Toulouse Lautrec

All posts tagged Toulouse Lautrec

VOTRE VOTE

Enfin, nous allons avoir l’occasion de vivre de grands moments de danse, et c’est au Théâ&tre des Champs Elysées le 25 Octobre avec Francendanses

 

Nous sommes habitués des Transcesendanses que nous offrent régulièrement les Productions Internationales Albert Sarfati. Cette fois c’est l’Hexagone qui sera à l’honneur avec  des pas de deux et des solos. FrancenDanse est une soirée exceptionnelle avec le Ballet de l’Opéra National de Bordeaux, le Ballet de l’Opéra de Lyon, le Ballet du Capitole de Toulouse et Malandain Ballet Biarritz, soirée de solidarité à la danse française compte tenu des circonstances actuelles.

BALLET DE L’OPÉRA DE LYON Period piece 

(solo, création le 17 septembre 2020 à l’Opéra National de Lyon) 

Jan Martens | chorégraphie 

Anton Gorecki | musique 
Rudy Parra | lumières 

Collaboration artistique et solo dansé par Kristina Bentz 

BALLET DE L’OPÉRA NATIONAL DE BORDEAUX Les flammes de Paris (pas de deux) 

Chorégraphie d’après Vassili Vainonen 

Boris Assafiev | musique 

Pas de deux dansé par Marini Da Silva Vianna et Riku Ota 

Ballet-ONB-by-Julien-Benhamou

BALLET DU CAPITOLE DE TOULOUSE 

Toulouse Lautrec 

(pas de deux, création le 4 novembre 2020 au 

Théâtre du Capitole de Toulouse) 

Kader Belarbi | chorégraphie 

Bruno Coulais | musique 

Pas de deux dansé par Natalia de Froberville et Ramiro Gómez Samón 

MALANDAIN BALLET BIARRITZ 

Mozart à 2 

(trois pas de deux) 

Thierry Malandain | chorégraphie 

Mozart | musique 

Jorge Gallardo | décors et costumes 

Jean-Claude Asquié | conception lumière 

Dansé par Arnaud Mahouy -Clémence Chevillotte Raphaël Canet – Nuria Lopez Cortes 

Mickaël Conte – Irma Hoffren 

Mozart à 2 Irma Hoffren, Mickaël Conte © Olivier Houeix Malandain Ballet Biarritz

Mozart à 2 Bethoven 6 ©Olivier Houeix

 

BALLET DU CAPITOLE DE TOULOUSE 

Le Corsaire 

(Pas de deux) 

Kader Belarbi | chorégraphie 

Adolph Adam | musique (arrangements David Coleman) Pas de deux dansé par 

Natalia de Froberville et Ramiro Gómez Samón

LE CORSAIRE1 Natalia de Froberville et Ramiro Gomez Samon Capitole de Toulouse

LE CORSAIRE1 Natalia de Froberville et Ramiro Gomez Samon Capitole de Toulouse

 

 

BALLET DE L’OPERA DE PARIS

TROIS GNOSSIENNES

proscenium-A-©Svetlana-Loboff-OnP-148-Trois-gnossiennes-Ludmila-Pagliero-Hugo-Marchand

proscenium-A-©Svetlana-Loboff-OnP-140-Trois-gnossiennes-Ludmila-Pagliero-Hugo-Marchand.

 

 

VOTRE VOTE

Une des premières expositions après confinement vient d’ouvrir, il s’agit de La Force Du Dessin, de la collection PRAT, qui ouvre ses portes au Petit Palais.

Jean-Louis Desprez « Vue du Colisée à Rome, lors d’une cérémonie religieuse »
Plume et encre noire, aquarelle et réhauts de gouache
Crédit : Collection Prat

Cette exposition offre près de 200 oeuvres dont certaines jamais exposées, puisque Louis-Antoine et Véronique Prat avaient auparavant exposé quelques uns de ces dessins au Louvre, mais qu’ils ont entre temps acquis bien des oeuvres, dont ils nous offrent la primeur dans cette expo au Petit Palais.

Prud’hon – La Fortune

Boilly – Seize têtes d’homme

Hoin – Tête de femme

Boucher – Bacchus

Le Brun – Femme nue accroupie

Coypel – Femme projetée en arrière

Les peintres sont bien nombreux à être exposés, mais pas seulement des peintres comme vous pourrez l’entendre dans l’entretien exclusif que nous accordé ce célèbre collectionneur : Louis-Antoine Prat devant la caméra d’onsortoupas.fr, aux côtés de Guy Courthéoux et Marie Laure Atinault:

Voici, toutefois, une liste, non exhaustive des signatures que vous allez découvrir en parcourant les salles de cette exposition : Pierre-Paul Prud’hon, François Boucher, Noêl Coypel, Claude Hoin, Louis Léopold Boilly, Jean-Auguste-Dominique Ingres, Eugène Delacroix, Charles Baudelaire, Victor Hugo, Georges Seurat, Odilion Redon, Simon Vouet, Nicolas Poussin, Claude Gellée, Le Lorrain, Jacques Callot, Eustache Le sueur, Nicolas Mignard, Géricault, Corot, Courbet, Carpeaux, Gustave Doré, Puvis de Chavanne, Gustave Moreau, parmi beaucoup d’autres.

