La Belle Au Bois Dormant

All posts tagged La Belle Au Bois Dormant

Quand les grands espaces du sport vont servir à mettre en avant un ballet classique, en l’occurence : Le Lac Des Cygnes

C’est dans le 16ème, juste à côté du Parc Des Princes que se situe le stade Jean Bouin, où les 3 & 4 Juillet prochain vous serez quelques milliers à pouvoir applaudir le ballet le plus célèbre du répertoire,  oeuvre d’un des plus grands compositeurs qui soient : Piotr Ilitch Tchaïkovski. Pour l’occasion le stade va se transformer, comme nous l’explique un spécialiste en la matière : Jean Christophe Giletta, président de Live Stadium:

50 musiciens, et à peu près autant de danseurs, le tout avec des projections en live sur des écrans géants, de quoi ébahir un public qui n’est pas habitué à ce genre de spectacle. Entretien avec un spécialiste des grands spectacles dans des endroits qui accueillent des dizaines voire des centaines de milliers de spectateurs : Daniel Charpentier

La scénographie sera inédite pour magnifier la chorégraphie de Marius Petipa, qui restera inchangée, mais adaptée à l’immensité de l’espace. Daniel Charpentier,  a dévoilé un espace scénique sans équivalent pour un ballet, puisque l’ouverture de scène sera deux fois plus grande que celle de l’Opéra de Paris. Posée dans un virage et d’une surface totale de 350 m2, la scène en forme de V inversé s’avance vers les spectateurs. En arrière-plan, pour les décors, place à la modernité et à la monumentalité avec des images dynamiques sur un écran vidéo de 550 m2 mêlant effets 3D, mapping et gros plans

Certes pour un ballet il faut un orchestre, et dans le cas présent, une star de la danse, c’est le cas d’Irina Kolesnikova, une des étoiles les plus importantes de la danse, issue du St Petersbourg Ballet Théâtre. Pour l’occasion, une rencontre s’imposait, même si je ne connais qu’un ou 2 mots en russe. Formée à la prestigieuse académie Mariinsky de Saint Pétersbourg Irina Kolesnikova est habituée des rôles de solistes des plus grands ballets de Tchaïkovski et elle a interprété entre autres les rôles titres d’Aurore dans la Belle au Bois Dormant, de Macha dans Casse Noisette mais aussi ceux de Gisèle et Odette/ Odile dans Le Lac des Cygnes

Merci à l’interprête pour sa collaboration à mon premier entretien en russe : Il y a certes beaucoup de bruit de fond, mais ce n’est pas tous les jours qu’une étoile de la danse s’exprime sur le site Onsortoupas:

Vous ne connaissez rien au ballet : qu’importe, un spécialiste vous en dira plus: Franck Ferrand devant la caméra de Guy Courthéoux / onsortoupas:

Troupe de renommée internationale avec entre autres l’étoile Irina Kolesnikova le Saint Petersbourg Ballet Theater s’illustre depuis 1994 à travers le monde, en France, Grande Bretagne, Afrique du Sud, Japon, Australie, Corée, Scandinavie ou encore Etats Unis avec des chorégraphies millimétrées et de superbes costumes.
Pour cette version XXLive du Lac des Cygnes, le nombre de danseurs habituellement sur scène sera doublé (soit 54), et l’orchestre dirigé par le chef russe Timur
Gorkovenko sera composé de 50 musiciens

photo : Jean-Baptiste Quillien

Sont prévus ensuite au stade Jean Bouin : en 2021 : Aïda – 2022 : Carmen – 2023 : Les Quatre Saisons – 2024 : La 9ème Symphonie de Beethoven.

 

Le Lac des cygnes 
au stade Jean Bouin
1 Allée Charles Brennus
75116 Paris 16

 

Tarifs
à partir de : 39 €

Site officiel: xxlive.fr

 

Rating:

Le plus beau des ballets, la plus belle partition, la chorégraphie d’un maître et une troupe au sommet, que peut-on demander de plus?

Gillian Murphy as Princess Aurora in Alexei Ratmansky's The Sleeping Beauty. Photo: Gene Schiavone.

Photo: Gene Schiavone.

Pour l’ouverture de sa saison de ballets l’Opéra de Paris a choisi d’inviter une des meilleures troupes au monde : L’American Ballet Theater pour une courte série de représentations. En choisissant un ballet classique, La Belle au Bois Dormant de Piotr Ilyitch Tchaïkovski, il y a certitude d’un grand moment. Personnellement je suis comblé car c’est mon compositeur préféré, et le thème me rappelle mon enfance et le célèbre dessins-animés de Walt Disney. Mais cette fois c’est en ballet que j’ai dégusté cette oeuvre, sous la baguette de Ormsby Wilkins qui dirigeait l’Orchestre de l’Opéra National de Paris. Inutile de dire qu’on frise l’excellence à tous niveaux. La chorégraphie est celle de Marius Petipa qui date de 1890, dans une mise en scène et la chorégraphie additionnelle d’Alexel Ratmansky, telle qu’il l’ a créée en 2015.

