres de cette saison offrent un voyage dans les styles et techniques de plusieurs époques. D’ores et déjà conjugue vocabulaire baroque et danse contemporaine sous le regard de Rameau. Conservatoire ouvre une fenêtre sur l’École danoise, tout en vivacité et noblesse. Enfin, Les Deux Pigeons propose une comédie pleine d’allant qui dévoile la richesse de l’école française de la première moitié du XXe siècle .

Ecole-de-danse-de-l-Onp-D-Ores-et-deja-B.-Massin-N.-Paul-Svetlana-Loboff-OnP

Ecole-de-danse-de-l-Onp-D-Ores-et-deja-B.-Massin-N.-Paul-Svetlana-Loboff-OnP

Ecole-de-danse-de-l-Onp-D-Ores-et-deja-B.-Massin-N.-Paul-Svetlana-Loboff-OnP

Ecole-de-danse-de-l-Onp-D-Ores-et-deja-B.-Massin-N.-Paul-Svetlana-Loboff-OnP

Ecole-de-danse-de-l-Onp-D-Ores-et-deja-B.-Massin-N.-Paul-Svetlana-Loboff-OnP

Cette année l’Orchestre est dirigé par Yannis Pouspourikas qui dirige les oeuvres suivantes :

D’ORES ET DÉJÀ, Musique : Jean-Philippe Rameau sur une chorégraphie de  Béatrice Massin, Nicolas Paul et des costumes d’Olivier Bériot

CONSERVATOIRE,  Musique: Holger Simon Paulli sur une chorégraphie d’ August Bournonville,  DÉCORS ET COSTUMES  Maurice Le Nestour D’après  Edgar Degas

LES DEUX PIGEONS, Musique André Messager, sur une chorégraphie d’Albert Aveline D’après Louis Mérante,  DÉCORS Alexandre Obolensky d’après les maquettes de la création,  COSTUMES Paul Larthe

 

Rencontrer un Monsieur avec autant de talent que Yannis Pouspourikas est un honneur. Voilà qui est fait, dans une loge de l’Opéra Garnier:

Prochaines représentations :

Lundi 1er avril 2019 – 19h30

Mercredi 3 avril 2019 – 19h30

Jeudi 4 avril 2019 – 19h30

Prix des places : de 10 à 65 €

Réservations : aux guichets : au Palais Garnier et à l’Opéra Bastille, du lundi au samedi de 11h30 à 18h30   ou sur Internet : www.operadeparis.fr

Rating:

C’est parti pour la tournée 2018 d’Opéra en plein air, avec cette année Carmen, mise en scène par Radu Milaileanu

Comme chaque année Opéra en plein air propose un opéra célèbre, et cette année, il s’agit de l’Opéra le plus joué au monde: Carmen de Georges Bizet. Mise en scène de Radu Mihaileanu. Une nouveauté, cette année, un parrain va présenter chaque spectacle, et le premier de ces parrains est un comédien célèbre et adulé du public : Antoine Duléry. . La direction musicale est assurée par Vincent Renaud,  l’Orchestre et le premier violon, Anne Gravoin pour le Music Booking Orchestra. . La scénographie est l’oeuvre de Bastien Forestier, et les lumières sont celles du magicien de la lumière, Monsieur Jacques Rouveyrollis.  On le sait dans Carmen  les chœurs sont importants, et particulièrement celui des enfants, et ce sont les chœurs de l’Opéra National de Paris, sous la direction de Gael Darchen avec la Maîtrise des Hauts de Seine.

La mise en scène : Radu Mihaileanu:

 

le parrain de cette année : Antoine Duléry :

 

En ce premier soir de représentation, voilà les voix que l’on a pu applaudir : Gala El Hadidi (Carmen ) qui peut être remplacée dans d’autres lieux par Marion Lebègue. Don José est Eric Fennel, Micaela: Olga Tenyakova, Escamilo : Pierre Doyen, Frasquita : Gaëlle Méchaly, Mercédes: Pauline Sikirdji, Zuniga : Andriy Gnatiuk, Moralès : Tiago Matos, Le Dancaïre : Franck Lopez, Remendado : Sahy Ratia

extrait :

 

Prochaines représentations : Champ de Bataille (27) les 22 et 23 Juin à 20h30, Prix des places : de 25 à 75 €

Château de Vincennes les 29 et 30 juin à 20h30, Prix des places de 25 à 85€

Cité de Carcassonne (11) le 3 juillet à 21h30, Pris des places 56 et 66 €

Domaine National de Saint Germain en Laye (78), les 6 et 7 Juillet à 20h30, Prix des places de 25 à 85 €

Château de Haroué (54) les 31 Août et 1er Septembre  à 20h30, Prix des places de 25 à 85 €

et enfin à l’Hotel National des Invalides (Paris) les 5, 6, 7 & 8 Septembre à 20h30, Prix des places de 25 à 95 €

Pour les réservations : www.operaenpleinair.com

0892 68 36 22 ( N° surtaxé à 0.34€ la minute!)

et dans les points de vente billetterie, Fnac, Carrefour etc

pour Château du champ de bataille :possibilité d’achat à l’office du tourisme du Pays du Neubourg ( 02 32 35 40 57) ou Office de Tourisme du Grand Evereux ( 02 32 24 04 43)

Pour le Château de Vincennes : office de tourisme de Vincennes (01 48 08 13 00)

Pour Carcassonne : festivaldecarcassonne.fr  (04 68 11 59 15)

Pour le Domaine de Saint Germain en Lhaye : office de tourisme (01 30 87 20 63

Pour Château de Haroué : Nancy Tourisme (03 83 35 22 41), Office de tourisme d’Epinal (03 29 82 543 32) et Label Ln ( 03 83 45 81 60)

Bon à savoir: pour les personnes à mobilité réduite un accès facilité est prévu en signalant la venue à l’avance à la production, avec possibilité d’un parking VIP, une place garantie en orchestre (quel que soit le prix payé).

Premier Violon : Anne Gravoin