Cézanne – Les grands arbres

Odilon Redon – Tête suspendue par une chaîne

Seurat – La femme accoudée à un parapet

Baudelaire – Femme en buste

Sotheby’s Item 7BJ3T
Grafica « Paesaggio »

Cette exposition  est présentée dans le cadre du Petit Palais, dont le conservateur et directeur, Christophe Leribault a été aussi invité devant notre caméra:

Quelques détails pratiques sur cette exposition:

Elle est ouverte jusqu’au 4 Octobre

au Petit Palais, Musée des beaux arts de la ville de Paris,

Du mardi au dimanche de 10h00 à 18h00, nocturne les vendredis jusque 21h00

entrée : plein tarif : 11€

tarif réduit : 9€   gratuit jusqu’à 17 ans inclus

les billets doivent être achetés à l’avance sur le site : parismusees.paris.fr

Sotheby’s Item 7BJ3T
Grafica « Paesaggio »

Delacroix – Cheval ruant

Delacroix – l’Amoureuse au piano

Girodet – Turc brandissant sa lance

Ingres – Songe d’Ossian

Ingres – Pierre Baillot

Prud’hon – Psyché enlevée par les zéphyrs

Prud’hon – L’âme quittant les liens

 

Rating:
VOTRE VOTE

Une rencontre au sommet! Michel Sardou interprête du Guitry. Et c’est du grand art!

Créée en 1942 par Sacha Guitry, cette pièce n’avait pas été montée depuis longtemps à Paris.

Michel Sardou, et le directeur du Théâtre de la Michodière, Richard Caillat ont longuement parlé de mettre en scène Sardou, qui avait connu un triomphe avec Représailles dans ce même théâtre. Chose faite! On se retrouve au milieu des années 40, voire avant, dans un aoppartement cossu, chez l’antiquaire  Daniel Bachelet (Michel Sardou) qui s’adresse au public dans un monologue à faire pâlir certain(e)s de rage. Mais quel délice.

Tout cela parce que la jolie Madeleine (Lisa Martino), qu’il a épousée en seconde noces n’est pas rentrée de la nuit, et que c’est la deuxième fois en deux semaines. Il n’en faut pas plus pour que Daniel soupçonne sa femme d’adultère. Le divorce est envisagé, le femme priée de quitter le domicile conjugal. A peine sortie, ne voilà pas que la première épouse, Valentine (Carole Richert) revient dans l’espoir de reconquérir son ex mari. Beaucoup d’histoires de valises portées , d’un tableau que vend une coquette ruinée qui a connu Toulouse Lautrec , interprétée avec génie par une dame que j’adore : Nicole Croisille, dont je regrette que le rôle ne soit pas plus étendu, ses apparitions étant trop courtes à mon goût. Il y a a aussi un commissaire, un ancien ami de Daniel, et d’autres protagonistes interprétés par des comédiens qui ne sont pas des inconnus: Eric Laugérias, Laurent Spielvogel, Patrick Raynal ainsi que Michel Dussarat et Dorothée Deblaton.

Franchement ce N’écoutez Pas Mesdames est excellent. La mise en scène de Nicolas Briançon ne donne aucun temps morts, les décors sont superbes qui laissent les comédiens entrer et sortir comme dans les meilleurs textes de boulevard.

Voilà du Théâtre comme on l’aime: Un texte superbe, des comédiens au top, et la salle ne s’y trompe pas. C’est complet tous les soirs et tous reçoivent une véritable ovation, Michel Sardou en tête.

Toutes les photos : ©Celine Nieszawer

N’écoutez pas Mesdames, c’est du Du mercredi au samedi à 20h00
Matinées les samedis à 16h30 et les dimanches à 15h30*

TARIFS
Carré Or : 65€ en semaine / 69€ le week-end
1ère CAT : 53€ en semaine / 57€ le week-end
2ème CAT : 42€ en semaine / 45€ le week-end
3ème CAT : 30€ en semaine / 33€ le week-end
4ème CAT : 18€ en semaine et le week-end

 

la bande annonce :