Théâtre mogador

All posts tagged Théâtre mogador

Alors que Chicago attire les foules pour quelques semaines encore, Mogador nous révèle son prochain opus avec ses interprètes:

Vous ne le saviez peut-être pas, mais le célèbre film Ghost qui réunissait Patrick Swaize, Demi Moore et WoopiGoldberg existe depuis quelques années dans une version comédie musicale, créée à Manchester, elle a été montée à Londres et Broadway parmi bien d’autres villes. C’est au très beau Théâtre Mogador à Paris que le spectacle sera monté, avec la première représentation le 26 septembre prochain.

Tout le monde se souvient d’une scène où Demi Moore réalise une poterie. Touit le monde se souvient du titre fétiche, ultra célèbre : Unchained Melody, créé dans les années 50 et reprise en 1965 par les Righteous Brothers puis par par plus de 500 interprètes de par le monde. Il ne faut pas oublier de citer Maurice Jarre qui avait créé la bande sonore du film, alors que Dave Stewart ou Glen Ballet ont composé celle du musical!. Nous en saurons bien plus dès le 26 septembre prochain!

Nous avons pu rencontrer quelques membres de la troupe en avant première. Commençons par celle qui joue les medium et qui lit l’avenir dans les cartes de Tarot pour l’occasion : Claudia Tagbo:

Bien entendu nous voulons tous savoir qui seront les comédiens et artistes qui tiendront les rôles de Mooly et Sam:

Les voici devant la caméra d’onsortoupas : Moniek BOERSMA ( qui vient des Pays Bas) et Gregory BENCHENAFI qui est actuellement sur scène dans ‘CHANCE’ le musical au Théâtre La Bruyère.

Pourquoi Ghost , comment la décision a-t-elle été prise? Réponse du directeur du Théâtre : Laurent Bentata:

Et enfin rencontre avec un autre amateur de comédies musicales, qui est un des hommes importants du Théâtre Mogador : Olivier Lazzarini:

 

Pour faire partie des premiers à voir ce spectacle, les réservations sont d’ores et déjà ouvertes, aux guichets du Théâtre Mogador,  par téléphone au 01 53 33 45 30, sur le site

www.theatremogador.com

Tarifs à partir de 25€

Représentations du mardi au vendredi à 20h00, samedi et dimanche à 16h00 et samedi soir à 20h30

Durée du spectacle environ 2h30 dont 20 minutes d’entracte

 

 

LE FANTÔME DE L’OPÉRA le plus célèbre des musicals, vu par plus de 140 millions de personnes dans le monde, devait arriver enfin à Paris. Mais , suite à un début d’incendie dans les sous-sols du théâtre,et, vu l’importance des travaux à réaliser, toutes les représentations du Fantôme sont définitivement annulées.

Dans un récent communiqué de la direction du théâtre Mogador, le théâtre sera fermé jusqu’en septembre 2017, et ouvrira avec un autre spectacle musical:  Grease. Aucune date n’a été fournie pour le Fantôme, qui pourrait être ajourné à 2019 ou 2020.

 

FANTOME_OPERA_40x60_site_OK.indd

 

 

Phantom of the Opera, London, 2015, Credit: Johan Persson

Phantom of the Opera, Londres, 2015, Credit: Johan Persson

 

Phantom of the Opera, Londres, 2015, Credit: Johan Persson

Phantom of the Opera, Londres, 2015, Credit: Johan Persson

Tiré d’un roman de Gaston Leroux, le ‘fantôme’ va fêter ses 30 ans sur la scène de Mogador. La version qu’en a faite Andrew Lloyd Webber est absolument fantastique. Je l’ai vu personnellement plusieurs fois sur scène, dont New York, Las Vegas ou San Francisco, et à chaque fois je prenais le même plaisir. Vous aussi qui aimez la musique serez subjugué, si vous le voyez pour la première fois. Vous pouvez aussi vous procurer le Bluray édité pour le 25ème anniversaire, mais qui est une version concert, qui vous immergera dans les airs composés par Mr Webber.

onsortoupas035

Vu qu’il nous faut encore attendre quelques semaines avant la première , l’équipe du théâtre Mogador a convié quelques journalistes à une visite guidée des lieux.

