Molière

All posts tagged Molière

Molière et Madeleine Béjart, une histoire d’amour, qui va connaître des bouleversements lorsque le célèbre auteur va vouloir épouser Armande, fille de Madeleine.

En 1661 Molière (Christophe de Mareuil) connaît enfin la célébrité. c’est le moment où il décide d’abandonner sa maîtresse pour en épouser sa fille. Mais comment Madeleine (Anne Bouvier) va -t-elle réagir? On se retrouve plongé dans ces années où on parle de Boileau, La Fontaine, Corneille, et du Grand Roi. Il fallait bien du talent pour écrire cette histoire, et c’est Gérard Savoisien qui nous la raconte, dans une mise en scène d’Arnaud Denis.

Photo Fabienne Rappeneau

Photo Fabienne Rappeneau

Photo Fabienne Rappeneau

Photo Fabienne Rappeneau

 

Les comédiens sont absolument parfaits. On rentre dans l’histoire dès que le rideau s’ouvre, avec des décors somme toute,  assez simples, mais qui semblent être la parfaite illustration de cette époque, ou d’une ‘loge’ de théâtre de cette époque.

Photo Fabienne Rappeneau

Photo Fabienne Rappeneau

Photo Fabienne Rappeneau, tous droits réservés. Toute diffusion, utilisation interdite sans autorisation de l’auteur.

Je vous ai parlé de 3 personnages, et pourtant ils ne sont que 2 sur scène, la fille étant juste représentée par une très belle robe d’époque dans un des recoins de la scène du Théâtre Rive Gauche.

Photo Fabienne Rappeneau

On ne s’ennuie pas une seconde, on vibre avec les 2 comédiens, on sourit, on rit, et on se sent concernés.

Une fois encore une rencontre s’imposait, avec Anne Bouvier, resplendissante dans le rôle de Madeleine:

Mademoiselle Molière, au Théâtre rive Gauche, c’est du mardi au samedi à 19h00, matinée le dimanche à 17h30

Prix des places au guichet: de 17à 35 €

locations au 01 43 35 32 31

ou

www.theatre-rive-gauche.com

Une comédie ballet lyrique, drôle d’idée, mais qui va certainement plaire à un large public.

Tout en respectant les textes de Molière, Nicolas Rigas a eu l’idée d’en faire un spectacle à la fois nouveau ( because Offenbach, mais classique ( la comédie ballet a connu ses heures de gloire du temps de Molière). Intrigué, j’ai voulu rencontrer celui qui a mis en scène ce spectacle, Nicolas Rigas, qui est aussi sur scène…

Rencontre avec Nicolas Rigas :

30 représentations exceptionnelles au Théâtre Déjazet, du 1er au 31 décembre

du mardi au samedi à 20h45, matinées le samedi à 16h00

Réservations au Théâtre Déjazet : 01 48 87 52 55

quelques extraits :

 

 

Rating:

Encore une bonne surprise, encore une ancienne pièce remise au goût du jour!

40x60 AVANTI v9.indd

Georges, un businessman américain puritain ( Francis Huster) et Alison, une jolie comédienne anglaise ( Ingrid Chauvin) , sur les traces de leurs parents décédés dans un accident de voiture. De réseaux internet bloqués en bureaux aux horaires décalés, de cercueils volés en chapelles napolitaines, nos héros auront bien du mal à retrouver leurs chers disparus… Mais, par la grâce d’un ludion diabolique nommé Baldo (Thierry Lopez) qui incarne à lui seul tout le charme et l’humour italien, ils découvriront une nouvelle façon d’appréhender la vie et pourquoi pas, le couple…

_7501288 _7501260

Il a eu le film de Billy Wilder avec Jack Lemmon et Juliette Mills, inoubliable couple célébré aux Oscars. il y a eu la comédie irrésistible de Samuel Taylor, qui a triomphé de Broadway. Il y a eu aussi l’adaptation au Théâtre du Palais Royal avec Jean-Pierre Cassel, Annick Blancheteau et Aldo Maccione qui reçut un Molière pour son interprétation. Maintenant, c’est Thierry Lopez qui reprend avec brio son rôle sur les planches des Bouffes Parisiens, dans une mise en scène pétillante signée Steve Suissa. Et c’est ainsi le retour de Francis Huster dans une pièce comique, avec une nouvelle adaptation signée Dominique Piat.