Misty Copeland (Princess Florine) and Gabe Stone Shayer (Bluebird) in Alexei Ratmansky's The Sleeping Beauty.  Photo: Doug Gifford.

Misty Copeland+ Gabe Stone Shayer Photo: Doug Gifford.

Isabella Boylston (Princess Aurora) and Victor Barbee (King Florestan) in Alexei Ratmansky's The Sleeping Beauty.  Photo: Gene Schiavone.

Isabella Boylston (Princesse Aurore) + Victor Barbee (Roi Florestan) . Photo: Gene Schiavone.

Alexei Ratmansky's The Sleeping Beauty - B

Lauren Post (Silver Fairy), Melanie Hamrick (Sapphire Fairy) and Stephanie Williams (Gold Fairy) in Alexei Ratmansky's The Sleeping Beauty.  Photo: Gene Schiavone.

Lauren Post, Melanie Hamrick , Stephanie Williams   Photo: Gene Schiavone.

Scene from Alexei Ratmansky's The Sleeping Beauty.  Photo: Gene Schiavone.

Photo: Gene Schiavone.

Je ne vous ferai pas honte en vous racontant en détails ce conte de Charles Perrault sur une princesse qui se piquera le doigt sur une quenouille et qui va tomber dans un sommeil de 100 ans avant qu’un prince la réveille. Le ballet se joue en 1 prologue et 3 actes, qui dure environ 2 heures 50 dont 2 entractes de 20 minutes chacun. J’ai fait référence à la troupe, mais il est difficile de citer tous les danseurs, qui ne sont pas les mêmes tous les soirs. Parmi les plus célèbres : Stella Abrera, Misty Copeland, Isabella Boylston, Herman Cornejo, Jeffrey Cirio, Marcelo Gomes, Gillian Murphy, Daniil Simkin, Veronica Part, Cory Stearns, Hee Seo, James XWhiteside, Skylar Brandt, Alexandre Hammoudi, Luciana Paris, Thomas Forster, Blaine Hoven, Craig Samlstein, Joseph Gorak, Sarah Lane, Arron Scott, Christine Shevchenko, Roman Zurbin, Devon Teuscher, Cassandra Trenary.

sbtrenary2jg-1600

 photo@ Ula Blocksage

photo@ Ula Blocksage -Opéra National de Paris

 photo@ Ula Blocksage

photo@ Ula Blocksage Opéra National de Paris

 photo@ Ula Blocksage

photo@ Ula Blocksage  Opéra National de Paris

Une mise en scène formidable qui garde le côté classique tout en apportant des nouveautés comme l’apparition d’autres protagonistes de contes de fées, comme le Chat Botté, Le Petit Chaperon Rouge, , l’Oiseau Bleu, Cendrillon, Barbe Bleue, ou Schéhérazade. Tout cela est un Plaisir des sens, des yeux, des oreilles  qui en fait un incontournable.

Représentations restantes:

Mardi 6 septembre 2016 – 19h30
Mercredi 7 septembre 2016 – 19h30
Jeudi 8 septembre 2016 – 19h30
Vendredi 9 septembre 2016 – 19h30
Samedi 10 septembre 2016 – 14h30
Samedi 10 septembre 2016 – 20h00

TARIFS

06, 07 et 08 septembre
140€ 110€ 100€ 90€ 70€ 50€ 35€ 25€ 20€ 15€ 5€
Let 10 septembre à 14h30
126€ 99 € 90€ 81€ 63€ 45€ 32€ 23€ 18€ 15€ 5€

INFORMATIONS / RÉSERVATIONS
par téléphone : 08 92 89 90 90
(0,337€ la minute)
téléphone depuis l’étranger :
+33 1 72 29 35 35
par Internet : www.operadeparis.fr
aux guichets : au Palais Garnier et à l’Opéra Bastille tous les jours de 11h30 à 18h30 sauf dimanches et jours fériés

 

Rating:

L’histoire écrite par L’abbé Prévost en 1731, a connu bien des adaptations sur scène, en Opéra et en ballets.