On nous a présenté quelques costumes. Et vous savez que ces costumes passent de théâtres en théâtre, et quelquefois, un costume porté lors de la création peut se retrouver entre les petites mains des retoucheuses pour retrouver l’éclat du neuf. Ces costumes sont souvent assez lourds, avec des multitudes de broderies, sans oublier perruques, et bijoux. Voici un aperçu de quelques uns de ces costumes, que vous verrez à Paris.

2016-09-15-19-08-09 2016-09-15-19-08-00 2016-09-15-19-07-50 2016-09-15-19-06-31 2016-09-15-19-06-29 2016-09-15-19-06-22 2016-09-15-19-04-53 2016-09-15-19-04-58 2016-09-15-19-05-07 2016-09-15-19-05-14 2016-09-15-19-05-18 2016-09-15-19-05-51 2016-09-15-19-05-54

La mise en scène tout comme les costumes est exactement la même que celle de la version créée en 1986 à Londres, et qui aura franchi l’Atlantique. Certaines comédies musicales, comme ce fut le cas pour les Misérables ont changé de mise en scène après leur Xème anniversaire. D’autres, et c’est le cas ici ne montrent de changement que dans les interprètes, et certains décors, ce qui est normal, étant donné que chaque salle est différente. Les décors et les costumes furent créés en 1986 par Maria Björnson. Voilà des photos de ce décor et du fameux lustre, que vous découvrirez avant la fin du 1er acte.

2016-09-15-18-40-46 2016-09-15-18-38-28

2016-09-15-19-40-02 2016-09-15-19-33-09 2016-09-15-19-32-42 2016-09-15-19-32-34

Ce sera une version totalement en français que nous allons découvrir. Nicolas Engel en a fait toutes les traductions, ce qui n’est pas toujours facile. Par exemple un des airs les plus connus, en Anglais,  Masquerade, qui a bien failli changer totalement de titre en français, comme nous le dit Nicolas Engel, avant un extrait du titre en répétitions.

 

Pourquoi avoir attendu 30 ans pour présenter enfin le Fantôme à Paris, explications du producteur exécutif, Eric Lousteau Carrere:

Côté musical, c’est un véritable orchestre qui se trouve dans la fosse, et non pas des bandes enregistrées. On se sent plus proche de l’Opéra que de certaines comédies musicales dont toute la partition est enregistrée sur bande.  Le chef d’orchestre, lui aussi répète avec ses musiciens sans interruption, et depuis des semaines pour que tout soit prêt pour le grand jour.

Pour vous faire patienter, quelques photos des répétitions et deux petits extraits musicaux lors de ces répétitions, avec une des deux interprètes du rôle de Christine : Sierra Boggess (l’autre étant Anne-Marine Suire) que vous verrez sur quelques photos.

Gardar Thor Cortes ( le fantôme)

Gardar Thor Cortes ( le fantôme)

2016-09-15-17-59-28

Anne Marine Suire ( Christine en alternancxe)

Anne Marine Suire ( Christine en alternancxe)

2016-09-15-19-29-33 2016-09-15-19-31-46-1 2016-09-15-19-35-57 2016-09-15-19-38-59 2016-09-15-19-44-26

Sierra Boggess et Bastien Jacquemart

Sierra Boggess et Bastien Jacquemart

2016-09-15-19-28-23

Sauf mention contraire, TOUTES LES PHOTOS ET VIDEOS : @ Guy Courthéoux / onsortoupas

 

La billetterie pour les représentations est ouverte, places à partir de 30€, à 90€ sauf les carrés Or Barclays et Prestige : 105 et 250€

 

7 représentations par semaine :
Mardi 20h
Mercredi 20h
Jeudi 20h
Vendredi 20h
Samedi 15h et 20h
Dimanche 15h

Réservations aux guichets du théâtre, 25 rue de Mogador

par tél: 01 53 33 45 30

par internet : www.lefantomedelopera.com

2016-09-15-19-31-46-12016-09-15-19-35-57

Onsortoupas vous avait présenté les productions de Stage Entertainment comme Mamma Mia, Sister Act, La Belle et la bête ou l’an dernier le Bal des Vampires. Il y a quelques semaines vous avez eu un petit extrait de la célèbre chanson Memory dans sa version française.

http://www.onsortoupas.fr/le-retour-de-cats-a-mogador-cest-a-partir-du-1er-octobre-pour-90-representations-premieres-photos-et-videos-exclusives/

IMG_3337 IMG_3334

Aujourd’hui on vous propose de faire un petit tour dans les coulisses d’une des comédies musicales les plus célèbres.