_7501232

La nouvelle version est hilarante, et c’est surtout grâce à la prestation de Thierry Lopez, qui en fait certes des tonnes, mais pour la plus grande joie de la salle. Dès qu’il apparaît, les rires fusent, il virevolte, a les meilleures répliques, et franchement aux saluts on vient bien que le public est totalement conquis et sous le charme. ce qui n’enlève rien au talent de Francis Huster ou Ingrid Chauvin, qui sont plus dans le registre du charme. Des comédiens qui ont les attentions de chacun dans la salle, et qui ont leur nom tout en haut de l’affiche.

_1140464

On ne s’ennuie pas une seule seconde dans cette pièce, on s’y amuse beaucoup. Sans être du boulevard, la pièce est clairement destinée à divertir, et il y a fort à parier que ‘AVANTI va rester longtemps à l’affiche, même si les représentations doivent s’arrêter début Janvier 2016!

 

AVANTI, c’est au théâtre des Bouffes Parisiens, rue Monsigny tous les soirs du mercredi au samedi à 21h00, matinées le samedi à 16h00 et le dimanche à 15h00.

Représentations supplémentaires certains mardis à partir du 10 novembre 2015.

Prix des places : 15.50€ à 49.50€

Location : 01 42 96 92 42  ou www.bouffesparisiens.com

la bande annonce :

 

 

Rating:

Un curieux banquet, où la nourriture est plus spirituelle que terrestre, mais qui ne manque ni d’intelligence, ni d’une certaine audace.

ONsortoupas001 ONsortoupas002

 

Après que Le Banquet d’Auteuil ait connu un franc succès au théâtre 14, le directeur du Vingtième théâtre, Pascal Martinet, a choisi de reprendre une pièce de Jean-Marie Besset pour sa programmation de septembre et octobre. En partant de personnages réels, et de faits réels, l’auteur nous offre une nouvelle image de Molière, qui ne serait pas si hétéro que cela, et ce par passion pour un jeune acteur de 17 ans : Michel Baron. Tout cela est vrai : Molière avait accueilli chez lui ce jeune homme d’une beauté hors du commun (et l’acteur qui l’interprète, Félix Beaupérin, possède tous les atouts que devait posséder Baron), cela avait créé des dissensions avec sa femme Armande, qui avait chassé le garçon, que Molière avait recherché pour le faire revenir à Auteuil où il avait une résidence. Molière avait beaucoup d’amitiés avec les libertins du siècle, comme Lully, Cyrano de Bergerac, Chapelle ou Dassoucy. Et ces amis vont venir avec leur giton rendre visite à Molière dans l’espoir de voir qui est ce superbe garçon dont ils ont tant entendu parler. Chapelle (Hervé Lassïnce) revient justement chez Molière (Jean-Baptiste Marcenac), qui serait le correcteur de ses copies. Il a invité  Lully (Frédéric Rose ) avec son minet Osmane (Quentin Moriot,remplacé en  octobre par  Gonzague Van Bervesselès ), Nantouillet (Grégory Cartelier), Jonsac (Romain Girelli), Dassoucy (Dominique Ratonnat) et Pierrotin (Antoine Baillet-Devallez). Tous vont se retrouver pour boire autour d’une table, et deviser gaiement. Apparaît alors le spectre de Cyrano de Bergerc (Alain Marcel), qui leur rappelle quelques bons épisodes, et fait tout son possible pour faire venir Baron. Lorsque celui-ci arrive enfin, les choses vont changer.