Du Lundi 20 Avril 2015 au Mercredi 20 Mai 2015

Du Lundi 20 Avril 2015 au Mercredi 20 Mai 2015

Côté opéras, Jules Massenet, Giacomo Puccini en ont fait le thème d’une de leurs œuvres. Cette fois on parle de l’adaptation par Kenneth MacMillan qui a été créée en 1974 et qui est entrée au répertoire de l’Opéra national de Paris en Novembre 1990. Il n’a pas repris la partition de Massenet, en demandant à Leighton Lucas de prendre des extraits de ses partitions tirées de plusieurs œuvres pour le ballet qu’il appellera L’Histoire de Manon. Une jeune fille très belle est sur la route du couvent, et elle s’enfuit avec un jeune étudiant dont elle est tombée amoureuse au premier regard. Elle le quittera pour un homme très riche et finira par céder à de riches protecteurs. Accusée de prostitution , elle sera emmenée en Guyane où elle sera secourue par Des Grieux, son amoureux sans le sou.

Du Lundi 20 Avril 2015 au Mercredi 20 Mai 2015

Du Lundi 20 Avril 2015 au Mercredi 20 Mai 2015

La version que l’on peut voir actuellement à l’Opéra Garnier est absolument superbe à tous niveaux. L’orchestre, dirigé par Martin Yates, qui en a réalisé aussi les arrangements, donne le ton qu’il fallait à l’histoire. Les décors de Nicholas Georgiadis sont très beaux, et il est impossible de résister au charme des interprètes. Eleonora Abbagnato,  Aurélie Dupont, Dorothée Gilbert ou Ludmila Pagliero, Laetitia Pujol ou Alice Renavand en alternance dans le rôle titre. J’ai eu la chance d’applaudir Laetitia Pujol, et je peux vous assurer que ce fut un grand moment que j’ai connu grâce à l’Opéra de Paris. Selon les représentations, vous aurez dans les rôles masculins Mathieu Ganio, Stéphane Bullion, Josua Hoiffalt, Karl Paquette, Benjamin Pech, ou Roberto Bolle, François Alu, Audric Auzard, Alessio Carbone, Florian Magnenet et Hugo Marchand. Je suis certain que tous sont parfaits, tout comme Mathieu Ganio et Stéphane Bullio que j’ai vu le soir où j’ai assisté à une représentation. Ce ballet est certes classique avec des costumes magnifiques. C’est un ballet que l’on peut comprendre facilement sans avoir besoin d’explications, ce qui est normal, vu qu’on connaît tous l’histoire.

Du Lundi 20 Avril 2015 au Mercredi 20 Mai 2015

Du Lundi 20 Avril 2015 au Mercredi 20 Mai 2015

Cette saison aura vraiment été une grande saison pour les ballets, et elle est loin d’être terminée. Paquita sera à Garnier , , puis Les enfants du paradis, La fille mal gardée et l’Anatomie de la sensation. Il faut faire attention, voir ces ballets dans ce cadre est une véritable drogue. Dès qu’on y a goûté, on ne peut plus s’en passer. Plus on en voit, plus on aime, on devient accro. C’est rien que normal avec des spectacles de cette qualité où toute la troupe mérite des saluts et pas seulement les étoiles. C’est l’ensemble qui mérite les bravos. Si vous n’avez vu de ballet, des oeuvres moins connues que Le Lac des Cygnes ou La Belle Au Bois Dormant sont certes un bon début, mais franchement un ballet comme celui-ci fera une parfaite initiation, parce qu’en plus de la qualité absolue de la danse, vous aurez aussi le décor de Garnier, et ça n »est pas rien.

Du Lundi 20 Avril 2015 au Mercredi 20 Mai 2015

Du Lundi 20 Avril 2015 au Mercredi 20 Mai 2015

représentations :

Jeudi 30 avril 2015 – 19h30
Mardi 5 mai 2015 – 19h30
Mercredi 6 mai 2015 – 19h30
Jeudi 7 mai 2015– 19h30
Vendredi 8 mai 201 – 19h30
Mardi 12 mai 2015 – 19h30
Jeudi 14 mai 2015 – 19h30
Lundi 18 mai 2015 – 19h30
Mercredi 20 mai 2015 – 19h30

TARIFS 130, 110, 80, 50, 25, 12, 10 (€)
TARIFS DU 18 mai 117, 99, 72, 45, 22, 12, 10 (€)
TARIF DU 8 MAI 143, 121, 88, 55, 27, 12, 10 (€)

INFORMATIONS / RÉSERVATIONS : par Internet : www.operadeparis.fr
aux guichets : au Palais Garnier et à l’Opéra Bastille 14h30 à 18h30 tous les jours de la semaine sauf dimanche et jours fériés.

 

Toutes les photos : © Julien Benhamou / Opéra national de Paris