Cats fut créé par Andrew Lloyd Webber en 1978/1979 d’après Old Possum’s Book of Practical Cats  et autres poèmes de T. S. Eliot. La première s’est déroulée à Londres en 1981 et a fait le tour du monde, rencontrant un succès populaire partout, plus particulièrement grâce à son tube : Memory qui connut un triomphe grâce à Barbra Streisand. La pièce a été jouée, par exemple 6138 fois sans interruption à New York! Elle fut jouée en français en 1989, puis récemment reprise à Londres dans une nouvelle mise en scène. C’est celle que l’on va pouvoir applaudir à Paris, dans une nouvelle adaptation signée Ludovic-Alexandre Vidal et Nicolas Nebot. Joué en français, le spectacle parisien reprendra à l’identique la mise en scène de la nouvelle production londonienne, revisitée par l’équipe créative originale : le metteur en scène Trevor Nunn, la chorégraphe et metteur en scène associée Gillian Lynne, le scénographe John Napier et le compositeur Andrew Lloyd Webber.

Allons donc à petits pas de félins nous glisser dans les coulisses : commençons par les maquillages , avec Karen,la maquilleuse anglaise qui réalise tous les maquillages pour toutes les productions:

Cats 2015 019 Cats 2015 026 Cats 2015 027

 

Ainsi que deux petites vidéos exclusives :

Écoutons les deux adaptateurs : Ludovic-Alexandre Vidal et Nicolas Nebot nous parler de cette adaptation :

 

N’oublions pas les costumes, en voici quelques uns dévoilés:

Cats 2015 011 Cats 2015 012Cats 2015 057

Cats 2015 053 Cats 2015 008Cats 2015 060 Cats 2015 061 Cats 2015 064 Cats 2015 068

 

et un petit tour du côté des décors :

Cats 2015 031 Cats 2015 032 Cats 2015 033 Cats 2015 035 Cats 2015 036 Cats 2015 042 Cats 2015 043

Et pour finir entrons à pas de chats dans une salle de répétition avant de voir deux petits extraits chantés et dansés, toujours en répétitions:

Cats 2015 070 Cats 2015 072 Cats 2015 074 Cats 2015 076 Cats 2015 078 Cats 2015 080 Cats 2015 081 Cats 2015 087

les vidéos:

Cats, le musical, en français c’est au théâtre Mogador à Paris, à partir du 1er octobre pour 90 représentations exceptionnelles.

Réservations en lignehttp://www.stage-entertainment.fr/Billets-CATS/

Par Téléphone : 01 53 33 45 30 ou à la caisse du théâtre : 25 rue de Mogador Paris 9ème

 

Rating:

Vu par plusieurs millions de spectateurs de par le monde, la troupe était à Paris pour quelques soirées uniquement.

jarocho_40x60

Acclamé par 3 millions de spectateurs à travers le monde, « Jarocho » était à Paris pour 5 représentations exceptionnelles au Théâtre Mogador. Pour la première fois en France, la troupe de 30 danseurs et 9 musiciens dirigée par Richard O´Neal nous offrait un voyage haut en couleur au sein de la culture mexicaine. Le « son Jarocho » et les rythmes qui l’ont formé sont recréés et réinterprétés grâce aux plus grands noms de la musique et de la danse mexicaine. Le spectacle offre une interprétation libre de l’histoire de la région de Veracruz par le biais de différents styles de danse tels que le flamenco, la danse classique, la salsa ou les rythmes afro-caribéens. Du son des tambours d’Afrique à la cadence des rythmes cubains, en passant par la tradition du flamenco, « Jarocho » associe des danses, du folklore, des coutumes et des costumes typiques de Veracruz. Aux instruments traditionnels s’ajoutent des instruments contemporains pour de nouveaux accords de « La Bamba », « El torito », « El Colás » ou « La bruja ».

fandango imagedd JAR_0481 menu

Sur la base de rythmes ancestraux, la musique, témoin de l’ampleur, de la force et de l’énergie de la région, a été spécialement composée et arrangée pour ce spectacle par Luis Leñero, musicien, arrangeur et directeur musical . « Jarocho » est l’un des projets culturels les plus ambitieux et originaux du Mexique où se mêlent vivacité, rythme et mouvement. « Jarocho » est mis en scène par Richard O’Neal, un des membres de l’équipe de création de Riverdance.  Il fait cohabiter différents courants musicaux d’avant-garde avec 16 pièces chorégraphiées pleines d’énergie dans de beaux décors.