PhotoLot Banquet31 PhotoLot Banquet25

J’avais entendu, ou plutôt lu des critiques diverses sur la pièce, qui m’avaient laissé plutôt perplexe. Certains ont été jusqu’à prétendre que c’était à la limite du porno, que tous les acteurs étaient nus. Je ne peux que les traiter d’imbéciles. J’ai vu cette superbe pièce hier soir, et il n’en est rien. Certes on voit pendant quelques minutes les trois gitons en costume d’Adam, mais cela n’a rien de choquant. Ils montrent leurs fesses (comme si on n’en avait jamais vu!) et quand le nu est frontal il ne choquerait pas un gamin de 10 ans. On voit trois corps superbes sans que cela ne soit vraiment érotique et absolument sans équivoque ou pornographie. Cette scène est courte et s’avère utile pour le récit. De là à crier au scandale, on se croirait revenu aux années 70 quand on avait présenté ‘O Calcutta’ où toute la troupe était nue, et que cela avait fait scandale. Si certaines personnes qui se croient des critiques ont des idées aussi rétrogrades qu’elles changent donc de métier, même si la pièce est quand même militante…

PhotoLot Banquet19unnamed

Félix Beaupérin photo : Vincent de Bon

Félix Beaupérin
photo : Vincent de Bon

photo: Marc Ginot

photo: Marc Ginot

La pièce est bien écrite, et le seul reproche qu’on pourrait lui faire (et encore moi,  cela ne m’a pas marqué) c’est qu’elle dure deux heures. Mais pris par les dialogues raffinés, et par cette histoire que je ne connaissais pas, je suis sorti ébloui par ce que j’avais vu. Une  mise en scène intelligente de Régis de Martrin-Donos donne toute son ampleur au texte. Je ne connaissais pas les mœurs ou goûts des protagonistes, et j’avoue que je me suis aussi amusé. Les comédiens sont excellents. Jean-Baptiste Marcenac et Félix Beaupérin dans les deux rôles principaux, mais cela n’empêche pas que les 8 autres soient au diapason. Pour revenir à Félix Beaupérin, je l’avais déjà remarqué récemment dans ‘Et si on recommençait’ où il était Michel Sardou jeune, et déjà remarquable.

La salle était pleine, et conquise visiblement. Soyez rassuré il n’y avait pas que des hommes dans la salle. C’est une des salles les plus hétéroclites que j’ai vu, hommes et femmes, jeunes et plus âgés, couples et célibataires, tous ont largement applaudi, et je n’ai entendu que de bons commentaires à la sortie! D’ailleurs cela me donne envie de revoir ce très beau spectacle, et boire un verre avec des comédiens ensuite!

Alors Messieurs les censeurs, râleurs, empêcheurs de tourner en rond, allez donc voir ailleurs et laissez nous apprécier!

PhotoLot Banquet14 PhotoLot Banquet09

 

TOUTES LES PHOTOS sauf mention contraire@ LOT

 

C’est à EPICENTRE que l’on doit l’excellente idée de sortir cette pièce en DVD, comme vous pouvez en voir la jaquette au début de cet article.

En plus du spectacle en intégral, bien entendu, vous avez trois suppléments : un making of, dans les coulisses du Vingtième théâtre, avec tous les comédiens, le metteur en scène, l’auteur, les comédiens et celui qui a composé la partition musicale, Jean-Pierre Stora, d’une durée d’environ 26 minutes, . Autres suppléments, une galerie photos et la biographie de Jean-Marie Besset. C’est dans ces coulisses que l’on apprend beaucoup de choses sur l’histoire, et l’HISTOIRE telle qu’elle était.

Ceux qui n’ont pas eu la chance d’applaudir ce spectacle pourront la découvrir, et les autres, dont j’ai fait partie, pourront revoir la pièce, se remémorer le texte, et c’est tellement rare de voir cette troupe, de la revoir, que je ne peux que vous conseiller de vous procurer ce DVD. Prix de vente : environ 17€.