JAR_0952 JAR_0870 JAR_0853

On sent bien la patte d’un des créateurs de Riverdance, vu que beaucoup de scènes font appel aux claquettes. Et il faut bien souligner la qualité de la pmrestation, le public ne s’y trompait pas, qui a fait une véritable ovation à la troupe. En revanche quelques petits bémols. Je ne savais pas que le flamenco faisait partie de la culture mexicaine. Si le numéro est particulièrement bien interprété, il arrive comme un cheveu sur la soupe, et dure trop longtemps. Sans être réfractaire à la culture espagnole, je n’ai pas encore compris pourquoi le Flamenco apparaissait dans Jarocho. C’est peut-être le seul bémol, si ce n’est que j’aurais beaucoup aimé retrouver encore plus l’orchestre pour les ‘tubes’ mexicains, tous ces titres que l’on apprécie et que l’orchestre a réussi, comme on l’a vu avec le final sur La Bamba, à rajeunir, et lui insuffler de nouvelles orchestrations vraiment superbes.

Si Riverdance est à 100% avec des rythmes et danses irlandaises, ce Jarocho aurait du être la version mexicaine, alors que ce n’est que la version hispanisante, ce qui peut désorienter. Mais il n’empêche que la troupe et au top du top, et que tous les numéros de claquettes sont fabuleux.

Juste un clin d’oeil, et un grand merci au directeur de salle et à son équipe, qui font tout leur possible pour aider les spectateurs! Bravo et 1000 fois merci!

Informations et réservations sur eventim.fr
Points de vente habituels et au 01 53 33 45 30

la bande annonce:

 

Rating:

C’est un des événements de la saison, l’adaptation par Roman Polanski, d’un de ses films les plus célèbres, une comédie sur les vampires, en comédie musicale.

IMG_5236 lbdv_logofdnoir IMG_5193

Le film est sorti en 1967, c’est une parodie des films de vampires de la Hammer, où Roman Polanski était des deux côtés de la caméra. Le film s’est transformé en musical 30 ans plus tard où la première se déroula à Vienne, et depuis a été joué dans 12 pays et 11 langues. Il fallait bien que la France l’accueille à son tour et c’est au théâtre Mogador que cela se passe, et sous la direction de Roman Polanski.

IMG_5204 IMG_5192 IMG_5239

Des décors superbes, des comédiens qui savent tout faire, comme c’est désormais la règle dans les comédies musicales. La machinerie est hollywoodienne, les costumes, les maquillages parfaits. Côté musique, on ne peut pas dire que ce soit génial. On retiendra seulement deux airs, celui de ‘Total Eclipse of the Heart’ de Bonnie Tyler, qui est un peu le leitmotiv , et celui de la danse des vampires, au moment où ils se réveillent et sortent de leur tombe ( regardez l’extrait ci-dessous). Le film faisait beaucoup rire, le musical a quelques moments d’humour, mais passer de 90 minutes à 2 h 30, a certainement enlevé une bonne partie de cet humour, et c’est dommage, hormis quelques blagues juives, qui fonctionnent bien en France, et on ne peut le reprocher, vu qu’elles sont l’oeuvre de Polanski.

Abronsius (David Alexis)

Von Krolock

Von Krolock (Stephane Métro)

Von Krolock et Sarah

Von Krolock et Sarah

l'arrivée de Sarah au Chateau du Comte Von Krolock

l’arrivée de Sarah au Château du Comte Von Krolock

Regardez ces petites vidéos exclusives, vous aurez une bonne idée du spectacle haut en couleurs et en ombres que vous pouvez découvrir au théâtre Mogador actuellement.

les vampires sortent de leur tombe :

le duo entre le comte Von Krolock (Stéphane Métro) et Sarah (Rafaëlle Cohen)

 

Extrait du Bal des Vampires
Chagall (Pierre Samuel), Magda ( Moniek Boersma), Abronsius (David Alexis) Rebecca Chagall (G Geoffroy)

 

petit extrait :

et enfin, un petit entretien avec le comte von Krolock ( Stéphane Métro)

 

TOUTES LES VIDÉOS ET PHOTOS : @Guy COURTHEOUX   Tous droits réservés